Boston : pas d’oeuvre de femme ni de personne de couleur au programme de l’orchestre ? A mort !


Boston : pas d’oeuvre de femme ni de personne de couleur au programme de l’orchestre ? A mort !

C’est l’orchestre philarmonique, excusez du peu, qui est visé.

Une soixantaine de musiciens  de la région de Boston nous font un caca nerveux :« La programmation de l’orchestre ne présente aucune diversité et aucune innovation ». Et parmi les signataires se trouve même l’ancienne prestigieuse université d’Harvard… Ah ! Le cancer et ses métastases, il progresse de façon fulgurante. C’est que les jaloux et jalouses qui voudraient prendre la place de Beethoven ou Mozart sont nombreux…

Ce reproche émane d’une soixantaine de musiciens de la région de Boston, qui exhortent les dirigeants de l’orchestre symphonique de Boston à se diversifier un peu. Ils précisent que, parmi les 73 pièces programmées au Symphony Hall pour la saison 2017/2018, une seule est l’œuvre d’une femme. « Toutes les autres [pièces] ont été écrites par des hommes blancs », soulignent-ils. Parmi les signataires se trouvent des membres d’institutions prestigieuses du Massachusetts, comme l’université d’Harvard et le Berklee College of Music. Ils demandent qu’au moins cinq travaux réalisés par des femmes ou des personnes de couleur soient ajoutés cette saison et que le taux atteigne 20% la saison prochaine.

« À notre époque, où le racisme est devenu un sujet à portée autant nationale que locale, l’orchestre symphonique de Boston demeure attaché à une musique composée par des hommes blancs », a déploré la violoniste Shaw Pong Liu, dans un courrier au Boston Globe

Lire l’ensemble de l’article ici :

https://www.francemusique.fr/musique-classique/l-orchestre-symphonique-de-boston-appele-a-diversifier-sa-programmation-57772

Bingo !

Les quotas, c’est maintenant. Partout. La musique, c’est comme la présentation de la meteo ou le foot. Il y faut de la diversité. De la femme. Ils n’ont pas encore parlé des quotas d’homos, de transgenre et de handicapés, mais cela ne saurait tarder.

Malgré les impossibilités… Malgré la réalité historique qui fait que peu de femmes ont laissé des oeuvres artistiques ou scientifiques, malgré la réalité historique qui fait que peu de Noirs ont laissé des oeuvres artistiques ou scientifiques.

L’art, la science… doit désormais montrer patte blanche. L’art et la science, c’est ici et maintenant. Foin du passé, rance et moisi.

Pas d’Eratosthénette, de Socratette, de Copernicette, de Newtonette, de Leonarda de Vinci ? Tant pis. Il faut les inventer, ou mettre sur le même plan qu’un Socrate, qu’un Eratosthène, qu’un Copernic, un Newton ou un Léonard de Vinci la moindre étudiante noire en architecture ou en première année de philo…

Mais, vous savez quoi ? Le plus grave, le plus scandaleux n’est pas la demande des imbéciles, c’est que le Conseil d’administration se défend au lieu de contre-attaquer en disant qu’il n’y a pas un compositeur femme ou noir qui arrive à la cheville  des compositeurs dont les oeuvres sont programmées. Ils n’osent pas. Ils argutient, ils discutent, ils se défendent, ils promettent :

« Le conseil d’administration a répondu aux critiques en affirmant qu’il fallait également considérer la programmation en dehors du Symphony Hall. Il a publié la liste des compositrices interprétées par l’orchestre au Symphony Hall, mais aussi à Tanglewood et d’autres endroits. « Nous avons fait d’importantes avancées dans la représentation des compositrices, à présent nous nous employons à programmer plus de compositeurs de couleur », ont expliqué les dirigeants de l’orchestre. »

Ils ont déjà perdu. 

Et nous aussi. 

Rappel : qu’est-ce qu’un orchestre philarmonique  ?

Un orchestre symphonique ou orchestre philharmonique est un ensemble musical formé des quatre familles d’instruments1 : cordes, bois, cuivres et percussions.

L’orchestre symphonique est issu de l’orchestre à cordes de la période baroque qui progressivement s’est étoffé de hautbois, de bassons, parfois de cors, de trompettes, et de timbales. La période classiqueavec François-Joseph Gossec, Joseph Haydn ou Wolfgang Amadeus Mozart voit souvent les vents s’architecturer par deux (2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes). Les pupitres de la période romantique s’ordonnancent plutôt par trois avec l’ajout plus ou moins systématique d’instruments comme le piccolo, le cor anglais, la clarinette basse, les saxophones, le contrebasson, les trombonesou le tuba. C’est aussi la période qui connaît la grande évolution des percussions. Au début du xxe siècle, l’orchestre symphonique peut être de grande taille, généralement, plus de quatre-vingts musiciens, l’effectif dépassant parfois la centaine d’instrumentistes.

Depuis la fin du xviie siècle, sa principale fonction est dédiée à l’exécution, dans les salles de concert, d’œuvres symphoniques ou concertantes, profanes ou sacrées. Cette formation est également utilisée pour l’accompagnement en fosse, dans les salles d’opéra, des représentations d’art lyrique ou chorégraphique. Les compositeurs de musiques de film, héritières des musiques de scène, utilisent eux aussi toutes les ressources musicales et expressives de l’orchestre symphonique.

Lire la suite de l’article sur wikipedia.

Faudra-t-il, pour satisfaire les racisés et autres féministes hystériques, ajouter jumbés, tam-tam et autres survivances africaines dans nos orchestres, et supprimer violons et hautbois ?

Mon petit doigt me dit qu’il va en être des orchestres philarmoniques comme des oeuvres cinématographiques, les amateurs éclairés ne se déplaceront plus, ils se repasseront les CD et autres DVD des oeuvres qu’ils aiment et savourent…

Mais tout le monde s’en fiche, cela ne touche que des Blancs rassis et moisis, n’est-ce-pas ?

Nous assistons en direct, quasiment impuissants, au génocide de notre peuple, à l’assassinat de notre civilisation.

Tout se vaut. L’individu le plus médiocre devrait être mis en avant et admiré à l’instar des génies, s’il est femme ou Noir…

Heureusement qu’il reste Poutine… je doute que les Russes osent, pour l’heure, faire ce genre de réclamations. Mais c’est que Soros et ses semblables n’ont pas réussi à les envahir.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Boston : pas d’oeuvre de femme ni de personne de couleur au programme de l’orchestre ? A mort !

  1. Frontalier74

    Ha si, nous avions une perle, récemment, qui pouvait jouer du pipeau !
    Si François 1er avait accueilli Léonard de Vinci, nous avions eu, nous, Léonarda avec François Hollande…

  2. hathoriti

    Il se passe quelque chose de gravissime, je ne sais pas quoi, mais je commence à avoir de sérieux doutes sur la survie de l’humanité !,A mon avis, des extraterrestres bombardent notre planète de rayons « lobotomisateurs », afin de détruire les neurones des hommes euh…pardon…et des femmes de race blanche qu’ils transforment peu à peu en primates dont l’intelligence sera, peu à peu, dépassée par celle des orangs outangs ! Ceci afin de nous envahir plus rapidement ! car l’immense connerie, l’inénarrable bêtise de nos contemporains nous feraient mourir de rire, s’ils n’étaient en train de nous faire mourir tout court ! Bon, allez, les jupitériens et autres vénusiens et neptuniens ! Restez chez vous ! et cessez vos attaques, sinon, nous, nous allons riposter ! nous avons toutes les fleurs et les bougies qu’il nous faut !

  3. The Mosellan Psycho

    Article intéressant et bien fondé mais qui témoigne malheureusement de l’affaissement culturel actuel dont Renaud Camus dit qu’il est le corollaire indispensable du Grand Remplacement.
    On sent bien que la personne qui parle de cet orchestre « symphonique » (appelé plus loin « philarmonique » (sic. pour « philharmonique »)) n’y connait rien, ignore la musique dont il s’agit, est incapable de citer une seule oeuvre ou un compositeur. La palme de l’ignorance revient à l’utilisation de Wikipédia pour bien expliquer aux débiles ce qu’est un orchestre symphonique/philharmonique! Est-ce qu’on a eu recours sur ce site à Wikipedia il y a deux semaines pour expliquer qui était « Johnny » et ce qu’étaient une « chanson », le « rock and roll », etc. ?… On est encore en-dessous du niveau de « l’écrivain Victor Hugo ».
    Autrefois, un agrégé de lettres classiques connaissait nécessairement le Boston Symphony Orchestra (BSO) et aurait naturellement cité un Beethoven, un Wagner, un Stravinsky que cet orchestre met régulièrement à son programme et qui – effectivement – sont tous des mâles blancs. Si un homme « noir », une femme ou un transexuel vert à pois jaunes avait écrit des oeuvres symphoniques, ça se saurait et on nous en aurait rebattu les oreilles depuis longtemps !
    ..

    1. Frontalier74

      Pardonnez-moi, mais en quoi un agrégé de lettres classiques devrait connaître nécessairement le Boston Symphony Orchestra ?

      En l’ignorant, participe-t-il vraiment au Grand Remplacement ?

      1. The Mosellan Psycho

        Parce que le BSO est l’un des les orchestres les plus connus au monde et parce qu’autrefois une personne cultivée, agrégée de lettres classiques ou autre, avait une culture générale étendue et ne se limitait pas à sa spécialité. Surtout, elle connaissait la musique, la vraie, la grande musique, et était capable d’en parler correctement. Je sais bien que le fond de cet article n’est pas la musique mais le délire antiraciste et pseudo-égalitariste actuel mais l’on se demande pourquoi l’auteur cherche à défendre quelque chose qu’il ne connaît même pas ?
        Quant au lien entre effondrement culturel et Grand Remplacement, je vous invite à lire, entre autres, « La Grande déculturation » ou « Décivilisation » de Renaud Camus qui vous expliquera ça va bien mieux que moi.

        1. Jean d'Aulon

          Le sujet de l’article était bel et bien le Grand Remplacement via l’effondrement culturel. Il ne s’agissait pas de présenter un développement sur la musique en général et Wikipédia est une référence courante. Vous êtes exactement dans la même démarche puisque, malgré votre brillante culture, vous n’hésitez pas à renvoyer aux écrits de Renaud Camus qui nous « expliquera ça bien mieux » que vous ne le feriez vous-même.

    2. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Les pinailleurs de votre espèce sont les pires des Résistants. Des enculeurs de mouches qui, parce qu’ils ont une passion, voudraient que chacun la partageât, le sujet de cet article était clair, il n’était pas destiné à faire connaître l’orchestre en question ni les oeuvres mises au programme. C’est un article d’information militante, pas un cours sur la musique.

      1. The Mosellan Psycho

        Merci pour les insultes, je ne vous ai pas insulté, moi. « Enculeurs de mouches » est très bien venu de la part d’une agrégée de lettres classiques… Raison de plus parce que votre article est un article militant pour l’étayer correctement. Partageant votre cause, je devrais m’en ficher un peu, à vrai dire. Mais j’imagine je ne sais quel « décodeur » de la bien-pensance tombant dessus et se régalant de toutes les approximations qui s’y trouvent et du manque de fond donc il témoigne, et qui – malheureusement – dècrédibilisent votre argumentation. Quand on aborde un sujet qu’on ne connaît pas, même si ce sujet est périphérique par rapport au fond de l’article, la moindre des choses est de se renseigner correctement dessus.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Sauf qu’il n’y a ni erreur ni approximation dans l’article… je n’ai pas développé ce qui vous intéresse et qui n’est pas le sujet, c’est tout.

        2. Jean d'Aulon

          Seriez-vous du genre à changer d’avis à tout bout de champ ?
          30/12 10 H 30: « Article intéressant et bien fondé »
          31/12 10 H 18:  » approximations … manque de fond »
          Il faudrait savoir …
          Merci de vous souvenir que RR est un site de patriotes voués à la France et qui n’ont que faire d’arguties sans intérêt pour ne pas dire carrément mesquines.
          Considérations que ne peuvent pas comprendre les trolls, évidemment.

        3. cat

          En attendant la stigmatisation vous en faite notamment en citant femmes et transexuels ( qui écrit comme vous l’avez fais concerne des hommes issuent de la transidentité = femme > homme ) Donc avant d’écrire des choses sur un sujet qui ne vous est pas familier merci de vous informer avant .. Je ne parle pas de la musique .. (je précise.. )

  4. J

    Moi ce qui m’étonne, c’est que la plus virulente soit une violoniste visiblement d’origine asiatique. Or, les Asiatiques adorent la musique classique dite Européenne. Et il y a beaucoup de grands musiciens d’orchestres philharmoniques, et même de chefs d’orchestres, qui sont asiatiques, alors je ne vois pas pourquoi hurler au racisme.
    De plus, en France et en Europe, il y a beaucoup d’œuvres symphoniques tirées des musiques d’animés japonais qui sont jouées (à Paris, régulièrement sont jouées les œuvres de St Seiya, Sailor Moon, Dragon Ball…).
    Maintenant, demandez à un orchestre de jouer des œuvres africaines, vous n’aurez besoin que de tambours et de percussions.
    Ah ouais, et avant de dire que les compositeurs classiques étaient racistes, Aïda se passe en Egypte, Turandot est en Chine…
    Non, tout ça c’est encore des tentatives de tuer la culture des Blancs.

  5. Anne Lauwaert

    Mais si, c’est scandaleux ! avec tous les oratorios, toutes les symphonies, tous les opéra, duo, trio, quatuor, quintet, baroques, et j’en passe que les bantous ont écrits, on n’en joue jamais un, on ne les passe jamais sur France culture, on ne les enregistre même pas ! Deutsche Gramophone, au pilori ! mais c’est pas tout, avec tous les ballets, les pièces de théâtre, les Holiday on ice, les compétitions de patinage artistique des créateurs africains, on n’en passe jamais à la télé ! c’est scandaleux ! mais c’est pas tout : on ne montre JAMAIS les champions du monde de natation ou de gymnastique ou des vainqueurs du Tour de France ou Rolland Garros noirs ou arabes ou afghans ni même inouit, ni même boschimans, ni papous !!! – rien que des blancs ou à la limite jaunes ! c’est révoltant ! Changez-moi tout ça !

    1. J

      Arf… Patinage artistique, vous avez oublié la très élégante Surya Bonali dont la gracieuse silhouette émerveillait les palais des glaces.
      En gymnastique, vous avez l’américaine Simone Biles, toute aussi gracieuse sur le praticable (et notre française Elvire Teza, autrice d’une figure qui porte son nom qu’elle seule a été capable de produire…)
      En tennis, vous n’avez pas mentionné Yannick, m’enfin…
      Qu’il y ait des champions noirs, même dans des disciplines qui ne leur sont pas habituelles, tant mieux, d’un côté. Le problème c’est qu’ils utilisent leur position pour leur prosélytisme et les revendications à la con en geignant aux méchants Blancs racistes.

  6. patito

    on voit à quel point les revendications sont idéologiques car ces cons n’ont même pas été capables de demander à ce que des oeuvres du chevalier de St Georges soient inscrites au répertoire et pourtant on ne peut guère trouver mieux pour les satisfaire :
    le chevalier de St Georges était noir , remarquable escrimeur , franc-maçon , a participé à la libération des Etas Unis , était pour l’abolition de l’esclavage
    et surtout un grand musicien pas assez connu .

Comments are closed.