A Fleury-les-Aubrais, le portable ou du pain, il faut choisir !


A Fleury-les-Aubrais, le portable ou du pain, il faut choisir !

‌Maxime parlait de pain ( http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/15/macron-veut-faire-entrer-le-pain-au-patrimoine-mondial-que-les-francais-mangent-de-la-brioche/ ) …

A propos de pain, il faut saluer ceux qui conservent leur dignité – combien maintenant en France -,
ceux qui savent la politesse,
ceux qui savent ce qu’est le respect des autres et refusent  » le Respect de l’Autre « , ceux qui savent vivre ensemble, même s’ils ne veulent pas du  » Vivre Ensemble « .

Une boulangère ( le pain ! ) de Fleury-les-Aubrais ( Loiret ) a apposé cette affiche dans son magasin :

 » Nous ne servons plus les clients qui sont au téléphone !!!
Nous ne voulons pas les déranger !!!!  »

https://www.larep.fr/fleury-les-aubrais/economie/commerce-artisanat/2018/01/15/a-fleury-des-commercants-ne-servent-plus-les-clients-qui-telephonent-qu-en-pensez-vous_12699644.html#refresh

Une anecdote ? Une lubie contre les portables ?
Pas du tout .

 » Gyslaine Chausson ( c’est la boulangère ) en a assez de l’impolitesse de certains. « 

Elle sait mieux que les ( zautoproclamés ) zintellectuels ce que doit être la vie en société.
( ces zintellectuels mériteraient un bon pain dans la gueule )

Je la salue.

Je l’embrasserais bien, mais maintenant c’est bien trop risqué ! D’autant que je ne la connais pas !

La Schiappa en ferait tout un foin !

 

Note de Christine Tasin

Deux boutiques ont affiché la même chose, mais l’un des boulangers avoue, amer : « mais cela ne change rien »…

Pourtant, si l’on en croit le sondage en ligne, une très grande majorité des internautes trouve normal de parler à la personne qui vous sert au lieu de la considérer comme un robot… ou un esclave.

En tout cas, que des commerçants en soient réduits à devoir afficher ce rappel à l’ordre en dit long sur ce qu’ils subissent. Et ce sont pourtant ces petits artisans qui permettent aux villes et villages de vivre encore, d’apporter du lien social…

La mode des supermarchés est terrible…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “A Fleury-les-Aubrais, le portable ou du pain, il faut choisir !

  1. Amélie Poulain

    Moi pourtant j’ai vraiment l’impression où j’habite (c’est peut-être différent ailleurs), et je ne suis pas la seule à penser cela, que je dérange les commerçants quand je rentre dans le magasin et ose poser une question ou que je n’achète pas (et je suis loin d’être une casse-pied, je suis plutôt tolérante)….. Je trouve que c’est le monde à l’envers, qu’il n’y a plus le service, d’obligations et de respect du client que l’on ressentait avant.

    Alors, selon les lieux, il faut peut-être nuancer et je ne suis pas la seule à dire que si des magasins ferment il ne faut pas chercher seulement au niveau de la crise économique car un commerçant qui fait avec chaleur et amour son travail de commerçant est en général recherché, les gens ayant plus que marre des supermarchés anonymes guidés par le profit.

    Quand on est au service d’un public il y a des règles commerciales et il faut être capable de supporter le frustration même si je suis d’accord, il y a des gens qui exagèrent : magasins qui ouvrent à 10 h du matin et ferment à 18 h sans prévenir…. Qui n’ouvrent qu’à 15 h 30 parce qu’on estime qu’on n’aura pas beaucoup de monde avant… Alors quand on n’habite pas à côté, c’est la surprise et ça décourage…. On ne vous dit pas bonjour car cela fait longtemps qu’on n’a rien acheté alors que vous acheté un max dans ce magasin, etc…. Alors le sourire du commerçant, il ne faut pas rêver, on a hâte parfois de sortir du magasin.

    Bien sûr, comme toujours, il ne faut pas généraliser mais c’est la grande majorité de ce que l’on vit où j’habite, non, la mentalité n’est plus au niveau du devoir mais de la satisfaction… du commerçant.

    1. Machinchose

      bien d’ accord ! les « commerçants » sont devenus des gens imbuvables dans leur trés grandes majorité
      tu entres, tu dis bonjour, pas de réponse, je « gueule  » BONJOUR !!!

      réponse , je vous ai répondu bonjour….

      hum…mouais….donc y a plus que des clients sourds…salope!

      1. Amélie Poulain

        Merci pour votre confirmation Machinchose, donc ce que je ressens a de l’écho, il n’y a pas que moi donc qui pense cela (bien que j’entende aussi le même son de cloche par des gens de mon entourage), ça fait du bien !

    2. denise

      la même chose dans ma ville, les commerces de vêtements,chics notamment sont particulièrement infectes ! un orgueil infini, mais depuis que les villes sont sans vie, que les commerces périclitent, les vendeuses en rabattent un peu , beaucoup ..par contre j’ai été troublée par un article du quotidien qui nous disait que les chauffeurs de bus ( aussi un commerce ) recevaient beaucoup de critiques et qu’elles étaient en hausse constante ! Les chauffeurs eux mettent en avant le comportement des usagers qui reçoivent beaucoup d’insultes, parce qu’il y a une manif ou bien des bouchons ou des travaux ! parce que les usagers ne font plus signe pour monter , parce qu’ils ne demandent plus l’arrêt pour descendre, parce que le chauffeur a klaxonné lorsqu’il y en a qui traversent n’importe où tête baissée sur leur téléphone avec leur casque, parce qu’ils se sont fait contrôler et qu’ils n’avaient pas payé , les insultes parce que le bus ne s’arrête pas pile devant eux ou trop loin du trottoir , les merci oubliés lorsqu’on les attend, et pas de bonjour ..bref il est dit que les conducteurs sont le réceptacle de réclamations en tout genre, et engendre beaucoup de stress !
      Alors en effet le stress est permanent pour tout le monde à cause de ce que l’on vit, de ce que nos dirigeants nous font vivre ! nous sommes au milieu de ce mal être, les uns disant que ce sont les autres ! j’ai vécu une autre vie dans cette ville, et pas ce « bord..  » , c’est bien pour cela que quelque chose ne va pas ! la boulangère veut juste un peu de considération, comme les autres , les chauffeurs de bus, car que fait on sinon de notre vie !

  2. Christian Jour

    Il y a une dizaine d’années, je suis aller voir une expo d’avion de chasse sur le parking du supermarché Leclerc à Villeneuve sur lot. C’était organisé par l’armée de l’air et c’était gratuit. Il y avait des mirages et un jaguar et avec une échelle sécurisée on pouvait accéder au cockpit et s’installer dans le siège d’un mirage pendant que l’instructeur expliquait à quoi servent les instruments de bord du mirage. Il y avait une longue colonne de personnes de tout age en file indienne qui attendaient leur tour et mes deux enfants et moi étions dans la file. J’ai remarqué que personne ne disait bonjour ni merci à c’est instructeur qui prenait le temps gentiment d’expliqué . Quand ça a été notre tour, mes enfants que j’avais briffé ont dit bonjour monsieur et l’instructeur tout fort à dit « et bien c’est le premier bonjour de la matinée, merci les enfants » Dans la colonne les gens se sont senti con et tous lui ont dit bonjour. Mais je pose la question, comment en est on arrivé là.

  3. MaximeMaxime

    Je ne pense pas que ce soit légal au regard de l’interdiction du refus de rendre service, sauf motif légitime. Il y a un risque à prendre une telle initiative.
    http://www.cgv-expert.fr/article/refus-vente-professionnel-consommateur_47.htm
    Il y a de toute façon un manque de savoir vivre aussi parfois de la part de professionnels. Lors d’une prestation médicale, n’ayant pas été pris en charge intégralement par la sécurité sociale, j’ai dû payer une partie de la prestation. Or, le secrétariat avait commis une erreur de tarification et m’a réclamé par courrier le paiement d’un complément de 75 centimes d’euros alors que j’avais déjà réglé plus de 40 euros et obtenu une facture acquittée ! J’ai payé pour éviter d’encourir une saisie avec des frais d’huissier énormes, mais il faut reconnaître qu’il n’y a pas de limite à la connerie chez certains.
    Le manque de civisme nuit à la bienveillance pour autrui pourtant indispensable pour avoir à coeur de sauvegarder l’intérêt commun et de pratiquer la générosité, une vertu politique essentielle à mes yeux.

  4. cayssials

    elle a tout a fait raison; quand on rentre dans une boutique on dit bonjour
    et on rentre pas avec le téléphone a l’oreille comme les voilées que je croise dans leclerc ces individus n’onts aucune éducation
    oh mais des francais aussi et de plus en plus
    les gens sont irrespectueux

    1. Amélie Poulain

      Oui aujourd’hui on m’a klaksonné en voiture parce que je m’étais arrêtée à un STOP… et quelques rues plus loin, on m’a doublé en troisième position (une voiture 59 donc du Nord…).

      Quand je pense qu’il y a des naïfs qui croient que 80 km/heure au lieu de 90km/heure va résoudre la question des accidents. Enfin, la connerie nous coûte cher dans tout ça.

  5. MAQUIGNON

    Je l’embrasserais bien aussi ! et je prends le pari que la balance porcine ne fait pas partie de ses outils ! la dame doit avoir un caractère bien trempé !

  6. palimola

    Les gens de notre triste époque ont un téléphone portable greffé a la main , ils en oublient la politesse et le savoir vivre ……encore faudrait il que ces valeurs leurs aient été inculquées ….ce dont je doute pour la plupart ! ….pauvre monde !!

  7. Grangé Jean-Marc

    excellent et parfaitement civique autant que de bonne éducation
    enfin il y en a qui réagissent
    mais c’est un peu tard quand même
    depuis déjà longtemps je passe pour un marginal
    j’ai un portable mais …
    je ne le manipule jamais en voiture
    je ne le prends jamais en réunion
    je ne le consulte jamais durant les repas
    je ne joue pas avec
    en bref il ne me sert qu’à téléphoner quand j’en ai besoin
    et quelques fois à répondre à des sms ou des courriels
    je suis le seul à appliquer ces règles de base du savoir vivre parmi beaucoup de gens que je côtoie au quotidien
    et je continuerai à agir de la sorte

  8. Amélie Poulain

    Moi il m’est arrivé d’être obligée de répondre à un appel mais je me suis excusée auprès de la vendeuse et me suis mise en retrait ce qu’elle a compris. Je précise que je ne suis pas une accro.

    L’éducation fait défaut pour beaucoup actuellement. Je pense aussi aux crachats dans la rue, aux mégots de cigarettes lancés par-terre ce qui m’agace au plus haut point…. et ce ne sont que des exemples.

  9. Niko

    Cette boulangère, je l’embrasserais comme du bon pain ! C’est une excellente initiative qui, j’espère, se multipliera.

Comments are closed.