Apprendre l’arabe, avec un professeur musulman d’une douceur… très islamique !


Apprendre l’arabe, avec un professeur musulman d’une douceur… très islamique !

Note de Christine Tasin

D’aucuns objecteront que dans les années 1930 certains de nos instituteurs n’étaient pas des tendres non plus. Ce qui est juste.

Mais il y a une différence, essentielle. C’est que nous sommes en 2017 et que nous avons évolué, notre conception de l’enseignement, des rapports maître-élève a évolué.

Comment intégrer, en 2017, des gens qui en sont restés à leur Moyen Âge ? Des gens dont le livre saint  prône violence et rapport de force ?

Jamais nous n’avons eu, quant à nous, de livre saint de ce genre, de prescriptions de violence, d’instauration de rapports de force. C’est pourquoi il a été plutôt facile de passer de 1930 à 1968. De la sélection à « chacun doit avoir sa chance » ; du respect du père et des Anciens, quoi qu’ils soient, au choix de ses amis, des relations ou pas avec sa famille…

L’homme occidental, depuis 2500 ans, progresse, cherche, avance, recule parfois, à la recherche du mieux. Même si, de temps en temps, il patine dans la soupe, il finit par aller vers l’avant, vers le progrès, dans le bon sens du terme.

Et puisque l’enfant roué de coups sur la video ci-dessus n’a pas d’autre modèle, pas d’autre référent, l’islam n’étant que violence et rapport de force, rien ne peut le faire évoluer. Il trouvera normal, quand il aura des enfants, que ceux-ci soient frappés pour apprendre… la langue horrible de l’horrible Coran.

L’homme musulman est rivé au VIIème siècle, il ne peut ni s’en échapper ni aller au-delà, c’est là tout son malheur et le nôtre.

Lire et relire Wafa Sultan :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Apprendre l’arabe, avec un professeur musulman d’une douceur… très islamique !

  1. Jean-Francois Morf

    La sharia enseigne la guerre et la haine entre musulmans, et le nouveau testament enseigne la paix et l’amour entre chrétiens.
    Ceux qui reconstruisirent Jérusalem le firent avec leur arme à la main.
    Christ a dit à ses disciples d’aller lui chercher des épées pour se défendre.

    1. ictoire de Tourtour

      Le NT enseigne l’amour du prochain, quel qu’il soit.Il ne peut s’en tenir aux seuls « chrétiens » puisque le « christianisme » n’existait pas encore,et pour cause…
      Quant à votre référence (Luc, XXII, 35-38) ,c’est évidemment une métaphore dont les interprétations sont nombreuses.même si, dans le contexte actuel, on peut trouver séduisante une allusion à la légitime défense, n’oubliez pas que le Christ a dit que celui qui tirerait l’épée périrait par l’épée.

    2. Miles Gregarius

      L’achat d’une épée était à la seule fin que s’accomplisse la prophétie d’Esaïe sur le Christ :
      Luc 22:37 Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée. Car, je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s’accomplisse en moi : IL A ETE MIS AU NOMBRE DES MALFAITEURS. Et ce qui me concerne est sur le point d’arriver. Ils dirent : Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit : Cela suffit.

      Esaïe 53 :12
      C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été MIS AU NOMBRE DES MALFAITEURS, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables.

  2. Machinchose

    bah! le môme fait un peu de cinéma, surtout quand son maitre éssaie de lui déclipser la tête sans sucçès
    par contre dés que Ahmed Bâton entre dans la danse, c’est plus sérieux….quoique, franchement, ils ont évolué…
    parce que, votre serviteur, chère Madame Tasin pourrait vous en raconter sur ce qu il a vu durant son enfance
    a part le long roseau qui servait au « méddèbe » (enseignant d’ école coranique) a taper sur les têtes des mauvais récitateurs (impossible de parler d’ élèves)il y avait aussi en guise de punition l’ exquise « falaka »
    le gosse est assis sur son cul, le dos contre le mur et les deux pattes coincées -a la hauteur du cou de pied- dans un morceau de manche a balai equipé de deux trous a chaque bout, ou passe une cordelette (bloquée a chaque extrémité par un noeud aprés le trou
    les deux pieds ainsi bloqués -on peut agrémenter la petite torture en donnant un « tour de vis » plus serré..
    et la le jeu consiste a soulever ces deux pattes qui vont recevoir sur la plante des pieds la cinglante caresse d’ un baton fait d’ une branche d’ olivier
    attention! ni trop grosse, ni trop fine! il faut qu elle siffle en s’ abattant sur la plante des pieds!!
    le nombre de coups ? ça dépend de la « faute » et aussi du tempérament du sadique
    en général une vingtaine….me souviens d’ un peit copain, voisin ,pas trés doué pour ces singeries qui avait du mal a rentrer chez lui aprés le traitement
    et dont la maman, résignée ? habituée ? préparait un écrasé d’ oignons dont elle faisait un cataplasme retenu par une bande de chiffon pour atténuer et soigner la douleur….
    bon! chez nous aussi l’ instit qui te filait des coups de règle sur les doigts était aussi une variété de sadique,mais nous avions plus souvent droit a une baffe ou une calotte bien ajustée sur le crâne
    je me souviens bien de ce reflexe de protection qui nous faisait lever le bras et l’ epaule droits pour parer le coup… 😆

  3. Machinchose

    le mec parle Urdu
    ça doit se passer au Pakistan

    pour la rigolade, Paki signifie en Urdu, « pur »

    pakistan=pays des Purs

    l’ islam permet décidément toutes les audaces, surtout quand elles sont grotesquement ridicules 😆

    non mais! t’as vu la gueule du Pays des Purs , le Merdistan, oui! ce serait mieux nommé

    Le Chetistan

    parce qu en Urdu, merde se dit « chet » presque comme chiotte! 😆

  4. Tapis rouge .

    On comprend mieux , pourquoi cet enfant qui semble intelligent , d’esprit ouvert , deviendra neuf ans ( il faut neuf ans d’appentissage ) plus tard , cet adolescent ou cet adulte complétement , taré , borné , qui se précipitera couteau à la main en hurlant :  » Allahu Akbar  » .Heureusement que certains s’en sortent . On comprend aussi cette violence enseignée sur un temps aussi long .

    Neuf ans d’études , il faut savoir par coeur ( mémorisation )le Coran. Réciter le Coran entièrement n’est pas chose facile , et c’est pour cette raison que les professeurs emploient cette méthode .

    Enfin pour ceux qui seraient intéressés en avril au Bourget il a un Concours de récitation du Coran organisé par les Associations islamiques de France , pour ceux qui désirent concourir de ( moins de 7 ans , les deux derniers Hizb mémorisés au hommes de trente ans intégralité duSaint Coran mémorisé avec interprétation de ses mots , soit comprendre ce qu’on dit ) .Il y a desprix à emporter .

    Le Coran se récite , mais ne se commente pas , jamais . On récite et le vendredi pendant une heure , un Imam ( il faut savoir lire simplement le vendredi pour être Imam et lire le Coran ).

    C’est pourquoi il ne faut pas confondre avec les prêches des prêtres du culte chrétien qui commente le ivre Saint , la Bible , ce qu’à dit Jésus . Dans le culte musulman , non .

    1. Dorylée

      C’est quoi  » les prix  » ??? Un sac de pierres de lapidation calibrées ? Un couteau d’égorgeur ? Un pain de dynamite et des détonateurs ? Une cage et ses bidons d’essence ?….

  5. Celtillos

    apprendre l’arabe ne sert a rien, c’est une langue inutile et sans aucun intérêt, l’anglais ou l’allemand voir le chinois seront bien plus utiles et bien plus intéressants dans la vie que cette langue horrible et honnie, l’arabe est la langue des barbares synonyme d’inculture de stupidité et de refus d’évolution.
    apprendre l’arabe c’est inutile, du temps perdu et un acte de soumission a l’envahisseur…

  6. pikachu

    Merci Fruits,

    j’ai fait visionner cette vidéo à mon père. Sa réaction était savoureuse :
    « c’est comme ça qu’ils leur apprennent ? Il (l’élève) ne va pas aller bien loin. »

    Ma réaction était plutôt très positive :
    Pas de méthode globale, parce que le mot répété « salama », qui veut dire « paix » ne correspond absolument pas à l’image qui se grave dans son imaginaire : coups de batons.
    On est donc clairement dans du syllabique !!!
    De plus, il est intéressant pour nous occidentaux de comprendre la vraie signification de ce « Salama ». A savoir les coups qui pleuvent.
    On peut donc désormais valider le propos qui dit que l’Islam est une religion de paix, i.e. de Salam.

  7. MAQUIGNON

    Mon instituteur en CM1 et CM2 n’était pas un tendre et j’ai dû prendre un ou deux (peut-être trois…) coups de règles en bois sur le bout des doigts. Mais, bon sang, JAMAIS AU GRAND JAMAIS parce que je butais sur un accord de participe passé ou sur un problème d’arithmétique ! pour çà « le vieux » était patient et savait expliquer et recommencer ! Il était un maître. La règle s’abattait sur les doigts seulement quand une forte tête (suivez mon regard) ne respectait pas la discipline « de fer » que « le vieux » imposait. (en fait, il exigeait tout simplement le silence et l’écoute – mais à 10 ans c’est beaucoup demander …). C’était dans les années 1960 – autre époque – Je dirais tout de même « adieu monsieur l’instituteur » et tout compte fait, mes doigts ne se portent pas si mal …).

  8. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Inutile de référer aux années 30, les raclées existaient dans les écoles en France dans les années 60, mais les violences des uns ne justifient pas celles des autres. La culture occidentale gréco-romaine, et judéo-chrétienne ne connaît pas le statisme, des voix se sont donc levées dans nos pays pour condamner les abus et les injustices. C’est une des raisons qui a mené l’Occident à abolir l’esclavage.

  9. Diogène

    Pauvre gamin : victime de cette espèce de pervers !

    Ces images me révoltent.

    Toute relation pédagogique implique le respect.
    Mais dans ce que l’on voit on est loin d’une relation pédagogique !

    La plus grande des obscénités se situe dans la misère intellectuelle et morale.

    Peut-être (et ce serait heureux) l’abruti tortionnaire est-il en train de fabriquer un athée…
    Le tortionnaire devrait être déféré devant la justice…

    Misère : tout commence par un manque d’amour !

  10. G1Avis

     »Des gens dont le livre saint prône violence et rapport de force »
    et aussi qui menace fortement ceux qui ne se soumettent pas.

  11. G1Avis

    Bon après visionnage complet, mon objectivité tient à mettre un bémol: le prof ne frappe pas vraiment; les ‘coups’ de baguette sont plutôt symboliques.
    Et le gamin braille alors qu’il a juste été frappé dans son amour propre (ou pour éviter des coups plus réels)

    C’est sûrement un cancre. Et le prof en a marre.
    J’ai connu ça très rarement avec mes 2 enfants et je n’ai alors pas été tendre lorsque je comprenais qu’ils se foutaient de ma gueule.
    Résultat: l’un est en 3ème année de médecine, l’autre a eu plus de 18/20 au Bac scientifique.
    J’étais dur parfois (vraiment très rarement mais ça les a marqué à chaque fois…) mais en revanche j’étais (et ma femme aussi) toujours à leur disposition lorsqu’ils avaient un problème.

    1. agathe

      Pas d’accord sur votre indulgence envers le prof, les coups en eux-mêmes sont moins graves que l’humiliation subie qui laissera plus de traces.
      Et voilà un enfant dont l’esprit regimbe à enregistrer ce qui n’a pas de sens pour lui ; pas plus cancre qu’un autre, donc, et peut-être même intelligent au départ… à l’arrivée, ce sera plus douteux.

      1. agathe

        J’ajoute que le sombre crétin d’enseignant se sait filmé et que loin de réfrener son sadisme, il en remet ,au contraire, une couche car , pour lui, c’est offrir la preuve de sa propre excellence en tant que maître (et de sa piété, je suppose).

Comments are closed.