Alerte ! Le dictateur Macron annonce une loi pour restreindre encore la liberté d’expression


Alerte ! Le dictateur Macron annonce une loi pour restreindre encore la liberté d’expression

C’est fait.

Sous le prétexte de lutter contre les « fake news » ( bravo au Président francophone… ) et la propagande, une loi va être votée.

Et la répression va être féroce :

«En cas de propagation d’une fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge [permettant] de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l’accès au site internet», a déclaré Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse le 3 janvier. 

https://francais.rt.com/international/47000-emmanuel-macron-annonce-projet-loi-propagande-fake-news

Ça c’est pour les sites patriotes français. Parce que, forcément, vu la propagande éhontée et la manipulation d’Etat des esprits, la notion de « fausse nouvelle », de mensonge, de « propagande  » est plus que subjective.

Ça pue pour les sites patriotes, c’est moi qui vous le dis.

Mais cela ne suffit pas, le media russe RT avec sa télé est dans le collimateur de Macron sans que son nom soit prononcé.

«Les pouvoirs du régulateur qui seront par ailleurs profondément repensés durant l’année 2018, seront accrus pour lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des Etats étrangers.»

Il est plus que probable que Macron-Staline va faire voter l’une des propositions de loi déjà déposées par des sénateurs ou députés félons, notamment la proposition de loi déposée en mars 2017 par le fossoyeur de la liberté d’expression Nathalie Goulet, régulièrement épinglée dans les colonnes de Résistance républicaine pour sa dhimmitude et sa collaboration avancée avec l’islam.

http://resistancerepublicaine.eu/search/nathalie%20goulet

Extrait des motifs de la proposition de loi de la grande amie de l’Arabie saoudite :

Il est vrai que la définition de la fausse nouvelle induit celle de la vraie nouvelle, vérité officielle, ce qui peut légitimement choquer comme étant une tentative d’imposer une vérité qui ne serait que relative ou celle d’un instant T.

Le législateur dispose de peu de moyens pour tenter de débattre d’un sujet : mission d’information, commission d’enquête, ou dépôts de proposition de loi ou de résolution.

Cette proposition de loi se veut également une base de réflexion sur notre capacité à faire face à des informations dont la fiabilité peut être relative.

Il ne s’agit pas de rouvrir un débat stérile sur le contrôle de l’internet, mais de trouver des solutions légales, ou par le biais de la société civile.

Le problème existe, il se développe partout dans le monde et sur tous les médias, les réseaux sociaux sont des vecteurs exponentiels de ces « fake news », il n’est pas anormal que le législateur s’y intéresse également.

Où l’on apprend que la loi sur la presse possède déjà un article 27, prévoyant, justement, de pénaliser les fausses nouvelles. Pourquoi diable une autre proposition de loi, une autre loi ?

Pourtant, lors des débats précédant le vote de la loi de 1881, Jules SIMON considérait que l’article 27 était superflu. Cet article sanctionne la publication ou la reproduction de fausses nouvelles quand elle aura été faite de mauvaise foi et troublé la paix publique. Or, pour le sénateur, un tel délit, avec les progrès de l’intelligence publique et la multiplicité des journaux, ne se justifiait par aucune raison sérieuse. Davantage conscients de la future longévité de la loi du 29 juillet 1881, ou peut-être simplement plus lucides que leur confrère, les parlementaires ne l’ont pas suivi et l’article 27 a été voté. Il est devenu, au même titre que les autres articles de la loi sur la liberté de la presse, un des rouages essentiels de l’exercice de la liberté d’expression en France et dans les États qui se sont inspirés de notre législation.

La réponse est claire : Internet… Internet… Comment gérer cet espace mondial et virtuel ?

L’Internet pose des problèmes considérables et il faut prendre des dispositions adaptées

Comme la profession de journaliste n’est, à juste titre, pas une profession réglementée, chacun peut aujourd’hui publier ses écrits depuis un ordinateur ou un téléphone portable. C’est en soi une très bonne chose, mais il faut prendre acte de cette transformation de la presse qui est aussi et malheureusement à l’origine d’abus de plus en plus nombreux. Par ailleurs, les écrits diffusés n’ont plus cette dimension éphémère qu’avait la presse du XIXe siècle et qui justifiait des délais de prescription très courts ; aujourd’hui les publications en ligne peuvent être consultées en continu et ne disparaissent presque jamais de la toile.

À cet égard, il est exigé des juges du fond qu’ils recherchent chez le prévenu la connaissance de la fausseté de la nouvelle au moment de la publication ou de la diffusion. La simple négligence consistant en l’absence de vérification de la véracité ne suffit pas (Cass. Crim, 19 décembre 1957, publié au bulletin de l’année 1957 au n° 837). Il faut enfin constater que les diverses infractions visent à incriminer des comportements différents selon le droit spécial où elles interviennent. Le rôle de la nouvelle est déterminant. Par exemple, le Code monétaire et financier n’incrimine les fausses nouvelles que si elles sont de nature à manipuler le marché ou troubler les cours et les indices. L’article 27 ne servira de base à une condamnation que si la fausse nouvelle aura troublé ou été susceptible de troubler la paix publique, d’ébranler la discipline ou le moral des armées, d’entraver l’effort de guerre de la Nation. Il faut d’ailleurs déjà noter qu’il n’est pas requis un trouble effectif difficile à démontrer, le simple fait que la nouvelle ait été de nature à causer le trouble suffit.

Alors, quoi de nouveau sous le soleil Goulet ?

La présente proposition de loi compte reprendre la jurisprudence de la Cour. Seule change la vocation frauduleuse des nouvelles incriminées qui est voulue plus large que celles prévues par les droits spéciaux. L’infraction obligera ainsi les diverses personnes pouvant, par voie numérique, publier, diffuser, reproduire ou référencer des nouvelles à en vérifier le contenu. Elle suit ainsi le sillage des articles 1 et 3 de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes adoptée en 1971 à Munich par les syndicats de journalistes français, allemands, belges, italiens, luxembourgeois et hollandais repris ci-dessous :

Article 1: Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.

Article 3: Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents.

Il convient de déterminer le quantum de la peine. À cet égard, il apparaît nécessaire de faire de cette nouvelle infraction un délit car la sincérité des informations mises à disposition du public relève de l’exercice de la liberté de la presse, relevant elle-même de la matière législative. Une peine d’un an d’emprisonnement avec sursis et 15 000 € d’amende sanctionnant la diffusion de fausses nouvelles élaborées de mauvaises foi apparait tout à la fois cohérente vis-à-vis des infractions voisines, notamment en matière de presse, mais également justifiée par la gravité de l’atteinte à l’image de la presse nationale et, plus généralement, aux valeurs sociales françaises. Le juge pénal, juste métronome de l’application de la loi, aura ainsi une certaine largesse pour déterminer la peine qu’il estime la plus raisonnable.

Pour télécharger la proposition de loi :

ppl16-470

Russia Today annonce une pénalisation des fausses nouvelles, l’Express parle de pénalisation uniquement pendant les périodes électorales.

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/macron-veut-legiferer-pour-lutter-contre-les-fake-news-en-periode-electorale_1973216.html

C’est sans doute RT qui a raison, on n’arrête pas un Macron en si bon chemin. Il annonce cela et, lors des discussions à l’Assemblée, nul doute que ses esclaves voteront comme un seul homme une loi permanente…

On peut supposer que Macron veut éviter que d’autres rumeurs sur sa possible homosexualité ne puissent à nouveau courir, que des rumeurs sur l’arrivée des clandestins ne puissent pas courir tant que ces derniers en sont pas installés, que des suppositions sur le prix des costumes ou celui de la location de châteaux par des hommes politiques ne puissent plus être faites, sans parler du retour des djihadistes, des suppositions sur l’origine des auteurs des attentats…

On va se marrer, les copains…

Et les veaux continueront de raconter sur facebook leur dernier jeu à la console, leur dernier week-end à Malibu et leurs démêlés avec leurs mômes,aussi cons qu’eux.

C’est une étape supplémentaire qui nous arrive dans la figure, à chacune d’elles on se dit que, peut-être, enfin, les Français vont ouvrir les yeux. Je suis persuadée que l’immense majorité d’entre eux ne verront pas le problème, trouveront très bien que n’existe que la presse officielle et ses relais via Internet ( puisque le reste sera, de fait, interdit), et trouveront normal également que soit visée la chaîne russe, dite de Poutine.. l’homme à abattre après ( ou avant  ) Trump.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


39 thoughts on “Alerte ! Le dictateur Macron annonce une loi pour restreindre encore la liberté d’expression

  1. PUGNACITE

    Tel à été le résultat médiocre et infeodant des gauchos naïfs et âpres à une pseudo revanche qu’ils s’étaient créée comme une raison de vivre…
    Tout cela nous réduit à la passivité inhérente à la loi du nombre et qui accepte la conjugaison pour les ennemis de la République de l’obtention des subsides sociaux, des gains issus des relations illicites intra pays et financements potentiels dits occultes des états islamistes.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    A encadrer au-dessus de son lit, tellement elle est belle celle-ci :

    « Ce qui nous lie, c’est cette grande histoire démocratique qui lie la presse au pouvoir »

    (Macron : voeux 2017 à la presse).

    Ce type, à la langue doucereuse, est un totalitaire.

    1. jpass60

      Effectivement en zappant je suis tombé sur Macron qui était en train de prononcer ces mots et ses propos m’ont interpellé. J’ai immédiatement pensé : « grande histoire démocratique » ou « connivence ». J’ai bien mon idée sur la question…et j’ai immédiatement changé de chaîne… Inouï ce qui se passe dans l’espace de l’UE, l’étau se resserre irrémédiablement dans tous les domaines et notamment celui de la liberté d’expression comme pour un aller sans retour. Tant mieux le système ne se cache même plus on gagne du temps, le renfort du nombre de dissident ne peut qu’augmenter…

      1. trafapa

        Cher ami résistant dans l’âme , puis-je vous encourager à détruire votre récepteur à poison ? Mme; et moi même avons procédé ainsi en 1989 (à peu près , j’aurai du noter!) et je vous assure que ça n’apporte que des bienfaits . Bonne journée !

  3. Dunois

    Dans un état de droit, on coupe la tête du serpent. Le serpent, c’est le dictateur actuel qui se croit à l’abri et au dessus de tout. Il porte la mort en lui et il se condamne tout seul. Il se rend très bien compte du mal qu’il fait à la France qui n’est même pas son pays. Il devra payer chèrement le mal qu’il fait autour de lui. Tous les dictateurs finissent tragiquement, il devrait pourtant le savoir avec les exemples de l’histoire. Macron se transformera inévitablement en nécro.

  4. hathoriti

    qu’il continue ! qu’il continue, cet usurpateur ! et zut aux macronolâtres , ils ne sont pas tellement nombreux ! laissons-le continuer, il ne se sent plus, même plus pisser ! le jour vient où il va se demander ce qui lui tombe sur la gueule…sa gueule qu’il trouve belle (et des tas de connes gourdasses aussi !)

  5. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    E Macron veut que la presse, les travailleurs, les retraités obéissent à ses décisions.
    En tant que dirigeant européen, il veut que la Pologne, la Hongrie et peut être d’autres états européens obéissent aux décisions de l’UE.
    Il veut que DTrump et V Poutine, possiblement le président chinois, de l’Inde se conforment à l’idée qu’il se fait d’un chef d’état.
    Il ne désire pas que l’idée qu’il se fait du climat soit remise en question.
    Il est un président jupitérien, et Jupiter est le dieu des dieux, le seigneur de l’Olympe …

    1. patito

      @laveritétriomphera

      sauf que Jupiter ( le vrai ) était un sacré coureur qui se tapait toutes les belles et jeunes mortelles et aussi quelques nymphes

      1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        @patito,

        Dites le à Macron, c’est lui qui prétend être un président jupitérien. Je suppose qu’après s’être occupé des mortels, il réformera l’Olympe, quand il y montera.

  6. NICOLAS F

    Macron est le spécialiste des fake news lui même.
    Exemple ses annonces sur l’immigration et le droit d’asile.
    Deniers fake news:
    Le 15 decembre,il envoie une circulaire aux préfets pour recenser les migrants dans les centres d’accueil.Tollé général (y compris de la part du Toubon)
    Foutaises ,plaisanterie.
    En même temps:
    Il annonce qu’il demande à collomb de conclure des accords bilatéraux avec les pays d’origine qui doivent reprendre leurs migrants .
    Archi foutaises.Enorme plaisanterie.
    En même temps:
    Il annonce la mesure de renvoi des migrants dans le « pays tiers sûr » pays par lequel le migrant est passé avant la France ou avec lequel le migrant a des « liens forts » (on imagine le pire)
    Foutaises,puisque cette mesure contestée par les assos ne fera pas partie de la future « Loi Migrants » ,On appelle ça une reculade.
    ET dernier fake (plaisanterie),la réunion le 11 janvier prochain d’ un énième comité téodule (cf De Gaule) qui devra faire l’unanimité entre ministres,parlementaires,élus locaux et assos.Il appelle ça « lancer une consultation  »
    A l’énoncé de ces participants,on voit bien que cela ne mènera à rien ,ne débouchera sur rien,excepté le bordel habituel. Enorme plasanterie et mensonge.
    Tous ces mensonges et plaisanteries va conduire àune situation sur l’immigration explosive parce que ce coup-ci,tout le monde veut des comptes précis. Les électeurs,la presse ne lui feront pas de cadeau.
    Autre fake à venir,son discours(,loi,blabla ) sur la Laïcité ,sur lequel tout le monde l’attend aussi.
    Macron le roi du fake: bobard,foutage de gueule,imposture (etc…voir dictionnaire)

    1. Joël

      + : il annonce que les expulsions vont être renforcées, dans le même temps des avions affrétés par l’ONU nous ramène des centaines de migrants directement du Niger.

  7. grélaud

    il ne faut pas se laissé faire par un pourris ,il se battre même s’il faire de la prison rien ne va m’arrêté même pas macron se type est un dictateur il a 40 ans un mioche de riche pourris

  8. durandurand

    Pourquoi s’en étonner ,ceci n’est pas nouveau , cela va dans la suite logique de la répression excercée sur les Patriotes qui se défendent , je l’avais écrit dans plusieurs commentaires dans divers sujets traités par RR ,que la répression irait en s’accentuant tant au niveau pénal et financier ,quid de la fermetures des sites de ré-informations et de résistances , des jours sombres s’annoncent devant nous , et si nous voulons que les sites vivent ,il nous faudra biaiser ,c’est à dire utiliser tous les artifices de notre belle langue française , montrons -nous plus intelligents et cultivés que tous ces couillons qui veulent nous interdire de nous exprimer et de rapporter la Vérité ,car c’est bien de cela qu’il s’agit , la Vérité les dérange , les insupporte ,donc continuons de les insupporter intelligemment .

  9. Jean Bart

    MACRON devenu président par un coup d’État fait entrer la France en dictature. Goebbels a de beaux jours devant lui en Macronie. Lobotomie d’un peuple !

  10. Frontalier74

    De toute façon, si la réinfosphère produit des articles ou des informations basés sur des faits réels ou provenant des médias officiels, elle sera inattaquable.

    Un débile de cité filme ses copains frappant une policière à terre et diffuse sa vidéo : c’est de l’information et nous avons le droit de la commenter.

    Macron veut lutter contre le « populisme ». Mais le populisme, c’est ce que VEUT le peuple et le peuple a toute légitimité pour l’obtenir.

    Si le peuple veut plus de sécurité, moins d’immigration, moins d’islam, il en a parfaitement le droit.

  11. Xtemps

    Ces escrocs imposteurs ne feront qu’arranger leurs vérités acceptables établies et éliminer celles qui déranges, non conformes, au nom de la liberté!, lois liberticides habituelles des dictatures qui posent leurs conditions au peuple sans conditions.
    Ces escrocs démontent un à un les lois qui protègent le vrai peuple français, avec des excuses bidons.
    Le politiquement correct se renforce de nos dictateurs aux pouvoirs, les lois du pays des droits de l’homme trop protecteur pour le peuple français, dérange nos escrocs imposteurs qui les empêchent la prise total du pays.
    C’est pas comme avec l’Islam où les musulmans obéissent déjà, rêve pour tous les dictateurs.
    Ils cherchent à modifier les lois par ruse, pour avoir la possibilité de réprimer, surtout pour faire taire la dissidence.
    Il ne sert à rien d’avoir des bonnes lois avec des escrocs imposteurs aux pouvoirs, ils les démontent progressivement jusqu’à poser leurs conditions, pour faire taire.
    Il faut empêcher ces escrocs imposteurs de toucher les lois sur la liberté d’expression, car même le FN en tant qu’opposant peut être menacé aussi.
    Il est toujours dangereux de laisser la vérité arrangé entre les mains d’ un régime totalitaire, cela fini toujours en esclavage, la soumission comme les musulmans le sont déjà.
    Ne jamais oublier que les lois protègent les peuples sur la soumission des dictateurs, et la soumission est toujours de l’esclavage des peuples.
    Les lois liberticides sont des armes contre la liberté des peuples et sont toujours pour soumettre les peuples à la domination d’une dictature.
    La France avait bien fait les choses comme la séparation des pouvoirs de Montesquieu pour éviter la tyrannie, que les musulmans n’ont pas, car l’Islam est considéré comme seul religion d’état et seuls les lois d’Allah sont en vigueurs avec aucune séparation des pouvoirs, ce qui n’avantage pas les musulmans contre les escrocs qui instrumentalisent leurs Islam à leurs faveurs au détriments des peuples musulmans, qui les amènent à la tyrannie que nous voyons chez eux.
    Et donc instaurer l’Islam en Europe pour nos escrocs imposteurs aux pouvoirs les avantagent aux détriments des peuples européens.
    Ce qui démontre que l’intérêt pour l’Islam avec nos dirigeants n’est pas un hasard et qu’ils en sont mêmes les maîtres qui l’instrumentalise et donc l’islam appartient à l’empire, pas aux musulmans.

  12. BobbyFR94

     » Et les veaux continueront de raconter sur facebook leur dernier jeu à la console, leur dernier week-end à Malibu et leurs démêlés avec leurs mômes,aussi cons qu’eux.  »

    Jusqu’au moment où l’effondrement économique va arriver – voir le site de Pierre JOVANOVIC, son dernier livre que je viens de terminer sur hitler et la planche à billets (l’histoire est en train de se répéter) …

    Car cet effondrement est inéluctable, il suffit de se souvenir des assignats par exemple, de la république de Weimar (nom de l’Allemagne), mais vous pouvez lire le dernier livre de Pierre JOVANOVIC, ainsi d’ailleurs que ceux d’avant…

    La seule certitude : entre l’effondrement économique et la guerre « OFFICIELLE » avec le NAZISLAM, je ne sais lequel va amener l’autre, mais il est certain qu’un des deux amènera l’autre, je peux parier ce que vous voulez sur ce fait !!!

    Quand à ces cons de francaouis, ils croient qu’ils vont passer « au travers des gouttes » !!! que leur « précieux argent » leur restera…

    Pour moi, j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, le roman  » GUERILLA » me semble le plus proche de ce futur – également proche – qui va être celui de notre pays…

    Fatalement, un jour ou l’autre, il y aura le ou les « meurtres de trop », et là…

    Ceci explique « l’accélération de l’invasion », parce que ces ORDURES redoutent qu’un « grain de sable  » ne viennent gripper complètement leur si « belle mécanique » appelée EURABIA …

    Il suffit de voir comment des pays – qui ont déjà connu le TOTALITARISME, le COMMUNISME pour le citer – rejettent TOTALEMENT l’invasion…

    Et plus le vent de la répression va souffler, plus le nombre de gens qui serrent leur « manteau » contre ce vent, va devenir important…

    La prise de conscience sera brutale, fera beaucoup de morts, c’est le prix à payer pour que ce pays se libère de NEO-NAZISME, avec ce CANCER appelé NAZISLAM, CANCER sciemment inoculé aux population d’Europe !!!

    Bonne année 2018 à TOUS les patriotes et vrais amoureux de la France !!!

  13. Souvenir du Crouillistan

    Pour 67% des Français, la liberté d’expression est menacée dans les médias et la société
    67% des Français jugeant que la liberté d’expression est menacée, Macron entreprend de la supprimer avant que la révolte contre le bourrage de crâne médiatique devienne irréversible
    https://francais.rt.com/france/46793-pour-67-francais-liberte-expression-menacee-media-societe
    Et combien de français ne s’en sont pas encore rendu compte ?

  14. Dorylée

    Il faut définir ce qu’est une fèque niouz : c’est une information diffusée par un média indépendant du pouvoir en place : RR, RL, Eurocalifa, etc. Par exemple, le massacre des pauvres palestiniens colonisés par les salauds de juifs d’Israël soutenus par le satan américain, c’est une information. Mais le linchage des policiers français tabassés par les racailles de banlieue évoqués sur les sites résistants, ce sont des fèques niouzes. Heureusement la macronnerie veille et nous aurons bientôt un réseau Internet tout à fait libre et débarassé de la pollution. Comme en Chine, à Cuba, en Iran…La liberté quoi !

  15. butterworth

    BRAVO LES PARTIS POLITIQUES vont pouvoir etre poursuivis POUR DIFFUSION DE FAUSSES NOUVELLES EX L ISLAM EST UNE RELIGION DE PAIX ET D AMOUR OU LA FRANCE VA MIEUX POUR HOLLANDE ECT et LA LIBERTE D OPINION??? pas des fake news juste UNE OPINION

  16. myrtille

    Macron sait de quoi il parle. Il doit largement son élection à la diffusion de calomnies (fake news en français) sur Fillon pendant la campagne électorale par le canard enchaîné à sa botte.

  17. felico

    Une idée : Avant de répandre une information reçue à ses correspondants un internaute devra donc selon la loi vérifier la véracité de l’info avant de la propager.
    Pour se faire, auprès de qui devra-t-il en obtenir la confirmation ? et qui est mieux placé pour y répondre ? Voyez-vous ce que je veux dire ?
    Il serait délectable de se renseigner à propos de tous et de rien, parfois pour de simple broutilles d’informations supposées suspectes et qui nous le reprocherait ? Certainement pas la justice et personne ne nous reprocherait notre prudence motivées par les sanctions encourues. Un véritables délice de submersions par les messageries adressées à l’ Élysée ou aux ministères vous dis-je. Et de plus mettre en précisant à la fin du message la mention : « Pas de réponse bonne réponse ». Personne ne vous en voudra c’est tout a fait légal de s’informer. Si le coeur vous en dit amusez-vous bien.

  18. jojo ( le plombier )

    Qui protége qui? Le dirigeant éclairé vertueux qui dit vouloir protéger son peuple contre des informations qui pourraient le perturber, le stresser ? Ou empêcher les entrepreneurs d’entreprendre? Ou bien la Démocratie qui protége le dirigeant éclairé dans le cas où il pourrait apparaître à son bon peuple pas si éclairé et pas si vertueux que çà? Souvent ne dit on pas  » qui veut faire l’ange fait la bête » ? Parfois on trompe son monde et par péché d’orgueil, suffisance ou tout simplement parce que les bornes sont dépassées, çà ne marche plus. Alors à ce moment là gare à l’ Entartage pour les petits messieurs et leurs apôtres qui s’exerceraient à jouer au despote guidant et éclairant le peuple de ses Lumières bienfaisantes nourricières et protectrices. Basta ?

  19. Reconquista

    Macron a décidé que seuls les polis p’tits chiens au service de leurs carrières et de celles des milliardaires mondialistes, relayés par les médias appartenant aux milliardaires mondialistes pourraient mentir afin de maintenir l’hyper classe sociale au pouvoir. Le temps de chanter là carmagnole est revenu.

  20. Rudolph

    Ce petit séminariste pédant devrait plutôt afficher son attachement à la Nation en interdisant sur les ondes officielles, l’emploi du terme Fake news, qui possède en Français un terme beaucoup plus percutant : Le Mensonge .

    Le Mensonge, ça te connait Manu- petit marquis poudré ? fuck-new !

  21. marco13

    Je me dépêche de laisser un avis sur RR avant que Manu ne ferme le site.

    Ce que nous sommes en train de vivre dans notre pays existe déjà en Corée du Nord.
    Je prends le pari que dans quelques décennies les français seront lobotomisés comme le peuple Nord coréen, une grande partie du travail étant déjà accompli.

    Encore un petit effort Manu, tu y es presque !!

    Pauvre pays peuplé par des abrutis.

  22. pikachu

    je rajoute quelques suggestions concernant la mise au pas des semeurs de fake news. Il y a par exemple un cas systématique, une technique bien rôdée, qui utilise le concept cher aux bobos de production artisanale. Je pense aux fameuses « roquettes artisanales » qui sont lancées par le Hamas sur les villes israéliennes. Ce concept de roquette artisanale est-il en soit fake ou non ? Les victimes et les dégats que ces roquettes peuvent causer sont-ils « artisanaux » ? Pour moi, une roquette artisanale est mignonne, c’est un assemblage de pâte à sel, de papier mâché, de structure en bois et ayant pour seule charge une boule puante.
    Restons à Gaza, comment considérer les news fournies par des journalistes dépêchés sur place, quand on connait l’amour du Hamas pour la liberté de presse (et toutes les libertés en général) et que l’on sait qu’il est celui qui distribue les accréditations aux journalistes étrangers. Un peu comme des journalistes étrangers, autorisés par la Chine à être reporters officiels au Tibet. Fake news ou true news ? et cette mascarade des envoyés spéciaux à Gaza n’a toujours pas été dénoncée et poursuivie ?
    Et l’auto-censure permanente des journalistes qui parlent de terreur globale pour ne pas dire terrorisme islamique ?

    Y a du pain sur la planche Macron.

  23. Durandal

    Journalistes « défèque-news » ?
    Ce n’est pas ce qui manque chez les « macronidés » et autres serviteurs dociles du maître !
    La bête se vautre, des flatulences plein les naseaux !

  24. Brigitte CAGOLLE

    Voila que le p’tit franc-Macron veut dé-faker ?
    Apportez-lui sa couche culotte afin qu’il macère dans ses luttes intestines.
    Nous le jetterons ensuite avec l’eau du bain.

Comments are closed.