Le métro ne s’arrête plus, trop de délinquants : ils font comment, les Sans-Dents, Hidalgo ?


Le métro ne s’arrête plus, trop de délinquants : ils font comment, les Sans-Dents, Hidalgo ?

C’est vrai, ça, Hidalgo a chassé les vieilles voitures de Paris, ne laissant aux Sans-Dents que leurs pieds et le métro.

Et voilà que les Sans-dents sont obligés, avec leurs cannes ou leurs savates trouées, de faire des kilomètres à pied, parce que, chez eux, c’est occupé par l’étranger délinquant. Et qu’il n’y a plus de place pour eux. Et que l’Etat n’assure plus sa fonction régalienne « assurer la sécurité de tous ». Pendant ce temps, Macron parade à l’étranger, donne des leçons, se donne des airs de « monsieur je sais tout »…

 

Drogue, violence dans les métros parisiens : des conducteurs ne veulent plus marquer certains arrêts

L’UNSA RATP et SOS Usagers alertent les pouvoirs publics sur le problème du trafic de crack et de la délinquance dans des stations du nord parisien. Des conducteurs ont même décidé, par sécurité, de ne plus s’arrêter dans les stations à risque.

Trafic de crack, présence de toxicomanes et de dealers sur les quais, violence, agressions, les métros parisiens sont touchés par une insécurité qui devient insupportable, notamment pour les conducteurs. Certaines stations de la ligne 12 et 4, dans le nord de Paris, sont parasitées par ces actes fréquents de délinquance.

Lire aussi

Une rame du métro parisien dans le XVIII arrondissement de Paris

C’est le cas de Marx Dormoy et Marcadet-Poissoniers où des agents RATP ont décidé de ne plus marquer l’arrêt pour protéger les voyageurs.

«[Les conducteurs] arrivent et ils se rendent compte que [les délinquants] sont tellement nombreux au bord du quai qu’il peut y avoir une situation insécuritaire. Ou alors, parce que le collègue d’avant a signalé qu’effectivement ils sont virulents sur le quai, qu’il y a une bagarre, à ce moment-là, ils [les conducteurs] prennent des précautions d’usage pour ne pas marquer d’arrêt», déplore Jean-Marc Judith, du syndicat UNSA-RATP, interrogé par BFM Paris.

«Entre les rixes qu’il peut y avoir sur les quais, qui se terminent parfois directement dans la rame, ou des traversées de voie, vous pouvez en percuter un, ou l’écraser. Avec toutes les conséquences en matière de police, ou psychologique, qu’il peut y avoir pour les conducteurs», explique-t-il également au micro de RTL.

L’association SOS Usagers et le syndicat Unsa RATP ont adressé un courrier le 11 janvier au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, au maire de Paris Anne Hidalgo, ainsi qu’à Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et de l’autorité organisatrice des transports franciliens Ile-de-France Mobilités (ex-Stif). «Le nombre d’agressions sur les voyageurs et le personnel RATP, est en constante augmentation et prend des proportions de plus en plus dramatiques», informe le communiqué

https://francais.rt.com/france/47340-drogue-violence-dans-metros-parisiens-conducteurs-ratp-ne-veulent-plus-marquer-certains-arrets

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “Le métro ne s’arrête plus, trop de délinquants : ils font comment, les Sans-Dents, Hidalgo ?

  1. Pour un Sous-Développement Durable

    Il y a une volonté politique derrière tout ça, une histoire de haute trahison.
    La restauration Française a vécu une vécu une véritable inquisition administrative au niveau de l’hygiène et la sécurité. Maintenant que la restauration Française est remplacée par les kébabs, les rats peuvent décongeler , chauffer, recongeler les brochettes à l’infini avec la complicité active des autorités.

    Mieux, quasiment nulle part au monde (sauf en Occident) in ne vous est possible de vous présenter aux élections si vous n’êtes pas né sur place et même si vous avez une double nationalité.
    En France les étrangers pullulent en politique, Obono Gabonaise, Garrido Chilienne, Hidalgo Espagnole, Delanoé Tunisien, Mélenchon Marocain etc…

    C’est un génocide organisé en très haut lieu par une communauté Européenne qui prenait des décisions collectives avant même la création de l’Europe.
    https://youtu.be/M0h_82wLK20

    Une pensée émue pour les citoyens de la RDA qui crevaient encore pour passer la frontière entre 1975 et 1989.
    Quel sketch, ils se faisaient fusiller à la frontière alors que RDA et RFA avaient déjà signé les accords Euro-arabes pour le replacement de population. (donc la chute du mur et l’eurodictature étaient déjà planifiée de A à Z)

    Les européens seraient légitime à exterminer leurs corrompus présidents, députés, ministres ayant sévi depuis 1975 (avec femmes et enfants) La haute trahison ça se paye au prix fort.
    Mais vous aurez des opportunités pour régler quelques comptes, ils vont jouir sans aucune entrave !

  2. Celtillos

    j’ose supposer que les agresseurs et fauteurs de troubles sont de bons Francais de souche bien blancs……… ha non il s’agit de Francais de papiers, Francais récents « bien connus des services de police », donc toujours les mêmes, toujours des importés 1ère ou 2ème voir 3ème génération qui refusent les lois et le mode de vie de la République, cette même République qui les nourris et les protèges de la « justice des juges », on sait, tout le monde sait, la police sait, les politiques savent, les juges savent qui sont ces pourritures qui détruisent notre nation, mais qu’attendent ils pour agir, que le peuple se lève en masse et fasse lui même leur travail a leur place?

    1. Charles Martel 02

      Si tant est que ce soit des français de papier, car, on le sait bien, les clandestins, bien qu’illégaux, peuvent rester en France en toute impunité et profiter des aides et subsides qui leur sont généreusement versés avec nos impôts sans compter le soutien de toutes ces associations de bobos de merde elles même subventionnées avec nos impôts

  3. Joël

    Les politiques appliquent la même devise qu’à Nantes et la ZAD : il est urgent d’attendre. On en reparlera donc dans 50 ans.

  4. Charles Martel 02

    Les politicards n’en ont rien a taper des soucis des « sans dents » : faire l’autruche, ne rien voir, ne rien dire et laisser faire l’engeance islamique voila leur crédo pendant qu’ils se remplissent les poches avec nos impôts. Et en prime pour montrer qu’ils méritent leurs copieux émoluments ils vienne faire chier les français qui essaient de bosser car pour ceux-la pas de pitié, taxes, PV et impôts à gogo pas de souci, les sans dents payent et ne risquent pas de déclencher d’émeutes. Forts avec les faibles et faibles avec les caïds voila la devise de tous ces peigne culs qui nous gouvernent

  5. Amélie Poulain

    Fatiguée de cette société où l’on n’est en sécurité nulle part. A l’heure en plus où l’on veut supprimer la voiture au profit des transports dits « publics » (j’exclue le co-voiturage qui est PRIVE) :

    Victimes aussi de toutes les élucubrations des élus pour nous appauvrir un peu plus et nous pourrir la vie :

    Capital : « Bientôt des péages urbains à l’entrée des villes françaises ? »

    « Le gouvernement souhaite laisser la possibilité aux collectivités locales de mettre en place des péages urbains. Les grandes villes françaises réfléchissent déjà à des dispositifs pour limiter le trafic en agglomération. »

    https://www.capital.fr/economie-politique/bientot-des-peages-urbains-a-lentree-des-villes-francaises-1265867#utm_campaign=20180117&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-soir-eco

  6. hathoriti

    Marx Dormoy, Chateaurouge, Barbès, gare du nord, gare de l’est, qu’est-ce qu’elle pue cette ligne 4 ! et elle est sale ! elle est sale ! quand je la prenais (j’ai quitté Paris ! ouf !) je n’ouvrais les portes de la rame que la main protégée par une lingette ! Alors, quand vous additionnez saleté, crasse, puanteur, et insécurité, on est dans quel pays ? il est temps de s’occuper des politiques ! Trop, c’est trop !

  7. Crouillistan En Marche

    Je ne sais pas si vous avez une idée de ce qu’est le crack, mais un africain défoncé au crack est encore au delà…
    17/01,21h=>Un toxico consomme du crack, tranquille,sous les yeux des usagers, sur le quai de la @Ligne12_RATP à #julesjoffrin (dans le même temps, la sécurité de la @ClientsRATP intervenait à #marcadet, les toxicos se décalant d’une station)
    https://twitter.com/jule7518/status/953913142383398912/video/1

    Paris favela, avec Anne Hidalgo, la vache rouge espagnole.
    Ces Japonais fuyant Paris
    https://youtu.be/xhrUHZbSZ2k

  8. Cécile ComeauCécile Comeau

    Je me souviens d’une époque où les CRS auraient vite mis de l’ordre à coups de matraque dans la station de métro. Les Parisiens usagers du métro auraient trouvé cela tout à fait normal à quelques rares exceptions. Le fait qu’une rame de métro passe tout droit à une station parce que des voyous y font la loi aurait été inacceptable et vite réprimé.

    1. Charles Martel 02

      Hé oui, c’était le temps où la France était un grand pays respecté et respectable. Aujourd’hui notre patrie est livrée aux sauvages débarquant en masse d’Afrique.Notre France aujourd’hui est un pays en voie de sous développement..

  9. PUGNACITE

    Pauvre France déliquescente et qui fait prévaloir des modèles sociétaux utopiques bobos qu’ils imposent ( les pseudo crasseux qui se plaisent à donner d’eux une image que je juge affligeante mais dont je pense qu’elle montre à quel point ils sont dans la médiocrité revendiquée)à une population apathique semblant empreinte d’un e sorte de syndrome d Stockholm et pour l’instant dans l’incapacité de réagir ne serait ce que démocratiquement via les urnes.

  10. ,

    QUEL DOMMAGE QUE JE N’AI PAS DE TALENT pour exercer un rôle politique.
    Mais si je l’avais, je rétablirais le service militaire de proximité (comme ça, pas budgetivore)
    et je répartirais UN million d’appelés dans la capitale. Je leur donnerais droit au port de TASER (pistolet à impulsion électrique)

    Et je leur ferais garder les lieux en équipe de cinq individus minimum..

    J’en ferais autant en banlieue et en province. Selon la demande.

    Tout ça parce que nous sommes dans un état de guerre qui ne se dit pas.

    Cela dit, nos politiques sont des malades, des suicidaires qui veulent nous entraîner dans leur décadence.

    .

Comments are closed.