Espagne : des affiches exhortent les musulmans à épouser les non musulmanes pour propager l’islam


Espagne : des affiches exhortent les musulmans à épouser les non musulmanes pour propager l’islam

Voici un sujet d’actualité sur les conversions à l’islam… Une nouvelle stratégie, un piège auquel se laissent en particulier prendre des milliers d’Européennes.

Des centaines d’affiches exhortent les musulmans à épouser des non-musulmanes comme stratégie de la propagation de l’islam

15 janvier 2018 par Ezequiel Doiny |

http://conservativepapers.com/news/2018/01/15/hundreds-of-posters-urge-muslim-men-to-marry-non-muslim-women-as-a-strategy-to-spread-islam/

En Espagne, on a trouvé des affiches telles que celle en photo ci-dessus pour exhorter les musulmans à épouser des non-musulmanes comme stratégie de propagation de l’islam. Cette affaire avait été révélée le 8 mars 2017 sur le site Breitbart (http://www.breitbart.com/london/2017/03/08/muslims-marry-christian-women-islam-spain/). Des centaines d’affiches avaient été placardées dans des quartiers de Barcelone. « Frère, entrez en partenariat avec un Espagnol, apprenez-lui que l’islam est la vraie religion. La loi islamique dicte que les fruits de cette alliance suivront l’islam, ce qui renforcera encore notre communauté », lit-on dans le corps du texte.

Un enfant est musulman si son père est musulman, indépendamment de la religion de la mère. Les musulmans sont autorisés à épouser des non-musulmanes. Par contre, les musulmanes ne sont pas autorisées à épouser des non-musulmans à moins que leur mari ne se convertisse à l’islam. Le nombre de mariages interconfessionnels en Espagne n’est pas disponible, mais en Grande Bretagne, le nombre est considérable et dépasse 21 000 par an. Au cours de la dernière décennie, la population musulmane de Grande Bretagne a doublé, faisant de l’islam la religion à la croissance la plus rapide.

Une recherche faite par le forum Pew publiée en 2013 a précisé que « les musulmans du monde entier s’accordent à dire que l’islam est la seule vraie foi qui mène au salut ». Beaucoup de musulmans disent aussi que c’est leur devoir religieux de convertir les autres à l’islam. La croyance que les musulmans sont obligés de faire du prosélytisme est particulièrement répandue en Afrique subsaharienne. Dans toute cette région, au moins les trois quarts des musulmans croient qu’il est de leur devoir religieux d’essayer de répandre l’islam auprès des non-musulmans. Une majorité de musulmans dans les pays du sud asiatique interrogés disent aussi que le fait d’essayer de convertir les autres à l’islam est un devoir religieux. Ce sens est presque universel en Afghanistan, où 96 % des musulmans croient que le prosélytisme est un devoir de leur foi. Au Pakistan, 85 % des musulmans partagent ce point de vue. Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, une bonne majorité de musulmans dans la plupart des pays interrogés pensent que le fait d’essayer de convertir les autres est un devoir religieux, dont environ neuf sur dix en Jordanie (92 %) et en Égypte (88 %). (http://www.pewforum.org/2013/04/30/the-worlds-muslims-religion-politics-society-interfaith-relations/)

Au printemps 2009, Uriya Shavit et Frederic Wiesenbach ont écrit dans la publication trimestrielle Middle East Quarterly que «… les érudits musulmans ont appelé les musulmans immigrés à s’impliquer dans la conversion des non-musulmans à leur foi ». En effet, l’appel au prosélytisme des immigrés musulmans est devenu central dans les écrits islamiques contemporains. En Occident, la liberté de religion permet aux personnes de toutes confessions de convaincre les autres que la leur est la seule et unique vérité ; par contre, dans certaines sociétés musulmanes, les non-musulmans sont poursuivis et la promotion des autres religions est une infraction punissable. Les données exactes sur le nombre de convertis à l’islam en Occident sont incomplètes car les conversions ne sont pas forcément enregistrées. Tandis que les données ne suggèrent pas une vague massive de nouveaux croyants, cette vague fait tout de même preuve d’une certaine importance. Ainsi, en Allemagne, les statisticiens estiment que plusieurs milliers de chrétiens se convertissent à l’islam chaque année. En Espagne, le nombre de convertis a atteint environ 20 000 en 2006, et au Royaume-Uni  peut-être 14 000 ont été convertis en 2006. Aux États-Unis, de 20 000 à 25 000 personnes par an se convertissent à l’islam.

De nombreux érudits sunnites exhortent leurs coreligionnaires en Occident à diffuser activement la parole de Dieu. L’appel à la conversion, qui a augmenté avec le nombre d’immigrants musulmans permanents en Europe, fait partie d’un cadre plus large d’identité et de devoirs diffusés par les savants religieux sunnites dans le monde arabe depuis les années 1970. Les érudits islamiques ont constaté que bannir ou ignorer la migration massive des musulmans ne ferait que s’aliéner les immigrants. Au lieu de cela, ils se sont concentrés sur le renforcement de l’identité musulmane des immigrés tout en les utilisant au service de l’islam. Ils ont appelé les immigrants musulmans à se considérer comme faisant partie d’une nation musulmane mondiale, à légitimer leur présence sur les terres non musulmanes en agissant comme des musulmans idéaux, à construire des institutions musulmanes telles que des mosquées et des organisations caritatives, à servir les intérêts politiques des musulmans dans le monde entier et à faire du prosélytisme.

Hamdi Hassan, professeur d’études médiatiques à l’Université al-Azhar du Caire, a écrit que la présence musulmane en Europe était un exemple de prosélytisme musulman passant du mode défensif, qui l’a caractérisé au cours des XVIIIème et XIXème siècles, à un nouveau mode d’expansion. Dans des écrits saoudiens, ces notions de prosélytisme prennent un ton militant et conflictuel. Une source de ces écrits est le savant saoudien Safr al-Hawali, qui a invoqué la nécessité de conquérir l’Occident par la da’wa (Définition de Wikipédia : « inviter les non musulmans à écouter le message de l’islam »), en utilisant des termes sans équivoque dans leur combativité : « Et si on demandait : pourquoi ne devrions-nous pas envahir la Corée et le Japon, puisque les musulmans ont des ressources humaines pour la da’wa ? Ce à quoi quelqu’un devrait répondre : non, nous devrions diriger les ressources humaines pour la da’wa vers l’Europe et l’Amérique. Qui a raison ? Celui qui cite l’Occident ; pourquoi ? Parce que l’Occident est l’ennemi que nous devons pénétrer en profondeur. C’est l’ennemi qui va nous attaquer et qui est plus dangereux pour nous »… « Le droit de toute personne à faire du prosélytisme, ou le droit de toute personne de se convertir à une religion de son choix, est un principe fondamental des sociétés libérales occidentales. Le contexte unique des efforts de conversion faits par certains musulmans ne doit pas être ignoré : ils n’envisagent pas deux civilisations vivant en harmonie, mais une seule, l’islam, finissant par dominer le monde ». (http://www.meforum.org/2104/muslim-strategies-to-convert-western-christians)

Note de l’auteur, Ezequiel Doiny : « Le but de cet article est d’avertir et de protéger les femmes non-musulmanes contre la pratique de certains musulmans qui ciblent les femmes non-musulmanes non par amour ou pour un plaisir romanesque, mais en tant que stratégie pour répandre l’islam ».

(Voici un commentaire écrit par Jan Sobieski III à la suite de cet article : « Ceci est le cheval de Troie de l’Europe. Les gauchistes sont trop aveugles et politiquement corrects pour le voir. Nous ne pouvons qu’espérer qu’ils sortent leur tête du sable avant qu’elle ne soit tranchée par les islamistes ».

Traduit pour Résistance républicaine par Jack

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


16 thoughts on “Espagne : des affiches exhortent les musulmans à épouser les non musulmanes pour propager l’islam

  1. durandurand

    Allez les bobos gogo adonner vous à la religion de paix ,d’amour, de tolérance .
    Convertissez-vous ,donnez vos sœurs ,vos nièces ,vos femmes aux gentils allogènes très tolérant et ayant un grand amour pour les mécréants , elles vont appréciées les charmes et les joies de la peste verte .

  2. Franc

    Trop de gens ne savent pas ce que représente cette secte mortelle, c’est une dictature sanguinaire. Il faudrait l’enseigner à l’école pour empêcher son extension à travers le monde, cela devrait être obligatoire.

  3. NICOLAS F

    Le plus triste c’est que ces filles s’imaginent qu’elles vont revivre un remake des Contes de mille et une nuit .Ou que ,comme dans un roman de Barbara Carter,le beau ténébreux va les enlever sur son beau destrier. Avec une pointe de sado-maso ,tout de même .
    Résultats d’une enquête très sérieuse d’un grand journal féminin sur les fantasmes (sexuels )des très jeunes filles d’aujourd’hui,suite au succès interplanétaire du livre sado maso « 50 nuances de Grey ».
    Ce qui est certain c’est que le mâle à poil brun fortement testostéroné peut en faire fantasmer certaines .
    Mais pas pour longtemps. Je me comprends.

  4. Conan

    Cela fait 1400 ans que ces gens assiègent l’Europe, jusqu’ici sans succès…
    Aujourd’hui, en toute démocratie et portée par leur explosion démographique, ils prendront la France et les autres pays…
    Tout le monde le sait…Il n’y’a aucune résistance de l’Etat.
    Au contraire, ils manoeuvrent en espérant s’approprier le poste de grand vizir …
    Pauvre France !…

  5. Carlos

    Ce dilemme !
    « Ma Religion interdit le porc, si vous servez du porc dans les cantines vous êtes islamophobe »
    « Bon d´accord »
    « Ma Religion m´oblige à vous convertir, si vous ne vous convertissez pas vous êtes islamophobe »
    « ok! T´as un tube de Vaseline? »

  6. Jim

    Cela me fait penser qu’il existait un « droit de garçonnage » dans le Nivernais et en Île-de-France, appelé aussi « droit de reconnue » en Franche-Comté. En raison de la coutume endogame, une fille du pays devait échoir à l’un des jeunes gens du village. Mais dans le cas où elle se fiançait à un homme étranger au village, celui-ci devait s’acquitter de ce droit en indemnisant les jeunes gens.

  7. Anne

    Je pense à toutes ces gamines qui grandissent en banlieue, ne connaissant des hommes que leur voisins rebeux comme elles ne connaissent de la nature que le poisson pané. Comment voulez-vous qu’elle ne s’entichent pas d’un muz? Il n’y a plus que ça dans les HLM.
    Mais si les parents leur ouvraient les yeux, pensez-vous, ils sont tous mélenchonistes ou communistes et dans ce milieu, l’arabe est un camarade de la lutte ouvrière, même s’il vend du chiste, non du kitch, enfin bref, de la drogue dans la cage d’escalier.

  8. selena49

    Pour propager leur race , nuance ! ils le disent eux meme et s’en vantent sans que ça émeuve le cran le mrap et autre officines du grand remplacement financé avec nos impots

  9. frejusien

    Cette diatribe de sarko m’a toujours parue totalement surréaliste,

    On croirait un dément faisant une démonstration de son état mental délabré,

    Quiconque a eu l’occasion de l’entendre , ne peut que s’en détourner avec écœurement,
    malheureusement, cette tirade est fort peu connue du grand public

Comments are closed.