18 mois de calvaire pour un collégien de 11 ans, dans l’indifférence criminelle de l’Education nationale


18 mois de calvaire pour un collégien de 11 ans, dans l’indifférence criminelle de l’Education nationale

Cela s’est passé à Evry, au collège des Pyramides, académie de Versailles..

Le principal s’appelle Didier Chanvin. Le Directeur académique, qui a osé dire qu’ils refusaient le mot harcèlement et utilisaient le mot chamailleries, s’appelle Lionel Tarlet. 

18 mois de calvaire, 12 jours d’ITT, l’envie de mourir :  pour des « chamailleries » selon Lionel Tarlet.

Vous ne vous sentez pas bouillir, amis lecteurs ? Vous n’avez pas envie de voir jugés Didier Chanvin et Lionel Tarlet ?

Le pire est qu’ils ne le seront sans doute pas. Les parents communiquent pour éviter que d’autres enfants vivent la même horreur que le leur… Mais n’ont pas l’air décidés à porter plainte.

Et pourtant…

Pas de tribunal pour ces adultes responsables qui se sont lavé les mains pendant 18 mois des souffrances de ce gamin ? Souffrances qui se sont terminées en décembre dernier par un séjour à l’hôpital, roué de coups par plusieurs élèves de sa classe qui l’ont suivi sur le chemin de la maison, un traumatisme crânien, un oedème à la main, hyper-extension des cervicales, port de minerve… traumatisme psychologique ( s’en remettra-t-il jamais ? ) et, in fine,  changement de collège dans l’extrême-urgence. Grâce à la seule municipalité d’Evry, la seule à avoir compris la gravité de la situation .

Comme dit sa mère, c’est la victime qui est obligée de fuir, de changer d’établissement… Quant aux responsables du calvaire subi par un petit bonhomme de 11 ans, nul doute que chacun se gardera de les punir… de peur de les stigmatiser.

http://www.leparisien.fr/evry-91000/evry-change-de-college-en-urgence-apres-un-an-et-demi-de-harcelement-09-01-2018-7490970.php#xtor=AD-1481423551

 

Qu’a donc fait ce gamin pour mériter coups, humiliations, à l’école et sur le chemin du retour ( accompagné parfois par la Conseillère d’Education, voulant sans doute le préserver d’innocentes chamailleries ) ? 

Il était bon élève… et blanc, sans doute. 

Ils ont commencé à le traiter de « premier de la classe », insulte suprême utilisée par les Barbares, les incultes, les pauvres types, mais aussi par ceux qui ne supportent pas qu’un Blanc aient de meilleurs résultats que les autres. Et la meilleure façon d’éviter ça c’est de railler,  brutaliser, menacer, persécuter le bon élève…

Insulté, frappé, tabassé dans la zone du collège échappant à la surveillance et baptisée le couloir de la mort,  son repas de la cantine souillé…

Tout le monde savait. Personne n’a rien fait. Ni le principal Didier Chanvin, ni le Directeur académique Lionel Tarlet, ni la police, ni le parquet à qui la police a dû faire remonter le dossier. 

En mai dernier, pourtant, les parents avaient porté plainte, quand leur enfant avait dit qu’il en avait marre de vivre.

Plainte classée sans suite.

Pourtant des témoignages d’élèves existent, des parents parlent…  et le rapport du médecin scolaire a été déterminant pour qu’en 10 minutes la Mairie trouve à l’enfant une place dans un autre collège…

L’agression de décembre ? Lionel Tarlet s’en lave les mains, c’était en-dehors du collège et il ouvre le parapluie  : 

« Pourtant  dans cette affaire que nous avons suivie de très près, le principal a été assisté par nos soins du début à la,fin « 

On est heureux de le savoir qu’est-ce que ça aurait été sinon….

Enfin, le principal a été assisté mais la petite victime non.

On a pourtant affaire à des parents présents, actifs, qui appellent, demandent des rendez-vous, alertent l’administration du collège, l’Inspection académique, la police… à moult reprises :

On a une situation très grave qui a traitée comme telle. Nous avons reçu la maman à plusieurs reprises. Nous ne parlons pas de harcèlement mais de chamailleries. Après on comprend le climat passionnel pour des parents touchés directement. Mais nous avons agi avec objectivité. On a meêm demandé des témoignages écrits et interrogé tous les enfants.

Bref, pour Lionel Tarvet, de jeunes enfants innocents qui se chamaillaient, une mère surprotectrice qui s’inquiète inutilement, et une administration contente d’elle : tous les enfants interrogés.

Des enfants interrogés dans un contexte de terreur comme savent en faire naître les barbares, des professsionnels de l’Education nationale ne sont pas fichus de le comprendre  et se laissent prendre ? Menteurs, salopards qui avez voulu préserver la paix sociale en sacrifiant l’un des nôtres… Je vous hais. Je vous souhaite les pires avanies. 

Le collège est classé ZEP,  l’on ne peut que se réjouir que la petite victime ait échappé à son triste sort. Non seulement parce que l’on espère ( le peut-on ? ) qu’il sera bien traité dans son nouveau collège mais aussi parce que, ailleurs, peut-être qu’il aura le droit d’être bon élève (s ‘il en a encore envie ). Mais y a-t-il un collège digne de ce nom à Evry, avec une direction digne de ce nom ?

Pas de grands-parents, d’oncles ou de tantes qui habiteraient ailleurs et pourraient prendre l’enfant ? Pas de possibilité de déménager, de trouver un autre emploi pour les parents ???

Je tremble pour cet enfant, et je suis doublement en colère quand je vois ce que ces ordures font pour les autres, les clandestins, les faux mineurs ne parlant pas français qui encombrent nos classes, quand je vois l’argent gaspillé pour des associations ne servant qu’à détruire toujours plus nos écoles, notre pays.

Evry, comme tant d’autres villes, trop d’autres villes, laboratoire du Grand Remplacement. Et ce sont nos enfants qui en payent le prix, dans leur chair et dans leur tête. Dans leur vie. Avec leur vie. Trop de suicides, déjà… 

Evry , où, déjà, en 2009, Manuel Valls cherchait désespérément quelques Blancos :

 

 

A nouveau, pour sa déclaration de candidature, Valls avait raclé les fonds de tiroir pour mettre suffisamment de Blancos :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/05/pour-la-declaration-de-valls-le-matamore-beaucoup-de-blancos-un-peu-de-blackos/

 

Evry où la violence est résiduelle, dans la ville, dans le département et… forcément, à l’école.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/26/essonne-chronique-dun-mois-de-violence-ordinaire/

http://www.leparisien.fr/evry-91000/essonne-poubelles-incendiees-et-pompiers-caillasses-pour-halloween-01-11-2017-7367115.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


66 thoughts on “18 mois de calvaire pour un collégien de 11 ans, dans l’indifférence criminelle de l’Education nationale

  1. angora

    j’aime bien »on a affaire à des parents actifs » vous parlez!!!!
    moi je me serais montrée HYPER ACTIVE et au diable la légalité.
    les Français ne défendent meme pas leurs enfants .
    les animaux eux savent protéger leurs petits. quelle décadence!

    Reply
    1. N'goulou-n'goulou

      Les cons de Français que nous sommes, croyons encore en la police et la justice … pour notre malheur. Nous n’avons d’ores et déjà plus d’autres choix que de régler nous-mêmes nos problèmes avec les colons afro-islamiques et avec leurs supplétifs co-allah-bos à face de craie et cul d’albâtre.

      Reply
    2. France-Line

      Les coupables sont les harceleurs et leurs parents !..
      Qu’y a-t’il eu comme sanctions contre eux?..
      Ces élèves violents devraient être en institut spécialisé et leurs parents sévèrement punis également.

      Reply
      1. frejusien

        alors, il faudrait en ouvrir beaucoup d’instituts spécialisés !!!
        Vu que ça devient la norme, du fait qu’ils sont maintenant majoritaires dans certains collèges

        Reply
        1. France-Line

          Ceux qui sont pris en flagrant délit de harcèlement sont des criminels. Ils méritent donc une sanction, de même que les parents. Cela diminuerait certainement leur nombre.
          Si ceux d’Evry ‘ont pas été inquiétés, ils peuvent parader au collège en ayant « fait fuir » leur victime, c’est inacceptable.
          Que dit la loi sur tout cela?

          Reply
  2. Philiberte

    C’est quoi un « directeur académique »? Il y a 13 ans que je suis en retraite, et je n’ai jamais entendu ce terme.

    Reply
    1. GAVIVA

      c’est comme les chefs de cabinets ou autre « chargés de mission », c’est cher, c’est inutile, mais ca permet de caser les copains

      Reply
  3. Nova

    Poignant tout comme votre rage et votre désespoir que je partage entièrement comme d’autres sur ce site
    Mille mercis Christine pour votre réactivité salvatrice et votre pugnacité sans bornes

    Reply
  4. sacarm

    Et personne ne bouge, allez dire deux mots à la direction de l’école ?
    Si cela arriverait à mon gamin , il risque d’avoir des fenêtres ouvertes chez le directeur et il risquerait d’y passer.
    Mais bon , il est dans le privé.
    Allez courage mon grand et bon rétablissement.

    ( mon dernier commentaire sur notre gouvernement était que de l’ironie bien sur, Monsieur l’administrateur du site. Bonne journée )

    Reply
  5. sacarm

    Ce matin sur bfmerde, c. P(a)utin  » les muzz sont intégrés en France pas de problèmes, et donc il faut en accueillir encore beaucoup plus , nous en avons les moyens », qu’elle en prennent chez elle, peut être cela lui fera du bien

    Reply
  6. 1214-1412

    La seule solution aurait été de mettre le gamin dans le privé d’urgence pour échapper à toute cette m…e. C’est sans doute plus facile à dire qu’à faire, je ne connais pas la situation des parents. Les pseudo-profs et principaux… sont complices des racailles et s’en prennent aux bons élèves, c’est connu. Ce sont des pourris qui gèrent des dossiers et des groupes et ne pensent qu’à leur carrière.

    Reply
  7. Machinchose

    « On a même demandé des témoignages écrits et interrogé tous les enfants. »

    le hic c’est que les « témoignages ont été rédigés en arabe et en Wolof.. et le Monsieur Starlette il ne maitrise pas..

    Reply
  8. durandurand

    Ces deux couilles molles que sont didier chanvin et lionel tarlet (pas de majuscule à des lâches) , devraient être mis à la disposition de la « justice  » et démis de leurs fonctions , car il s’agit de fautes très grave ,d’avoir minimiser le harcèlement en chamaillerie , cet enfant à failli se suicider , et combien d’autres dans le même cas ? J ‘espère que les parents feront un rafus médiatique ,il est inadmissible qu’un enfant de souche subisse un tel déferlement de haine , oui de haine du blanc ,donc un harcèlement à caractère racial ,normalement punissable par la loi ?
    Allons-nous entendre les gros débiles de la ldh ,licra , etc., poussaient leurs cris d’orfraies ?
    Bizarre je ne les entends pas toutes ces assoces soi-disant anti-raciste , bande de fumier !

    Reply
    1. angora

      exact! d’ailleurs comment se fait-il que les médecins qui ont vu les graves blessures en décembre n’aient pas alerté la justice face à l’incapacité des parents à défendre leur gosse?

      Reply
  9. inconnue

    nous sommes gouvernés et dirigés par des lâches, ils ont tellement peur des représailles, alors comme toujours on soutient les agresseurs et l’on accuse les victimes, c’est tellement plus facile, j’espère qu’un jour il y aura une vraie justice et qu’ils soient punis comme cela doit être, pas de sentiments ni de pardons pour ces traîtres et ces lâches

    Reply
  10. Conan

    Entendre un enfant de 11 ans dire qu’il a envie de mourir après 1an et demi de persécutions !!…
    Pauvre gamin …
    C’est révoltant !
    Mais dans quel pays vivons-nous ?
    Les deux couards qui laissaient faire mériteraient de se prendre une bonne trempe !

    Reply
  11. Anne

    Mettre en pièces un enfant de 11 ans rien que pour s’amuser parce que c’est le meilleur élève! J’imagine qu’il a eu affaire à des gros tarés bons à rien…si, à faire du mal gratuitement.
    Mais pourquoi sont -ils scolarisés? Ils devraient être en camp de redressement avec des gros durs en face d’eux.
    Quand au personnel de l’établissement, quels trouillards! Ils ont tellement peur de la vengeance des grands frères qu’ils en chient dans leur froc.
    Si on faisait ça à mes petits enfants, j’irai casser les vitres , l’ordi et le bureau du dirlo avec un marteau. C’est mieux que de lui en flanquer un coup sur la tête, non?

    Reply
    1. GAVIVA

      parce que c’est le meilleur élève, parce que c’est FACILE ET SANS RISQUE. Et raciste avec eh oui, raciste envers les blancs souvent minoritaires et trop civilisés pour apporter la seule la bonne réponse qui conviens: tiens manges ce pain sans farine et va chialer pauvre merde La preuve! la direction s’en lave les mains, les parents « qui alertent » auraient du s’en occuper a la place de ces incapables notoires. Une baffe ils dorment ces merdes même a 10 contre un. Mais les parents qui castrent leurs gosses avec des faut pas taper même si on te tape c’est pas une raison, la violence ça résout rien, les pauvres ils sont pas éduqués comme toi ils sont victimes du racisme et j’en passe. Je connais des parents comme ça, des gauchiasses de merde

      Reply
  12. claude t.a.l

     » L’Education Nationale  » n’existe plus.

    Le pire, c’est maintenant partout :

     » Agressés et humiliés par certains élèves, les profs du lycée Gallieni de Toulouse sont en grève

    Agressions, vols, bagarres, violences sexistes , trafic de drogues et élèves fichés S …..
    Des élèves partis pour tenter d’aller faire le jihad ……
    En cours avec le bracelet électronique …..  »

    Le meilleur pour la fin : « Nous apportons déjà des réponses et pas seulement quand les gens se mettent en grève », indique l’inspecteur académique !

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/09/2718236-agresses-humilies-certains-eleves-profs-lycee-gallieni-toulouse-sont-greve.html#xtor=EPR-7

    Reply
  13. Xtemps

    Avec le laxisme criminel de nos dirigeants, c’est comme s’ils tenaient nos peuples européens d’un côté et les laissent frapper de l’autres par d’autres qui viennent d’ailleurs.
    C’est ici que nous voyons la haine de nos dirigeants contre les peuples européens autochtones.
    C’est ici que nous voyons bien le manque total d’empathie pour nos peuples européens de certains qui sont dans les postes clés, et pour ne déjà pas regarder un enfant de onze ans, il n’en faut pas beaucoup d’empathie.
    L’incitation à la haine vient bien de nos escrocs dirigeants imposteurs.
    Si déjà nos dirigeants ne regardent pas 123 millions de pauvres et 45 millions de chômeurs, et ne faut pas se demander pour le reste, ils s’en foutent complètement.

    Reply
  14. clairement

    J’en ai mal au coeur car ça me rappelle trop ce qui s’est passé pour mon fils Guillaume et lorsque je suis allé voir le principal du collège pour lui dire la situation et lui ramener ses livres de classe avant de le changer d’établissement ce dernier, M. PIC, me demandait si j’étais raciste !

    HONTE A TOUS CES GENS

    Reply
    1. angora

      il y a des fois ou c’est difficile de ne pas coller une baffe à des merdes comme ça!
      ou un bon coup de genou bien placé .ça laisse moins de trace (visible) et celui qui va s’en plaindre est un peu géné….

      Reply
  15. Nadine

    Ces individus incompétents et complices de malfaisants seront les premiers à venir nous faire la morale et à nous créer des ennuis quand on déscolarisera nos enfants. Les beaux discours, les promesses, ils savent faire, ils ne lèveront pas le petit doigt pour des enfants polis, bien élevés, le but étant que ces derniers continuent bravement et benoitement à fréquenter leur établissement pour l’image de leur collège/lycée et leurs statistiques. Ils comptent aussi sur l’inertie des parents, le manque de communication entre enfants et parents, l’apparent manque de solution alternative. Je préconise l’école à la maison, et la fuite de toute situation à risque, La fuite étant dans ce cas une voie de salut, une preuve de courage et unique moyen de pression efficace

    Reply
  16. hathoriti

    Et il ne se trouve personne, pas un seul mec avec des couilles pour attendre ces sauvages à la sortie de l’école et leur flanquer la branlée de leur vie, une branlée , une rouste monumentale puis les foutre à poil et les renvoyer chez eux dans cette tenue d’Adam, histoire de faire hurler les parents ? Non mais ! il faut faire quelque chose ! Et porter plainte contre les 2 « dirigeants » du collège, je ne sais pas, moi , mais AGISSONS ! Quant au petit bonhomme de 11 ans, espérons qu’il n’ne gardera pas de séquelles !

    Reply
  17. Fortunino le rebelle

    Imaginez un instant, juste un instant, comment l’affaire aurait été traitée dans les médias si l’enfant s’était appelé Abdel ou Karim….
    En occurrence, c’est un français, blanc de surcroît, alors, c’est sans importance.

    Reply
  18. denise

    je me suis retrouvé des deux cotés de la barrière , en temps que médico social dans des collèges .. les représentants de l’Education Nationale ne peuvent pas dire que se qui se passe à l’extérieur n’est pas de leur ressort ! comment un enfant peut travailler correctement quand il se passe des évènements à l’extérieur mais en lien avec le collège tout de même ; j’ai eu à faire à des évènements à l’extérieur qui me concernait , car pour des viols collectifs par exemple, je faisais des signalements parce que l’élève venait m’en parler!!! où bien un enfant attendu à la sortie du bus scolaire dans son village, à qui on fichait une raclée ! le problème est que parfois , trop souvent les enfants n’en parlent pas à leurs parents !
    Je me suis retrouvée confrontée au harcèlement de mon petit fils en lycée, toute l’année scolaire , autant dire que rien n’a été fait car pas pris au sérieux par le directeur comme par le prof principal ..et le parent n’a pas été assez « actif » à mon goùt ! il s’est retrouvé en clinique 48h ! à la fin de l’année scolaire il a changé et de lycée , et d’orientation ..! Il ne faut rien « laisser passer  » , dès le 1er jour , et à la limite , si possible , retirer l’enfant de sa classe , là l’administration va bouger car l’école est obligatoire !

    Reply
    1. Calamity Jane

      Non, l école n est pas obligatoire. C est l enseignement qui est obligatoire.
      Il faudrait conseiller à ces parents de porter plainte contre l éducation nationale avec constitution de partie civile, leur plainte ne pourra pas être classée.

      Reply
  19. Amélie Poulain

    Je suis révoltée, révoltée de penser à la souffrance de ce pauvre enfant et aussi révoltée++++ de voir tout ce laxisme. Ces gens qui ferment ainsi les yeux sur une situation aussi grave et sur les véritables problèmes de fond peuvent-ils se regarder dans la glace ? Ils me dégoûtent….

    Reply
  20. kitty

    C’est terrible de lire de telles choses. J’espère que ce garçon s’en remette très très vite et reprenne ses études sereinement : il ira loin . Que ça aie traîné si longtemps c’est épouvantable.

    Reply
  21. La moutarde me monte au nez

    Si j’etais père de ce gamin:

    Je n’aurais de cesse que cette bande d’enfoirés:
    – soient jugés et condamnés pour non assistance à personne en danger, encore aggravée par le fait qu’il s’agit d’un mineur de moins de quinze ans sous leur responsabilité.
    – soient mutés à Tataouine ou radiés.
    ( il n’y a pas que les « enseignants «  en cause puisqu’il y a eu classement sans suite de la plainte, toute la chaîne socio-éducative est en cause)

    S’il y avait un lieu de l’ établissement qu’on nommait le couloir de la mort c’est qu’il était de notoriété publique qu’il s’y passait des choses anormales.

    Un jour il faudra faire saigner les enseignants.

    S’il y avait une justice ces salopards devraient se retrouver en prison, martyrisés par leur co-détenus, histoire d’apprendre ce que ça fait.

    Ensuite je ferais suivre à mon fils des cours de combats accélérés, karaté et boxe.
    Je soudoierais deux ou trois loubards pour qu’ils donnent un coup de main à mon fils pour corriger, un par un, ses anciens tortionnaires.
    Ainsi ses affronts seraient lavés et sa confiance en lui retrouvée et la terreur changerait de camp.

    Reply
  22. felico

    Si vous êtes si révoltés essayez d’agir. pour moi c’est fait :
    Bonjour Monsieur le Ministre,
    Ce qui s’est passé au collège les Pyramides d’Evry me stupéfie. Un enfant ayant subit 18 mois de calvaire sans que le Principal Monsieur Didier Chanvin ni le Directeur d’académie Monsieur Lionel Tarlet ne bronchent laisse à penser un laisser aller déplorable pour l’institution la plus couteuse de France.
    Devant ces comportements inadmissibles je ne vous demande pas de sanctions pour ces individus mais un renvoi immédiat sans appel en vous priant de bien vouloir me tenir personnellement au courant de la bonne exécution de la décision à laquelle je reste attentif.
    Cordialement à vous,

    Reply
  23. Grain de riz

    Je suis vraiment écœuré par cette histoire,mais malheureusement pas surpris.Moi,un de mes neveux à eu quelques problèmes au lycee,a la fin des annees 1990,avec certains des CPF de sa classe,mais pas tous,il était camarade avec certains d’entre eux.Il n’était pas le premier de la classe,je pense que c’était à cause de son look,il était très costaud,sportif,et faisait du karaté,et était toujours habillé avec des vêtements kaki,mais pourtant,c’était quelqu’un de très gentil.Ces CPF s’en prenaient souvent à son scooter.Ces élèves perturbaient la classe.Il y avait un noir originaire des Antilles,et,à chaque fois,a cote de lui,ils faisaient des bruits de singes,et l’un demandait à l’autre,t’as pas une banane?Le jeune noir n’en pouvait plus.Plusieurs eleves s’en plaignaient.Un jour,à plusieurs,ils sont tombés sur mon neveu,seul,bien sur,mais ils n’ont pas été déçus,mon neveu a pris un coup sur la mâchoire,et moi et ma sœur sommes allés voir le directeur.Le directeur à commence par dire que mon neveu avait un comportement bizarre et probablement était alcoolique car certains eleves,je me demande bien lesquels,disaient que le matin il avait une haleine évoquant l’alcool.Je lui ai donné l’explication,c’est que mon neveu n’aimait pas manger le matin,et il se contentait de se brosser les dents.Je lui avais dit que moi,étant médecin,et le voyant tous les jours pour le repas de midi,je ne voyais pas de troubles psychiques chez lui.Alors la,cela l’avait énervé,car il avait le sentiment que en guise de démonstration,je lui balançais à la figure un titre universitaire.Alors la,c’est moi qui me suis un peu énervé,et je lui ai raconte tout ce qui se passait dans son établissement publique,pourtant pas assez bien réputé quelques années auparavant.Par la suite les choses se sont arrangées.Mais c’était,il y a vingt ans.Aujourd’hui les choses se passeraient bien plus mal….pour le directeur de l’école.

    Reply
  24. Rinocero.

    On nous bassine avec une mixité sociale qui est un mot hypocrite pour parler de mixité ethnique et le classe moyenne supérieure aisée les CSP+ f, ont la leçon en permanence aux Français de milieu populaire ou appartenant à la petite classe moyenne pour leur réticence au « vivre ensemble » qui leur est imposé. Comment ne pas comprendre les Français qui en ont plus qu’assez de cette immigration non seulement sans assimilation mais souvent (pas toujours) hostile aux Français de longue date . C’est insupportable quand on lit de tel fait divers.

    Reply
  25. GAVIVA

    Qu’il apprenne un sport de combat, le meilleur moyen de survivre à ça et j’en sais quelque chose. Les petites racailles immigrées arabo ou africaines de merde et vous traite de « tête » d »‘intello » parce que vous savez lire etc qui se ramène a 10 contre un y’a pas d’autre solution BOURREZ LEUR LA GUEULE!!!! ils ne comprennent que ça! Mes enfnats ont 3ans et demi mais je prospecte déjà, krav maga ou sambo quand ils auront 6 ans. Et je ne veux pas entendre de « faut pas les taper les pauvres ils ont pas la même chance que toi » etc etc etc…et si ça devait arriver quand même je demande les nom a mes enfants et ça va chier!

    Reply
  26. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Trop d’enfants se sont déjà suicidés à cause de ces sous-humains infantiles et criminels en herbe – Et encore n’ont-ils pas reçu l’entraînement djhiadiste ! Alors, nous pouvons imaginer ce qui nous attend avec le retour des « gosses de dhiadistes »…..

    Je compatis de tout coeur au drame de cet enfant. J’espère qu’il aura un suivi psychologique pour l’aider à surmonter l’humiliation abominable qu’il a subie.

    Cette histoire s’ajoute à un autre cas, que j’ai appris aujourd’hui : des ados ont torturé pendant un mois (peut-être plus) un handicapé mental de leur âge… Les médias sont curieusement silencieux sur ces 2 affaires… C’est pas comme pour les Rohingas.

    Reply
  27. dasdas

    Bordel, mais c’est lamentable !!! Et le père, il a quoi dans le pantalon ???? Pouvait pas aller règler l’affaire une bonne fois pour toute ?

    Reply
  28. Anne

    oui, à Bolbec. Un handicapé mental torturé par treize personnes entre 15 et 19 ans pendant un mois. Il a finalement réussi à échapper à ses agresseurs et à retourner chez ses parents. RTL l’a annoncé ce matin et on peut le lire sur Nice Matin. Mais ce sujet a vite laissé place aux associations en colère qui s’occupent des migrants et au déplacement de Macron en Italie sur le même sujet, c.à.d. les migrants, encore les migrants, toujours les migrants.

    Reply
  29. grélaud

    seigneur jésus que votre juste soit fait de se qui se passe en France terre chrétienne et contre son peuple de race blanche et de souche merci

    Reply
  30. pjp

    Suis autodidacte (71 balais ) , j’ai une haine féroce contre ce qui reste de l’éducation a la mouloud. – L’un de mes petits fils est toujours suivi et antidépresseur, il va sur 21 ans. Il a appris a se battre depuis – Nous avons enfin compris pourquoi Jimmy ne voulait plus retourner en classe, il montait en stress avec des pulsations a + de 165, depuis des mois, a nos interrogations il pleurait et restait muet et proster, il avait 15 ans. Nous avons fini par savoir que les muzs le harcelait depuis des mois et des mois le blanc (mouton noir ) et une fois dans l’établissement ils l’avait balancer dans une grande poubelle, l’avaient également frapper a plusieurs et l’avait ensuite asperger en urinants dessus a volonté et quantités d’autre méfaits gravissime. Réunions avec les responsables, principal et profs ; réponse, Il a probablement des difficutés a s’adapter , nous recommandons de voir un spy – Dénouement , déménagement rapide et mise en vente de la maison dans notre ferme du tarn et garonne ou l’ambiance au college n’est pas triste non plus et la aussi des moulouds en veux tu en voila .. J’attend que ça pete , ayant anticiper depuis bons nombres années ,suis pret !… j’ai la haine contre les responsables de la déliquescence de notre France

    Reply
      1. Alma

        Je me retrouve dans ces témoignages , il y a déjà 20 ans j’ai dû changé de collège parce que je suis juif et pas trop mauvais à l’école.
        Et croyez-moi, même si vous êtes la victime , tout le monde s’en lave les mains , vous vous heurtés à des murs de tous les côtés. Comme je ne connaissait personne pour me défendre à 1 contre 6 ,j’ai changé de collège pour partir à 1h30 de chez moi alors qu’auparavant je ne devais mettre que 5 min pour m’y rendre.
        je ne sais pas si on peut s’en remettre un jour car l’injustice est trop grande et l’incompréhension profonde.
        Je ne crois pas non plus qu’on puisse faire comprendre la souffrance que l’on vit sans être passé par là , mais au moins , ça aura le mérite de montrer que le problème est plus important que l’on croit.

        Reply
    1. Charles Martel 02

      Oui il faut être prêt, vous avez raison, moi aussi je suis prêt car j’ai aussi anticipé et j’espère que beaucoup de français, de vrais français, sont prêts.. Ils peuvent venir les moulouds ça va leur faire drôle car ils n’auront pas en face les habituelles couilles molles bienpensantes qui s’aplatissent devant eux.. Et ça ils en crèvent de trouille tous les salopards de dhimmis qui nous gouvernent et qui tentent de nous désarmer et de nous réduire a l’état de moutons prêts à être égorgés..

      Reply
    2. Calamity Jane

      Sinon vous pouvez l inscrire au CNED, cours par correspondance de l éducation nationale. Il n aura plus à fréquenter ces établissements de merde. Il suffit d avoir soit un certificat médical, stipulant que il ne peut pas suivre de cours dans une école, soit la langue choisie, italien, russe, etc n’est pas enseignée dans l établissement et donc nécessité de cours par correspondance.Bon courage

      Reply
  31. Charles Martel 02

    Vu que j’ai une certaine expérience en arts martiaux, j’avais appris à mon fils comment se défendre car il était souvent ennuyé par des CPF au collège, ce qui est affligeant c’est que moi j’ai été convoqué plusieurs fois par le principal ou le CPE pour me dire que mon fils était agressif, violent etc et quand je leur répondais qu’au lieu de faire une fixette sur mon fils ils feraient bien de s’intéresser de plus près aux raisons pour lesquelles il devait se défendre ou bien de s’intéresser de plus près aux CPF qui avaient récemment incendié en toute impunité la haie du collège, ça bottait en touche et on me faisait comprendre a demi mots que j’étais « racistes » bref l’échappatoire universelle des bobos quand ils ne savent plus comment argumenter. S’en est suivi un conflit ouvert avec l’éducation nationale qui s’est soldé par une année de déscolarisation de mon fils et de mesquineries toutes plus basses les unes que les autres jusqu’au moment où j’ai menacé de porter l’affaire devant les tribunaux, alors soudainement tout s’est arrangé.Ce que montre tout ça c’est que pour les français de souche aucune tolérance, faut pas faire de vagues et ne pas stigmatiser ces pauvres petits bronzés sous peine d’être traité comme si le grand méchant c’était vous. Alors il faut faire de très grosses vagues et là vu que l’on a à faire a une bande de mollusques bienpensants on arrive a se faire entendre.. Mais le triste constat c’est qu’en France être français c’est très mauvais, vous n’avez le droit que de bosser, bien payer vos impôts, fermer votre gueule et bien vous aplatir devant ces saloperies de muzz, c’est triste..bien triste

    Reply
  32. Charles Martel 02

    Encore un exemple qui est un peu plus éloigné du monde de l’enseignement mais qui est très édifiant.
    Des amis habitent un petit patelin sympa et paisible, mais voila, un camp de roms a été installé a proximité – bin oui le vivre ensemble, la solidarité ,n’est ce pas? – Le souci c’est que ces gens n’ont aucun respect (rien d’étonnant) et foutent le bazar, tapage nocturne, musique à fond la caisse,la nuit etc etc car eux ne se lèvent pas le matin pour aller bosser . Bien entendu les braves gens appellent la police qui ne se déplace pas prétextant qu’il n’y a pas d’effectif (curieux tout de même quand on voit la pléthore de policiers autour des rond points scanner les automobiliste pour pomper du fric). Et le comble c’est qu’au bout du nième appel tout ce que l’on a osé leur dire c’est que le mieux pour eux serait de déménager!!! En d’autre termes la police dont la mission est de faire appliquer la loi et de protéger les biens et les personnes dit aux citoyens qu’ils n’ont qu’à déménager c’est a dire quitter la maison pour laquelle ils bossent et payent depuis des années et tout abandonner pour laisser le champ libre aux ordures qui viennent bouffer sur notre dos.. Elle est pas belle la France??

    Reply
  33. zipo

    Notre éducation nationale a failli dans tous les domaines ,c’est devenu l’école des crétins,le niveau par le bas est de rigueur .A la limite il vaut mieux enseigner a ses enfants que de les laisser perdre leur temps et se faire harceler racqueter par cette faune qui nous vient d’afrique qui ne veut pas s’intégrer et ne réve que d’un califat en France et pour cela l’on commence par pourrir notre éducation ,ils s’infiltrent petit a petit dans tous les rouages de notre société pour la mettre a sac ,car chez eux depuis le départ des colons il ne reste plus qu’un champ de ruines et pour cela ils ont plusieurs femmes qu’ils font reproduire en permanence !
    Nous les civilisés allons nous faire massacrer par ces adeptes de l’Islam qui nous considérent comme des inférieurs qui devont travailler pour eux !
    Consultez donc le site NONALI et vous serez édufié !

    Reply
    1. Calamity Jane

      Oui, effectivement, il vaut mieux instruire soi même ses enfants Pour plusieurs raisons : un enfant ne peut s épanouir que dans la confiance et la sécurité, ce que peu d établissements offrent. L enseignement délivré est de plus en plus faible ,voire médiocre. L école est devenue un lieu dangereux, inutile , où nos enfants sont déstructurés et empêchés de développer leur intelligence.

      Reply
  34. lucide

    Dans d’autres pays, on n’accepterait pas qu’un enfant SOIT maltraité à ce point. De nombreux parents feraient corps avec l’enfant et iraient donné une bonne correction aux harceleurs.

    Mais voilà, notre civilisation. En pleine déliquescence!

    Bravo les médias  » traditionnels » avec vos baratins-berceuses pour oreilles d’adultes, ce QUE VOUS AVEZ FAIT DU PEUPLE. Des hommes-enfants ne sachant plus défendre leur enfant.

    Reply
  35. lucide

    Ne faudrait-il pas créer un autre genre de « s.o.s harcèlement » qui alerterait tous les parents solidaires prêts à se regrouper devant les collèges où règnent des harceleurs. Il s’agirait de les repérer et de les entourer de façon à leur faire savoir que « leur sale petit pouvoir minable » n’a que trop duré.

    J’en rêve. Je serais la première à me rendre à ces regroupements. Mais il vaudrait mieux qu’on soit « un bon millier ». Car ces petits voyous se sentent tellement tout puissants, qu’il faut une GRANDE FORCE DE DISSUASION pour les ASSAGIR..

    Reply
  36. bm77

    J’ai remarqué aussi autour de chez moi le même syndrome j’ai l’impression mais peut-être suis-je parano ? Mais lorsque l’on a affaire à un gamin blanc et blond (quelle tare!) un peu turbulent, toute la société surréagit y compris à l’école et comme je connaissais les parents du gamin concerné ils m’ont raconté les convocations à n’en plus finir y compris sur leur temps de travail pour leur faire la leçon en les culpabilisant et l’obligation pour leur fils d’aller en séances de rééducation médico psychologique pour lui apprendre à être plus sage .Quand ce sont des CPF il n’y a pas de problème soit que l’administration scolaire à peur mais il faut qu’elle l’avoue car c’est mieux en le disant, soit qu’elle relativise soit que ses membres se disent que ces gens sont irrécupérables mais ils ne peuvent l’avouer de peur de passer pour des racistes.
    Il ne m’étonne plus devant cette ridicule autoflagellation que nous ne suscitions de la part de nos immigrés qu’un mépris total.
    Un livre à recommander pour ce faire une idée des méthodes en pratique dans nos établissements scolaire  » la déséducation nationale » par Anne Sophie Nogaret.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *