Pourquoi les manifestants iraniens sont-ils islamophobes ?


Pourquoi les manifestants iraniens sont-ils islamophobes ?

L’inversion des valeurs est une constante dans les régimes totalitaires. Un haut secrétaire des droits de l’homme qui défend les châtiments corporels et des « gauchistes » qui jugent intolérant de condamner la charia !

Robert Spencer dans PJ Media : pourquoi les manifestants iraniens sont-ils islamophobes ? 

Le 16 janvier 2016 par Robert Spencer

Critiquer la charia ? Mais quelle bande d’intolérants. Mon dernier article sur PJ Media

Un manifestant iranien déclare : « nous devrions vivre sous une république iranienne, et non islamique. L’islam ne peut pas répondre à nos aspirations. ».

Les manifestants ont scandé : « Nous ne voulons pas d’une république islamique ! … Religieux, honte à vous, débarrassez le plancher ! « . Certains ont même rajouté : » Reza Shah, que ton âme soit bénie ! », en se référant à l’ancien Shah d’Iran qui avait sécularisé et essayé d’occidentaliser le pays.

 

Nous pouvons nous poser cette question : aux États-Unis, on nous rabâche sans cesse que l’opposition à la charia relève du parti pris et de « l’islamophobie ». Alors comment se fait-il que l’Iran soit rempli d’islamophobes radicaux ?

 

La réponse est simple. C’est parce que les Iraniens vivent sous la charia depuis 1979, que beaucoup la rejettent.

Julie Lenarz de l' »Human Security Center [NDT : Human Security Center (HSC) est un groupe de réflexion international, indépendant et à but non lucratif basé à Londres] », a observé en décembre 2015 : « Il est surprenant que l’Occident s’allie de plus en plus étroitement à un régime théocratique largement connu pour ses énormes entorses aux droits de l’homme, et son agressivité envers ses voisins. Des hommes sont pendus pour le « crime » d’avoir écrit des poèmes ou pour avoir participé à une manifestation pacifique ou parce qu’ils aiment une personne du même sexe. Des femmes sont lapidées parce qu’elles ont été violées, et la justice iranienne autorise l’exécution de mineurs. Actuellement on compte une moyenne de trois exécutions par pendaisons par jour en Iran, lequel est un État paria sans égard pour la vie humaine. Alors que les sanctions internationales faiblissent, de par leur aveuglement moral lamentable et leur soif du gain, les gouvernements occidentaux sont indifférents à la détresse des Iraniens ordinaires [NDT : sans défense] livrés aux ayatollahs.« .

La sentence barbare de la lapidation à mort est toujours d’actualité dans la république islamique d’Iran [NDT : et même ailleurs en Afghanistan et en Arabie Saoudite notamment]. L’affaire Sakineh Mohammadi Ashtiani, a suscité de vives réactions internationales, après qu’elle eut été condamnée en 2006 à être lapidée pour adultère et pour complicité de meurtre contre son mari. Suite à d’importantes pressions médiatiques, la République islamique d’Iran a finalement gracié et libéré Sakineh Mohammadi Ashtiani en 2014.

Les Iraniens continuent, cependant, à prononcer des condamnations à mort par lapidation : en décembre 2015, une femme connue seulement par ses initiales « A. Kh. »,  été condamnée à être lapidée pour complicité de meurtre dans l’assassinat de son mari. ».

Maryam Nayeb Yazdi, militante irano-canadienne des droits de l’homme, a noté : « Le nombre d’exécutions en Iran n’a pas diminué au cours des dernières années, il a augmenté. Bien que la lapidation soit devenue plus rare, cette peine est toujours prononcée par des juges iraniens. La probabilité qu’une condamnation à la lapidation soit exécutée est minime en raison des réactions internationales sur la question. La condamnation à la lapidation à mort est le plus souvent « commuée » en pendaison. « 

Mohammed-Javad Larijani Secrétaire général du Haut conseil iranien pour les droits de l’Homme, n’est pas particulièrement conciliant avec ceux qui estiment que la lapidation à mort est barbare. Il a déclaré en avril 2014: « Nous n’avons pas de problèmes moraux quand il est question de la lapidation à mort ou de n’importe quels autres décrets islamiques. Personne n’a le droit de sommer un juge d’éviter de prononcer certaines sentences parce que les Nations Unies sont susceptibles de se fâcher. Nous devons défendre fermement et consciencieusement la peine de mort par lapidation. « . À ceux qui accusent l’Iran de violer les droits humains des prévenus par le recours à de telles sanctions, Larijani répond : »Les représailles et la punition sont des valeurs honorables et nécessaires. Elles garantissent les droits individuels et civils dans la société. Le bourreau ou la personne qui administre la peine est, en fait un défenseur des droits de l’homme. On ne peut éluder la dimension humaine de l’acte de représailles. » [NDT : cet entretien avec Mohammed-Javad Larijani est instructif].

Compte tenu de ce mode de réflexion, il n’est pas surprenant que d’autres châtiments, courants en Iran, soient tout aussi draconiens. Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) affirme qu’en août 2015, un tribunal iranien a condamné un homme de 27 ans, connu seulement par son prénom, Hamed, à être aveuglé. Cette sentence a été prononcée après que Hamed eut admis qu’en mars 2011, il avait accidentellement blessé l’œil d’un autre homme. Il a raconté : « Il était environ minuit, et je me trouvais à mon domicile quand ma mère m’a appelé pour me dire que mon père avait eu un accident de voiture. Je me suis précipité sur les lieux pour l’aider, mais je n’avais vraiment pas l’intention de blesser quelqu’un aux yeux. » …

Telle est la vie dans la République islamique d’Iran depuis 1979. Il n’est donc pas étonnant que le peuple iranien soit beaucoup plus lucide que les gauchistes occidentaux quand il est question de la vie sous la charia.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


9 thoughts on “Pourquoi les manifestants iraniens sont-ils islamophobes ?

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    D’autres slogans réjouissants, cités par le Figaro, des manifestants en Iran :

    «mort au dictateur»,

    «mort à Rohani»,

    «mort au Hezbollah»,

    «pas Gaza, pas la Syrie, pas le Liban, ma vie en Iran»…

    1. Oncle Bob

      « Réformateurs, fondamentalistes, c’est fini cette aventure! » Un slogan pour dire qu’on est plus dupe et que les deux sont la même merde.

  2. Machinchose

    me font penser a cette afrique du nord qui combattit la conquête musulmane venue avec les criquets ravageurs de l » est

    ces braves Berbères qui , vaincus se livrèrent a des simulacres de conversion a l’ islam

    Ibn Khaldoun dans sa monumentale « histoire des berbères et des dynasties musulmanesde l’ afrique du nord » nous apprend qu ils apostasièrent douze fois
    mais devant l’ opiniâtreté des colons musulmans, l’ islam fini, de guerre lasse par vaince

    sauf que du temps des Okba ibn naffa, il n’ y avait ni médias, ni internet et en moins de deux siècles toute l’ afrique blanche sera islamisée (les noirs a leur tours vaincus par les nouveaux musslims s’ islamiseront aussi)
    mais de nos jours, le moindre incident fait le tour de la planète en quelques secondes
    ce peuple Perse, grand dans l’ histoire des nations de l’ est s’ est trouvé vaincu et obligé de s’ islamiser, mais il se sait héritier d’ un passé prestigieux
    et, racialement, les Irano-perses se situent bien au delà des peuples arabes
    ils sont capables techiquement de réalisations impensables pour des arabes

    alors quarante ans de dictature….bof! le communisme en a bien vécu 70..et c’ est fini

  3. hathoriti

    Déjà, à l’époque de l’ayatollah khomeiny, sur un mur de Téhéran:
     » ô allah, garde-nous l’ayatollah jusqu’à l’arrivée du messie ! » (le mahadi, messie musulman.
    et, au-dessous, la réponse:
     » et fais que le messie arrive vite » ! CQFD

  4. Xtemps

    Ce qui est terrible aussi, c’est que vous devez encore porter un nom arabe avec çà, vous imaginez s’appeler communiste, nazi ou fasciste toute votre vie!.
    Oui au nom de l’Islam on tue pour des croyances obligatoires à un Allah, là où l’islam est présent, la liberté disparaît.
    Cela pourrait être même un slogan : Là où l’Islam est présent, la liberté disparaît, comme l’Islam tue plus vite que la cigarette et le cancer ou L’islam est le cancer du monde.
    Si nous simples personnes savent par les témoignages d’ex- musulmans et musulmanes comment est réellement l’Islam, pourquoi nos dirigeants refusent de le voir, ni même nous préservent du danger que représente l’islam pour tous les non musulmans du monde, surtout pour les juifs.
    Ne fus que pour les applications barbares des condamnations à mort, qui devraient être interdits en Europe libre et partout dans le monde où la liberté est importante, nous le tolérons pas pour les non musulmans, pourquoi accepter ceux de l’islam.

    Il faut admettre que des personnes qui ont l’apparence humaine et qu’ils ne le sont pas mentalement, peu nombreuses par rapport à la masse humaine sur terre, se promènent un peu partout dans le monde, autour de nous et parmi nous.
    J’ai vu au journal de RTL-TVI en 2016, un musulman en Syrie manger le coeur d’un Alaouite devant la caméra et de promener des cadavres attachés derrière sa camionnette dans un champ, inutile de vous apprendre que c’est pas humain de faire ces choses absurdes.
    Mais avec çà, nos dirigeants aux pouvoirs ne font toujours pas le lien avec l’islam et pourtant écrit dans le coran et dit par un ex-musulman que nous avons vu sur résistance républicaine.

  5. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    L’islam crèe les bourreaux. Mohammed-Javad Larijani parlerait certainement autrement si il n’était pas tenu par le guide suprême et les gardiens de la révolution ou si il n’était tout simplement pas musulman.

  6. Oncle Bob

    Et des jeunes arrêtés durant les évènemments récents qui sont morts en prison seraient selon le régime, des drogués qui se sont suicidés. Il parait que le cadavre d’un jeune a été jeté devant la maison de ses parents.

  7. Invite2018

    Ni l’Iran ni le Hamas ni le Hezbollah ne constituent face aux impérialismes américano-britanno-germano-israélo-franco-saoudiens un quelconque bouclier. Ni l’antisémitisme ni la Charia ne sont compatibles avec le bien-être des peuples.

    N’importe quel mouvement qui soit de la gauche radicale et qui avec de quelconques courants prônant des Etats qui soient islamiques soit complaisant sera forcément idiot utile du capitalisme et de toute autre saloperie que ce même mouvement prétende combattre!

Comments are closed.