Du boulot pour les « réfugiés palestiniens  » ( sic ! ) mais pas pour les Français


Du boulot pour les « réfugiés palestiniens  » ( sic ! ) mais pas pour les Français

Hier, 21 décembre sur , RT , entre 12h30 et 14h,  le thème de l’émission était le chômage, la formation et pôle emploi..

 Un auditeur racontait qu’il avait demandé des formations,  qu’il n’avait pas pu  obteni , que, depuis, il avait  créé  une petite boite , en clair qu’il n’y avait rien à attendre de Pôle emploi ..

A l’AFPA par contre il y a des formations pour les réfugiés, avec un emploi à la clé, est-il précisé  !!! (Cliquer sur les documents pour les agrandir si besoin ). Les exemples sont tirés de la presse en France Comté mais il est évident que dans chaque département, c’est la même chose.

Bien sûr je suis surprise qu’il y ait de l’emploi en France , c’est bien à cette occasion qu’on nous l’apprend !  Ils sont tellement reconnaissants que l’on va pouvoir leur faire faire n’importe quoi ;

Et pourtant nous avons des jeunes dans les cités qui sont déjà en France et qui ne trouvent pas de travail paraît-il ! Comment est ce possible ?

 

Note de Christine Tasin

On appréciera d’apprendre que, dorénavant les « Palestiniens » ont le statut de réfugié… Que fuient-ils, les mesures de rétorsion de l’Etat d’Israël pour les assassins des Juifs ?

On appréciera aussi de savoir que les clandestins qui n’ont pas de raison de s’appeler « réfugiés » peuvent quand même prétendre à une carte de séjour d’un an, renouvelable… Il suffit juste de raconter une histoire qui fait peur…

Comme le dit Denise, le résultat est que les nôtres sont laissés sur le carreau, puisque la priorité est l’emploi des clandestins.

D’ailleurs le mot que j’emploie ne va-t-il pas me conduire au tribunal ? Les clandestins, devenus des Sans-Papiers, puis des Migrants, sont tous, dorénavant, des réfugiés.

Ah ! La puissance des mots…

Ah ! Les lois que l’on piétine… L’égalité des citoyens a disparu. Ou du moins elle n’a plus besoin d’être. Les citoyens sont égaux entre eux mais sont des citoyens de seconde zone dans leur propre pays, ce sont les étrangers qui leur passent devant. Pour tout.

Allez, quand même une petite pensée pour les formateurs de l’AFPA… J’en connais quelques-uns, qui vivent un enfer et cherchent comment en sortir. Quant aux nôtres qui se seraient égarés là-bas, dans une formation dont les nouveaux arrivants sont incapables, ils sont trop souvent obligés, eux aussi, de se sauver…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




33 thoughts on “Du boulot pour les « réfugiés palestiniens  » ( sic ! ) mais pas pour les Français

  1. durandurand

    Voilà un évêque qui n’est pas un dhimmi et qui nous mets en garde .

    Réfugiés dans des centres d’asile – “Dormeurs” infiltrés.
    l’Évêque-à-l’Épée de JÉSUS-CHRIST
    Extrait de sermon de l’Évêque-à-l’Épée du 04.10.2015 – Sujets: Le précurseur de l’antéchrist – Des villages de 3000 habitants accueillent 6000 réfugiés – La criminalité à l’arme blanche dans des centres d’asile – Des femmes non-voilées, plutôt avec des habits un peu osés sont réputées chez les musulmans pour être des prostituées que l’on peut utiliser – Erdogan (par analogie): „Allez en Europe! Tenez-vous tranquille jusqu’à ce que nous soyons assez nombreux! Alors nous abattrons ces chiens de chrétiens!“
    vidéo de 6 minutes sous-titré en Français.
    https://youtu.be/H3JGRQz9FNQ

  2. Machinchose

    et les qualifier de Coucous ??

    « Le Coucou gris est une espèce d’oiseau de la famille des cuculidés. Il doit son nom vernaculaire à son chant. Son comportement est caractérisé par la pratique du parasitisme »

    vous avez constaté qu il est « gris » c’ est vrai! mais en France on cumule, on a aussi de plus mélanisés

    «  » » » » »« Palestiniens » ont le statut de réfugié… Que fuient-ils, les mesures de rétorsion de l’Etat d’Israël pour les assassins des Juifs ?……………………..

    je pense plutot qu ils ne sont pas plus « palestiniens « que le Prince de Monaco, mais c’est trés tendance en ce moment….ça a une cote maxi….j’ ai appris par un journal libanais que les Israéliens égorgent les enfants palestiniens et stockent leur sang en poches congelées
    elles leur serviront a faire les matzot (hosties) de pain non levé pour leurs prochaines célébrations de la Paque juive

    chère Madame Tasin, je me propose de vous en offrir un paquet

    surtout ne choisir que celle là

    https://www.google.fr/search?rlz=1C1PRFE_enFR641FR641&biw=1008&bih=472&tbm=isch&sa=1&ei=99U7WrS_Cc-0gAbH3aWwCg&q=matzot++la+bienfaisante+au+vin+&oq=matzot++la+bienfaisante+au+vin+&gs_l=psy-ab.12…28833.43680.0.46489.25.25.0.0.0.0.304.3654.0j20j4j1.25.0….0…1c.1.64.psy-ab..0.1.204…0i5i30k1.0.pX5MZ_xIs2Q#imgrc=sfPPBMcxHlimnM:

    au moins on est sur qu elle sont bien au sang de môme palestinien, -la couleur -rouge- c’est un code-clin d’ oeuil aux connaisseurs, soi-disant au Vin …
    et le parfum orange c’est pour faire riche…..oranges de Jaffa….autre clin d’ oeuil

  3. Asher Cohen

    Juif d’Algérie, j’ai fait partie du million de « Français d’ Algérie » que De Gaulle a rendu SDF, jetés sur les routes de l’exode et réfugiés en France en 1962. Quand après de très longues études médicales, j’ai été contraint par la corruption, à me requalifier pour gagner ma vie, j’ai dû étudier en vivant SDF pendant des années, les logements dits sociaux étant réservés pour les arabes. Je n’avais pas la chance des squatters arabes de la Terre Juive d’être assisté par l’Unwra. On m’a constamment refusé toute aide à l’émigration par analogie avec l’aide au départ attribuée aux arabes, pour le motif que j’étais de nationalité française. De plus, je n’avais même-pas les 200 euros nécessaires pour pouvoir m’inscrire à l’Université pour étudier la langue et civilisation Juive, et l’Etat refusait catégoriquement de m’exempter en quoi que ce soit. En me clochardisant ainsi, on espérait me contraindre au travail forcé et me réduire à l’esclavage à produire de la valeur en France et raquer des impôts et taxes pour engraisser les arabes. Croyez-moi, en France il vaut mieux être un squatter arabe de la Terre Juive, se prétendant « palestinien », plutôt que Juif.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci de ce témoignage.

      Si l’on est un peu informé, nous connaissons la situation comparée des juifs et des musulmans en banlieue.

      La Gauche, l’extrême-Gauche pleure sur les juifs assassinés des années 40, mais sont complices et strictement muettes sur la tragédie qui se vit en banlieue en 2017.

      Qui aurait pu croire, il y a 30 ans, une pareille aberration, une pareille abjection ?

      1. Asher Cohen

        @Antiislam
        Je ne sais pas si en France on sait que les squatters arabes de la Terre Juive, se prétendant « palestiniens », assistés par l’Unwra, ont, depuis 1948, un statut international de réfugié, avec certes le Droit au logement et à la nutrition, mais aussi le Droit à la santé et à l’éducation, alors qu’en France des millions de personnes n’ont pas les moyens d’accéder aux soins, ni à la formation? C’est, jusqu’à preuve du contraire, un cas unique dans l’histoire, à côté des millions de réfugiés que le Monde a connu. Dans quel cas a-t-on vu des gens perdre une guerre, qu’ils ont eux-mêmes déclenchée en 1948, refuser d’assumer la responsabilité de leur défaite, et aller pleurer à l’Onu pour aller coloniser, et piller, la Terre Juive, tout en vivant dans l’assistanat depuis 70 ans? Combien de pays au Monde veulent des populations vivant dans l’assistanat depuis 70 ans? L’inégalité de Droits, nous les Juifs, nous la connaissons, surtout quand vous avez la nationalité Française depuis bien des générations.

        1. Conan

          La préférence étrangère? Mais elle remonte à l’affaire algérienne, quand leur « plus illustre » pris le parti de liguer l’armée française au FLN et à l’ALN pour écraser les quelques maquis de desesperados « Algérie française », jusqu’à faire intervenir l’aviation (!!!)..
          De façon concomitante les me.dias matraquaient à tout va pour présenter les PN comme les pires salauds de la planète, ce qui justifiait en somme un tel retournement …
          Il en reste encore quelque chose : les mêmes qui souhaitaient voir couler les bateaux qui amenaient les PN organisent aujourd’hui des visites de Paris en bateaux-mouches pour les pseudo réfugiés …
          Quant aux pseudos »palestiniens » qui devaient être 30.000 au moment de la création d’Israël, on les retrouve à 3.000.000 maintenant ….Y’a bon nos impôts et l’aide internationale…..

    2. Amélie Poulain

      « Croyez-moi, en France il vaut mieux être un squatter arabe de la Terre Juive, se prétendant « palestinien », plutôt que Juif. »

      Croyez-moi , il y a beaucoup de Français de souche (dont moi) qui ont toujours vécu en France de générations en générations en donnant le meilleurs d’eux-mêmes à la France qui peuvent se sentir en adéquation et se reconnaître dans ce que vous avez vécu, j’aurais plein d’exemple à donner y compris dans mon entourage.

      Il y a toujours des « cases » en France et si on n’est pas dans la bonne case (sur fond politique le plus souvent), on peut crever (passez-moi le terme, c’est tout à fait ça) et je suis d’accord avec les préférence que vous dites, je les ai vécues aussi même si je ne connais et n’ai pas vécu l’Algérie et le guerre.

    3. RODRIGUES

      Bonjour Asher…votre ressenti à cette période, je le comprends d’autant mieux, que je suis pieds noirs rapatriée d’Algérie.
      En 1962, je peux vous dire que nous étions « DES PARASITES » venus manger le pain des français…On nous a répété souvent cela…des collègues, des connaissances…Bref, on ne nous a pas mis »le tapis rouge » comme le font les autorité de nos jours. Et quand je constate LA DICRIMINATION (le mot n’est pas trop) entre les français très très modestes et les Magrhébens, les réfugiés, j’ai HONTE d’être française.
      Quand, par exemple, je dois refaire une carte d’identité française, JE DOIS PROUVER que je suis française…Je suis née française en Algérie.
      Les Magréhens sont français POINT BARRE.
      CELA VA MAL FINIR, JE VOUS LE DIS…cela ne peux continuer…

      1. Verdammt

        Moi aussi je suis un rapatrié de l’Algérie Française.
        Honte à beaucoup de Français qui nous ont mal accueillit.
        Ma famille avions de la chance car nous avions une maison de famille à Paris.
        Je me rappelle qu’à l’aéroport d’Alger, nous avions fait connaissance avec une très vielle femme et sa petite fille. Toute la famille avait été massacré.
        Mon ex chef de service Marseillais m’a raconté que tous les Pieds-Noirs dormaient sur les trottoirs de Marseille.
        Nous on aimait le Drapeau Français et on le mettait au balcon.
        Mais ici le Drapeau Français ne compte plus. Si pour les patriotes.

  4. Christian Jour

    Je ne comprends pas pourquoi en France il n’y a pas d’emploi pour nos jeunes FDS. Notre pays a un taux de chômage record et on fait venir des étrangers par millier. Elle est belle la France pour les étrangers, ils ont même droit à avoir les emplois de nos enfants.

  5. SVEN 1er

    Cette immigration est encouragée par le Medef avec la complicité de nos politiques pour garder les salaires au minimum… Les Français sont les dindons de la farce, REVEILLEZ-VOUS !!!

    1. Alain Bobo

      Medef ou pas, cette politique est en place depuis 1973 avec la complicité des gouvernements successifs soumis aux dictats arabes. Maintenant ce pays devient le porte parole des 57 pays musulmans dans toutes les instances internationales pendant qu’il se laisse dévorer par l’islam !

  6. durandurand

    Voilà un évêque qui n’est pas un dhimmi et qui nous mets en garde .

    Réfugiés dans des centres d’asile – “Dormeurs” infiltrés.
    l’Évêque-à-l’Épée de JÉSUS-CHRIST
    Extrait de sermon de l’Évêque-à-l’Épée du 04.10.2015 – Sujets: Le précurseur de l’antéchrist – Des villages de 3000 habitants accueillent 6000 réfugiés – La criminalité à l’arme blanche dans des centres d’asile – Des femmes non-voilées, plutôt avec des habits un peu osés sont réputées chez les musulmans pour être des prostituées que l’on peut utiliser – Erdogan (par analogie): „Allez en Europe! Tenez-vous tranquille jusqu’à ce que nous soyons assez nombreux! Alors nous abattrons ces chiens de chrétiens!“
    vidéo de 6 minutes sous-titré en Français.
    https://youtu.be/H3JGRQz9FNQ

  7. maury

    La vraie réponse palestinienne au discours de Jérusalem de Trump

    par Bassam Tawil
    21 décembre 2017

    Traduction du texte original: The Real Palestinian Response to Trump’s Jerusalem Speech
    Transmettre
    Partager

    En laissant croire que la « cérémonie » d’autodafé des effigies de Trump est une conséquence de la rage palestinienne contre sa décision de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem, les médias internationaux se sont faits, une fois de plus, les complices des « experts en communication » palestiniens. Journalistes, photographes et équipes de tournage, se sont vu remettre les horaires détaillés des événements organisés un peu partout en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

    Quand, confortablement installés dans nos salons, nous regardons les nouvelles en provenance de Cisjordanie et de Gaza, nous devons nous demander : ces « événements » ne sont-ils pas en réalité des farces médiatiques ? Pourquoi les journalistes se laissent-ils duper par la machine de propagande palestinienne, qui crache haine et violence du matin au soir ?

    Il serait temps que les médias se livrent à un minimum d’introspection : entendent-ils persévérer dans ce rôle de porte-voix des Arabes et des musulmans qui intimident et terrorisent l’Occident ?

    Trois heures à peine après que le président américain Donald Trump a informé le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de son intention de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, un certain nombre de reporters et de photographes palestiniens ont été conviés à Bethléem. Un « événement important » allait s’y produire.

    A Bethléem, les journalistes ont découvert que « l’événement » en question consistait en une poignée d’« activistes » palestiniens qui réclamaient d’être filmés en train de brûler des affiches de Trump.

    Les « activistes » ont patiemment attendu que photographes et cameramen installent leur équipement. Ce n’est qu’ensuite que l’ « événement important » a commencé. Aussitôt l’évènement mis en boite, les médias ont été bombardés d’images « de manifestants palestiniens en colère descendus dans les rues pour protester » contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël. La poignée de Palestiniens qui a brûlé les images de Trump avait été filmée pour créer une impression de multitude et donner le sentiment que les communautés palestiniennes étaient descendues en masse dans la rue.

    La poignée de Palestiniens qui a brulé l’effigie du président américain Donald Trump le 6 décembre a été filmée par les médias pour donner le sentiment d’une multitude et qu’une colère de masse mobilisait l’ensemble des communautés palestiniennes. (Source : capture d’écran vidéo de CBS News)

    Cet incident illustre la collusion qui existe de longue date entre les Palestiniens et les médias. Une fois de plus, les journalistes ont été heureux de jouer les porte-voix de la machine de propagande palestinienne, et de répandre aussi haut et fort que possible les menaces des Palestiniens à l’encontre d’Israël et des Etats-Unis.

    Si les photographes et les cameramen avaient boycotté l’embrasement « spontané » de la rue palestinienne et la mise à feu de l’effigie de Trump, les activistes palestiniens auraient tranquillement battu en retraite en direction de l’un ou l’autre des excellents cafés de Bethléem.

    Mais les militants palestiniens n’avaient aucune inquiétude : ils savent combien les correspondants locaux et étrangers sont avides de sensationnel – et que rien ne peut mieux les satisfaire que la mise à feu des affiches de Trump sur le lieu de naissance de Jésus, à la veille de Noël quand des milliers de pèlerins chrétiens et de touristes convergent sur la ville.

    En laissant croire que la « cérémonie » du bucher de Trump était l’expression de la rage palestinienne, les médias internationaux ont à nouveau agi en complices des propagandistes palestiniens. Les dirigeants palestiniens et leurs porte-paroles veulent faire croire que la décision de Trump concernant Jérusalem va enflammer la région. Ils cherchent également à faire croire au peuple américain que la politique de leur président met leur vie de citoyens en danger. Là, encore et toujours, les médias se mettent au service des campagnes d’intimidation palestiniennes. Et l’écho qu’ils ont donné à la farce des affiches de Bethléem n’est que le début.

    Maintenant que les Palestiniens ont réussi, avec l’aide des médias, à incruster ces images dans l’esprit de millions d’Américains, ils envisagent des manifestations plus importantes. L’objectif : terrifier le public américain et faire reculer Trump sur le statut de Jérusalem. Cette stratégie d’intimidation par médias interposés n’est pas nouvelle. Le scénario dure depuis des décennies ; il repose sur l’adhésion des grands médias occidentaux.

    Aujourd’hui, journalistes palestiniens et occidentaux ont été invités à couvrir une série de manifestations que les Palestiniens ont organisé pour les jours et les semaines à venir. Photographes et reporters de télévision se sont vu remettre la liste et les horaires détaillés des événements prévus en différents endroits de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Les Palestiniens leur ont promis encore plus d’effigies de Trump et de drapeaux américains en flammes. Certains journalistes ont été informés des meilleurs « affrontements » entre émeutiers palestiniens et soldats des Forces de défense israéliennes. En d’autres termes, ils savent exactement ou se rendre pour filmer des Palestiniens en train de lapider les soldats – avec la riposte prévisible de Tsahal.

    Le plus drôle est que si, pour une raison ou une autre, les caméras sont absentes, les « activistes » ne se montreront pas non plus. Dans le monde palestinien, il s’agit seulement d’enrôler et de manipuler les médias pour une cause unique : dénigrer Israël – et Trump avec.

    Oui, les Palestiniens vont manifester contre Trump. Oui, ils descendront dans les rues et lanceront des pierres sur les soldats de Tsahal. Oui, ils vont brûler des images de Trump et des drapeaux américains. Oui encore, ils tenteront des attaques terroristes contre les Israéliens.,

    Mais quand, confortablement installés ans nos salons nous verrons les « informations » en provenance de Cisjordanie et de la bande de Gaza, nous devrons nous poser la question : ces « événements » ne sont-ils pas en réalité des farces médiatiques ? Une question qui entraîne d’autres questions. Pourquoi les journalistes se laissent-ils duper par la machine de propagande palestinienne, qui crache haine et violence du matin au soir ? Et, pourquoi les journalistes amplifient-ils et aggravent-ils les menaces de violence et d’anarchie proférées par les Palestiniens ?

    La première réponse à ces questions est que de nombreux journalistes répondent à la demande de leurs lecteurs et rédacteurs en chef en proposant des articles négatifs sur Israël. Certains journalistes sont également convaincus qu’une couverture anti-israélienne représente une voie royale pour obtenir les trophées et récompenses que décernent diverses organisations bien pensantes. Troisièmement, de nombreux journalistes pensent que des articles anti-israéliens leur donne la possiblité de copiner avec la gauche intellectuelle et de fréquenter des coteries soi-disant « éclairées » persuadées d’être dans « le sens de l’histoire ». Ils ne veulent surtout pas voir que, depuis plusieurs décennies, 21 États musulmans tentent de détruire un État juif ; ces plumitifs « de gauche » et à l’ « esprit ouvert » préfèrent se raconter l’histoire qu’il est de leur devoir de soutenir l’« opprimé », qui est selon eux « le Palestinien ». Enfin, la plupart des journalistes réduisent le conflit a une opposition entre les méchants (les Israéliens) et les gentils (les Palestiniens) ; ils croient de leur devoir de se ranger du côté des « gentils », peu importe que ces « gentils » pratiquent la violence et le terrorisme.

    Récemment, plus de 300 fidèles musulmans ont été massacrés par des terroristes islamiques alors qu’ils priaient dans une mosquée du Sinaï, en Égypte. Cette tragédie a probablement été couverte par moins de journalistes que l’autodafé de Trump à Bethléem. Le monde arabe et islamique a-t-il réagi ? Ces mêmes Arabes et musulmans qui parlent de « jours de rage » contre Trump ont-ils émis une quelconque protestation ? Où sont les « jours de rage » arabes et islamiques quand plus de 300 fidèles, dont de nombreux enfants, sont assassinés un vendredi de prière ?

    Il serait temps que les médias se livrent à un minimum d’introspection : veulent-ils vraiment continuer à « servir la soupe » aux Arabes et aux musulmans qui intimident et terrorisent l’Occident ?

    Les journalistes entrent en collusion avec l’Autorité palestinienne et le Hamas pour créer la fausse impression que la troisième guerre mondiale va éclater si l’ambassade américaine est déplacée à Jérusalem. Des centaines de milliers de musulmans et de chrétiens ont été massacrés depuis le début du « printemps arabe » voilà six ans. Ils ont été tués par des terroristes musulmans et par d’autres Arabes. L’effusion de sang se poursuit à ce jour au Yémen, en Libye, en Syrie, en Irak et en Egypte.

    Mais que l’on ne s’y trompe pas : les « rivières de sang » que l’on nous promet coulent déjà. Mais c’est le couteau que les Arabes et les musulmans lèvent contre d’autres Arabes et musulmans qui est à l’origine de ce fleuve cramoisi. Et pas la déclaration d’un président américain. Ne serait-il pas temps que les correspondants en poste au Moyen Orient s’intéressent réellement à ce qui se passe dans la région ?

    Bassam Tawil est un musulman basé au Moyen-Orient.

    CE SYSTÈME MONDIALPOLITICO MEDIATIQUE EST POURRI !!!

  8. NICOLS F

    Trop c’est trop.La situation est au bord de l’explosion.Certains cons,prétendent -ils osent le dire- « qu’ un ami qui a une entreprise de batiment,emploie des immigrés qui font u boulot sensationnel,extra,alors que les employés français sont toujours en retard,ou absents ,etc, etc)
    Paroles prononcées par mr jj Bourdin ,BFM TV,recevant un représentant du FN,cette semaine,à 8h30.
    Arguments de bas étage pour une République qui ne se respecte plus.Le retour des esclaves dans notre société ne semble pas géner certains.
    De toute manière ce n’est qu’une question de temps,tout ce beau monde sera remplacé par des robots.

  9. GAVIVA

    On m’a souvent accusée d’avoir les idées mal placées et des arrières pensées grivoises, mouais, bon…Il n’empêche quand je vois le vieux trumeau sourire tellement qu’ont peu compter les mentons et les rides je ne peux m’empêcher de me dire qu’elle doit en voir passer des trains avec cet afflux de clandos pas trop regardant sur ce qu’ils fourrent ( chèvres, vieilles truies tiens!). On aide bien souvent en fonction d’abord de SES PROPRES BESOINS. Et ce truc là comme la répugnante élisabeth hersant devait avoir plus de besoins que de soupirants…

  10. Conan

    Je viens d’entendre dans une radio : « Les américains marginalisés », dans le monde, à propos de Jérusalem !!!……Dixit notre golden boy …Ah ah ah ah !!….
    Quelle prétention !!….qui risque de se payer très cher !….

    1. Amélie Poulain

      Oui j’ai vraiment l’impression que les journalistes et médias mettent les bouchées doubles en ce moment, y compris sur la croissance, qui miracle, serait repartie en France…… Alors l’INSEE se base sur les achats réalisés…. bien sûr, à la période de Noël, ils n’ont pas peur du ridicule.

      Ce qui fait peur, c’est qu’ils basent les augmentations des retraites sur ce critère….

  11. jojo ( le plombier )

    « du boulot pour.. » et surtout en fonction du nombre des subventions qui augmentent en proportion pour les associations, les fondations Abbé Pierre et tartes molles . Mais aussi des chiffres d’affaires en hausse pour les commerçants et les entreprises.: alors wilcomin ! pendant que certains bien contents se gaveront avec en prime les bons sentiments et la morale de leur coté, la caravane arrivera et les sous chiens couineront de plus belle. Il est possible que ceux qui ont un intérêt quelconque financier idéologique ou moral à cette situation soient bien plus nombreux que ceux qui la dénoncent Quant aux enfants d’aujourd’hui qui sont scolarisés et qui baignent naturellement dans la diversité ils n’ont connu que cela et pour eux il s’agit d’une situation plus que normale. Désolé mais ce soir j’ai des doutes. Ainsi va le monde et notre si joli petit pays. Cordialement

  12. Claude LaurentClaude Laurent

    Franchement peut-on souhaiter un joyeux Noël, aujourd’hui, sans être hypocrite, aussi je m’abstiens. Pas le moral.

    A tous je vous souhaite bonne santé, bonne fin d’année.
    Pour la nouvelle, espérons que le Daflon1000 (la pub passe tous les jours) sera couvert par la sécu, on va en avoir besoin car à force de se faire….. les hémorroïdes ça gêne!

  13. Révolution

    C’est ca l’Europe !
    on ( nos dirigeants et certains français ) préférent aider les étrangers que les européens de souches
    c’est pourquoi mohamet, mouloud , moussa trouve un emploi et que François , Kévin, Quentin ect reste au chômage sur la touche ou sont SDF

  14. jolly rodgers

    merci Denise , pour cette information . en effet , en plus de passer devants les français , ils tires les métiers vers le bas . car travailler avec ces gens là c’est une torture . le grand remplacement dans toute ça  »splendeurs  » .

Comments are closed.