Voilà que Poutine soutient « l’éducation islamique » pour lutter contre l’Etat islamique


Voilà que Poutine soutient « l’éducation islamique » pour lutter contre l’Etat islamique

Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Il ne nous reste que Trump sur qui compter…

Vladimir Poutine a estimé que le rôle de l’éducation musulmane chez les jeunes était primordial, car celle-ci fait face à la propagation d’idées dévastatrices. Les groupes radicaux comme l’Etat islamique, a rappelé le président russe, œuvrent à diffuser leur idéologie et à recruter de nouveaux membres chez les jeunes gens vivant dans les régions musulmanes de Russie. «Ces idées, même les plus destructrices, ne peuvent être combattues qu’avec une seule arme : les idées. Celles qui sont promues et enseignées à l’académie théologique de Kazan, et dans d’autres structures académiques et éducatives… à Moscou, Oufa et dans le Caucase», a-t-il déclaré.

Durant cette entrevue, le président russe a insisté sur le fait que «l’islam traditionnel [faisait] partie intégrante des codes culturels de la Russie et que la communauté musulmane [représentait], sans aucun doute, une partie très importante de la population russe». Les recensements de 2002 ont estimé à 14,5 millions de musulmans vivant en Russie, soit 10% de la population totale.

Le chef de l’Etat russe a aussi loué les organisations musulmanes russes pour leur travail à l’échelle internationale. Ces groupements organisent notamment le Forum musulman international annuel, qui rassemble des leaders musulmans du monde entier. «Il s’agit d’un champ d’activité très intéressant et très juste. Ce n’est pas étonnant que l’on attende de vous de l’aide et du soutien», a jugé le président.

https://francais.rt.com/international/47582-vladimir-poutine-russie-va-continuer-a-soutenir-education-islamique

Déjà, en 2012, Poutine avait fait une déclaration d’amour à l’islam sidérante :  « Les traditions de l’Islam sont basées sur les valeurs éternelles de bonté, de miséricorde et de justice. Des millions de gens dans notre pays pratiquent cette religion. » et  « l’islam fait aujourd’hui partie intégrante de la société et de la culture russe »…

Poutine ravi que les organisations musulmanes russes participent au Forum musulman international annuel… Si c’est comme au Bourget ça promet.

D’ailleurs, se présente  aux élections de mars prochain face à Poutine une musulmane voilée… qui soutient Poutine  et qui milite pour l’islam, l’ami des femmes selon elle….

Cette musulmane de 46 ans, issue du Daghestan, se montre très modérée au sujet du chef de l’Etat, mais compte pourtant se présenter à l’élection du 18 mars.

Aina Gamzatova, 46 ans, est une femme occupée. Au Daghestan, république fédérée de Russie à la frontière de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan, l’épouse du leader religieux Akhmad Abdulaev multiplie les fonctions : rédactrice en chef d’un site sur Islam.ru, vice-rectrice de l’académie de droit, conseillère presse et communication du moufti (son mari). Mais elle vise plus haut. Depuis le 30 décembre, elle s’est lancée dans la course à la présidentielle russe, qui doit se dérouler le 18 mars. «L’annonce de sa candidature a fait du bruit, rappelle à Libération Mikhaïl Rochtchine, chercheur à l’Institut d’orientalisme de l’Académie des sciences de Russie. La femme du moufti joue déjà un rôle très important dans la région. Désormais, elle est devenue encore plus connue».

Personnage hors du commun, Aina a aussi été la femme du précédent moufti, tué par une bombe télécommandée en 1998, dont les commanditaires demeurent toujours inconnus. Remariée, elle continue à exercer de l’influence sur la direction spirituelle des musulmans du Daghestan, l’une des organisations religieuses les plus influentes dans la région. «Aina se présente à l’élection pour améliorer son statut politique, confie Denis Sokolov, du Centre pour les études stratégiques et internationales, spécialiste du Caucase du Nord. Il y a aussi une autre raison de sa candidature: la direction spirituelle essaye d’occuper plus d’espace politique.»

Coup de com

L’élection présidentielle ne souffre d’aucun suspense : Vladimir Poutine brigue un quatrième mandat et bénéficie d’une majorité très confortable dans tous les sondages. D’autant plus que son principal opposant, Alexeï Navalny, est désormais interdit de se présenter. «Malgré les limites démocratiques du processus électoral en Russie, on voit arriver une nouvelle génération de candidats, estime Mikhaïl Rochtchine. Des journalistes, telles que Ksenia Sobtchak ou Ekaterina Gordon, des businessmen comme Pavel Groudinine… Aina Gamzatova surfe sur cette tendance.» Sans en faire trop dans la dissidence. Elle l’a d’ailleurs clairement affirmé : elle soutient l’actuel chef de l’Etat.

Du coup, Denis Sokolov l’assure : sa candidature au poste suprême a, au minimum, été approuvée à l’échelon local. Au maximum par Moscou, qui peut symboliquement donner le change et mettant en scène une concurrence factice. Elle assure vouloir contribuer à un changement d’attitude envers les musulmanes. «Les gens qui créent des mythes sur l’oppression des femmes par l’islam sont malveillants, car ils ne veulent pas que la femme se sente une personne à part entière», écrit-elle dans son livre Soumise au Dieu ou au Diable, paru en 2008. Un joli coup de com, rappelle Sokolov : «Une musulmane voilée qui se présente à l’élection présidentielle est le symbole d’une émancipation personnelle très réussie. Mais cela n’a aucun rapport avec la réalité de la situation des femmes musulmanes en général dans la société russe.» Mikhaïl Rochtchine ajoute : «Etre une femme est un avantage [pour avoir le droit de se présenter] : Aina est ainsi la troisième femme en Russie dont la candidature à la présidentielle 2018 a été acceptée par la Commission centrale électorale.»

Ecueil des 300 000 signatures

Reste que, malgré tout, la candidate venue du Daghestan est surtout la première musulmane qui se présente à l’élection. En Russie, la seule figure connue de l’islam par le grand public est le très controversé Ramzan Kadyrov, actuel président de la Tchétchénie. Aina Gamzatova n’a évidemment pas la même assise. Mais cette candidate «indépendante» entend devenir un symbole pour le monde musulman. Il lui faut déjà passer l’écueil des 300 000 signatures indispensables pour être définitivement inscrite, avec, un maximum de 7 500 d’entre elles réunies dans une seule région russe. Le temps presse : il lui reste moins d’un mois, jusqu’au 31 janvier, pour tenter d’y parvenir.

Anahit Miridjanian

http://www.liberation.fr/planete/2018/01/05/russie-qui-est-aina-gamzatova-candidate-face-a-vladimir-poutine_1620477

Bref, faut pas attendre grand chose de la Russie face à l’invasion… La seule chose dont on est sûrs c’est qu’avec Poutine l’islam sera contenu et obligé, peu ou prou, de respecter les lois russes… avec l’éventuel successeur de Poutine, tout est possible.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Voilà que Poutine soutient « l’éducation islamique » pour lutter contre l’Etat islamique

  1. JackJack

    Il ne faut pas oublier que la Russie soutient l’Iran et que Poutine n’a pas été satisfait de l’attitude de Trump en faveur des protestations en Iran contre le pouvoir en place. De plus, l’Iran est le principal pourvoyeur de Hezbollah, une organisation terroriste dont l’objet principal est de supprimer Israël. A un moment, il semblait que Poutine et Trump cherchaient un rapprochement… En fait, c’est bel et bien l’emprise sur le monde entier par l’Islam qui est la cause de la majorité des problèmes, voire des discordes, nationaux comme internationaux.

    1. Avatarfrejusien

      Sans doute que Trump aurait volontiers effectué un rapprochement avec Poutine, et que Poutine y était favorable, mais c’était sans compter sur les HARPIES de la gauche qui ont utilisé cette tendance peu POLITIQUEMENT CORRECTE pour essayer de faire annuler l’élection de Trump, l’accusant de haute trahison, alors que ça aurait représenté tout simplement un changement de politique, et un changement très intéressant pour la politique internationale,

      Cela aurait redistribué les cartes et permis une coalition des nations occidentales contre l’hydre verte, cela, la gauche ne l’aurait permis à AUCUN PRIX,
      Il a fallu que Trump continue sur la lancée Clinton, et se réconcilie avec les pays arabes et l’islam, contre les Russes,
      On l’a même expédié en Arabie Saoudite, dès le début de son mandat, pour faire son fameux discours, assez surprenant sur le terrorisme, discours qui contredisait ses déclarations de campagne,

      QUI SONT LES GROSSES ENFLURES QUI TIRENT LES FICELLES ???

  2. Avatarrobertr

    pour ceux qui on oubliez Mr POUTINE est un sacré bon joueur d’échec , que personne ne se trompe il le dit ( c’est que cella lui sert !)

  3. AvatarMissia

    Ma parole, Poutine est fou. Il a subit un lavage de cerveau par les musulmans. Ce pacte avec le diable de certains dirigeants européens va leur retomber dessus comme un boomerang, leur erreur va tous nous coûter cher, très cher.

  4. AvatarMachinchose

     » Les recensements de 2002 ont estimé à 14,5 millions de musulmans vivant en Russie, soit 10% de la population totale. »

    il est vrai que les Russes ne sont que 140 millions d’ habitants

    bon! ils sont moins infectés que nous et sur un territoire 34 fois plus grand que la France

    on en reparlera dans dix ans quand ils seront comme chez nous 22% de la population…

    les plus balaizes sont les Chinois face a leur 40 millions de musulmans Ouighours…a peine 3% de la population chinoise
    ils ont le temps de voir venir et puis quand on a vu des vidéos de soldats chinois fusillant dans le dos, a presque bout portant des manifestants ouighours qui s’ enfuient….pas de souçi de ce coté là…je me demande quel gout ça peut avoir des Nems a la viande de Ouighour…

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      V Poutine, autocrate orthodoxe, a un double langage. Il estime que les musulmans sont des russes mais,ces derniers doivent se soumettre à l’état https://fr.rbth.com/ps/2017/01/18/quelles-relations-entre-les-musulmans-et-letat-en-russie_683398, alors que le coran ne reconnaît que la loi de l’oumma.
      Les discours de Donald Trump ne laissent pas de place à l’interprétation, mais le président américain n’est pas un joueur d’échec.

      1. Avatarrinocero

        Et puis les musulmans américains ne représentent que 7 millions d’habitants sur 325 millions d’américains. Reste que Trump est une exception et je ne suis pas certain que les présidents qui lui succéderont ne reviendront pas à une attitude complaisante vis à vis de l’islam comme du temps d’Obama

  5. Avatardurandurand

    Le Président Russe Vladimir Poutine est un fin stratège , il s’est très bien comment sont les muzz , , m’est d’avis qu’il ne veut pas les avoir dans son dos ,, avant de le fustiger ,bien que je comprend la réaction de certains , attendons de voir la suite .

  6. Avatarrinocero

    La Russie compte un nombre important de musulmans présents dans le sud de la Russie (environ 20 millions pour une population de 145 millions d’habitants. et qui ne sont pas d’ailleurs des migrants. Face au risque de radicalisation d’une partie de cette population via l’influence waahabite il essaye de s’appuyer sur l’islam traditionnel russe. Je crains malheureusement que cet islam traditionnel russe mis en veilleuse du temps du communisme sous l’influence de prédicateurs fondamentalistes finisse par se radicaliser. Reste qu’à la différence des pays européens de l’Ouest le pouvoir russe s’il ménage l’islam ne dévalorise pas pour autant son propre héritage orthodoxe et l’histoire de son pays contrairement à nous la France où toute forme d’affirmation du patriotisme est assimilé par la pensée dominante et les médias comme une forme da xénophobie et du racisme.

  7. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Je crois aussi que Putine pratique à son tour la takya.
    Il réglera son compte à l’islam de Russsie quand il considérera le moment opportun.
    N’oublions pas que la Russie a connu l’afghnistan et la Tchétchénie, ils savent donc à quoi s’en tenir.
    Par ailleurs, j’ai assisté, l’an dernier à une confèrence de Pierre Sergent
    ( consultant militaire d’ Antenne 2, ancien officier d’etat-major ayant servi en Bosnie) qui est très documenté sur ces sujets.
    Celui-ci expliquait que Putine se voyait comme le défenseur des croyants et qu’aucun avion russe ne partait bombarder la Syrie sans être béni par un pope.
    Je le vois mal pactiser durablement avec les musulmans.
    La politique a ses raisons que la raison ignore.
    En France, malheureusement, nous l’apprennons tous les jours à nos dépens.

  8. AvatarLaurence-Antigone

    Oui, je suis d’accord. M.Poutine est un fin stratège et je le vois fort bien diviser l’islam pour mieux l’abattre.
    N’oubliez pas ce qu’il disait des terroristes: Le travail de Dieu c’est de juger les terroristes, le mien c’est de les lui envoyer.
    E Russie, l’islam est sous le total contrôle du gouvernement. Le terroriste russe exécuté en Irak n’a pas fait les choux gras des médias russes. Les autorités russes ne l’ont pas réclamé, au nom de quelque stupide indulgence, elles ont laissé faire. Parti en Irak pour combattre auprès de Daesh, il n’est plus russe, laissons les irakiens faire leur boulot. Adieu monsieur.
    Mio, je fais plus confiance à Poutine concernant l’islam qu’à nos zélites lobotomisées

  9. Avatarlucide

    Certains de mes professeurs disaient : à la parole du fou, il faut répondre par la parole du fou (semblable à la parole du fou)
    Monsieur Poutine est assez lucide pour savoir qu’aujourd’hui, nous sommes face à deux entités, dont les parties INTEGRISTES, projettent de dominer et de soumettre le monde.
    Monsieur Poutine essaie d’être un « bon joueur d’échec ». ET DE TENIR L’UNE ET L’AUTRE A DES DISTANCES SUPPORTABLES.

  10. AvatarClaire

    Poutine combat le mal par le mal. Utiliser la force de l’adversaire pour le déstabiliser s’utilise beaucoup en judo, ce peut aussi être une stratégie aux échecs. Il est peu probable que Poutine ait pris ce genre de décision par naïveté. Il a sûrement une stratégie bien pensée derrière….

  11. Avatarmc gyver

    Très sceptique !! Poutine est anti-musulman ! c’est de notoriété publique . Les terroristes en Russie sont abattus , pas encensés comme en France !

  12. AvatarNe comptez pas sur Poutine, il nous reste que Trump et encore ....

    Le mec de la meilleure amie de ma femme est russe qui est parti de Russie depuis moins de cinq ans et il nous a dit qu’entre ce qu’on voit à la tv (Poutine homme fort qui mettrait les musulmans au pas) et la réalité il y a un gros fossé. Cet homme est un ancien soldat et il me disait que beaucoup de soldats russes sont musulmans (quasiment la majorité selon lui donc ça veut dire presque 50 %) et qu’il y a une totale tolérance en leur encontre et toujours d’après lui les choses se passent plutôt bien (des hommes musulmans se marient avec des femmes russes et vice versa). Une fois nous discutions et je lui ai demandé si à son avis la Russie interviendrait si l’Europe était dépassée par les évènements et vous savez ce qu’il m’a répondu : « Oui la Russie interviendrait afin de saisir l’opportunité d’envahir l’Europe en toute légalité ». Voilà à travers sa réponse on comprend tout ; Les pays européens sont devenus des proies (un gros gâteau à partager). Autre chose qui me rend fou il y a dans ma famille ma cousine qui avant était avec un français et j’étais scandalisé de la manière dont elle le traitait (c’était la bonniche de service, pauvre type) puis ma cousine l’a quitté et s’est mis avec un CPF et là magie ma cousine s’est transformée en une gentille petite femme docile et quand d’autres membres de ma famille lui font part de cela vous savez ce qu’elle répond : « C’est normal Toufik est un homme, un vrai ! »
    C’est peut être un détail pour vous mais pour moi ………

  13. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    @Ne comptez pas sur Poutine, il nous reste que Trump et encore ….

    Ce n’est pas parce que le mec de la meilleure amie de votre femme est russe qu’il connaît les intentions de Poutine. Depuis le début de la guerre froide l’Europe craint une invasion de la Russie ex Urss.
    Une de mes collègues était mariée avec un jordanien et elle me disait qu’elle la mettait plus au moins en « veilleuse » quand elle était avec lui. Et elle a rajouté que si son mec un vrai, la trompait avec un garçon elle accepterait vu la mentalité du pays ! (No comment). Et convertie à l’islam la musique (classique et qui adoucit les mœurs) lui manquait.
    Votre cousine est peut-être attirée par le style tyranno-sadique, je suis sûr que le cas échéant, un français de souche pourra la satisfaire autant voire plus qu’elle ne l’aurait jamais souhaité.

Comments are closed.