Macron veut faire entrer le pain au patrimoine mondial : que les Français mangent de la brioche !


Macron veut faire entrer le pain au patrimoine mondial : que les Français mangent de la brioche !

Pour faire croire qu’il aime la France, Macron défend quant à lui une mesure insignifiante, faire entrer le pain au patrimoine mondial de l’Unesco.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/12/01016-20180112ARTFIG00354-macron-veut-faire-entrer-la-baguette-au-patrimoine-mondial-de-l-unesco.php

Voilà qui résume toute la vacuité du personnage et de son action politique.
Vacuité que l’on perçoit aussi dans les réformes qu’il opère dans d’autres domaines, notamment fiscal et social, où il redistribue les cartes sans changer fondamentalement les règles du « jeu », donnant de la main droite ce qu’il reprend de la gauche.

Le « Roi printemps » dissimule un automne pluvieux, un crépuscule français, ou un verglas hivernal (https://i.pinimg.com/originals/00/9f/dc/009fdc558a5ea4913a1ebb1022067643.jpg).

S’il veut faire entrer le pain au patrimoine mondial de l’Unesco, comme une objet précieux dans un musée, c’est bien pour signifier sa rareté ; pour les Français, le macronisme, c’est la brioche.
« S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche… »
http://vdaucourt.free.fr/Mothisto/Marie/Marie.htm
Il nous donnait même l’exemple, comme un signe annonciateur, pendant sa campagne :
http://i.dailymail.co.uk/1/2017/05/05/14/wire-518325-1493990880-852_634x434.jpg
Qu’ils mangent de la brioche, et du halal… même si le halal devrait être mis hors du commerce puisque l’abattage halal est contraire à la laïcité.
http://i0.kym-cdn.com/photos/images/original/001/250/584/8ca.png

La laïcité étant d’ordre public, le règlement qui prévoit l’abattage rituel devrait être abrogé et les produits halal retirés de la consommation comme contraires à l’article 1162 du code civil :
« Le contrat ne peut déroger à l’ordre public ni par ses stipulations, ni par son but, que ce dernier ait été connu ou non par toutes les parties ».
Qu’ils s’habituent à la « malbouffe » canadienne, aussi.
http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/17/macron-on-a-signe-le-ceta-que-le-consommateur-se-demerde-pour-ne-pas-manger-de-boeuf-aux-hormones/

Osera-t-il encore défendre les habitudes culinaires françaises dans un tel contexte ?
Il semble que oui, il ose tout, c’est à cela qu’on le reconnaît.

La brioche est aussi métaphorique, elle ne finit pas nécessairement dans l’estomac : la brioche, c’est aussi l’insécurité, la peur au ventre, le poignard qui éventre ou la kalachnikov qui troue les entrailles.
« Qu’ils s’habituent au terrorisme… »
https://twitter.com/emmanuelmacron/status/855297371374092288?lang=fr

https://i.embed.ly/1/image?url=https%3A%2F%2Fpbs.twimg.com%2Fmedia%2FC-OgTl9XYAQo2jl.jpg%3Alarge&key=4fce0568f2ce49e8b54624ef71a8a5bd

En revanche, Macron n’a pas proposé semble-t-il d’inscrire la saucisson, la choucroute ou le vin français au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa majesté macronesque aurait-elle quelque crainte de froisser certains de ses sujets à ce propos ?
http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/07/MacronVersailles.jpg

On voit bien qu’en choisissant la baguette pour représenter la France, Macron a voulu éviter les sujets qui fâchent tout en signifiant aux Français que le pain appartient à l’histoire, au passé et que la nouvelle ère est celle de la brioche.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


17 thoughts on “Macron veut faire entrer le pain au patrimoine mondial : que les Français mangent de la brioche !

  1. Cril17

    Succulente et sidérante métaphore qui illustre l’abîme intersidéral qui sépare nos deux galaxies respectives … comme évoqué récemment …

     » C’est lors de ces deux journées qu’auraient été prononcées les paroles attribuées à Marie-Antoinette. L’ont-elles été par cynisme ou par naïveté ? Ou ont-elles été plus simplement inventées par les ennemis de Marie-Antoinette, surnommée « l’Autrichienne » ou « Madame Veto ».  »
    http://vdaucourt.free.fr/Mothisto/Marie/Marie.htm

    Et après tout ne serait que la fake news n°2 après celle-ci ,car tout n’est-il pas lié comme Karl Marx nous l’a appris ?

    http://cril17.eu/

    Controverse sur la Terreur ou négationnisme républicain en attente de la guillotine d’une loi ?

    La mort de Louis XVII au Temple ! « The best fake news since June 8, 1795 » ! Allo Macron ? [ADD 08/01]

    1. Christine TasinChristine Tasin

      peu importe, cher Cril17, elles font dorénavant partie de l’histoire et illustrent mieux qu’un long discours le mépris des élites pour les besoin basiques du peuple

      1. Cril17

        Très chère Dame Blanche de la République, laisseriez-vous entendre que ces paroles  » ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche  » auraient pu être inventées par l’élite révolutionnaire qui aurait ainsi instrumentalisé le peuple pour détruire la famille Royale ?…
         » Otez-moi d’un doute  » je suis très inquiet pour l’avenir du socle des valeurs républicaines, comme dirait Philippe de Villiers !

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Pas du tout, j’y crois dur comme fer, je répondais à votre hypothèse pour dire que même si vous n’y croyez pas on ne refera pas l’histoire et notre mémoire collective désolée de vous décevoir cher ami

          1. hathoriti

            excusez-moi, chère Christine et cher Cril17, pour clore cette discussion, je suis convaincue que Marie Antoinette n’a jamais prononcé cette phrase ! Faut pas pousser ! Elle n’était ni aussi intelligente, ni aussi instruite que son mari, mais tout de même, elle n’était pas garce au point de prononcer ces paroles ignobles et indignes d’elle !

          2. Christine TasinChristine Tasin

            Question de conviction, vu le peu de sympathie et c’est peu dire que j’ai pour elle et son triste mari… Mais on ne va pas perdre notre temps à discuter du sexe des anges, la discussion serait intéressante et animée dans un dîner ou autour d’un café, ici ce n’est ni le lieu ni le moment

          3. frejusien

            Pour rester au plus près de la réalité historique, la reine a voulu savoir ce que réclamaient les émeutiers qui braillaient à l’extérieur du Palais,
            On lui a répondu, » ils réclament du pain , votre altesse; »
            Elle a donc ordonné qu’on leur donne du pain, et on lui a répondu qu’il n’y en avait plus, c’est à ce moment là qu’elle aurait dit
            « s’il n’y a plus de pain, qu’on leur donne de la brioche !
            Cela partait d’un bon sentiment et démontre l’ignorance totale où se trouvait cette charmante reine concernant la situation extérieure et la famine qui sévissait parmi le peuple,

            On peut rapprocher cet événement de la fameuse signature des soi-disant femmes libres, celles qui vivent dans un monde protégé, et ne sont au courant de rien de ce qu’il se passe à l’extérieur de leur bulle protectrice

            Nous avons encore des Marie Antoinette et des Louis XVI , inconscients du malheur qui frappe les populations

  2. la femme du boulanger

    la république en marche  » à la baguette » ou crève! en attendant son inscription à lui personnellement en personne au patrimoine de l’humanité new age ainsi va le monde et ce beau petit pays si docile si soumis et tellement accueillant.

      1. Cril17

        Quelques jours seulement après avoir célébré le culte de la Raison en la cathédrale de Notre Dame de Paris ( ancien style), si justement honorée par l’Huma,

        https://www.humanite.fr/tribunes/1793-la-fete-de-la-liberte-notre-dame-de-la-raison-553166

        1793 : la fête de la Liberté à Notre-Dame-de-la-Raison

        la République serait-elle en marche à la baguette macronesque vers la guillotine ! Ah çà ira ! çà ira !

        Ciel que serait la sainte Egalité sans la Liberté, chère au PC »F » !

        Mais heureusement qu’il y a la Fraternité, Ubu Roi et socle des valeurs républicaines obligent !

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Maxime, pour votre information et celle de ceux qui lisent votre texte, sachez que cette volonté de Macron vient en réponse à la pétition d’un boulanger qui souhaite défendre l’authenticité du bon pain de France et des vrais croissants au beurre, contre les viennoiseries industrielles. Pour une fois il a entendu la volonté populaire et je ne trouve pas que ce soit une mauvaise chose, bien au contraire.

    1. Cril17

      Au risque d’abuser de la généreuse hospitalité qui m’est offerte, vite un Bourbon-Habsbourg pour proposer la baguette de pain 93, la brioche Marie-Antoinette et le croissant viennois au patrimoine mondial de l’Unesco !

    2. MaximeMaxime

      La volonté d’un boulanger n’est pas la volonté populaire…
      On a le droit de réfléchir par soi-même par ailleurs. Les boulangers sont moins en difficulté que les charcutiers et bouchers confrontés à l’intense campagne anti-viande des végétariens et à la pression des gauchistes voulant interdire le porc et imposer un menu de substitution végétarien pour éviter ce qu’ils considèrent comme d’injustes discriminations.
      Des gens qui ont fait des CAP de boucher et charcutier, très souvent se reconvertissent avant même d’avoir commencé à exercer. D’autres ont même fait appel à la générosité de bienfaiteurs pour que leur commerce puisse subsister.
      Actuellement, c’est la viande de porc qui devrait entrer au patrimoine mondial de l’Unesco, même si ça n’interdit pas d’y mettre aussi le vin, les escargots, et pourquoi pas toutes les spécialités culinaires tant qu’on y est.
      Olivia, ouvrez les yeux : le pain est un symbole multiculturel pour Macron, célébrer le pain sans dire un mot pour le vin et le saucisson relève de la provocation !

      1. celestin ( le charcutier )

        n ‘y a t il pas des sujets de préoccupations plus importants pour un président de ce calibre ? À moins que l’on flirte là avec la métaphore allégorique de la distribution du pain à l’humanité toute entière par une France nourricière. Pourquoi se priver d’une prise de position de ce type ? çà peut séduire beaucoup de monde et les rallier à sa cause et « en même temps » « Çà mange pas de pain » ! Comme on dit chez militaires.

  4. YKempenich

    Puisque l’on parle de pain, de brioches et de pâtisseries, je ne peux m’empêcher de citer l’AFP qui a dénommé le tirage des rois du couple présidentiel, sur Twitter, «la galette des rois et des reines» (afin de respecter la parité en vigueur sans doute…) Et en faisant deux fautes d’orthographe en 3 lignes !

    https://lesobservateurs.ch/2018/01/16/galette-des-rois-et-des-reines-lorsque-lafp-ne-comprend-rien-a-la-tradition-chretienne-et-utilise-lecriture-inclusive-de-lextreme-gauche/

    Source :
    https://francais.rt.com/france/47301-afp-moque-evoquant-galette-rois-et-reines

  5. Conan

    Cher Maxime
    Merci pour ce très bon article ! Comme d’hab …
    Notre pain quotidien classable au patrimoine mondiale de l’humanité …
    C’est tout ce qui retient l’attention de notre gouvernement dans la présente situation de notre Cher pays ?
    Un point de détail manque tout de même pour nous faire une opinion sur ce classement : de quel genre de pain s’agit-il ?
    Ses miches présidentielles ou nos baguettes populo-francouillardes ?

Comments are closed.