La cambriolée est morte, et ils veulent nous interdire la légitime défense ?


La cambriolée est morte, et ils veulent nous interdire la légitime défense ?

La cambriolée meurt… pour Sud Ouest, c’est juste un vol qui a mal tourné !

Nous venons de voir que défendre ses biens, voire sa vie est illégitime !
http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/16/12-ans-de-prison-pour-avoir-tue-son-cambrioleur-parce-quil-aurait-ete-en-colere/

Par contre, cambrioler est somme toute une pratique on ne peut plus ordinaire, commune… Que sais-je encore ?
Le citoyen ordinaire respectueux des lois devrait être flatté, attendre ses cambrioleurs avec des fleurs, voire l’apéro et les encas pour les soutenir lors de leur dangereuse activité, à moins que ce ne soit carrément leur profession !

Avec son titre « Le vol avait mal tourné« , facile de conclure qu’il y a des vols qui tournent bien !
Problème, la journaleuse  Florence Moreau ne nous explique pas ce qui les qualifie !
Par contre, la scène est décrite :
– la nuit à 5 heures, le 17 janvier –il fait encore nuit– 2015 ;
deux individus autour du lit conjugal – un cauchemar, non la réalité ;
– munis d’une arme à feu – assurément en signe d’amitié ;
– gantés et cagoulés – les joyeux drilles veulent faire une surprise à leurs hôtes malgré eux

La suite aussi :

Sous la menace, ligoté, immobilisé sur le lit, brusqué, maintenu par le cou, frappé à coup de crosse et de poing, le couple de jeunes retraités avait obtempéré et révélé où se trouvaient les quelques milliers d’€ conservés à domicile.
Les voleurs …/… emportant également une chevalière, des bijoux et des cartes bancaires…

Les conséquences :

Violentée et bousculée, l’épouse Danièle Munoz était tombée et sa tête avait heurté le sol. Plongée dans le coma, jusqu’alors en bonne santé, elle était décédée suite à des complications moins d’une semaine après le passage des cambrioleurs – le père Noêl passe aussi !

L’enquête, rapide… L’instigateur ne brille pas par son intelligence… rien que du très normal !

L’instigateur, un ancien petit ami de la petite fille du couple connaissant les lieux – l’ignoble !
Ils parlaient comme des gens de la cité !
Et à Antonio Batista s’ajoutent Massy Djaura et Tiomogo Gassama !

Le débat s’appesantit sur Massy Djaura, du 93, une enfance malheureuse – s’il était le seul  !
Étrange comme argument, en somme la discrimination positive jusqu’ au tribunal !
Indéniablement il est « brillant » pour mener de front une carrière de délinquant et des études de BAC Pro* !
Et autre argument, il rencontre une femme, ouvre une pizzéria, avant que ses anciennes fréquentations ne le rattrapent. Manque de pot, cela ne va pas dans son sens, IL A EU UNE CHANCE QU’IL N’A PAS SAISIE !
* à moins que le BAC Pro ne soit donné après de pseudo-études, ce pour quoi j’opte !

Une première conclusion, un cambriolage n’est pas anodin, Mme Moreau. Le « zèle » particulier des auteurs que sont ces voyous a envoyé une brave femme, qui n’avait assurément rien à se reprocher de sa vie de labeur, au cimetière avant son tour, la privant certainement d’arrières petits enfants et l’ôtant à l’amour des siens…

Une deuxième conclusion, de tel faits, même si les circonstances ne semblent pas y avoir été favorables, légitiment la LÉGITIME DÉFENSE !

Troisième conclusion, la peine de mort existe… POUR LES VICTIMES…
A savoir quelles seront les peines qui ne seront pas de toutes façons des perpétuités contrairement à celle de Mme Danièle Munoz ? Mme Florence Moreau ne nous dit rien du réquisitoire,  le passé malheureux d’un minable cambrioleur l’ intéresse beaucoup plus !

La suite, à suivre… J’espère ne pas la rater !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


21 thoughts on “La cambriolée est morte, et ils veulent nous interdire la légitime défense ?

  1. Celtillos

    les délinquants devraient etre condamnés a subir la même peine qu’ils ont infligés a leurs victimes, on nous serine avec l’égalité, hé bien appliquons la avec la justice, mort pour mort, blessures pour blessures, dépouillement pour dépouillements, handicap pour handicap, mais handicap sans aides ni indemnités……
    oeuil pour oeuil, dent pour dent, mais je prefere pour un oeuil les deux yeux, pour une dent toute la mâchoire, voila ce que devrait être la justice…..

    1. durandurand

      Exactement appliquons la Loi du Talion , œil pour œil ,dent pour dent ,mais au centuple ,et aucune pitié pour ces déchets de l’humanité .

    1. Massilia

      Ah j’avais pas lu. Vous signalez cet article…condamnation pour avoir tué son cambrioleur. Donc dans tous les cas de figure nous sommes foutus soit on se laisse étriper, soit on se défend et on prend douze ans ferme….
      Non mais on marche sur la tête….

  2. reuri

    Je ne sais pas comment se terminera tout ça, mais s’il y a une épuration un jour, certains dérouilleront pour toutes les saloperies que subissent les français.

  3. Xtemps

    Les peuples autochtones européens ne sont pas protégés du tout avec nos vénérés dirigeants, comparés aux allochtones, surtout une certaine catégorie des allochtones, qu’il est interdit de prononcer sous peine de racisme, d’islamophobie, de haine des autres, de pas d’amalgames et autres excuses bidons surprotecteurs pour les préférés de nos escrocs imposteurs aux pouvoirs Fascistes, surtout les criminels préférés qui volent, qui violent et qui tuent, qui font des dégâts dans nos populations livrés à eux mêmes, sans protections autres que des belles paroles.
    Nous les peuples européens sommes totalement reniés et aux oubliettes par nos escrocs imposteurs aux pouvoirs, la charia prend la place de nos lois progressivement, comme tout le reste pour le grand remplacement du génocide finale.

  4. Patriote du Midi

    La Police la Justice et la Gendarmerie sont corrompues Vous ne le savez pas encore ??? C’est la Franc Maçonnerie qui les dirige Mais non ça vous ne l’avez pas encore compris encore visiblement

  5. jojo ( le plombier )

    C’est la France d’aujourd’hui / celle qui entreprend, prend des risques et qui s’enrichit , celle des  » je suis chef d’entreprise moi madame » qui par cette injonction se place au dessus du commun des mortels / et puis l’autre celle des pauvres taches qui ne sont pas entreprenants, les bourricauds, qui comptent pour du beurre qui freinent le développement du pays, dont on peut se passer / que la justice ignore quand ils sont victimes , ou massacre quand ils se rebellent / mais celle aussi qui paie ses impôts et accepte tout sans broncher // jusqu’à quand??

  6. jojo ( le plombier )

    Ah je.ai oublié de préciser que dans cette France des entrepreneurs le cambrioleur est considéré comme un entrepreneur / c’est aussi le cas pour le Dealer .. cordialement

  7. MaximeMaxime

    Il s’est passé quelque chose de très semblable dans l’île d’Oléron il y a deux ans, si mes souvenirs sont bons.
    La petite-fille d’un couple d’octogénaires avait présenté son « petit ami » à papy et mamie et un peu trop parlé sans doute car l’intéressé avait appris que ces anciens ostréiculteurs gardaient des lingots d’or chez eux (200 000 euros), préférant conserver ainsi leur argent que le mettre entre les mains des établissements qui emploient « des Macron ».
    Le « petit ami », après la rupture, avait vendu la mèche, le couple a été violenté et le monsieur mort dans les jours qui ont suivi tant il avait été traumatisé.
    Certes, l’affaire va devant les assises, mais dans le contexte actuel de repentance, d’avilissement du Français d’origine, toute richesse détenue par un Français d’origine est suspecte, même si elle a été légitimement acquise. Des jurés peuvent donc prendre parti contre le Français aisé et décider en toute iniquité de relaxer ou condamner selon qu’il a été tué ou a tué son cambrioleur.
    D’où des solutions parfois aberrantes…

  8. pikachu

    Je viens de visionner un documentaire très intéressant sur la maffia sicilienne. On ne peut pas ne pas effectuer un rapprochement avec la France, les territoires perdus de la République, les « Grands Frères », les chauffeurs barbus de la RATP et les rapports entre l’Islam et l’Etat français.

    Peu ou prou, et pour résumer en une phrase, la Maffia, société parallèle, a toujours coexisté avec l’Etat, a entretenu des rapports souvent bons avec les politiques, jusqu’à l’époque du parrain Toto Rina, époque à laquelle, la Maffia déclara la guerre à l’Etat. Quand celui-ci fut mis hors d’état de nuire, les rapports de coexistence pacifique reprirent comme avant, le pacte reprit vigueur. A noter, jusqu’à l’époque de guerre ouverte, justice italienne et maffia s’entendaient cordialement : les maffiosi étaient toujours acquittés, rien à craindre pour eux.
    Ce qui est vraiment stupéfiant, est de penser que si, dans le contexte actuel français vous changez les termes, Maffia par racaille, Islam par Cosa Nostra, Palerme ou Corleone par territoires perdus de la République, rien ne semble étrange, tout semble conforme à notre quotidien. La compromission des politiques, que ce soit par clientélisme électoral ou encore Sarkozy lorsqu’il faisait faire des lois sur mesure pour les seuls Qatari (non-imposition de leurs transactions immobilières, lois qui ont toujours cours, si je ne m’abuse).
    Bref, l’Etat français, la justice, les institutions, l’Education se sont laissés prendre au piège d’une Maffia infiniment plus puissante que la Cosa Nostra. Cet angle d’attaque du problème ne laisse pas penser que la situation ira en s’améliorant.

    1. Fomalo

      Votre exposé dont je constate la véracité dans mon département (34), fait froid dans le dos, pikachu! Alors le maqueron, il continue?? Qui lui offrirait un week-end d’anniversaire anticipé à Chambord? Qatar? Dubaï? CCIF?Obama et consorts? La fondation Clinton? L’Unesco ou l’Isesco?

  9. Purfruit De La Fraise

    La défense de ma famille prime sur le reste, qu’elles que soient les conséquences pour les visiteurs nocturnes. Ce ne sont pas les décisions injustes de juges rouges qui m’empêcheront d’agir en cas de nécessité.

    1. Amélie Poulain

      Oui, ils pensent contenir les gens qui sont agressés par ce genre de décision, mas je pense que c’est le contraire qui se produit;

      Et en tous les cas, quelqu’un en danger ne risque pas, sur le moment, de se laisser distraire par la réaction que la justice peut avoir s’il se défend…. Il défend sa « peau » (mot volontairement employé car il montre bien que c’est instinctuel car c’est fondamental) et celle des siens.

      Et face à ça: les juges devraient réfléchir et être plus humain.

  10. frejusien

    Ces petits fumiers frappent toujours à la tête avec un objet contondant,

    Le mieux est de les empêcher d’approcher, tirer avant est plus sûr ,
    ces pauvres retraités ont été piégés dans leur lit, sans avoir pu s’en apercevoir,

    on devra prochainement dormir avec un fusil chargé à portée de main

  11. Sylvie76

    Un de mes amis est le descendant direct de Maurice Leblanc, celui qui écrivit Arsène Lupin.

    J’ignore si vous connaissez les romains policiers de Maurice Leblanc, dans lequel Arsène Lupin devenait détective. J’aimais bien son côté gentleman, car il offrait à ses victimes des bouquets de fleurs et laissait sa carte de visite.

    C’était autre chose que ce que nous vivons aujourd’hui.

    Arsène lupin détestait la violence.

Comments are closed.