Pour protéger la planète, Macron a invité 4000 personnes à papoter, bien boire et bien manger


Pour protéger la planète, Macron a invité 4000 personnes à papoter, bien boire et bien manger

Avec Schwarzenegger comme avec Hulot, l’écologie, c’est « faites ce que je dis, pas ce que je fais »

Avec tous les politiques, d’ailleurs, l’écologie, c’est « faites ce que je dis, pas ce que je fais »

Nicolas Hulot n’est pas content.

« La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a dévoilé, vendredi 15 décembre, le contenu de son garage » (Le Point) et les réseaux sociaux se moquent de sa propension à collectionner les véhicules à moteur.

« La transparence, oui, le voyeurisme et le pinaillage, non » se défend-il. M Hulot possède en effet six voitures, une moto, un scooter électrique et un bateau pour une valeur de 105 000€.

A lire également les articles de Résistance Républicaine sur le sujet :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/16/pour-le-richissime-pollueur-hulot-lecologie-cest-pour-les-pauvres/

Cette mini-polémique a quelque peu effacé le grand sommet pour le climat qui s’est tenu mardi 12 décembre et « qui était placé sous le signe de la finance » (RTL.fr).

Car on en parle depuis 30 ans : la terre va mal et le climat devient fou.

Emmanuel Macron avait donc invité toute la planète (sauf Trump puisque celui-ci s’est retiré de la COP21) pour le « One Planet Summit », méga raout avec pour slogan anglophone « Make Our Planet Great Again », où l’on aura parlé également de « reporting climat » et du « Climate Finance Day ».

Pour les réfractaires à la langue de Shakespeare, nous pourrions traduire et synthétiser ce sommet mondial par : où trouver des sous ? Le problème étant de « mobiliser les financements publics et verdir la finance privée » (pourrait-on faire appel alors à la finance islamique ?).

Pour protéger la planète, 4000 personnes ont donc été conviées à papoter autour de bonnes tables, arrosées de bons vins pour finalement s’endormir, heureux d’avoir travaillé à la cause, dans des palaces grandioses.

Le Parisien retiendra surtout les 552km d’embouteillages, coincé entre les convois officiels de luxueuses limousines et la grève du RER.

Le banlieusard aurait dû prendre son vélo et imiter Arnold Schwarzenegger qui avait emprunté un vélib’ à Mme Hidalgo pour faire un petit tour devant les journalistes épatés.

De retour aux Etats-Unis, il reprendra ses bonnes vieilles habitudes…

Mais ne soyons pas mesquin, qu’il se déplace en vélib’ nouvelle génération (assemblé à Machecoul en Loire-Atlantique) ou en Bugatti (fabriqué à Molsheim en Alsace), il promeut l’industrie française.

Tandis que Nicolas Hulot préfère apparemment les marques allemandes.

Terminator en vélib’

 

Le même à Los Angeles en Bugatti Veyron (1001ch, 415 km/h en pointe, 24L/100)

Collectionneur de gros véhicules bien polluants dont des Hummer (consommation jusqu’à 30l/100km=), il compte toutefois se rattraper en faisant l’acquisition d’un véhicule de sa marque préférée fonctionnant… à l’hydrogène.

Pour revenir à l’écologie française et aux 9 véhicules de Nicolas Hulot, rappelons qu’en juillet 2017, pour le lancement du « plan climat », celui-ci avait déclaré :

« Nous visons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d’ici à 2040 » et « à terme plus aucune voiture thermique ne roulera sur ses routes » (L’Express)

Vous pouvez d’ores et déjà commencer à épargner pour acquérir un véhicule électrique ou adopter de nouvelles habitudes : vous rendre au boulot à pied ou en trottinette par exemple.

Il y en a une en tous cas qui reste accro à la voiture, c’est… Anne Hidalgo.

Selon une enquête de Caradisiac.com, relayée par Le Point, celle-ci « prône le métro, mais se déplace uniquement… en voiture » (NDA : la sienne est électrique) et « se permet de stationner sur des emplacements interdits aux automobilistes ».

Avec l’écologie, pour Nicolas Hulot, Arnold Schwarzenegger et Anne Hidalgo et tant d’autres, ce serait donc bien « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Source : Réalités routières

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Pour protéger la planète, Macron a invité 4000 personnes à papoter, bien boire et bien manger

  1. palimola

    Toute une bande de bouffe pognon !!! Au final cette bande de cons va nous faire revenir 70 ans en arrière ou seuls les plus riches possédaient un véhicule , les autres a pied ou a vélo !

  2. reuri

    L’entourloupe soit disant « écolo » est un prétexte pour voler l’argent durement gagnés des sans dents.
    Tous ces connards de pipoles prenant l’avion consommant du kérosène , pour nous dire de revenir à la bougie et à la marche à pieds au milieu des racailles, feraient mieux de la fermer.
    Marre de tous ces donneurs de leçons.

  3. durand

    a qui la faute la majorités des gens on voter pour lui .il fallait cent douter un banquier prend l,argent des plus pauvres

  4. Machinchose

    slogan anglophone « Make Our Planet Great Again », où l’on aura parlé également de « reporting climat » et du « Climate Finance Day ».

    Pour les réfractaires à la langue de Shakespeare,

    ………………………j’ en suis!! et je suis a bout de cette invasion plus sournoise que celle des exotiques
    pire, a présent tu as droit a des abréviation, genre « PIRLS »
    j’ en ais les burnes out !!

    quelle vacuité!! quelle misère, en ayant la langue la plus jolie du monde, s’ amuser a ronger les os et reliefs venus d’ outre-atlantique
    quelle honte!

  5. dahier

    et oui palimola, ça y ressemble fortement ! tout ce troupeau de roitelets n’a que faire des conseils qu’il prodigue tant il ne se sent pas concerné mais le peuple est fortement convié à se plier aux exigences de ce ramassis de bras cassés !

  6. jojo ( le plombier )

     » j’ai bien mangé , j’ai bien bu , j’ai la peau du ventre bien tendue, merci petit Jésus » bon çà c’était du temps du patronage c’était avant / aujourd’hui y a plus beaucoup de patronage çà craint le patronage / , et c’est plus du tout la même chanson / c’est  » wilcomin, mi friand et après un bon repas habdoula  » ainsi va le monde et notre si joli petit pays.

  7. durandurand

    Sur le réchauffement climatique , il y a deux camps d’experts ,le premier qui dit c’est la faute aux humains et aux animaux ne riez pas ,il y a quelques décennies ils nous ont balancés que le réchauffement était dû aux pets de vaches .les cons ça ose tout ,c’est à ça que l’on les reconnais .
    Le deuxième contre-dit les premiers en disant que le réchauffement n’est pas inhabituelle , que la Terre ,notre bonne vieille Terre a connue plusieurs cycles de réchauffement , et de glaciation .qui sont considérés comme naturel .
    Comme quoi dans leur Cop machin ,il n’y a qu’un seul groupe d’expert qui bla blattes leurs conneries pour continuer à percevoir des subsides des Etats , ,nous n’entendons jamais ceux qui contre-dise les premiers ,pourquoi parce qu’ils sont dans le vrai . Les conférences genre COP 21 et autres sont de la fumisterie et de l’enfumage international , c’est bien pour cela que le Président Trump s’est retiré de cette merde .

  8. Conan

    Et saviez-vous que notre écolo-gôcho-bobo regagnait ses pénates en RP au moyen de son hélico personnel pour éviter la promiscuité dans les embouteillages ou les RER ….
    Non ce n’est pas un hoax, puisque c’est l’INA qui vous le dit :
    http://www.ina.fr/video/106299126
    Marre d’être pris pour des cons par toute cette nouvelle Noblesse d’Etat !

  9. myrtille

    Le réchauffement climatique est une absurdité inventée par les mondialistes pour nous culpabiliser individuellement (attention, vous roulez trop vite et mangez trop de viande), se pavaner dans des congrès inutiles et pour inciter à une gouvernance mondiale.
    Dans les faits, ils n’ont pas la moindre intention de limiter les émission de C02 car avec le dogme du libre échange tout est fait pour brûler du carburant par les transports internationaux, et la bétonnisation par les infrastructures nécessaires au transport.

    1. frejusien

      exact ! j’ai entendu aux infos que la viande risquait d’être lourdement taxée, pour inciter les gens à en consommer moins, et limiter par la même occasion les pets de vache !

      Toujours le même système d’impôts et de taxes, la bonne excuse :  » c’est pour le bien de tous « , mais surtout celui de Bercy, et renflouer les caisses, c’est la mentalité Hulotte, pour faire de l’écologie, TAXONS TAXONS TAXONS

  10. Conan

    Autant pour moi…Je viens de m’apercevoir que cette séquence vient d’être supprimée !!…..
    On y voyait notre bobo piloter son hélico en compagnie de Christine ockrent …
    La France inventeur de la liberté d’expression …tu parles !…Dictature et censure oui !..

    1. jojo ( le plombier )

      Je confirme c est bien réel / le reportage de et avec Christine Ockrent existe bien . il était tout jeune et habitait une cabane en bois a 50 km de paris . Il était très satisfait et de sa cabane toute simple et de son hélico tout mignon . C’était touchant bien à vous

  11. frejusien

    En tout cas, personne n’a calculé le bilan carbone de ces nouvelles agapes internationales, déplacement, bouchons etc…

  12. frejusien

    SVP correction
    sur la dernière photo, sur-imprimée en jaune

    GARDES DU CORPS A MOTO, et non en moto

    on dit à vélo, à cheval, à moto, car on ne roule pas dans la moto mais sur la moto, comme sur le cheval

    1. Frontalier74

      La photo et la légende ne sont pas de moi. Mais de « Réalités routières ».

      L’académie française « recommande » d’employer « à moto ». Mais ce n’est pas obligatoire.

      On roule « à pousse-pousse » ou « en pousse-pousse » ? « A roller » ou « en roller » ?

      https://orthogaffe.wordpress.com/2012/10/02/a-velo/

      Mme Tasin, au secours !

      1. Christine TasinChristine Tasin

        L’Académie française voit « en » comme une préposition exprimant le lieu où l’on s’installe et préconise donc « en » pour les véhicules où l’on s’installe « en voiture ». Il me semble quant à moi que l’un et l’autre se dit ou se disent, car « en » peut aussi exprimer le moyen… en vélo, au moyen du vélo… ou bien à vélo…

          1. frejusien

            pour le pousse-pousse, normal, puisqu’on est assis dedans, pour le vélo et la moto, on est à califourchon dessus, donc à vélo, à moto

            Moyen mnémotechnique pour ne pas se tromper :
            « en » représente la préposition « dans », on monte dans un train , dans une voiture….

Comments are closed.