Pontivy et l’invasion migratoire : RSF et Acroipa en plein développement


Pontivy et l’invasion migratoire : RSF et Acroipa en plein développement

Pontivy, jolie petite ville bretonne, n’échappe pas à l’invasion.

Plus de 800 migrants sont hébergés dans le Morbihan :

Avec pour devise « la solidarité, la compétence et la coopération au service du changement social et humain », l’association  Sauvegarde 56 est l’un des deux acteurs s’occupant de loger les migrants dans le Morbihan, notamment à Vannes, Lorient, Auray, Hennebont, Lanester et Larmor Plage.

Fondée en 1998 « pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté et précarité » l’association  AMISEP est l’autre acteur intervenant pour la prise en charge des migrants dans le Morbihan, en particulier à Vannes, Pontivy, Auray et Ploërmel.

Lire l’ensemble de l’article ici : 

https://www.breizh-info.com/2017/09/25/77884/migrants-plus-de-800-actuellement-heberges-morbihan

A Pontivy comme partout, les associations d’aide aux clandestins ont le vent en poupe… et des sous à ne plus savoir qu’en faire. Et elles participent allègrement à l’invasion locale. En août dernier, selon l’article de Breizh info, 81 clandestins, déjà,  étaient accueillis à Pontivy…  On peut supposer que, depuis, d’autres sont arrivés ou vont arriver, puisque tant de braves gens se mobilisent pour les faire venir, les accueillir, les pouponner… comme on le voit sur l’illustration.

C’est  Réseau Sans Frontières, dont la réputation n’est plus à faire, qui propose ces concerts d’aide aux clandestins.

Réseau sans frontières, soutenu depuis des lustres par le PS, avait commencé, bien avant l’invasion sans précédent que nous subissons, à lutter pour que tout clandestin ait droit à régularisation. Grâce à  RSF nombre d’élus avaient ouvertement parrainé des clandestins ( du temps où on ne parlait pas encore de migrants mais de sans-papiers), c’est à eux que l’on doit la lutte pour que les parents d’élèves clandestins soient régularisés, à eux sans doute aussi que l’on doit l’idée lumineuse d’encourager les clandestins à faire des enfants afin de ne pas être expulsables… j’en passe et des meilleures.

Et comme RSF n’est pas seul sur le marché de Pontivy, on découvre qu’une association de Comoriens, Acroipa, a racheté un bar… Lieu d’accueil pour… ses membres.

Le communautarisme saute à la gorge des habitants de Pontivy.  Et une association des ressortissants de l’Océan Indien… ayant l’objectif de  » rassembler tout le monde ». Ouf ! On a eu peur !

Et tout cela, c’est 600 à 700 personnes en Bretagne essentiellement dans le secteur de Pontivy, sans compter les enfants, naturellement.

Et l’on découvre que l’ancien bar va accueillir tout le monde – enfin, ne vous leurrez pas, je doute que le Pontivyen d’origine soit accueilli les bras ouverts – puisque l’on   prévoit de construire  de chambres  pour les « Frères qui seraient de passage ».

Les Frères, vous avez bien compris.

Quand j’entends parler de « Frères de passage », les cheveux se hérissent sur ma tête… D’ailleurs, quelle coïncidence, le Président de l’association est musulman… Venu en France pour raisons médicales. Tiens donc.  Des raisons médicales qui durent tellement qu’il s’installe, installe une association qui va faire venir d’autres Comoriens, musulmans ou chrétiens. Enfin c’est ce qu’il dit. Combien de chrétiens dans cet ancien bar musulman ? De l’alcool pour les chrétiens de passage dans cette association dont le Président est musulman, comme la majeure partie des Comoriens ?

Mais on est sauvés, ils veulent participer au développement de la région, de manière sociale surtout. En aidant Réseau Sans Frontières, peut-être ?

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Pontivy et l’invasion migratoire : RSF et Acroipa en plein développement

  1. AvatarAlain Bobo

    Si dans les écoles on avait enseigné le patriotisme, chanté la Marseillaise tous les lundi matin avant de rejoindre les classes et samedi en sortant de l’école, et que les enseignants défendaient la patrie, avait un sens de la communauté nationale, on n’en serait pas là !
    L’école en France est libérale, elle n’enseigne pas le patriotisme et tout vient de là. Le pays n’a pas de cohésion sociale, nationale, le ciment qui les unit !

  2. AvatarChristian Jour

    Un jour il va y avoir des cris, des pleurs et des au secours, Mais ce jour là ce sera bien fait pour leur gueule. Ce jour risque d’arriver plus vite qu’on ne le pense car les envahisseurs parasites sont de plus en plus nombreux et la haine du blanc est de plus en plus forte. Si ils croient que faire amis amis avec des crotales peut éviter de se faire mordre ils se trompent les collabos de gauuuuuuuuche, droit de l’homme mon cul.

  3. AvatarVerdammt

    Bonjour Christine,
    Le gros problème c’est que les Bretons sont gauchistes depuis bien longtemps.
    Il y a bien des années je regardais la carte de France des gens qui votaient Le Pen. C’était l’Est de la France déjà envahie. Les bretons sont idiots.
    Ils vont manger bon. Je plains les Bretons. Vous les Bretons, le monde des Celtes, que devenez vous. Moi d’origine Celte et Germanique… Bougez vous le cul les Bretons. Pardon Christine…

    1. AvatarMarie

      Vous avez malheureusement raison, il suffit de regarder une fois de plus les résultats des dernières élections. Est-ce qu’ils vont se réveiller un jour ? Je commence à en douter. J’ai fait quelques courses dans un supermarché en périphérie de Rennes dernièrement, dans une commune jusqu’à maintenant dite la plus riche de Rennes métropole. Je suis sortie en broyant du ,noir, de plus en plus de noirs justement qui déambulent dans les rues visiblement sans but précis et dans la grande surface vigiles noirs (bon là on nous y a habitués), mais le scoop 2017 les caissières sont toutes très très bronzées pour des bretonnes, une jolie brochette qui va du bistre au noir ébène et juste 2 ou 3 couleur locale. Là c’est gros comme le nez au milieu de la figure (le grand remplacement) et si les bretons ne bougent pas c’est qu’ils méritent ce qui les attend, ce n’est pas faute de les avoir prévenus, mais bon on est de gros fachos factieux au coeur de pierre.

  4. Avatargaby22

    moi je me marre car la fin des blancs que je suis est programmé ,ce qui me fait marré c’est que ces trous du cul sans nous sont bon a rien et au lieu de crever en afrique ils crèveront en europe car plus personne pour les nourrir
    je me marre je me marre ma mort va servir a les faire crever je me marre

    1. Avatardurandurand

      Exactement quand ils n’auront plus rien à bouffer , ils crèveront de faim ou bien ils se boufferont entre-eux , et quant ils n’auront plus rien à se mettre sous les chicots , ils crèveront , comme se sont des inutiles, des branleurs de première ,des improductifs et des fainéants avec du barbelé dans les pognes , ils disparaîtront du à leur fainéantise .

  5. AvatarXtemps

    Et bien sûr nous les peuples européens complètement discriminés ne sommes pas libre de dire non aux Fascistes aux pouvoirs.
    Et je leur dis non à la dictature multi-colonial et vive l’indépendance! et surtout non au fascisme islam d’assassins! en Europe et dehors!.
    Et non aux collabos Fascistes de l’islam Fasciste d’assassins.
    La cigarette tue, le cancer tue, l’Islam tue encore plus vite.
    L’islam c’est la haine des autres et les tue.
    Islam assassin!, l’Union Européenne Fascistes assassins!, nos dirigeants assassins!.

  6. Avatarfrejusien

    Ce sont les régions les plus envahies qui votent FN, pendant ce temps les autres régions font tout en faveur de l’invasion,
    elle est pas belle la connerie française ?

  7. AvatarPHILIPPE

    « Et bien sûr nous les peuples européens complètement discriminés ne sommes pas libre de dire non aux Fascistes aux pouvoirs. » Pas d’accord car nous peuple français pouvons encore voter contre tous ces salauds de traitres. Mais comprend qui peut : une grosse majorité de Français conchient l’islam mais élisent un président islamophile qui revendique une immigration de remplacement et cela ouvertement. Comprend qui peut.

  8. Avatarpier

    La france >>> POUBELLE du monde
    tous les gravats du monde dedans

    les poilus doivent être contents de ne plus être de ce monde !

  9. AvatarConan

    Ben quoi ?
    Qu’ils y goûtent à l’invasion migratoire tous ces culs cousus d’or de Quiberon, Sarzeau et autres lieux retranchés des chouans et de la France d’antan émigrés récemment de Neuilly s/ S….
    Ils se décideront peut-être à voter pour les français d’abord ?…
    Ah non, ça suffit RR des gros mots !
    Me plaindrais à Collombo !…

  10. Avatargentilitas

    Si vous venez en Bretagne pour y trouver les échos d’un régionalisme à la Breizh Atao, de celui qui a motivé des années durant une véritable communauté bretonne héritée de la pensée des Anciens – ceux qui bossaient dur aux champs comme en mer – vous irez à coup sûr vers la déconvenue. Comme le souligne Christine, Pontivy n’est qu’une petite partie de cette Bretagne pervertie par un sentimentalisme qui relève du pathos. Là où les Vieux n’avaient pas peur de dire merde – gast ! – à ce qui dérangeait les habitudes, la relève trouve de bon ton de s’ouvrir comme une moule cuite à tout ce qui n’est pas elle car elle a appris, en breton s’il vous plait, que c’est ainsi qu’on passe pour des gens biens. Les Anciens ne s’estimaient pas citoyens du monde, ayant compris que balayer devant sa porte représente déjà suffisamment de travail pour en plus aller s’enquiquiner à nettoyer chez les voisins. La Bretagne d’aujourd’hui obéi à ce concept idiot qui veut qu’on ne peut penser juste que si on pense mondialiste. Si le paysan tibétain souffre, je dois souffrir aussi. S’il est heureux, je suis heureux pour lui… Contrairement aux Anciens qu’elle singe pitoyablement, la Bretagne d’aujourd’hui s’est octroyé cette part du monde où elle disparaissait pour en faire la continuité naturelle de son nouveau jardin. Les Anciens savaient ce que sont les distances pour les avoir parcourues à pieds ou à cheval. Le temps et l’espace restaient deux valeurs concrètes qui signifiaient quelque chose. Les bretons d’aujourd’hui n’ont pas manqué de mordre à l’hameçon d’un monde sans frontières où rien ne séparent plus les uns des autres. Alors, on finit par trouver normal de se croire pakistanais quand on habite Pontivy. Ou syrien quand on vit à Brest. Ou malien quand on est de Rennes…C’est triste. C’en est même affligeant d’incohérence. On sait que l’islam s’impose en Bretagne de manière exponentielle. A l’image de ce qui s’est passé avec l’armée allemande. Mais si on remplace l’uniforme teuton par la burqa et la djellaba, la kommandantur par la mosquée, reste t-il la moindre difficulté à situer la collaboration ?

  11. AvatarArmorique

    vous croyez que Tous les Bretons sont contents de cette invasion migratoire ???
    mais non , mais aller précher la bonne parole,
    quand la plus part des gens ne vous croient pas , noyés qu ‘ils sont par la couche que les médias ou autres bons samaritains, dont le clergé catholique ,
    leur tire des larmes de crocodiles , quand ils parlent de migrants ..

    en plus c’est Noel alors chacun se veut un sauveur ….et à mauvaise conscience de baffrer , en cette période … ..
    mais c’est trés bien emballé par ceux que cela arrange ..

    kénavo

  12. Avatarjolly rodgers

    une fois dans un bar a vins de vannes , j’avais dis a une nana gauchiste qui pleurait sur les clandestins de sangat ,  » et moi alors ! je suis un exilé aussi , j’ai dus quitter ma Provence pour la Bretagne , car chez nous avec toutes ces racailles c’est devenus invivable. j’ai fait milles bornes pour avoir la paix et retrouver un endroit en France encore bien blanc » inutile de vous dire qu’elle n’avait pas passée la nuit avec moi . c’étais au début des années 2000 il y’avait des coins en France encore un peux protégés (comme la Bretagne) a se jour la moindre parcelle du territoire est envahie , avec la complicités de toutes ces ordures de gauchistes petits bourgeois que sont resf,rsf,amissep… un jour ils devront rendre des contes !

  13. Avatarclairement

    Jacques Chirac qui s’opposait à l’inscription des racines chrétiennes de l’Europe dans le nouveau projet de constitution européenne, auparavant Elisabeth Guigou et son droit du sol pour satisfaire aux exigences de l’Europe a sévi, successivement Giscard et sa réunion familiale des immigrants pour très probablement faire plaisir à M. Bouygues ou autres demandeurs de travailleurs immigrés pas cher payés et enfin bien entendu « les patriotes de l’argent » de l’APCEA
    ( Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe-APCEA, fondée en 1974, dont Roselyne BACHELOT, qui s’est assise sur le trou de la sécurité sociale, était ou est la co-présidente, et qui ont votés, à l’unanimité, les exigences des pays arabes avec notamment l’immigration que nous avons aujourd’hui, c’est à dire pétrole pas cher contre immigration et islamisation de l’Europe sont des traitres à notre pays )

    Par ailleurs, tous ces crétins de ces associations humanitaires qui flirtent ou s’occupent dans les associations d’aide aux migrants ne sont que des frustrés agressifs le reste du temps et qui peuvent se donner une bonne image avec leur générosité de circonstance.

    Il faudrait leur suggerer de commencer par s’occuper des petits Français.

    La connerie est illimitée et il faut quand même vivre dans cette merde dans laquelle ces abrutis de politicards nous ont fichu !

    Joyeux Noël à tous et que cette nouvelle année nous apporte des résultats positifs à toutes nos actions.

Comments are closed.