Grâce à Schiappa et Macron, on apprend que les rois mages étaient des reines


Grâce à Schiappa et Macron, on apprend que les rois mages étaient des reines

https://francais.rt.com/france/47301-afp-moque-evoquant-galette-rois-et-reines

C’était il y a un peu plus de 2018 ans . Gardons le calendrier officiel, même si les chercheurs nous disent que, finalement, la naissance de Jésus (qu’il soit Jésus-Christ, Jésus de Nazareth, prophète, illuminé, fils de Dieu ou homme de génie, peu importe, il a marqué notre histoire et notre civilisation ), a sans doute eu lieu quelques années avant notre ère. Ce qui ne change rien à l’affaire.

Qui s’en soucie ? Qui se soucie de savoir si le tombeau du héros fondateur  de chaque ville grecque renferme ses restes ou pas ?

L’homme ne vit pas que de poulet aux hormones et de blé OGM. Il ne vit pas que d’amour et d’eau fraîche, même quand il est végétalien. Il vit aussi et surtout, de mythes, d’histoires, de souvenirs datant parfois de milliers d’années. C’est sa grandeur et sa souffrance. L’animal se soucie-t-il de savoir si l’os qu’il enterre sera découvert et interprété 1000 ans plus tard ?

Et donc, il y a un peu plus de 2018 ans, le 6 janvier exactement, en cette ère qui fait pleurer Schiappa de nostalgie, les sociétés étaient matriarcales, forcément. 

Les Romains, héritiers des Etrusques, ne faisaient rien sans demander le feu vert des Dieux via des prêtres chargés d’interpréter qui le vol des oiseaux ( auspices ), qui le foie des volailles ( haruspices )… et ils envoyaient les dits prêtres  pronostiquer l’avenir des nouveaux-nés que l’on subodorait importants. Importants par leur père pardon, leur mère ; importants pour les prodiges liés à leur naissance ou les prédictions autour d’eux…

Il est donc vraisemblable que cette histoire de rois mages ( bien plus nombreux que trois au début), rapportée uniquement par l’évangile de Mathieu, près d’un siècle après les évènements… soit juste une réécriture, une invention a posteriori pour montrer l’importance du nouveau-né Jésus.  Là aussi peu importe, l’histoire est si belle, et ces devins devenus rois qui suivent l’étoile et apportent les trésors de la myrrhe, de l’or et de l’encens c’est magique. C’est la magie dont nos enfants ont besoin pour grandir, que leurs parents soient athées ou pas. Il y a un moment où la légende semble si vraie qu’on ne peut que la croire.

Or, nous découvrons ce jour, plus de 2000 ans après, que les rois étaient des reines, que des phallocrates épris de pouvoir ont falsifié l’histoire et qu’en fait c’était  Melchiora, Gaspardine et Balthazarette qui étaient venus voir Jésus à Nazareth.

D’ailleurs, le premier manuscrit qui a parlé d’elles était très clair, il les nommait Bithisarea, Melichior et Gathaspa,   noms clairement féminins, non ?  ( Les noms traditionnels de « Gaspard, Melchior et Balthazar » apparaissent pour la première fois dans un manuscrit du viiie siècle intitulé Excerpta Latina Barbari26, traduction latine d’une Histoire universelle Alexandrine, texte de la fin du ive siècle. Ils y sont désignés sous les noms de Bithisarea, Melichior et Gathaspa Wikipedia).

Macron et sa tendre épouse ont donc rétabli la vérité, mais ils n’ont pas osé, par souci de ne pas fâcher les mâles, faire disparaître d’un seul coup les pauvres rois mages, ils ont donc découpé la galette des rois et des reines.

L’honnêteté oblige à dire que c’est l’AFP qui a fait courir ce bruit, et non eux. Mais comme les journalistes ne lèvent plus le petit doigt sans le feu vert de l’Elysée, il est évident que la « galette des rois et des reines  » est un coup de Schiappa. Et l’on soupçonne fortement Boubakeur d’avoir une fois de plus mis son grain de sel dans ce qui ne le regarde pas.

L’une voulant des femmes partout.

L’autre ne voulant pas que les traditions chrétiennes fassent de l’ombre aux traditions islamiques.

Les deux comploteurs ont dû s’entendre comme larrons en foire pour monter le coup avec l’AFP…

Imaginez ces enfants musulmans agglutinés devant leur télé, entendant parler de leurs ancêtres d’Afrique et d’Asie venus s’agenouiller avec ceux d’Europe devant le prophète chrétien, blanc de surcroît quoi qu’en disent les  militants décoloniaux qui sévissent dans nos instituts de recherche. Impensable, non ?

Et imaginez Schiappa et sa copine Hidalgo s’étrangler avec une galette « des rois. ».. Impensable.

Et Macron a orchestré tout cela, comme d’habitude… Ravi d’organiser le Grand Remplacement, jusque dans les moindres détails.

Il voulait déjà déringardiser le français avec sa madame francophonie, Leïla Slimani :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/15/sauve-qui-peut-leila-slimani-mme-francophonie-de-macron-veut-deringardiser-le-francais/

Le voici qui déringardise nos mythes, nos croyances, notre histoire. Même nos rêves.

Quant à l’AFP, elle est du même tabac que François Cuillandre, maire de Brest,  qui avait refusé en 2013 que l’on distribuât des couronnes avec les galettes des rois dans les écoles de sa ville… Elles portaient le mot épiphanie.  Le ramadan à la Mairie de Paris mais, au nom d’une laïcité dévoyée, on supprime nos traditions et référents.  C’est ce que fait l’AFP… Une galette des reines est un non-sens, et piétine la tradition.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/les-petits-brestois-prives-de-couronne-des-rois-180497.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Grâce à Schiappa et Macron, on apprend que les rois mages étaient des reines

  1. Amélie Poulain

    Excellent et bien dit votre article Christine ! Vous avez toujours le mot juste.

    Qu’ils sont ridicules, mais je suis persuadée que leurs élucubrations ne changeront rien, on ne change pas une culture comme ça aussi ancrée dans nos constructions subjectives comme elle l’est.

    C’est là qu’ils sont aussi prétentieux…. ou très bêtes incapables du moindre recul qui montrerait une lueur d’intelligence.

    Bref, ils se ridiculisent c’est tout, c’est comme ces « auteur-e » ou « professeu-re » que l’on voit écrit partout, ça me fait sourire. Pour ma part, je ne changerai pour rien au monde mon Français et d’autres avec moi Alors, ils peuvent toujours essayer…

  2. claude t.a.l

    La Schiappa mérite une modification féministe de la chanson de Brassens :

     » Non certes, elle n’est pas bâtie
    Sur du sable, sa dynastie
    Il y a peu de chances qu’on
    Détrône la REINE des cons « 

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Vous vivez où ??? Il y a un roi qui élit sa reine.. mais il n’y a qu’une galette des rois; référence oblige aux rois mages

      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Je pense que ce qu’a voulu dire Butterworth c’est qu’il y a toujours un sujet dans le gâteau qui désigne le roi et une fève qui désigne la reine…

  3. JackJack

    Et nous, loin de la métropole, nous avons célébré la fête des rois, avec galettes à pâte d’amande faites maison, couronnes et fève comprises comme c’était la coutume dans nos familles depuis aussi loin que nos souvenirs d’enfants nous le rappellent. Tradition désormais passée à nos enfants nés en France et petits-enfants américains (parlant un parfait français).

  4. YKempenich

    Melchiora, Gaspardine et Balthazarette ! Excellent.

    2018 s’annonce fort avec leur délire genré et inclusif…

    Cette histoire de « galette des rois et des reines » est tellement grotesque que c’en est risible.

    1. GELASE

      Masculin ou féminin, quelle importance pour des personnages de légende dont les noms ont été définis au…VIII ème siècle APRES JC…?

  5. Calamity Jane

    Cette vaste turpitude n est qu à ses débuts! Imaginez Pâques avec se œufs et œuf – es et la poule mais aussi le poulet. Et l ascension de la Vierge Marie va se transformer en quoi d autre? En la sainte aicha pedophilisée par momo le demeuré ?
    Déjà ils ont tué le père Noël….alors …..

  6. 1214-1412

    Et à quand Mahomette enseignant les versets de la corane, parole d’Allah(e) transmise par l’archangette Gabrielle ?

  7. hathoriti

    Excellent, Christine ! et très drôle ! Mais, comme le fait justement remarquer Olivia Blanche, ils se ridiculisent de plus en plus ! Le macron, lui, il n’en a rien à faire des rois mages ou non, de la « légende » chrétienne et de la France ! Lui, ce qui l’intéresse, ce qui lui importe et lui importait plus que tout, c’est d’être assis dans le bureau présidentiel ! Je crois même (pour déplaire à Christine!) qu’il se verrait bien assis sur le trône de France, à Versailles, siouplaît…! Donc, l’histoire des « reines magiciennes » vienddrait de lui ? Pfff ! M’étonne pas ! Il n’a pas compris qu’il ne nous enlèvera jamais, ce à quoi nous tenons le plus ? Il est bouché à l’émeri ma parole ! Quand je vous le dis qu’il est…!

    1. Joël

      Non, non ! Pas Versailles, ce qui l’intéresse, c’est le trône de Bruxelles. Et pas celui qui se trouve au palais royal mais celui qui se trouve au palais de la finance. Il se verrait bien succéder à Jean-Claude 1er.

      1. hathoriti

        O.K Joël ! le trône et le POUVOIR de Bruxelles,mais…dans la splendeur de Versailles ! Il se verrait bien se pavaner dans la Galerie des Glaces (imitée, jamais égalée !) et s’admirant dans chaque glace « j’suis beau, j’suis beau, j’suis beau… » euh…ouais…bof ! Chacun ses goûts…

  8. Conan

    Evocation très pertinente des racines judéo-chrétiennes de l’Europe que nul ne peur nier, même les athées !
    Jusqu’où va donc se nicher maintenant leur extrémisme de la parité chez « celles zé ceux » qui vont te découper une part de galette des « reines zé des rois » …Cela en serait risible si ne venait pas se profiler derrière cette tartufferie, la volonté de défaire tout ce qui avait structuré notre société jusqu’ici !
    Tout à l’opposé de la pensée de Camus : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus noble. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. »
    Mais foin de Camus et des philosophes de l’ancien monde pour notre Jupiter autoproclamé !!!!….
    A vouloir tout démolir pour instaurer le grand supermarché planétaire aux consommateurs indifférenciés et à la meilleure profitabilité possible pour ses mandants, notre chérubin golden boy risque fort de nous ramener au temps de la loi de la jungle.
    C’est à dire aux temps anciens de l’ancien monde !!….Mais boff, avec Brigitte ils se seront fait plaisir un moment …

  9. Joël

    Aujourd’hui en France, les rois sont Rachid, Mohammed et N’Gambé. Mais eux n’apportent rien, ils prennent.

  10. Anne

    La galette des rois et des reines .
    Non mais ils (elles) sont fous (folles) ce Schiappo et cette Macrone. Et merde! »j’ai trouvé le fèf dans le galet et je suis le roi (reine) des cons (connes).
    Ouf! C’est vraiment dur l’orthographe aujourd’hui.

Comments are closed.