Le réquisitoire d’un sénateur belge contre l’immigration


Le réquisitoire d’un sénateur belge contre l’immigration

Du Figaro:

FIGAROVOX/TRIBUNE – Après les émeutes du 11 et 15 novembre, la presse belge publie les portraits de neufs individus recherchés par la police. Le sénateur belge, Alain Destexhe dénonce le refus des médias de nommer les responsables de ces dégradations.


Alain Destexhe est sénateur belge (Mouvement réformateur).


La publication par toute la presse belge ce jeudi 14 décembre, des portraits de neuf individus recherchés par la police pour leur participation aux émeutes du mois dernier à Bruxelles est une gifle aux journalistes des media traditionnels qui s’obstinent à refuser de voir le caractère ethnique des émeutes à répétition qui secouent la capitale de l’Europe.

Neuf portraits, neuf jeunes, blacks ou de type méditerranéen comme disait encore il y a peu la police, tous d’origine extra européenne et assez peu représentatifs, statistiquement, d’une population d’origine européenne. Tous recherchés pour destruction de mobilier urbain, pillages de magasins et agressions contre des policiers. Des faits criminels d’un nouveau genre, apparus il y a quelques années, qui n’étaient pas concevables, jadis, dans la ville de Jacques Brel.

Impossible cette fois de nier l’évidence de l’origine des auteurs: ce sont les photos communiquées par la police qui l’attestent. Unanime, la presse refuse pourtant de qualifier correctement les faits et leurs auteurs autrement que de «jeunes». Lorsque nos médias emploient ce terme, le commun des mortels comprend désormais et ajoute mentalement «d’origine étrangère». Des jeunes «Belges», sans doute puisqu’on a naturalisé à tour de bras, mais qui ne sont pas perçus par la population majoritaire comme faisant partie de la communauté nationale.

Il ne fallait pas faire un grand effort d’imagination pour voir que cette violence est d’origine communautaire ou ethnique.

Pourtant, il ne fallait pas faire un grand effort d’imagination pour voir que cette violence est d’origine communautaire ou ethnique. Ainsi le 20 octobre dernier, à la porte d’Anderlecht, ville du célèbre club de football, une centaine de migrants syriens et des jeunes (Belgo-marocains) s’affrontaient dans la rue pour le «contrôle de l’espace public du quartier», notamment la jouissance d’un parc public.

Le 11 novembre, c’est à la suite du match Côte d’Ivoire-Maroc que le centre ville s’enflammait. L’incitateur de ces émeutes avait posté, la veille sur Facebook ce message: «On va tout cramé à Lemonnier Maroc city». Lemonnier, c’est le nom du boulevard en question mais l’expression «Maroc city» peut-elle signifier autre chose qu’une volonté de s’approprier, au moins pour un soir, ce territoire?

Cela n’a pas empêché un député écologiste de déclarer le plus sérieusement du monde à la télévision qu’on ne connaissait pas l’origine des émeutiers!

Quatre jours plus tard, sur la place de la Monnaie, un symbole de l’indépendance de la Belgique, de jeunes immigrés semaient à nouveau la panique et pillaient des commerces en plein centre-ville, à l’occasion de la venue de Vargasss92, un Youtubeur français prénommé Mansour («béni de Dieu pour être victorieux»).

Le 10 décembre, c’est un jeune roumain de 29 ans qui est décédé au métro Bockstael à Laeken, après une bataille rangée entre bandes rivales dans les couloirs de la station. Plusieurs Roumains ont été arrêtés.

Un peu plus tôt, le 28 novembre, c’est à la suite d’une manifestation contre l’esclavage, rassemblant surtout des Africains dans le haut de la ville, près du quartier de Matongé (du nom d’une commune de Kinshasa), que des «jeunes» s’en sont pris aux commerces et aux forces de police.

Arrivé peu après sur les lieux, policiers et témoins me confirmèrent que les fauteurs de troubles – une centaine de personnes – étaient tous des jeunes noirs, mais peut être s’agissait-il d’un groupe de skinheads qui s’était déguisé en pères fouettards pour semer le doute, au moins dans l’esprit des journalistes.

A propos de skinheads, je n’ai aucun souci à reconnaître qu’il s’agit d’un phénomène violent qui concerne presque exclusivement des individus « de race blanche » et je ne me sens nullement offensé.

A propos de skinheads, je n’ai aucun souci à reconnaître qu’il s’agit d’un phénomène violent qui concerne presque exclusivement des individus «de race blanche» et je ne me sens nullement offensé, stigmatisé ou victime d’amalgames, pour reprendre les expressions médiatiquement consacrées, si on le décrit comme tel.

Car ces nouveaux phénomènes d’émeutes, de cocktails Molotov lancés contre des commissariats, de policiers victimes d’embuscades, de pompiers empêchés d’intervenir, de contrôleurs de la société de transport public tabassés, de bandes urbaines, de zones de non droit,… sont tous et toujours reliés aux conséquences de la politique d’immigration incontrôlée que la population belge a subie depuis 30 ans, sans jamais avoir la possibilité d’en débattre. Décrire ces nouveaux types de délinquance sans les relier à l’immigration et à l’échec de l’intégration est en soi une désinformation.

Le système médiatique n’autorise à nommer correctement les choses que lorsqu’il s’agit de le présenter sous l’angle de la victimisation. Ainsi, lors d’une émission de la RTBF (la chaîne publique) consacrée aux émeutes, seule l’invitée voilée d’origine immigrée, a été autorisée à parler de «la jeunesse issue de l’immigration marocaine, maghrébine, disons de confession musulmane» pour dénoncer son «abandon». Le même discours, s’il était tenu par un politique belgo-belge pour caractériser les délinquants aurait été qualifié de «grave dérapage».

Puisqu’il s’agit de faits pourquoi ce refus de parler de «jeunes Maghrébins», de «jeunes noirs», de «jeunes Congolais», lorsque, régulièrement des opposants au régime du président Kabila créent des troubles à Bruxelles?

Sans doute parce que l’intégration des communautés étrangères a totalement échoué, même si beaucoup d’individus l’ont réussie.

Sans doute parce qu’il ne faut pas admettre que Bruxelles, est une poudrière incontrôlable, qui commence a ressembler à ce hell hole (trou d’enfer) décrit par Donald Trump, expression que, curieusement, la presse belge a traduite de manière créative par «trou à rats».

Bruxelles est une juxtaposition de communautés qui vivent entre elles, sans rien partager.

Sans doute parce qu’il faut nier que Bruxelles est une juxtaposition de communautés qui vivent entre elles, sans rien partager, ne lisant plus les mêmes journaux, ne regardant plus les mêmes chaines de télévisions et ne célébrant plus les mêmes fêtes. Et qu’il faut masquer cette triste réalité à grand renfort de slogans comme le «vivre ensemble» ou de couteuses campagnes célébrant la «diversité» ;

Sans doute parce qu’il ne faut pas nommer la grande responsable, l’immigration incontrôlée, tellement massive qu’elle empêche l’intégration, une immigration voulue par des dirigeants de presque tous les partis politiques pressés de vivre dans le paradis multiculturel et de jeter par dessus bord l’ancien monde de la «Belgique de papa».

Sans doute parce qu’il faut minimiser l’exode des classes moyennes d’origine belge (mais aussi d’origine immigrée plus ancienne) qui cherchent par tous les moyens à fuir certains quartiers de la capitale et sont contraintes de s’exiler en Flandre ou en Wallonie.

Sans doute parce que nul ne sait que faire face à la montée en puissance inquiétante de l’islam et de l’islamisme alors que le reste de la société belge est de plus en plus sécularisée.

Sans doute aussi parce que Bruxelles est une ville en voie de paupérisation avec un revenu par habitant qui diminue où 90% des allocataires sociaux sont d’origine immigrée.

Enfin et surtout parce qu’il faut masquer l’échec total de la gestion du Parti socialiste au pouvoir dans la région bruxelloise depuis… 28 ans sans interruption.

http://lefigaro.fr/vox/societe/2017/12/20/31003-20171220ARTFIG00124-bruxelles-un-chaudron-multi-ethnique.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Le réquisitoire d’un sénateur belge contre l’immigration

  1. durandurand

    Comme quoi socialopes français ou socialopes belges partout ou passe les gauchiasses ça devient l’Enfer ,se sont des destructeurs de nations ,des traîtres , des dhimmis , des salopards qui ne devraient pas être sur Terre .

  2. frejusien

    Ah ! un parti socialiste ! vous m’en direz tant !
    Mais enfin , 28 ans de socialisme, c’est une histoire belge !

  3. Alain Bobo

    Les complices et les traitres doivent être arrêtés et traduits en justice puis ……………
    Le peuple est souverain et c’est lui qui doit décider !

  4. Christian Jour

    Voilà un échantillon du vivre ensemble imposer par les irresponsables qui nous gouvernent.

    Le quotidien de certains habitants de Villeurbanne se détériore avec le temps.

    https://www.lyonmag.com/article/92830/villeurbanne-des-vehicules-incendies-le-tour-de-chauffe-avant-le-31
    Villeurbanne : des véhicules incendiés, le tour de chauffe avant le 31 ?
    Et qu’es ce qu’on fait , comme d’habitude rien. Mais ne vous inquiétez pas brave gens, les assurances vont encore augmentées. Quand aux racailles ils ne risquent rien, il faut bien qu’ils s’amusent.

  5. Fomalo

    Vingt huit ans, c’est une période intéressante!!!
    Rappelez-vous 1) la construction du « Mur » de Berlin, et 2) sa chute (1 =Nuit du 12 au 13 août 1961 et 2= le 9 novembre 1989).. Si Claude Laurent connaît la date de la prise de pouvoir des socialos sur Bruxelles, à quelques semaines près, il peut trouver la date de la défaite de ces s…….s. Vive Jorge Luis BORGES!

  6. lucide

    MERCI, MERCI, MERCI.
    Ce que vit Bruxelles va concerner l’Europe entière. Parce que des Psychopathes politiques en ont décidé ainsi.Ce que décrit ce courageux sénateur va s’étendre de plus en plus si nous ne réagissons pas.

    DIVISER POUR REGNER. Unir des des cultures qui ne sont pas compatibles tout d’abord. créer de la déstabilisation mais aussi du « déracinement autant du côté du natif que de celui qui immigre.

    DONC ASSEZ MALINS POUR « CREER UNE PERTE DES REPERES » et une descente sociale du citoyen par perte de moyens financiers..

    Et quand les repères sont perdus des deux côtés cela crée de la violence, une violence qui va appeler une réponse CELLE DE LA CREATION D’UN FUTUR ETAT DICTATORIAL. (d’une nouvelle forme)

    Le pire est à son comble quand c’est l »AUTOCHTONE qui FINANCE l’arrivée de l’ALLOCHTONE que l’on fait pénétrer pour la disparition de l’AUTOCHTONE.

    Une sublime analyse d’un monsieur dont on ne parle pas beaucoup, mais qui nous aide à comprendre le « mécanisme » qui veut nous broyer, est celui de Mr Lucien CERISE  » L’ingénierie sociale décortiquée » qui fait qu’un état n’a plus besoin des armes pour gouverner : « il s’agit de travailler à transformer la société comme s’il s’agissait d’un bâtiment, d’une architecture, en faisant de la DEMOLITION CONTROLEE d’où l’usage d’un CHAOS CONTROLE pour provoquer des changements qui sinon ne se produiraient pas d’eux-mêmes.

    Bon cette intrusion migratoire massive est (ENTRE AUTRES) liée à la mondialisation. Car les mondialistes ont pour but de nous mettre tous au même niveau. Pour pouvoir se concurrencer. Donc en ce qui concerne les classes modestes quel autre destin que celui d’être les nouveaux esclaves modernes sous payés et bidonvillisés. Pour les classes moyennes, elles seront vampirisées pour le maintien du système et pourront être à la limite de la pauvreté. Et les autres dans les hauteurs vivront dans un égoisme monstrueux. et bunkerisé.

    Heureusement ce monde s’eteindra pour faire place un jour à un monde qui saura partager les innovations. Chaque continent aura droit à un ou des grands secteurs de production qui engendreront des secteurs collaborateurs. L’écologie pourra avoir enfin l’espace qu’elle mérite Les innovateurs seront récompensés pour leurs découvertes qui profiteront à l’humanité.

    Beaucoup de gens parlent de ce monde futur. sans pouvoir vraiment le nommer.
    Ce sera le monde du partage et plus jamais le monde de la concurrence.
    CAR CE QUI POURRIT CE MONDE EST LA CONCURRENCE, LA COMPETITION, LA CONQUETE (qui sont particulièrement des défauts d’une catégorie d’hommes dont il faudra se méfier pour l’éternité »)

    En attendant ce nouveau monde dont on commence à parler de ci, de là, JOYEUSES FETES A TOUS.

  7. Machinchose

    qui aurait des infos a propos de l’ étron noir fumeur

    «  »Val-de-Marne: le dealer «intouchable» sera renvoyé au Cameroun
    Mis à jour le 22/12/2017 à 12:45 Publié le 21/12/2017 à 13:21 »

    viré par son ambassadeur ? tricard en France ?? mis a l’ ombre en attendant que « ça se passe » ??

  8. sitting bull

    j habite en Belgique depuis presque 48 ans et sa s aggrave tous le temps c est de pire en pire
    le moindre mot sur les étrangers et la presse de gauche te traite de nazie , Théo Franken ministre en charge de l immigration est vilipender par la presse et le parti socialiste qui réclame son scalp pour sa politique «inhumaine»

  9. Pouf

    « Enfin et surtout parce qu’il faut masquer l’échec total de la gestion du Parti socialiste au pouvoir dans la région bruxelloise depuis… 28 ans sans interruption. »

    NON, NON, NON !!! Ce n’est pas un échec total mais au contraire une réussite totale : la destruction voulue et programmée de la société européenne !

  10. Purfruit De La Fraise

    Chaque fois que les médias cachent les origines ethniques, je me dis « c’est encore des noirs et des arabes », peut-être que parfois j’ai tort mais c’est devenu un réflexe, à cause des médias. A vouloir les protéger, ils les désignent. Cacher les noms et les origines ethniques amplifient le racisme.

  11. patito

    la culture européenne coule :
    les plus riches sont avec leur famille dans les chaloupes de sauvetage ; certains des plus pauvres se jettent à l’eau sans savoir qu’ils n’ont aucune chance et les autres chantent avec l’orchestre avant de sombrer

  12. Xtemps

    Pourtant nul part sur terre où le multiculturel cosmopolite et le métissage sont présents n’ont jamais réussit, et nos dirigeants continuent leurs imbécillités en imposant de force contre la volonté des peuples européens comme des véritables Fascistes haineux.
    Et non seulement ils refusent de voir la réalité en face, mais ils condamnent tous rapprochements à quiconque avec les ethnies différentes, jusqu’à faire des lois liberticides pour empêcher les peuples européens de se défendre contre l’invasion migratoire criminel.
    Voir les dégâts causés au Venezuela par les américains de 2 siècles de multiculturel cosmopolite et métissage forcé à la populations autochtone, sans oublier le pillage du pétrole, en laissant le peuple tout entier dans la pauvreté, des analphabètes, des maladies, les mêmes causes que l’on retrouve dans les pays musulmans et africains.
    Il serait intéressant de faire les comparaisons entre les différents peuples dans le monde, car nos escrocs dirigeants doivent le savoir, impossible autrement.
    Pour bien démontrer les échecs du multiculturel cosmopolite et du métissage.
    Il y a une volonté macabre de la part de nos dirigeants de rechercher les conflit tout en se couvrant.
    Aujourd’hui nous voyons les mêmes scénarios en Europe, une fois passé un seuil, l’appauvrissement, l’analphabètisme, les maladies, les conflits, les attentats, les violes, les agressions, tous cela est de plus en plus visibles, que nous ne voyons pas au début en Europe.
    On dirait vraiment que nos escrocs dirigeants aux pouvoirs aiment les conflits et la déchéance des peuples.
    Une société ne peut pas fonctionner correctement avec des ethnies et des races différentes, cela ne sait jamais vu nul part dans le monde, une utopie total et surtout criminel de faire subir cela aux peuples autochtones, surtout quand les différences sont trop importantes, qui est le cas avec les musulmans, qui se voient le plus aujourd’hui.
    Personne ne donne ses mêmes droits de chez soi à ces voisins de vive chez vous, même à ses meilleurs amis, d’ailleurs les vrais amis refuseraient, car cela finirait un jour en conflit, héberger oui, mais pas 50 ans, un peuple autochtone c’est pareille.
    C’est pas pour rien si la déclaration des droits des peuples autochtones de l’ONU et les droits de l’homme existent, que nos escrocs imposteurs aux pouvoirs ne tiennent pas compte et qu’ils bafouent allègrement.
    Tous les peuples du monde ont le droit d’être chez eux, et bien nous les peuples européens aussi et l’hospitalité doit rester l’hospitalité et pas l’invasion chez soi.
    Un gouvernement qui impose le multiculturel cosmopolite et le métissage, n’aime pas son peuple, je ne vois que de la haine contre lui.
    Il y a eu des tas de pays dans le passé qui avaient eu droit à leurs indépendances, sans se faire traiter de raciste et bien nous les peuples européens aussi.
    Et bien je dis non à la dictature multiculturel cosmopolite et le métissage forcé de nos peuples et vive l’indépendance, nos dirigeants n’ont pas le droit de faire ce qu’ils nous font, ce sont des criminels.

Comments are closed.