Moi, je suis à fond pour la pénalisation des « fake news »


Moi, je suis à fond pour la pénalisation des « fake news »

Qu’ils commencent à prendre en considération, bien comme il faut, l’Agence France Presse (AFP).
Plus généralement, que l’on mette à l’amende tous les médias français qui n’utilisent jamais le mot « terroriste » quand il est question de terroristes palestiniens, mais qui utilisent le doux mot d’activiste (ça devrait plaire à Hidalgo ça, elle qui célèbre la mémoire de Che Guevara, un « activiste » bien évidemment).
Qu’ils allument aussi les ambassadeurs français à l’UNESCO, qui ont voté une résolution niant tout lien historique entre le peuple juif et la ville de Jérusalem. C’est-y pas une « fake niouze » ça aussi ?

Je suis tout à fait d’accord, mais alors que l’on nous allume aussi tous les enfumeurs professionnels patentés, qui nous expliquent à longueur de temps que l’assassin qui a crié « Allahou Akbar », était en fait sous l’emprise d’une bouffée délirante, d’une crise de paranoia, d’une surconsommation de cannabis, ou encore simplement déséquilibré.

Oui, que l’on fasse le procès des fake news, ça sera pas beau à voir. On attend la bien-pensance de pied ferme sur ce terrain là.

J’ai le souvenir, au début des années 2000, d’un journaliste de la première chaîne arabe de langue française, j’ai nommé FR3, qui expliquait sans la moindre honte, qu’un « activiste » palestinien, avait abattu une automobiliste israélienne ainsi que son bébé, et de préciser dans la foulée, que c’était un bébé colon ce qui rendait le caractère odieux de cet acte tout à fait acceptable. De mémoire, le journaliste en question était Louis Laforgue. Et que dire du silence radio ? Quand les médias oublient de faire leur boulot, par exemple, quand on a fait le blackout sur le meurtre ignoble de madame Halimi, pendant la période électorale. N’est-ce pas un mensonge par omission sur la réalité française ?

Et ce journaleux qui édulcore le lynchage de deux policiers pendant la nuit du 31 décembre ? Et toute cette novlangue qui depuis des années pratique en toute liberté un révisionnisme consistant à abolir le réel : cela va du mot « jeunes » pour parler de la racaille issue de l’immigration qui a choisi de ne pas s’intégrer et pétrie de racisme anti-blanc, anti-français, antisémite.

Des « Kevin » ou « Kilyan » ? Pas fake news ces prénoms « anonymisés ». Des injonctions de ne plus donner le nom à consonnance orientale des auteurs d’actes terroristes. De parler de discrimination sans jamais parler de la volonté bien ancrée de ne pas s’intégrer. De parler de « menus de substitutions » pour ne pas dire « islamic friendly » (islamo-compatibles) ?

Je suis pour un retour de la déontologie dans la profession journalistique, absolument.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Moi, je suis à fond pour la pénalisation des « fake news »

  1. franc

    Pour nos dirigeants les « fake news » sont les mises en garde des patriotes qui les dérangent, donc, ils vont continuer à nous polluer davantage avec leurs bobards débiles, lutter contre nos institutions et nos coutumes, mettre à bas notre civilisation pour arriver rapidement à leurs fins, le grand remplacement par des cancres pour la France. Alléluia la messe est dite. Bientôt le régime Pol pot avec massacre des porteurs du virus patriotique. Un comble.

  2. NICOLAS F

    Vous avez absolument raison.
    La liste est longue de tous les bobards que l’on nous sert de la part de la presse et du gouvernement depuis que Macron est président.
    On en peut plus!
    Chaque mot est un bobard pour en cacher un autre.
    Macron a son propre vocabulaire pour nous servir les bobards sortis de son imaginaire.
    Dans le écoles de journalisme,on apprenait à « traiter » l’information de base.
    Il y avait au moins une information.
    Maintenant le fake vient de Jupiter lui-même (et de ses communicants)
    Qu’il fasse d’abord le ménage chez lui.
    On atteint le « grand n’importe quoi ».Bientôt il ne sera plus crédible du tout.
    Il fait bien de lancer le débat mais il risque d’en faire les frais.

  3. PJP

    Comme vous dites. – Ce jour, Une info non fake news . La structuration de l’islam de france est indispensable estime le président 15 % qui est la considération pour que vous ne tombiez pas dans les rets des divisions de votre propre religion et de la crise qu’elle est en train de vivre sur le plan international – ce travail moral + un travail philosophique et d’organisation , ainsi que le sujet de la procréation médicalement assistée, avant de légifere sur les dossiers dont l’extention de la procréation PMA a toutes les femmes ,je vous aiderai a t’il dit. .- Atall li est aux anges son reve prend forme . jusqu’a quand ?

  4. J

    J’y pensais ce matin. Le micron a usé et abusé des fausses nouvelles et autres rumeurs infondées. ça pourrait se retourner contre lui.
    D’un autre côté, j’ai l’impression qu’en muselant Internet, il s’attaque aussi à une énorme épine dans le pied de la Mondialisation : Donald Trump. En effet, le président américain a lui-même avoué utiliser les réseaux sociaux non pas par coup de communication, mais parce qu’il ne fait pas confiance en sa propre presse. En France, si cette loi absurde passe, il sera facile au micron de déclarer que toute réussite de D. Trump est en fait une fausse information créée par le président américain. Sans compter tous les sites anti-musulmans, pro-russes, pro-Bachar et j’en passe, qui mettaient à mal les dires de l’U.E. Le micron veut transformer la France en une Corée du Nord. Et comme je le disais aussi l’an dernier, vous allez voir qu’il va trouver le moyen de s’instaurer président à vie.

  5. frejusien

    Et le « crime contre l’humanité » en Algérie, le gros gros fake news,
    je dis que c’est une grande nouvelle, que nous venons de découvrir avec le jupitérien, car avant sa proclamation, personne n’en savait rien, nul n’était au courant ,

    Et la liste est tellement longue…. très bon article qui les relève,
    Le RM devrait balayer devant sa porte, avant de vouloir s’occuper de la ré-information

  6. Alexcendre 62

    Tout ça ne me dit rien de bon pour la démocratie ,dans le langage populaire de ma région on dit que le bac va se retourner sur le pourchaut ( le porc ) .C’est un peu comme avant la guerre l’interdiction a se rassembler a plus de trois personnes , les arroseurs furent copieusement arrosés lors du changement des choses . N’oublions pas que la politique du moment de nos riches faux culs ne nous est pas arrivée sur des tapis roulants de vérités et l’élimination de tous les concurrents pouvant gêner l’arrivée du prince se sont retrouvés avec des quantités de problèmes ou d’intimidations . Ce mouvement très organisé nous a fait croire qu’il y avait d’un coté des honnêtes politiques et de l’autre coté des politiques malhonnêtes . Curieusement il y a un homme qui a été chercher tout le pognon qu’il voulait a la city de Londres lui n’a jamais été questionné , vous avez dit bizarre et bien moi aussi je dis bizarre , d’autant que les affaires d’argent de certains membres de l’équipe dirigeante ne semble plus d’actualité , Madame Le Pen et son FN n’ont pas cette chance .

  7. sylvain

    il y a les journalistes ….euuuh journaleux ! mais il y a aussi les hommes politiques , le dernier en date étant le ministre de l’intérieur qui a déclaré :
    TOUT S’EST BIEN PASSE pour ce nouvel an !!!!
    si ça ce n’est pas une fake news !

  8. Sylvie D.

    « Fake news » ! Rien que le mot m’agace ! Zut ! Nous sommes en France, parlons français ! Je sais bien que Macron privilégie l’anglais, mais nous n’y sommes pas obligés…. Comment on dit en arabe ? …je plaisante….
    Moi, je dirai « fausse nouvelle ». Je fais comme les Québécois, je cherche le mot français qui correspond.
    Comme « fausse nouvelle », je me souviens d’une particulièrement qui a marqué les esprits. C’est ce gamin syrien échoué sur une plage. Je ne me souviens plus de son nom, Ilan, quelque chose comme ça. Manipulation énorme pour nous faire accepter les migrants ! Après nous avons appris que son gentil papa était le passeur….
    Alors oui, je suis d’accord pour qu’on traque les « fausses nouvelles » de ce type….

  9. Apprendre Alire

    Il paraîtrait que l’islam religion de paix et d’amour est une fake news. De très nombreuses sources distinctes mais solides concordent en ce sens.

    Mais la peine de mort réelle, sociale ou juridique promise à ceux qui veulent dire la vérité maintient un certain statu quo sur cette question.

Comments are closed.