Elle préparait un attentat à Rennes et buvait de l’alcool pour ne pas se faire repérer…


Elle préparait un attentat à Rennes et buvait de l’alcool pour ne pas se faire repérer…

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/rennes-cible-projet-attentat-1398681.html

Etudiante à la Sorbonne, elle voulait absolument réussir, elle avait ciblé Rennes car  il y aurait moins de policiers qu’à Paris et avait depuis un certain temps pratiqué la takki-ya ( elle l’a avoué en ces termes ) pour ne pas attirer l’attention voire pour détourner les soupçons. Elle buvait donc ostensiblement de l’alcool pour cela…  Sans doute qu’elle menait aussi une vie d’étudiante libre, non voilée, flirtant, dansant… La fin justifiant les moyens.

Ses deux seules erreurs ont été de croire que sur l’application telegram elle était à l’abri  et au bon endroit pour acheter une kalasch, et de croire que, sur les réseaux sociaux, elle pouvait impunément entrer en contact avec l’EI.

Cette histoire d’alcool nous intéresse, forcément. 

Certains nous disent qu’un de leurs copains, voire leur petit ami d’origine musulmane n’est plus « que » de culture musulmane et est complètement occidentalisé, d’ailleurs « la preuve, il boit de l’alcool comme moi »… A chaque fois nous répondons « tant mieux si c’est vrai ».

Si c’est vrai. Parce que nous savons que la takki-ya fait partie des prescriptions islamiques, qu’elle est même considérée comme une obligation quand un musulman vit en pays non musulman.

Il en est de même pour le voile, le halal,  l’interdiction du porc…

Comment distinguer l’ex-musulman sincère du musulman qui ment délibérément pour détruire notre pays, Frère musulman ou terroriste possible ? 

On se souvient que Samuel Laurent (un homonyme de celui qui sévit avec les décodeurs du Monde) , dans son Al-Qaïda en France ( 2014 ), racontait son enquête sur la mouvance terroriste et racontait notamment qu’en France il y avait un très grand nombre de cellules dormantes où de jeunes et brillants musulmans bien sous tous rapports donnaient le change, mangeant du porc, buvant de l’alcool, portant costume 3 pièces… Ils étaient, ils sont encore, forcément, et plus que jamais, chargés de préparer la lutte finale en faisant mine de s’intégrer dans la société.

Extraits, ce sont des djihadistes qui parlent  :

– Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’établir des filières à destination de l’Irak ou de la Syrie. Le Jihad que nous préparons aura lieu en France. Pour nous, ce pays ne représente pas un adversaire à combattre, mais une terre à conquérir. Cette conquête s’opère de plusieurs manières. Avec la cinquième armée du monde, des services de renseignement qui focalisent tous leurs efforts sur Al-Qaïda et une majorité d’infidèles qui nous considèrent comme des ennemis, les méthodes à employer doivent reposer autant sur la séduction que sur la ruse et la violence. 
– La séduction ?
 – Oui. Les musulmans de France s’en chargent déjà.

[…] 

Reprenons les choses dans l’ordre : vous parlez de « cibles ». De quoi s’agit-il ?
– Il existe trois types de cibles. Tout d’abord, nous possédons une liste de personnalités que nous pouvons frapper à n’importe quel moment. Pour l’instant, elle ne regroupe que quelques dizaines de noms, avec des informations sur leur lieu de travail, leur domicile, leurs habitudes et leurs éventuelles protections. Cette liste, nous la compléterons et la réactualiserons avec le temps. N’oubliez pas que tous mes agents se trouvent encore en phase de sommeil : ils creusent leur trou dans la société, en apparaissant comme des citoyens modèles. Nous ne pouvons pas agir pour l’instant.
– De quel genre de « personnalités » s’agit-il ?
– Des hommes politiques, des journalistes ou des personnes publiques. Ces meurtres « ciblés » doivent frapper l’opinion et obtenir une couverture médiatique maximale.
– Les membres du gouvernement en font partie ?
– Sans aucun doute ! Il s’agit même de nos premières cibles ! Quoi de mieux pour frapper l’inconscient collectif et mettre l’opinion publique en face de ses responsabilités que de s’en prendre à l’autorité suprême ! 
 Vous voulez dire le président ?
[…]
– Et alors ? Tu penses qu’après un tir sur le président de la République nous renverrons cet homme dans le circuit ? Tu penses qu’il va tranquillement reprendre le cours de sa vie ? Il faut que tu comprennes : tous ces opérateurs clandestins sont à usage unique. Une fois sortis de leur couverture, leur mission se termine.
– Vous les exfiltrez ?
– Nous ne sommes pas le KGB ni la CIA. S’ils quittent le territoire, ils ne vont pas rejoindre leur ambassade ou un pays tiers. Ils quittent ce monde en martyre, et rejoignent le paradis d’Allah…
– Alors pourquoi s’enfuir ?
– Comme je le disais, nous pouvons envisager des opérations en chaîne. Une journée ponctuée de plusieurs assauts, qui plongerait le pays dans l’effroi, avec une population terrorisée par l’ampleur et la férocité de nos attaques, et des services de sécurité complètement débordés. Si nous retenons ce cas de figure, un sniper visant le président peut quitter les lieux, trouver une autre cible, ou faire exploser une mallette d’explosifs dans un bâtiment public. Dans tous les cas de figure, nous ne réinsérons jamais nos agents dans la vie civile, au terme de leur mission. Tous les hommes qui « dorment » actuellement en France, ainsi que tous ceux qui arriveront bientôt de Somalie, se destinent exclusivement au martyre.
Qu’espérez-vous faire passer comme message en assassinant un haut dirigeant ?
– Toujours le même : ne vous mettez pas sur le chemin de l’islam. L’islam progresse à travers le monde. De façon inexorable. Plus personne ne peut stopper cette dynamique. Et elle s’accélère. Ceux qui tenteront d’y mettre un terme au nom de leur prétendue république, de la laïcité, du droit des homosexuels, des prostituées ou des drogués, sont considérés comme des ennemis. (Il marque un temps avant de reprendre.) Croyez-moi, quand on s’est attaqué à des responsables syriens, encerclés par une garde rapprochée de plusieurs dizaines d’hommes, circulant dans des convois blindés qui changent constamment d’itinéraire et de direction, détruire la clé de voûte de l’État français équivaut à enfoncer un couteau dans une motte de beurre ! Nos agents y parviendront sans la moindre difficulté. En s’attaquant à eux, nous pouvons faire vaciller toute la structure qui contrôle la sécurité de ce pays. Il s’agit d’une arme de destruction massive, même si l’on ne tire que quelques coups de feu ! Tant que l’on choisit ses objectifs avec soin.

[…]
–   nous disposons d’un soutien solide à l’intérieur de ce pays. N’oubliez pas les centaines de milliers de musulmans qui appuieront cette dynamique après les premières opérations.
– Vous ne pensez pas qu’au contraire vous risquez de les effrayer ? Comme en Irak ?
– La majorité des Irakiens sont chiites, corrige Abou Hassan. Comment voudriez-vous qu’ils nous aiment ? Mais, en France, les musulmans vous détestent. Vous êtes trop embourbés dans votre politiquement correct pour le voir et oser l’admettre. Ils détestent la façon dont vous avez traité leurs ancêtres, dans les colonies. Ils détestent les banlieues où vous les parquez. Ils détestent cette discrimination qu’on ne montre plus jamais nulle part, mais qu’ils ressentent tous les jours : lorsqu’ils cherchent un travail, lorsqu’ils se font contrôler par la police… Et puis surtout, ils détestent votre monde de soi-disant « tolérance » qui les dégoûte. La pornographie, la drogue, les sodomites, l’alcool, et la célébration de tout cela sur vos centaines de chaînes de télé… Croyez-moi, même les musulmans de France qui se taisent haïssent votre système jusqu’au bout de leurs ongles ! conclut-il avec une hargne difficilement contenue.

[…]
– Le deuxième type de cibles porte sur des bâtiments ou du personnel à forte valeur symbolique. Tout ce qui magnifie la puissance de nos adversaires. Mais il s’agit également des « trophées » les plus difficiles à atteindre. À la différence des attentats ciblés, nous ne possédons pas encore suffisamment de moyens et de renseignements pour les considérer comme acquises, ou même vulnérables. Il nous faut du temps. Je préfère ne pas en parler.
– Si je comprends bien le sens du mot « symbole », je pense que vous projetez de vous attaquer à des ambassades ou à des consulats. Je me trompe ?
– Je ne veux pas en parler.
Je n’en apprendrai pas davantage sur ces « trophées symboliques ».

[…]

– Et le troisième groupe de cibles ?
– Il s’agit des frappes massives. Celles qui doivent provoquer le plus grand nombre de victimes possibles. À la différence des deux autres types d’opérations, nous ne choisissons pas ces objectifs pour leur valeur symbolique ou stratégique, mais plutôt en fonction de leur… « contenance » et des dégâts occasionnés.
Extrait de « Al-Qaïda en France« , de Samuel Laurent, aux éditions du Seuil, 2014. 

Lire l’ensemble de l’article ici  : 

http://resistancerepublicaine.eu/2014/05/20/al-qaida-meme-les-musulmans-de-france-qui-se-taisent-haissent-votre-systeme-jusquau-bout-de-leurs-ongles/

Alors, plus que jamais, le principe de précaution devrait imposer que tout musulman soit interdit de travailler dans les zones  à risques majeurs, aéroport, RATP, écoles, centrales nucléaires, hôpitaux… et dans les services de sécurité qui vont être armés !

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/10/macron-arme-170-000-agents-de-securite-pendant-quil-desarme-les-patriotes/

Discrimination, disent-ils ? Non, principe de précaution. Ce n’est pas drôle d’être suspecté, de ne pas inspirer la confiance, mais c’est au musulman qui aime la France et la met avant les lois mahométanes de s’engager pour prouver qu’il n’est pas un terroriste dormant. On ne peut en avoir aucune autre preuve.

Pourquoi personne ne peut-il douter d’un Pascal Hilout qui a travaillé à la SNCF quelques décennies, mange du porc, boit de l’alcool, admire sa femme française de naissance, sexy, qu’il laisse aller et venir librement ?

C’est que l’ami a donné des gages au camp patriote. D’abord en changeant de prénom, en s’appelant Pascal au lieu de Mohammed, prénom dont l’avaient affublé sa mère voilée et son père pratiquant. Ensuite en s’engageant complètement à nos côtés, depuis plus de dix ans…

Que chaque musulman ou né musulman qui pleurniche, qui se victimise, se transforme en un Pascal Hilout. On discutera alors. Pour le moment, la méfiance restera de rigueur dans nombre de lieux et de situations, histoire de rester en vie autant que possible…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


25 thoughts on “Elle préparait un attentat à Rennes et buvait de l’alcool pour ne pas se faire repérer…

  1. Désespoir50

    Explosif ces révélations ! Alors, pour que le monde entier compatisse, qu’ils s’orientent vers les politicards, véreux,profiteurs, responsables de leur malheur.
    Dans ce cas 80% des Français approuveront.

  2. ALPHA ... OMEGA .

    – « … elle buvait de l’alcool pour ne pas se faire repérer … » = TAQQYA ( se masquer pour tromper autrui ) .

    Subterfuge également employé par les membres du commando musulman qui détournèrent et écrasèrent des avions de ligne le 11/09/2001 aux USA .

  3. Machinchose

    pas si curieusement on n’ entend plus parler des grandes gueules musulmanes tels Tatrique Ramadan, Rachid Nékkazé, ou la provo Ahed Tamimi

    ces gens, une fois que tu leur a mis la main au collet, ça se débat un peu, comme un lapin pris dans un …collet en laiton, ça gigote et …fini! silence total

    moralité : rien de tel qu un bon coup sur le crâne pour leur remettre les idées en ordre

    1. frejusien

      pas sûr ! taqqya oblige ….
      les merdias ont reçu l’ordre de ne plus en parler, pour que l’opinion les oublie,
      ils ont ordre de chercher des muzz plus convaincants et plus softs, le genre qui ne fait pas de vague, et qui s’insère bien dans la société, le genre « fréquentable », style bon élève souriant et futur gendre acceptable, celui qui affirme que le terrorisme n’est pas l’islam

  4. angora

    elle aurait mieux fait de porter une croix autour du cou. c’est moins mauvais pour la santé. connasse!!(je vais peut-être etre censuréee…..

  5. Cat

    Ca fait froid dans le dos .. Mais c’est tellement réaliste et c’est la suite logique .. Le réveil va être douloureux pour tout les crétins endormis dans leur « vivre ensemble » …

  6. trafapa

    Il m’est arrivé , il y a quelques mois , d’avoir une discussion avec un jeune marocain sur sa religion d’arriéré ; lui ayant expliqué avoir vécu en Tunisie , connaître Agadir , avoir quelques rudiments d’arabe et qu’il était inutile de me faire son baratin et que je savais précisément son hypocrisie , son attitude a bien sûr changé . Ce n’est pas la première fois que je suis direct avec un musulman et les réactions sont uniformes . Voilà ce que ne peuvent voir les naïfs favorables à l’invasion de l’Europe . Donc pas de concession sinon c’est de la faiblesse .

  7. J

    Les musulmans vivent dans le mensonge. Et je resterai toujours méfiante même vis à vis des apostats, sauf si vraiment il a fait ses preuves. Quant à ces révélations, c’est toujours la même histoire : ils nous haïssent à cause de nous, à cause de notre mode de vie, à cause de notre passé, de notre présent, de notre avenir. Merde à la fin. S’ils ne sont pas contents, qu’ils restent dans leurs pays de merde. Les Français n’auraient jamais posé le pied en « Algérie » si les Berbères n’avaient pas causé tant de pillage, de vols, de meurtres, sur les pourtours méditerranéens. ça nous aurait fait des économies, vu ce que nous a réellement apporté l’Algérie française. Quant à soi-disant les Occidentaux qui pillent les richesses de l’Afrique, qu’ils nous rendent toutes les subventions, les dons d’argent et de nourriture, les heures de bénévolat pour soigner et vacciner ces merdes. Qui a payé pour ça ? N’Est-ce pas les Occidentaux honnis avec leurs impôts ? Et rendez-nous les milliards pour le métro à Abidjan, pour les écoles, les routes, les hôpitaux, les aides à la Tunisie, au Maroc, les soins des algériens avec leur momie plus morte que vivante.

  8. Conan

    « Comme dans du beurre » ….
    C’est bien l’impression que j’ai quand je lance la discussion, en famille, sur les dangers qui nous guettent.
    Je vois alors mes petits enfants baisser le nez et se réfugier dans leur smartphone où on leur fait croire que le monde est beau et bon tout naturellement et qu’il est bien de se tenir au courant du dernier rap qui vient de sortir etc…etc… ….
    L’éducation qu’ils ont reçue de la part de leurs parents, de l’école et des me.dias en a fait des castrés !
    Sans parler de ceux qui ont plongé dans le cannabis et qui sont devenus les esclaves de leurs fournisseurs …
    Je crains fort qu’ils soient des millions comme ça…
    Inversement, ils sont maintenant des millions dans les banlieues à s’être convaincus que la France est à prendre, ceci, en partant du scénario excellemment relaté dans cet article qui me paraît extrêmement réaliste !
    Hé oui ! Comme dans du beurre !!!…Hélas !
    Nos »irresponsables » politiques, au pouvoir, sont bien renseignés et j’ai bien peur que, connaissant les données du rapport de force, ils aient déjà choisi leur camp, c’est à dire–dans leur esprit– celui du bon côté du manche et vers la république islamique !…
    Les français se réveilleront-ils enfin ?

  9. bronson

    malheureusement ils feront leur saloperies, mais ils auront la surprise de la réponse, et elle ne viendra pas du gouvernement bien sur ni de la police ni de l’armée, mais des citoyens qui en ont plus que « plein le cul » !
    il n’y aura pas de tri. si ça se passe comme je le pense, un sang impur va abreuver nos sillons !!

  10. Marcel A.

    Je souhaite que beaucoup Français musulmans puissent suivre l’exemple de Pascal Hilout et abandonner cette secte mortifère qui se va détourner plus tôt ou plus tard contre eux aussi et ces enfants

  11. oeil de lynx

    C’est ce genre de merdes que nos dirigeants au cerveau vérolé font rentrer par dizaines de milliers dans notre pays qu’on pourra bientôt appeler  » l’ EX -FRANCE . Et ils veulent assassiner des journalistes et des politiques ….. Alors là , c’est la meilleure !! Quelle bande d’ingrats ! aucune reconnaissance pour les traîtres qui les ont fait entrer et accueillis à genoux et à bras ouverts ! Cà serait vraiment pas de bol pour les politicards et journalistes  » humanistes gauchos  » qui les aiment tant !!! Mais là, on aurait envie de dire ;  » bien fait pour leur gueule !!! « 

  12. Xtemps

    Un Islam qui demande à ses fidèles d’avoir la haine envers d’autres qui ne sont pas musulmans, d’être fourbes et faux culs, ne peut pas être une religion honnête.
    L’Islam est une organisation criminel d’assassins qui se couvre d’une fausse religion pour cacher son côté meurtrier, qui n’ a rien à voir avec Dieu.
    Dieu n’a jamais demandé de tuer des gens et ceux qui ose tuer en son nom, devrons lui rendre des comptes.
    Seul Satan demande à ses sujets de tuer des gens au nom du créateur.
    Dieu est pour le libre arbitre justement pour ne pas donner liberté aux assassins de tuer, car c’est lui qui juge, pas les assassins, personne n’a le droit de condamner à sa place et personne n’a le droit de se faire passer pour lui.
    Nous reconnaissons Satan par la haine de ses sujets.

  13. Verdammt

    La France est dirigé par des « idiots utiles ».
    Si l’Islam prend le pouvoir en France, ils supprimerons
    en premier les idiots utiles.
    Le monde musulman ne respecte jamais les gens que l’on achète et
    les lâches. Saladin respectait les Croisés mais leur faisait la guerre.
    Vaste sujet. Il faut que la France se réveille.
    Un PN d’Afrique du nord.
    Courage aux patriotes…

  14. Verdammt

    J’oubliais: un proverbe arabe dit: « si tu es l’enclume, crie.
    Si tu es le marteau, frappe ».
    C’est pour le bon Français qui ne comprend rien.
    Un PN

  15. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    RR dénonce l’islam qui engendre le rejet de l’autre et le terrorisme, mais la vigilance est l’affaire de tous comme me me l’a rappelé un ami policier.

    1. Amélie Poulain

      Vigilance…. Enfin quand on est tranquillement dans la rue et qu’un allumé vous balance un coup de couteau je ne vois pas comment on peut l’éviter.

      Vigilance, c’est avant tout d’éviter la naïveté dont font preuve beaucoup de gens, naïveté égoïste le plus souvent voire criminelle pour certains plus intéressés à se satisfaire à travers ces gens qui représentent leur idéologie personnelle malsaine et lâche (c’est plus facile d’aller dans le sens du courant c’est bien connu)..

  16. Amélie Poulain

    Je me souviens, il y a quelques années, d’avoir lu un article d’un homme (journaliste ? Je ne sais plus mais il avait beaucoup enquêté sur le sujet) qui connaissait parfaitement les filières terroristes et qui avait averti de ce changement de comportement décidé: se fondre dans la masse pour ne pas être repéré…..

    Quasi personne n’en avait parlé à l’époque, pourtant cela m’avait semblé crucial. L preuve… Et combien y en a-t’il de comme ceux-là ?

  17. bm77

    Que l’hyper immigration maghrébine ait produit depuis les années 80 avec son regroupement familial une hyper délinquance ne fait aucun doute pour ceux qui ont vécu dans leur environnement proche Pourquoi parce qu’ils n’ont aucuns respect de nos valeurs et haïssent ce que nous sommes et représentons .
    L’ Islam est totalement incompatible avec notre culture de bien vivre. Nous sommes le pays du monde qui a inventé l’art de vivre! Je dirais même qu’ils sont à l’opposé. Ce qui fait que leurs revendications musulmanes d’interdits(haram) de toutes sortes sont perçues comme autant d’ incongruités dans notre pays de cocagne.
    Moi je n’ai jamais eu de problèmes à fréquenter des marocains ou des Algériens, je ne vois que l’être humain, mais il est vrai que je me suis aperçu que ce que j’aimais bien chez eux, culturellement, c’était leur plats, leurs musique , leurs traditions parfois, celles des mariages, l’architecture qui a marqué leur passage en Andalousie , quelques belles mosquées aussi.
    En y réfléchissant bien j’ai réagis avec le logiciel d’un Français qui apprécie ce qui est beau et bon dans n’importe quelle contrée du monde , Il ne faudrait pas avoir l’orgueil de penser que celui-ci pourrait -être adapté à l’ensemble des populations du monde tel que certains le croient ou veulent le faire croire comme un Jack Lang qui nous ressort les éternels contes des mille et une nuits et autres palais de l’Alhambra pour mieux sublimer les musulmans en bon dhimmi qu’il est .
    Comme Djamel Debbouze qui ne plait qu’aux musulmans parce qu’il tape sur le Français qui serait le grand discriminateur à ces yeux. Pas sûr qu’il aurait fait la même carrière au Maroc mais c’est au prix de ces insultes que nous devons les supporter.
    Les Islamistes que nous avons dans nos banlieues s’en contrefoutent de tout cela. Là où l’islam est appliqué dans toute sa rigueur la musique est interdite les danses aussi et les monuments vieux de plusieurs siècles détruits
    Même leur ascétisme qu’il nous balance à la figure à travers le voile de leur femme est complètement opposé au notre, catholique, qui se pratique au fin fond d’un monastère ou d’un couvent dans le recueillement et l’introspection.
    Car c’est notre culture aussi, même si on est pas croyant, on ne peut être insensible à la beauté de de cette démarche comme à celle des chants religieux et l’architecture de nos églises.
    Et le problème c’est que moi qui n’ait pas été bien loin dans les études j’ai quand même pu intégrer les bases qui me permette de na pas tomber dans des chausses trappes comme de me convertir à l’islamisme ou une secte et si j’avais été tenté par une religion j’aurais choisi naturellement la plus transcendante c’est à dire la religion catholique.
    Le problème c’est que notre système éducatif est vérolé par des idéologues qui ne donnent plus les armes aux enfants pour résister à ces dangers en présentant l’Islam comme une religion catholique bis et au contraire traquent l’incrédule qui oserait se poser des questions sur cette religion d’importation.
    L’exemple type de cela qui est un vrai cas d’école est représenté par la chanteuse Diams qui a fermé l’interrupteur pour se retrouver dans la noirceur de l’Islamisme.
    la seule similitude que je pourrais trouver entre ces deux monothéisme c’est que l’un à travers le clergé a régné sur notre pays jusqu’aux batailles pour la laïcité et l’autre c’est à dire l’Islam veut s’imposer aujourd’hui à travers son coran qui est un code social clé en main y compris par la force de la persuasion de la charia liée à la terreur produite sur les populations par les attentats à répétition.

  18. Diogène

    … »C’est que l’ami a donné des gages au camp patriote. D’abord en changeant de prénom, en s’appelant Pascal au lieu de Mohammed, prénom dont l’avaient affublé sa mère voilée et son père pratiquant. Ensuite en s’engageant complètement à nos côtés, depuis plus de dix ans…

    Que chaque musulman ou né musulman qui pleurniche, qui se victimise, se transforme en un Pascal Hilout. On discutera alors. Pour le moment, la méfiance restera de rigueur dans nombre de lieux et de situations, histoire de rester en vie autant que possible… »

    Bravo Christine pour l’expression claire de cette pensée pertinente !

    Diogène

  19. Diogène

    On est mal barré de toute façon, notre pays est peuplé d’abrutis inconséquents qui ne savent que pleurnicher et étaler de beaux sentiments !

  20. Mariette

    Le principe de précaution devrait interdire « certaine » embauche dans les usines de charcuterie industrielle.

Comments are closed.