Brest : le collectif pro-migrants refuse les vêtements pour femmes et enfants


Brest : le collectif pro-migrants refuse les vêtements pour femmes et enfants

Parmi les migrants de nombreuses femmes et enfants fuyant des pays en guerre, vraiment ?

28/11/2017 – 08h45 Brest (Breizh-info.com) – « Ils fuient la guerre ». Tel est, depuis plusieurs années, l’argument principal pour obliger les populations européennes à ouvrir grand les portes aux migrants. Sur le terrain, beaucoup s’interrogent toutefois à savoir pourquoi ce sont à une très large majorité des jeunes hommes qui arrivent ici et là . Quid des femmes et des enfants ?

Un tract distribué par le « Collectif solidarités réfugiés » de Brest, est d’ailleurs explicit à ce sujet – et pourrait faire bondir les associations féministes tant il respire le patriarcat et le sexisme ! Ainsi, dans le cadre d’une « collecte de vêtements pour les réfugiés » organisée samedi 25 novembre, le tract précisait par deux fois « Hommes exclusivement », puis « Important : pas de vêtement femmes ou enfants ».

A noter que la mairie de Brest (PS) met à disposition gratuitement un local à l’association, dont les récoltes servent aux réfugiés vivant à Brest mais aussi à ceux de Calais. Et les journalistes subventionnés relayant l’information de s’extasier que sur le plan de l’ouverture à l’immigration « la Bretagne se démarque nettement, grâce à sa tradition de la solidarité », sans faire s’interroger le lecteur sur la sur-représentation des hommes et des jeunes hommes (en âge de se battre dans leur pays donc) parmi les masses arrivantes…

Illustration : Pixabay (cc)
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

https://www.breizh-info.com/2017/11/28/83041/brest-collectif-pro-migrants-refuse-vetements-femmes-enfants

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Brest : le collectif pro-migrants refuse les vêtements pour femmes et enfants

  1. Amélie poulain

    Pas étonnée du tout, c’est la mentalité de certaines associations mortifères dans le coin….. Les autres peuvent « crever » (passez-moi le mot mais il reflète leur violence)..

  2. Claire

    Des hommes jeunes qui fuient leur pays prétendument en guerre, en y laissant leurs mères et soeurs se faire violer par les assaillants, en 45, on appelait cela des traîtres et on les fusillait.
    Maintenant on appelle cela des migrants et on les accueille.
    O tempo, o mores!

    1. Amélie poulain

      De toute façon, c’est quasi certain que ce ne sont pas des « réfugiés » de la guerre, ce qui, déjà, effectivement, serait surprenant si leur pays est en danger et que, de plus, leur famille est là-bas..

    2. pierre17430pierre17430

      Exact Claire,

      c’est comme si nos jeunes hommes en 1939 étaient tous partis, par millions, se chauffer au soleil d’Afrique , en laissant tout tomber, femmes, enfants .
      Sauf qu’ils auraient été moins bien reçus en Afrique ……

  3. Machinchose

    étant donnée la grosse quantité de Mineurs parmi eux, faudrait peut etre offrir ce genre d’ habits ?? non ??

    quand a la Sainte Barbe, pas la peine de la balader, ils en ont tous naturellement….

  4. butterworth

    honteux cette association RIEN POUR LES TRANSGENRES MIGRANTS GAYS ET AUTRES pourtant ils ont l habitude de porter des robes

  5. inconnue

    les 90% de ces immigrés quittent leurs pays qui ne sont pas en guerre, mais viennent, avec le soutien de certaines personnes, associations et gouvernants, pour envahir la France et l’Europe,

  6. frejusien

    La Bretagne est en train de se saborder avec la complicité du puant drian,
    et dire que c’était un des rares endroits du territoire épargné….

    j’enrage de tant de bêtise !
    Si les autres n’ont pas compris ce qu »il se passait il y a 40 ans, maintenant il n’est pas difficile de voir et de réagir avant la déroute complète !

    Honte aux traîtres bretons !!

    1. Francois

      Les bretons collabos ne défendent plus que leurs langue et vu comme c’est partis ils vont tous parler muzz
      dans quelque temps après Paris…

  7. Francois

    Si ils étaient tous habiller en femme ça serait rigolo,pris à leur propre piège…
    Il y y’aurai encore des ONG pour les faire passer pour des minorités persécutés,ce monde est dingue!

  8. durandurand

    Tous ces traîtres et traîtresses qui sont dans ces assos de merde anti-français sont des consanguins génitaux , à la place du cerveau ,c’est de la mélasse,ils sont irrécupérables, à jeter dans les oubliettes de l’Histoire tout comme tant d’autres .

Comments are closed.