Diallo retoquée ? Démission du Conseil National du Numérique : les limites de la méthode Macron


Diallo retoquée ? Démission du Conseil National du Numérique : les limites de la méthode Macron

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/12/19/marie-ekeland-demissionne-du-conseil-national-du-numerique_5231925_4408996.html

Marie Ekeland claque la porte parce que le choix de sa  chérie anti-français Diallo n’a pas été acceptée.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/14/retro-pedalage-de-macron-la-raciste-pro-voile-rokhaya-diallo-chassee-de-linstitut-du-numerique/

Certes, cela ne nous fera pas pleurer, au contraire, même si nous ne nous faisons pas d’illusions. Les gauchiasses remplacistes, qu’ils soient socialistes, marcheurs ou autres sont si nombreux à vouloir des postes et à être prêts à vendre père et mère pour les avoir que les démissionnaires seront très vite remplacés… Et qu’ils obéiront, le doigt sur la couture de pantalon, à Macron.

L’épisode est néanmoins intéressant pour plusieurs raisons.

Macron est déterminé à imposer l’islam en France, le voile en entreprise, et, sans doute médite-t-il d’abolir la loi de 1905 ou de faire un Concordat avec l’islam sur toute la France. Sans parler des millions de clandestins qu’il va aller carrément chercher de l’autre côté de la Méditerranée. Malgré les déclarations de Matamore du minable Collomb.

Mais…

Mais Diallo, quand même, c’est comme Bouteldja, elle pue le soufre. Elle est du côté des Insoumis… Ça se voit un peu trop si elle est nommée dans un Conseil censé faire des propositions aux politiques, censé conseiller « le Prince »…

Alors, un petit coup de retro-pédalage, bien que Marie Ekeland ait eu, paraît-il, carte blanche pour choisir les membres de son Conseil Numérique Indépendant.

Et toc Macron a sorti la règle, un petit coup sur les mains d’Ekeland.

Il a par la même occasion révélé qu’il n’est aucune organisation prétendument de conseil, prétendument indépendante qui le soit.

Qu’on s’en souvienne.

Qu’on se souvienne des rapports abominables demandés par le Premier Ministre ou l’Elysée, rapports proposant pour les uns de taxer les propriétaires ayant fini de rembourser leurs prêts, pour les autres d’autres horreurs, comme ce rapport sur l’intégration qui a très vite disparu du site de Matignon…

Ce rapport commandé par Matignon,  avait été rédigé par par Thierry Tuot,  Conseiller d’Etat… celui qui avait décidé l’année dernière que le burkini ne posait pas de problème sur les plages…

Il avait, entre autres monstruosités, proposé une période probatoire de 5 ans à tous les clandestins arrivés sur le sol français  pour leur permettre de régulariser leur situation, le même trouvait scandaleux qu’il y ait des lois interdisant la burqa et compagnie…

http://resistancerepublicaine.eu/2013/02/07/un-rapport-sur-lintegration-commande-par-matignon-dont-personne-ne-veut/

Disparu du site mais pas des tiroirs si on en juge par la politique menée depuis.

–        Instaurer la discrimination positive et donc le privilège qui serait dû aux minorités indépendamment de la valeur et des efforts de l’individu. L’on restaurerait ainsi une forme de privilèges que l’on croyait disparus depuis la nuit du 4 août. On proscrirait ainsi l’égalité qui est notre devise.      

–        Privilégier la langue et la culture de l’étranger, autrement dit développer le communautarisme, ce qui annihilerait  un autre de nos principes, la République une et indivisible avec une seule langue, le français.

–        Renoncer au principe d’intégration, c’est-à-dire considérer que la culture des accueillis vaut celle des accueillants, et cela même si cette dernière nie nos fondamentaux que sont l’égalité hommes-femmes ou la liberté de conscience et d’expression ; ce serait nier toute citoyenneté et  tout sentiment d’appartenance ; ce serait donc bien faire disparaître la nation, et, avec elle, l’Etat-nation.

–        Réécrire le passé en ajoutant à notre histoire celle de l’étranger et en supprimant de la nôtre ce qui pourrait gêner ce dernier, notamment nos héros fondateurs ; ce serait supprimer tous nos points de repère et toutes nos racines, gréco-romaines, chrétiennes, humanistes ou issues des Lumières afin de faire de nos   enfants des êtres sans culture et  sans tradition propre, tenus de s’identifier aux Mouloud et autres Rachida qui commencent à remplacer les François et Nathalie dans leurs livres de lecture et qui, eux, verraient leur culture magnifiée.

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://resistancerepublicaine.eu/2013/12/16/rapport-sur-lintegration-communique-de-resistance-republicaine/

Les rapports eux-mêmes que j’ai sauvegardés :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/01/05/les-rapports-sur-lintegration-qui-ont-disparu-du-site-de-matignon/

Et combien d’autres rapports de cet acabit, demandés, attendus… par les politiques ?

C’est que depuis le rapport Obin et celui du Haut Conseil à l’Intégration de 2011, les politiques ont décidé de ne financer et demander que les rapports dont ils ont commandé à l’avance les conclusions. Bien plus simple, comme ça… Parce que, quand même, demander un rapport à un Indépendant, l’Inspecteur Obin, ou à une officine indépendante, le Haut Conseil à l’Intégration et obtenir un état des lieux nécessitant de faire le contraire de ce que l’on est en train de faire, de ce que l’on veut faire… ça fait désordre !

http://resistancerepublicaine.eu/2011/03/03/rapport-du-haut-conseil-a-lintegration-cest-la-catastrophe-a-lecole/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/01/26/laicite-pietinee-ces-rapports-quils-ont-enterres-par-antiislam/

Alors Macron qui décide de tout, qui veille à tout, a décidé de continuer comme Hollande à demander des rapports à des officines dites indépendantes sur le papier mais qui sont tenues d’obéir, le doigt sur la couture de pantalon à celui qui se prend pour Louis XIV.

Autant dire que ses projets sur le numérique, ça va être coton….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


One thought on “Diallo retoquée ? Démission du Conseil National du Numérique : les limites de la méthode Macron

  1. Frontalier74

    J’avais lu Le Point sur ce sujet :

    http://www.lepoint.fr/societe/a-peine-relance-le-conseil-national-du-numerique-en-crise-19-12-2017-2181223_23.php#xtmc=ekeland&xtnp=1&xtcr=2

    Et j’avais souligné les phrases suivantes de Marie Ekeland :

    « Le projet que j’ai porté, d’ouverture, d’indépendance de pensée et de diversité, a été mis à l’épreuve dès le démarrage ».

    Elle a été « choquée par les caricatures auxquelles Rokhaya Diallo et Axiom ont été réduits ».

    « Les réactions qui ont suivi cette nomination me font mesurer à quel point mon pari était osé et innovant. A quel point, dans notre pays, nous ne voulons pas entendre des voix dissonantes. Cela me peine de voir notre pays aussi loin des valeurs démocratiques qui sont les siennes »

    Quand cet énième Machin (comme le CSA ou l’Observatoire de la laïcité) intègrera autant de personnalités « de gauche » et de « droite », sans oublier le FN, alors on pourra parler d’ouverture et de diversité…

    Où sont les représentants des français qui ont voté FN ? Dans quelle institution ? (à l’assemblée, ils sont 8 sur 577 !)
    Où sont les identitaires ? Les patriotes ? Ceux qui ont des idées différentes de la gauche et de la droite molle ?

    Et bien, ils sont condamnés à se taire comme Zemmour, Polony, Verdier, Cassen, Tasin, Bensoussan, Génération identitaire et tant d’autres condamnés par cette justice si « indépendante »…

    Et rockhaya Diallo EST en soi une caricature…

Comments are closed.