Tiens donc, des prêches légitimant le djihad armé dans la mosquée ?


Tiens donc, des prêches légitimant le djihad armé dans la mosquée ?

C’est par « 20 Minutes », ce matin, que j’ai appris la nouvelle de la fermeture d’une mosquée à Marseille : pas de petite joie…

Je vous fais une copie de l’article signé par Mathilde Ceilles.

http://www.20minutes.fr/societe/2186591-20171212-marseille-questions-pose-fermeture-mosquee-salafiste

« L’arrêté a été publié lundi. Quatre pages dans lesquelles le préfet de police des BdR, Olivier de Mazières, justifie la fermeture de la mosquée marseillaise As Sounna, située Bd National dans le 3ème arrondissement. Dans le viseur de l’arrêté, « les prêches qui sont tenus au sein de la mosquée » qui « légitiment le djihad armé ».

« Certains discours « appellent à la défaite et à la destruction des mécréants », « incitent à l’application de la loi du talion à l’encontre de ceux qui combattent Dieu et son prophète et à l’égard desquels la sentence de Dieu est la mort ou la crucifixion », ou présentent les Juifs comme des « impurs », « les frères des singes et des porcs », et incitent à prononcer la formule « Allah akbar » dans les lieux publics pour « effrayer les mécréants », poursuit-il.

L’imam de cette mosquée, El Hadi Doudi, est un prédicateur connu. « C’est un salafiste quiétiste, un des principaux référents du salafisme en France, un des plus influents aussi », analyse Romain Caillet, chercheur et consultant spécialiste de la mouvance djihadiste.

Le salafisme quiétiste est un courant fondamentaliste qui rejette la violence armée, contrairement au salafisme djihadiste qui la promeut. « Il a la réputation de prôner un islam ultraorthodoxe, mais s’abstenant systématiquement de parler de politique et très critique envers le djihad », abonde Samir Amghar, sociologue à l’Université libre de Bruxelles, spécialiste du salafisme.

L’imam avait ainsi cosigné un courrier adressé à l’Elysée dans lequel quinze prédicateurs salafistes affirmaient n’avoir aucun lien avec Daesh, Al-Qaïda ou Boko Haram.

Cette fermeture – inédite à Marseille – est provisoire
(je me disais aussi, c’est trop beau, on ne peut pas rêver longtemps par les temps qui courent – commentaire personnel) –
pour une durée de six mois.
(Nous sommes enclins à croire que dans 6 mois l’imam et les idées des adeptes seront les mêmes)…

Pour rappel, depuis la fin de l’état d’urgence, deux mosquées, qui avaient déjà été frappées d’interdiction, ont été fermées et trois autres n’ont pas rouvert ». Fin de citation.

En encadré : « Une action inédite qui interroge :

« On a attendu longtemps cette décision », témoignait à l’AFP le vice-président du Conseil représentatif du culte musulman en région PACA, Abderrahmane Ghoul.
Mais, cette fermeture, justifiée notamment par des départs de fidèles en Irak et Syrie, interpelle. « On connaissait l’individu, ce n’est pas un obscur imam, analyse Samir Amghar. S’il y a eu des départs, pourquoi attendre aussi longtemps avant de prendre cette décision ? ». Fin de citation.

Oui, nous aussi nous nous posons la même question !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Olivia Blanche

« Voir, entendre, communiquer pour mieux lutter – Viscéralement attachée aux valeurs de la France je la défends quand on l’attaque ».


11 thoughts on “Tiens donc, des prêches légitimant le djihad armé dans la mosquée ?

  1. J

    Les commentaires sont toujours intéressants à lire, pour se rendre compte du niveau de soumission des gens. Autant, et je suis étonnée, le journal a accepté la publication d’un commentaire démontrant la nocivité de l’islam, autant quand je lis un commentaire qui veut faire la remarque comme quoi dans les synagogues, les rabbins prêchent la colonisation du monde par Israël et que les femmes ne sont pas mieux loties, je comprends pourquoi en 39-45, il y en a qui ont collaboré. Quand certains défendent l’indéfendable, ça donne les antifas, les néo-féministes, les islamo-gauchistes bref… Tous les nuisibles.

  2. Conan

    Et je crois que c’est justement pour cette mosquée qu’un appel aux dons a été lancé par le site leetchi …
    Si c’est bien le cas, ce site intervient clairement en toute tranquillité dans des opérations tendant à financer le terrorisme !!!…..
    A un moment, il faudra bien que les français se chargent par eux-mêmes de mettre hors d’état de nuire ces terroristes déguisés en imams ou autres savants de la foi !

  3. Joël

    « pour une durée de six mois »
    Ben oui, c’est la durée maximale prévue par la loi. Donc de l’enfumage.
    Ces mosquées devraient être rasées au bulldozer dans les 24h.

    1. frejusien

      rasées, évidemment et l’imam et tous ses « fidèles » expulsés DÉFINITIVEMENT,
      or, on ne nous dit jamais ce que devient l’imam dans tout ça,

      De toute façon, c’est l’hydre à mille têtes, coupez-en une, il en repousse cent dans les minutes qui suivent

  4. NICOLAS F

    C’est même plus la peine de fréquenter une mosquée pour se faire bourrer le mou.
    Je vous conseille ,pour le côté vomitif,de faire un petit tour sur le site « Islamweb .fr « et de consulter leur rubrique « fatwas ».
    Questions et réponses d’un autre âge ,vertige de la haine ,oh Gaby ,réveille -toi ,on est en 2018 .

    1. frejusien

      Ha ! je croyais que ces sites devaient être fermés depuis le BATACLAN,

      Donc, toujours rien, et par contre, on continue à traduire en justice Christine Tasin, et on continue à emmerder les gens qui dénoncent lismerd sur face de rat, et les identitaires sont condamnés pour une banderole sur un chantier

  5. Tapis rouge .

    Le Jihad était pratiqué une fois l’an par le Prophète , sauf le mois sacré du ramadan où il fallait faire une pause .
    Tous les ouvrages concernant le Droit musulman vous le diront .
    C’est d’ailleurs à l’issue d’un Jihad que le Prophète va décéder à l’âge de 60 ans ( paludisme ) .
    On peut s’intéresser à l’islamologie sans être islamophobe . Henri de Waël , Droit musulman 100 pages .
    Par contre tout le monde a le devoir d’être Djihadophobe armé , appelé le petit Djihad ., Cela va de soi , on se souvient de Marseille et d’ailleurs .

Comments are closed.