Si vous mangez au « Sarah B » à la Roche Bernard ( 56), vous financez l’invasion migratoire


Si vous mangez au « Sarah B » à la Roche Bernard ( 56), vous financez l’invasion migratoire

De passage en Bretagne, des amis m’invitent à visiter La Roche Bernard, délicieuse petite ville du Morbihan, et m’invitent dans un ancien entrepôt à grains, devenu le restaurant branché du coin, le Sarah B, pour « Sarah Bernard ». Même si on ne voit pas pourquoi la divine Sarah verrait son nom réduit à une simple initiale, le nom est de bonne augure. Il fleure bon le théâtre, l’histoire de France, l’identité française, même.

Nous y allons donc avec un certain entrain.

Une grande salle, un peu sombre, donnant sur le port, nous sommes placés à l’étage, « au balcon »… Oui, le restaurant a gardé des traces de l’ancienne organisation en salle de spectacle, nous avons donc vue, non pas sur le port ( nous sommes trop haut ) mais sur les assiettes des clients du rez-de-chaussée et accessoirement sur les décolletés des convives, malheureusement fort rares en hiver, à moins que le lieu ne soit fréquenté que par des gauchistes et des féministes trop tordues et trop haineuses des hommes pour faire l’effort d’être sexy ou au moins agréables à regarder ? Possible. En été, les touristes doivent pulluler dans le coin et ne pas être regardants…

Accueil froid, la patronne ( ou la gérante ? ) aimable comme une porte de prison…

Une serveuse qui monte pesamment les escaliers et que ça enquiquine apparemment de devoir les redescendre quand on lui dit que le plat est tiède et qu’on aimerait le voir réchauffé. J’attendrai mon assiette si longtemps que les autres convives de notre table auront terminé  leur plat quand le mien me sera rapporté…

Une attente fort longue, même en plein hiver, même pour pouvoir commander l’apéro…

Mais là n’est pas l’essentiel.

L’un de nous, arrivé en retard, ayant donc encore accès à la carte (les nôtres nous ont été enlevées vivement dès la commande) lit et nous demande naïvement : 10 centimes à l’association SOS Méditerranée ? Qu’est-ce-que c’est que ça ? 

 

Nous découvrons donc,  après avoir pris l’apéritif, après avoir commandé nos plats, que nous allons verser, à l’insu de notre plein gré, 10 centimes par plat à l’association SOS Méditerranée…

Le nom fait tilt. Nous flairons le scandale, que dis-je, l’arnaque, dégainons nos smartphones et découvrons le pot-aux-roses :

Nous tombons sur le rapport d’activités de l’association http://www.sosmediterranee.fr/medias/rapport_activite_2016.pdf

Et nous découvrons qu’elle a armé et finance le bateau Aquarius qui sillonne la Méditerranée à la recherche de bateau remplis d’illégaux au large des côtes libyennes  pour les récupérer et les amener chez nous.  C’est le dernier bateau de ce genre depuis les scandales et défections des autres l’été dernier. Ci-dessous capture d’écran de l’une des photos de leur site. Clair et net.

https://www.bastamag.net/Dix-jours-a-bord-de-l-Aquarius-un-bateau-qui-sauve-les-migrants-au-large-de-la

L’Aquarius continue donc son sale boulot, grâce aux nigauds  qui vont manger au Sarah B de la Roche-Bernard.

Nigauds ? Oui, puisque le Sarah B ressemble fort à un attrape-nigauds, nigauds dont mes amis et moi avons fait partie, ayant découvert le pot-aux-roses trop tard pour annuler la commande. Nous nous sommes vengés en partant très vite, sans prendre de dessert ni de café, allant faire travailler la concurrence…. Et comme la vengeance est un plat qui se mange froid, aujourd’hui nous racontons nos mésaventures sur le net. Faites tourner, partagez…

C’est qu’il faut avoir l’oeil perçant  pour voir le petit encart en bas à droite du menu quand on retourne désespérément la carte dans tous les sens, à la recherche d’un menu sympa…

On n’avait pas vraiment regardé la carte, on avait plutôt tendance à chercher ce que l’on allait bien pouvoir manger… C’est waterloo morne plaine ou presque. Surtout quand on s’attend à de la cuisine française traditionnelle, eu égard au nom du restaurant… Or, c’est le trip « cuisine du monde » ( si on peut appeler ça cuisine ) :  tapas, burgers,  « fish » ( ? ),  cuisine asiatique,  salades,  tajines et autres pièces du boucher qui pourraient bien être halal… Le choix se réduit comme peau de chagrin : il ne reste que le filet de Saint-Pierre ( avec wasabi et nouilles de riz !!! ) et le tournedos de cochon ( façon larmes du tigreS !!!! ).

Et  les animaux habillés qui animent un peu une carte tristounette ne changent rien à l’affaire, sauf qu’ils font diversion. Adieu La Fontaine, adieu Esope, adieu Sarah Bernard… C’est peu de dire qu’on a un peu l’impression d’avoir été trompés sur la marchandise. C’est peu de dire qu’on a l’impression d’avoir été de bons poissons stupides appâtés par de bons gros vers et découvrant un leurre en plastique.

 

Et si la carte à l’entrée ne cache rien, l’encart n’attire pas l’oeil de celui qui a faim, grâce aux nombreuses illustrations qui noient… le migrant.

C’est seulement après notre fuite que nous fouinerons un peu et découvrirons la présentation du Sarah B sur Internet :

Lieu alternatif convivial avec vue sur le port de plaisance pour des concerts, des matchs d’impro ou un repas.

Bar à tapas. Café cantine. Café cantine cabaret…

Bref, tout et rien. Touche à tout et à rien. Dans l’air du temps. A la rencontre de celui qui n’a pas de repères, pas de racines, juste le consumériste obéissant aux mots-reflexe de la pub  » burger, tapas, migrants, ambiance »… Tout ça c’est la même chose.

Au Sarah B, on ne pense qu’à une chose, vous faire payer une nourriture sans saveur pour vous faire financer le Grand Remplacement.

Bientôt, au Sarah B, la bouillie de riz, le manioc, la crêpe de sorgho et le lait caillé au menu ?

Bon courage aux prochains pigeons !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “Si vous mangez au « Sarah B » à la Roche Bernard ( 56), vous financez l’invasion migratoire

  1. YKempenich

    Peut-être que la tenancière rêve, comme Virginie Despentes,de « bateaux entiers de beaux gosses » venus d’Afrique.
    L’anguille de Calfouet ne fait décidément plus rêver…

    A la place, du « breizh fish », des burgers végétaliens et du tajine breton… de la cuisine alternative en France alternative, quoi…

  2. Boris

    Toujours cette fascination morbide pour l’autre, celui qui vient de loin, alors que des SDF meurent de froid et de faim depuis des années sans jamais avoir ému ces « restaurateurs du cœur lobotomisés par la bien-pensance ».

  3. palimola

    Le malheur c’est que ce n’est hélas certainement pas la seule enseigne a agir de la sorte et certaines connues de tout le monde !

    1. Jarczyk

      Exactement. Je pense que bien des bistrots parisiens, dans le 11ème arr. notamment doivent verser leur obole à des assos de ce genre… Quant à la cuisine… Considérer et l’enseigne et la carte reste indispensable pour ne pas tomber dans un piège à cons.

  4. durandurand

    Bonjour Christine Poisson , ,il n’est pas normal qu’un pseudo resto ou resto oblige les clients à verser une obole pour cette putain d’assoce sos méditerranée , ou quelle qu’elle soit ,cela peut être considérer comme de l’extorsion ou du racket , normalement ce choix doit être laisser à l’appréciation de la clientèle ,mais en aucun cas imposé , vous auriez dû déduire ces 10 centimes de la facture ,en tout cas c’est ce que j’aurai fait, il faut dénoncé ces pratique sur
    les pages de référencement de  » gogole  » sachant bien que cette dénonciation ne restera pas longtemps en ligne , mais le peu qu’elle y sera ,elle sera vu par nombres d’internautes, ce qui fera boule de neige .
    Cordialement.

    1. denise

      c’est ce à quoi je pensais , je pensais même à demander si , même commande passée, j’étais obligée de rester vu l’encart pour lequel je ne souscrivais pas !!
      Pas douée en informatique , j’ aurais bien fait ce que vous nous dites de faire , mais ..; en tous cas l’article est super , la situation bien décrite , je me demande quand nous pourrons aller bou… ou faire quoi que ce soit sans trouver cet espèce de militantisme, glauque en l’occurrence ..

  5. Barbier

    Merci pour cet article !…Maintenant quand j’irai au resto…je vérifierai si je ne me fais pas arnaquer en finançant notre remplacement !…Les têtes de vainqueurs de nos remplaçants….ils vont me faire cauchemarder !…Vous les avez bien choisi !…

  6. Pour une Identité Malheureuse

    Appeler les services de l’hygiene.
    Poster des photos sur leurs réseaux sociaux.
    Du sabotage bordel, du sabotage!

    1. LEFEBVRE-GRUDZIEN ANNA

      BOYCOTT !!! Un tripot pourri où il semblerait que la tenancière tête de mort qui sert une bouffe de merde à des « branchés » dans un ancien silot à grains ou un endroit genre « ca fait pittoresque » ça me fait hurler de rire jaune !!!! Mais là où c’est le batchasse (niçois) immonde, ! l’aide à ces cafards qui viennent polluer notre pays, islam et maladies en tout genre !!!!

  7. claude t.a.l

    Bon dieu de bon dieu !

    Ils n’ont donc rien compris, à La Roche-Bernard, ou quoi ?

    La Roche-Bernard n’avait été libérée que le 11 mai 1945, soit 3 jours après la capitulation des nazis.
    ( la  » poche de St Nazaire  » )

    Ils veulent que ça recommence ?.

  8. Dédéquinembrouillepas

    Le Sarah B : vraiment dommage, car c’est un de mes lieues préférés dans le coin.
    En tous les cas lorsque je m’y suis rendu, les cartes étaient différentes, l’ambiance sympa avec musique celtique.
    La bouffe, satisfaisante, on était là pour trouver une ambiance de bord de port, après la balade le long du port de plaisance, très très sympa à faire.

      1. Dédéquinembrouillepas

        c’est clair qu’il y a une accélération, ils sont partout, et quand je dis partout, c’est partout…dans des endroits très reculés de notre Basse Bretagne, mais ils sont déjà repartis ailleurs,ouf !
        Ca fait bizarre de voir des gens semblant revenir de longues vacances au soleil faire un barbecue dans les rochers le long de la côte sauvage…et de comprendre qu’ils viennent certainement d’atterrir là après un long périple de l’autre côté de la méditerranée, apportant leur culture différente et un non respect des lieues protégés.

    1. LEFEBVRE-GRUDZIEN ANNA

      Je vous plains de vivre dans cette contrée où il n’y a que des collabos islamos !!! Ce n’est pas là bas que j’irais passer un week-end, je préfère mon Sud , il y a des nazes mais moins que chez vous , La riposte viendra sans aucun doute du Sud !!!! En plus la musique celtique !!!! Pas étonnant que les bretons soient tous alcolos !

      1. Dédéquinembrouillepas

        .;votre remarque me stupéfait : je vivais à Toulouse, je me suis barré pour ne plus voir l’islamisation. Mon job m’obligeais à aller de Bordeaux à Marseille : j’ai vu les dégâts de Montpellier, Avignon, Toulouse. J’habite une ville de l’Ouest préservée, je me rends dans des coins préservés de l’Ouest, où en effet je ne côtoie plus les mêmes populations
        La gauche mondialiste immigrationniste LGBT a pourri le cerveau de 90% des français.
        On est plus 6% de catho pratiquants en France. Les dégâts sont beaucoup lus graves que d’aucun ici ne l’affirment, en visant l’islam spécifiquement.

  9. Marie

    Il faut dire qu’en Bretagne, la propagande va bon train. Dans la pravda locale (tapez Ouest-France édition Rennes du 18 au 22 janvier si vous voulez voir), pas moins de 46 articles en 5 jours sur le vivre ensemble – les assises de la citoyenneté, un pince fesse organisé par Ouest-France himself à l’ancien couvent des Jacobins avec tout le gratin de la gauche bobo et les pro immigration. Parmi les intervenants : Schiappa, Jack lang, thuram, coquerelle, mérieux, toubon (ressorti de la naphtaline pour l’occasion)…. Je vous mets le programme des 2 jours et vous aurez verrez où en est la Bretagne, un désastre.
    http://evenements.ouest-france.fr/vivreensemble/vendredi-19-janvier/
    http://evenements.ouest-france.fr/vivreensemble/samedi-20-janvier/
    http://evenements.ouest-france.fr/vivreensemble/les-animations-partenaires/

    1. angora

      pourquoi une personne de là-bas m’a dit qu’il n’y en avait pas;ou presque pas . elle m’aurait menti? ou elleserait aveugle? et son mari aussi!!!!

    2. jolly rodgers

      allez faire un tour au marché  »paysan » de séné , vous allez voir le cirque . déjà ce ne sont pas des vrais paysans bretons mais des bobos chevelus et mal rasés qui veulent gouté a la vie exotique de la campagne , en amenant avec eux leurs idéologie morbide de gauchistes aisés .
      voilà la racine du mal est là . mais qu’attendent les bretons pour faire comprendre qu’ils ne sont pas les bienvenus ces petits bourgeois méprisant qui viennent vous imposer les migrants (clandestins) .

  10. frejusien

    L’occasion était belle de faire un petit cours sur l’islam et ses horreurs et d’en faire profiter les autres clients

  11. Laurent P.Laurent P.

    La dernière fois qu’un resto collabo a été dénoncé chez nos amis de Riposte Laïque
    http://ripostelaique.com/dijon-un-restaurant-halal-qui-nannonce-pas-la-couleur-mensonge-et-fraude.html
    le dit resto a fermé !
    Bon, il a été organisé une campagne de dénonciation auprès de la répression des fraudes, ça a forcément aidé, mais ils ont utilisé l’article de RL :
    https://sitamnesty.wordpress.com/2014/06/28/dijon-un-restaurant-halal-qui-nannonce-pas-la-couleur/
    N’y a t-il pas dans le cas de ce resto « sarah b » une faille légale qui permettrait de les dénoncer de même ?
    La mention qui stipule le don à l’association « sos méditerranée » ne peut-elle pas être légitimement considérée comme mensongère ou de nature à induire une confusion ? En effet, « sos baleine » c’est (« serait » car une telle association n’existe actuellement pas) clair que c’est (serait) pour sauver les baleines.
    Du coup « sos méditerranée » ça donne l’impression que c’est pour sauver la méditerranée (de la pollution) alors que pas du tout : c’est pour amener des envahisseurs en France !
    Donc il y a défaut d’information il me semble. Si un adepte des textes de loi pouvait se pencher sur cet aspect et nous exposer cela clairement sur RR, cela permettrait de faire comme pour L’Ardoise de Dijon, à savoir envoyre l’article à la répression des fraudes.
    Le « Sarah B » serait probablement au moins forcé de modifier la carte en stipulant CLAIREMENT ce à quoi s’engagent les clients en mangeant chez eux, ce qui ne pourrait que leur nuire, voire les couler, or c’est bien là le but face aux collabos.

  12. Marcel A.

    Pour moi le resultat de decennies de lavage de cerveau , du Mai 68 , de la haine à la France , de ne se pas aimer à soi même c’est triste être solidaire avec les autres et mépriser les compatriotes qui sont dans la difficulté et dans la misère .
    C’est dingue qu’il y a de gens comme moi pas né en France qui aimons plus la France que beaucoup de souche qu’en realité sont des agents et collabos avec le remplacement c’est à dire avec l’Islam l’ennemi

    1. bm77

      Marcel A les Daladiers et les collabos c’est malheureusement aussi ça la France et les migrants et autres immigrés n’en demandaient pas tant mais il y en a qui sont particulièrement zélés quand il s’agit des autres venus d’ailleurs mais n’ont aucun sens de la solidarité quand il s’agit de leurs compatriotes dans la misère qui pour certains par leur contributions à la société et la défense de leur patrie ont façonné le pays pour permettre à ces imbéciles de jouent les généreux pour la terre entière sauf pour les leurs. Vous n’avez qu’à voir ce que sont devenus aujourd’hui les syndicats et les vrais organisme d’entraide non subventionnés . Les syndicats ne peuvent plus vivre sans subventions faute de combattants ce qui fait qu’ils perdent toute indépendance fasse au pouvoir
      Ces gens ont perdu tout sens de la communauté, c’est l’individualiste qui découvre la générosité en enjambant le SDF qui encombre le seuil de son immeuble.

  13. pirlouit

    et pendant ce temps de misére pour nos sdf les identitaires toulousains résistent.merci à eux.www.ladepeche.fr/article/2018/01/25/2728794-des-sandwichs-aux-rillettes-au-gout-identitaire.html

  14. patito

    votre attitude est pour moi totalement incompréhensible
    je me serais immédiatement levé , aurait payé l’apéro et serait parti
    RIEN ne permet à un restaurateur de vous obliger à rester chez lui

    il m’est même arrivé de partir d’un restaurant étoilé en plein milieu du repas et SANS payer car j’estimais être en droit de le faire.

  15. jolly rodgers

    il fallait vous casser sans payer . mais merci a vous de nous avoir prévenus et de mettre au grand jour via votre action sur le net , les pratiques des ces salopards de bobos (qui en plus ne sont pas sympas) .

Comments are closed.