Combien de temps encore avant que le racisme anti-blanc ne génère un véritable conflit ?


Combien de temps encore avant que le racisme anti-blanc ne génère un véritable conflit ?

QUAND LE RACISME DEVIENT RÉALITÉ

On peut observer ces derniers temps que, si toutefois notre combat est celui contre l’islam et la mondialisation -ces deux maux jumeaux et compères- le sujet d’un nombre grandissant d’articles de Résistance Républicaine traite de racisme.

Nous savons bien, nous Patriotes, que la défense de notre République et de notre civilisation n’est pas affaire de races. Nous voyons bien parmi nous tous ces gens visiblement venus d’ailleurs se comportant comme nous, faisant preuve d’assimilation et de patriotisme sans qu’il soit besoin de les y inciter. Il n’est pas nécessaire d’avoir la peau blanche pour aimer la France et ils nous le montrent avec une remarquable constance.

Depuis longtemps, les gauchistes nous traitent de racistes parce-que nous nous élevons contre l’islamisation de la France, comme si l’islam était une race. Il y a là abus de langage et refus de voir la réalité. Pour eux, tout comme ils en font passer le message -subliminal ou pas- dans les médias soviétiques, être patriote, être de simple bon sens, défendre nos us et coutumes et nous protéger de la barbarie, c’est être raciste, xénophobe, fasciste et j’en passe, nous connaissons tous cette chanson qui devient nettement frelatée.

Mais voici un phénomène qui se développe : le racisme anti-Blancs, celui qui ne dit pas son nom mais prolifère sur le fumier de la haine de soi et de notre civilisation, prend un nouvel essor de par les nombreuses publications – «Nique la France », déclarations – «Gazer tous les Blancs, cette sous-race »- organisations de réunions ouvertes seulement au public non-Blanc, publicités présentant exclusivement ou presque la « diversité », incitation à la « discrimination positive » et donc négative envers les Français de souche de type Gaulois, prises de positions d’individus par rapport à leur race dans des émissions télévisées, agressions de groupes ethniques proférant des insultes et menaces envers les Blancs…

Comment alors s’étonner que le combat des Patriotes ne se trouve pollué par ces attaques ouvertement racistes envers nous, Blancs, population heureusement encore majoritaire en France ?

Pollué car probablement, par réaction, les réponses -pacifiques ou pas- se feront sur le thème et en fonction des races, les non-Blancs étant supposés hostiles. Bien sûr, nous autres Patriotes ferons tout notre possible pour ne pas amalgamer couleur de peau et camp choisi. Bien sûr, nous autres Patriotes ferons tout notre possible aussi pour rester dans la légalité et retenir ceux qui seraient tentés par la violence illégitime…

Mais combien de temps encore pourrons-nous être efficaces en ce sens ? Combien de temps encore sera-t-il possible de dialoguer, de faire ouvrir les yeux, de dénoncer publiquement et sans haine ? Quand il sera trop tard, les gauchistes ne manqueront pas de prétendre que c’est notre faute, parce-que nous serions intolérants, alors que l’intolérance envers nous, les Blancs, s’affiche ouvertement et sans réaction ou presque des pouvoirs publics. Ils récolteront ce qu’ils sèment actuellement et le racisme prédominera, ce qu’ils prétendent combattre… Joli résultat, non ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


17 thoughts on “Combien de temps encore avant que le racisme anti-blanc ne génère un véritable conflit ?

  1. Georges S.

    Le racisme anti-blanc n’est que le résultat du laxisme des français qui continuent d’élire les mêmes ploucs années après années, décennies après décennies.
    PS: Américain d’origine Polonaise vivant en France (temporairement)

  2. Franc

    Tout cela a commencé en mai 68, par un slogan devenu culte, « il est interdit d’interdire ». Actuellement, il n’y a plus respect, plus de valeurs, où elles sont faussées. Nous sommes dans une totale inversion de ses valeurs, l’homme qui nous sert de président n’a-t-il pas dit « la France a commis des crimes contre l’humanité en Algérie ».
    À croire que nous étions présents contre leurs volontés, que nous avons colonisé ces terres en lui donnant un nom pour y faire régner notre dictature en multipliant les exactions et asservissant un peuple sans leur donner la possibilité de s’exprimer.
    Les mémoires sont courtes. Nous sommes arrivés sur des terres qui n’avaient pas de nom, juste que les autochtones étaient tous soumis à la dictature sanguinaire du califat Turc (islam) qui ravageait leurs terres et leurs cultures ainsi que tout le bassin méditerranéen.
    Mais ceci est une autre histoire que notre président « micron » ne connaît pas ou n’en a jamais entendu parler.

    1. Victoire de Tourtour

      Histoire que Algériens et Français ignorent pour la plupart d’entre eux.
      Mais depuis près de 50 ans , l’Education nationale, suivie par les médias, s’est efforcée d’amoindrir, voire de démolir les connaissances, notamment la langue, la littérature et l’histoire.
      « L’ignorance toujours mène à la servitude ». (Condorcet)

  3. La moutarde me monte au nez

    Parfaite analyse de l’air du temps et du ressenti d’une majorité de français.
    La France n’a jamais été un pays raciste et elle l’a mainte fois prouvé, mais l’afflu massif d’immigrés qui se comportent mal et nous détestent ouvertement est en train de changer la donne.
    L’assimilation républicaine ne fonctionne plus depuis longtemps.
    Ce n’est pas un problème d’argent, car nous avons investi en pure perte des capitaux énormes.
    C’est un problème de mentalité des populations en cause et en particulier de religion.
    C’est l’islam qui ne veut pas et ne peut pas s’assimiler.
    Nous avons accueilli toutes sortes de populations qui se sont intégrées sans problèmes des arméniens jusqu’aux boat people asiatiques en passant par les italiens, espagnols, polonais et j’en passe qui sont tous aujourd’hui plus français que les français.
    Mais avec ces populations la religion n’ était pas une entrave.
    L’islam quand à lui, s’est installé sournoisement en France.
    Tant que c’etait à petite dose, nous n’avons pas vu le peril.
    Maintenant qu’il a jeté le masque, nous ne pouvons pas continuer à faire les autruches.
    Et si en plus de nous reprocher nos coutumes et nos religions on en vient à nous reprocher aussi notre couleur de peau, il faudra bien qu’on se défende.
    Nous n’allons tout de même pas migrer pour avoir accueilli trop de migrants.

      1. Lesage

        C’est du Pieplu!!! les shadocks!
        La baignoire fuit et on rajoute de l’eau au lieu de colmater la fuite! trop marrant!

  4. PUGNACITE

    À mon humble avis,le peuple Français se complait dans la position de dhiimmmitude.Pour cela et depuis 68 ,il a été formaté et se trouverait mais dans l’incapacité d’opposer une résistance au grand remplacement qui progresse de manière exponentielle.
    Marches blanches,bougies,amour universel…les barbares envahisseurs ont encore et toujours de beaux jours devant eux.
    Seule une minorité de citoyens consentira à se soulever et à se rebeller .Elle sera éradiquée facilement.

  5. bidou.net

    Les anti-blancs sont très amusants quand ils utilisent les progrès techniques
    réalisés par les blancs, si on attendait après eux nous serions encore à l’âge de pierre.

  6. hathoriti

    bizarre tout de même que l’apartheid, ce système anti noirs qui a sévi en Afrique du sud (interdit aux noirs et aux chiens !!!) s’installe en France…bientôt, on verra des affiches et autres saloperies comme des « camps d’été » « interdit aux blancs et aux chiens »…ça ne vous semble pas curieux….?

  7. Révolution

    Le racisme anti blanc est surtout dicté par une terrible jalousie
    une frustration démentielle dans la mesure de leur vide abyssal

  8. Jean LafitteJean Lafitte

    L’Européen est de race blanche, l’Asiatique de race jaune, l’Africain de race noire, et ce qui reste d »Américain autochtone est un « Peau-rouge ».

    Mais parce qu’il y a depuis 2000 ans des hommes et des femmes qui ont entendu le message de Jésus « Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur enseignant à pratiquer tout ce que je vous ai commandé. », il y a aujourd’hui des Chrétiens de toutes les races et couleurs.

    Ainsi, dans ma paroisse, le curé est Polonais, le vicaire Africain noir, et plus du tiers des fidèles sont noirs, marquant leur piété sans crainte, comme de pieux Européens de souche.

    Et quand je rentre dans une rame de métro bondée, ce sont le plus souvent des noirs ou noires qui se lèvent et me proposent leur place, uniquement d’après mes cheveux plus gris que blancs.

    Vive la France civilisatrice parce que “colonialiste”, vive l’Église évangélisatrice !

    1. mc gyver

      Ce n’est pas votre missel qui vous sauvera ! c’est quand, vous ne vous y attendrez pas, que le « coup » viendra ! ce ne sera pas un blanc, qui vous le donnera.

  9. NICOLAS F

    Et que dire de cet « antisémitisme » des français dont on nous gave les oreilles?
    Alors que cette haine des juifs est chevillée au corps des musulmans,en France et ailleurs ?
    Oui,il y a eu la shoah et depuis tout français est antisémite de naissance,c’est un mensonge éhonté mais ça les arrange de mettre dans le même panier ,sous le terme « raciste » un musulman qui veut tabasser le juif et le français qui en a marre qu’on tabasse le juif dans son pays .
    Sans cesse on nous ramène à la couleur des gens alors qu’il s’agit de dénoncer la violence,la brutalité,l’incivilité ,la haine ,le refus de respecter des lois qui ont construit une société qui s’appelle la démocratie .
    Non,nous ne sommes pas racistes,nous le français.Nous en avons juste ras le bol de voir notre société attaquée par des hors la loi.
    Non,les racistes,ce sont ces hors la loi, pas nous.
    Quant à ceux qui jouent les autruches,bien protégés (pour l’instant) par leurs délires et leurs certitudes , ce sont des équilibristes sur la diagonale du fou.

  10. Sitting bull

    encore un peu plus d invasion noir et arabe et ceux ci deviendront les dominants …alors bonjour les dégâts , l Europe va vivre des jours bien sombre , les blancs dans 100 ou 200 ans pourrait même disparaître , la criminalité dirigé contre les blancs va exploser , les émeutes seront permanentes (elle le sont déjà ) le terrorisme va lui aussi s accélérer , guerre civile et guérilla , massacre des blancs , viols des blanches , fuite des blancs vers l est et les USA …RIEN DE Réjouissant , les indiens ont disparus , maintenant c est notre tour , d’ailleurs BABA VANGA une voyante Bulgare voit une nouvelle race complète en Europe

  11. Bm77

    Il faut se replonger dans les livres de nos anciens parlant de leur. terroir aujourd’hui certains de ces écrivains provoqueraient des polémiques Je pense à un auteur comme Henri Vincenot régulièrement invité chez Pivot et qui faisait un audimat énorme à chaque passage. Et pourtant il vous dit des réalités propre à notre peuple, le fait de considérer les habitants de la vallée voisine comme des étrangers,pas comme soi donc,avec toute la fierté de se que l’on représente et avec toute la méfiance que l’autre peut susciter. Il vous démontre que l’on peut être replié sur sa terre et développer une grande solidarité entre génération et être d’une humanité sans borne..,vivre bien et vieux en symbiose complète avec la nature ,en la respectant d’abord sans ce gachi propre à la société de consommation à outrance épargné de toutes ces conneries comme l’antiracisme qui est d’une débilité profonde.Il faut arrêter de jouer avec nos sentiments, il est normal de développer à l’égard de l’étranger une certaine méfiance puisque si on est fier de son pays et de se que l’on représente on se considère comme les garants de tout ce que nos aïeuls nous ont légué. Il est symptomatique de voir que les Français ne se sentent moins concernés par leur pays et un peu dégoutés depuis qu’on les somme d’être acceuillants.
    Quel est le but de l’antiracisme ?
    Nous forcer à aimer l’autre d’une façon hypocrite?
    Moi comme tout un chacun j’aime ceux qui sont les plus proches les autres j’ai un a priori tant que je ne les connais pas.Aux autres de démontrer qu’ils peuvent étre dignes de confiance puisqu’ils se présentent sur le pas de la porte sans avoir été invités. La seule fonction auquelle je pourrais attribuer un sens à un organisme antiracisme ce serait d’-empêcher que ne se réédite les mécanismes qui créé les conditions d’un holocauste et d’un génocide ethnique. Hors la société totalitaire qui progresse dans notre société et qui nie nos particularités notre attachement à la terre , nos racines judeo chrétiennes et plus encore gauloises sont en train de balayer tout un peuple pour en faire des déracinés, des hors sol .C’est ça le malaise Français.
    C’est un génocide lent et sournois au gré des fermes qui ne produisent plus et des paysans qui se suicident.

  12. mc gyver

    Si nous en sommes là , c’est par la volonté de nos élites, de faire de ce pays , une région d’ Europe . Pour y parvenir ,il faut absolument détricoter le social français, trop cher pour les financiers. La solution est de métisser l’Europe ,pour ôter les velléités revendicatives, du français en particulier, et des européens en général. On peut se rendre compte, que depuis que nous sommes ancrés dans cette Europe , plus rien ne va ! le pays est géré à Bruxelles (80% des décisions sont prises au niveau européen). Ce pays n’est plus souverain. Nous devons TOUT accepter :l’immigration, le soutien des autres pays en difficultés, malgré les nôtres ….! notre endettement est catastrophique et notre PIB est englouti pour cet endettement (100%du PIB). Un petit rappel, pour montrer que nous plongeons ; la population de la France représente 1% de la population mondiale ,pour une dépense de 15% du social mondial . Les élections ,à mon avis truquées , il faudra bien, si nous voulons rester chez nous, non soumis , nous battre . Oui nous battre car le suffrage en France, nous mène à la mort. Inutile de rappeler ce qu’est devenu le vote référendaire de 2005 Il faudra bien un jour se bouger …à moins, que ce que nos anciens ont fait, pour ce pays soit trop lourd pour nous : vivre en liberté, avec notre culture judéo-chrétienne , libres d’accepter QUI nous voulons sur notre sol, sans que cela, nous le soit imposé. Est-ce trop demander aux mecs dans la force de l’âge, de se bouger le cul pour sauver ce pays, ET leurs progénitures ? peut-être attendent-ils, que les vieux le fassent en fauteuil roulant et béquilles. Où sont passés les hommes ???

Comments are closed.