La France, pays de la « liberté d’expression » : foutaises !


La France, pays de la « liberté d’expression » : foutaises !

C’est brut de décoffrage mais je rejoins les propos du dessinateur Marsault.

La France, pays de la « liberté d’expression » : foutaises !

L’État de droit et la justice indépendante : foutaises !

Tenez, un dernier exemple de censure : l’animateur Tex et son jeu (les Z’amours) suspendus pour une blague « sexiste » pendant une émission de Julien Courbet : « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? ». « On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois. »

Sa « simple plaisanterie », comme il l’a décrite, ne passe pas. France 2 a décidé, jeudi 7 décembre, d’une « mise à pied disciplinaire » de l’animateur des Z’amours, sans préciser sa date de retour à l’antenne. « Cette sanction est disproportionnée pour une simple plaisanterie », déplore de son côté Tex, interrogé par le site puremedias.com, qui révèle l’information. Les tournages du jeu qu’il présente sont donc suspendus jusqu’à nouvel ordre par la production.

http://www.lepoint.fr/medias/france-2-l-animateur-tex-mis-a-pied-apres-une-blague-sur-c8–08-12-2017-2178295_260.php

D’accord, c’est pas fin. Peut-être pas drôle. Mais cela mérite-t-il une telle sanction ? (signalement au CSA, cri d’effroi de Marlène Schiappa, mise à pied de l’animateur…).

Évidemment, Tex s’est confondu en excuses en twittant : « Je m’oppose fermement à toutes formes de violences faites aux Femmes ».

Interdiction future des brèves de comptoir, des blagues sur les juifs, les belges, les blondes ?

Bientôt la République Démocratique de France avec ses juges de la pensée, ses victimes qui s’auto-accusent, sa Pravda, ses internements en psychiatrie ou au goulag ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “La France, pays de la « liberté d’expression » : foutaises !

    1. Amélie Poulain

      Vous savez il n’y a pas que ça, au travail actuellement, il y a pleins d’idéologues pas très intelligents qui ont vite fait de juger à l’emporte-pièce et de dégainer un licenciement sans même réfléchir.

      Et vu l’air du temps, avec toutes ce que l’on a eu depuis Hollande comme inepties, il y en a qui ne se sentent plus et ce ne sont pas les plus intelligents !

  1. Claude

    « Bientôt la République Démocratique de France avec ses juges de la pensée, ses victimes qui s’auto-accusent »……..bientôt ?????

    Parce que ce n’est pas déjà le cas depuis des années ????

  2. caiusbonus

    ça manque pas de sel que ce soit une sous ministre auteure de bouquins de cul bien hards qui se découvre brusquement ce genre de pudibonderies et de censure.
    On marche sur la tête et c’est « en marche » vers le totalitarisme à grands pas.

  3. J

    Déjà qu’on est la risée des pays de l’Est, quand ils s’amusent sur les censures que la France fait sur Internet. La liberté d’expression a disparu, remplacée par la dictature de la bien-pensance et du politiquement correct, et surtout des minorités sur la majorité.
    Imaginez si la blague de Tex avait en fait été dite par une femme à propos d’un homme. Tout le monde aurait ri. Malhonnêteté et hypocrisie.

  4. MaximeMaxime

    Pour une fois, j’approuve la décision de suspension dans l’affaire Tex. On ne peut pas présenter comme normal le fait de battre sa femme en France.
    De même que je trouve nulle la dernière campagne de Ménard sur le TGV Occitanie, même si cela ne justifie pas des poursuites ou une sanction quelconque. C’est juste de très mauvais goût (Valeurs actuelles de ce jour). Ménard confirme qu’il ne pourra pas prendre le pouvoir à un niveau plus élevé que sa commune sans effrayer la plupart des Français. Il est battu par Marine le Pen ou Florian Philippot à plate couture sur ce plan…
    En revanche, j’ai relevé une affaire importante me semble-t-il en Provence où un magistrat sous-entend que l’expression « islamo-collabo » pourrait justifier des poursuites.
    http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/4737196/les-injures-racistes-dune-fonctionnaire.html
    De plus, l’affaire est en elle-même très particulière car la personne a été poursuivie suite à une plainte d’un policier qui peut sembler donc juge et partie à la fois (en tous cas, il est cru sur parole apparemment alors qu’il est intervenu dans la procédure).
    En droit, un témoignage émane d’un tiers donc autre que la victime elle-même… la victime ne peut témoigner pour sa propre cause.
    Visiblement, la personne devait lire les sites Riposte laïque / Résistance républicaine pour employer ce vocabulaire sur Facebook et c’est bien sur cette base, si on comprend bien, qu’elle est présumée raciste.
    Dernière remarque sur le traitement journalistique de l’affaire : la condamnée est nommée intégralement donc stigmatisée sans scrupule, alors que le victime n’est nommée que par son prénom. Il n’est pas venu à l’idée du journaliste de changer le prénom en Fatima par exemple, ou de le taire tout simplement…
    . . .
    Je copie-colle l’article :
    « Fonctionnaire territorial en mairie de secteur à Marseille, Dominique Ciceri a sans doute oublié que la loi vaut pour tout le monde. « Expliquez-moi comment quelqu’un qui reçoit du public depuis treize ans fait pour ne pas se tenir ? » s’interroge à haute voix le président Fabrice Castoldi.
    Le 9 juillet dernier, alors qu’elle se trouve dans une station de lavage située non loin des plages, un automobiliste se gare fort mal. La fonctionnaire maugrée, puis ne retient pas ses mots : « Rentre dans ton pays, sale arabe ! Vous nous faites chier, on en a marre de vous ! », suivis de quelques autres amabilités du même tonneau raciste.
    Pas de chance, Samir est fonctionnaire de police. Il se contente de relever le numéro de la plaque d’immatriculation et dépose plainte Quelques semaines plus tard, la fonctionnaire à la liberté de ton explosive sera convoquée pour répondre de ses propos racistes qui tombent sous le coup de la loi s’agissant d’une « injure publique à raison de l’origine, de l’ethnie ou de la race ».
    Jugée il y a quelques jours devant le tribunal correctionnel de Marseille, la prévenue, âgée de 52 ans, a contesté les faits. « Je l’ai insulté, oui, en le traitant de « connard » mais en aucun cas je n’ai tenu de propos racistes. Je suis désolé. Je m’excuse auprès de monsieur ! » Samir livre sa version. Il confirme les mots que la justice reproche à la fonctionnaire: « Je suis policier. Je n’aime pas ces propos-là. Pour ne pas envenimer la situation, avec ma femme, nous sommes partis. » Le président verse aussi aux débats des captures d’écrans du compte Facebook de la mise en cause qui ne rassurent pas sur sa ligne idéologique.
    Elle devra aussi verser 1 000 € de dommages et intérêts au policier victime
    Le 29 août, par exemple, elle y dénonce « les islamo-collabos ». Et le magistrat, caustique, de se tourner vers le procureur : « Il y a peut-être du travail pour votre parquet, madame ? » « Je travaille avec dupublic. Je sais m’exprimer correctement, reprend la prévenue. Je garde mes pensées pour moi. » « Vous vous rendez compte de l’enjeu ? l’apostrophe encore le président. « Je n’imaginais pas qu’on allait fouiller dans ma vie privée », se désole-t-elle.
    Pour l’avocat de la partie civile, Me Philippe Daumas, « elle continue de nier, elle ne regrette pas ». Le vice-procureur Brigitte Lanfranchi évoque « une réaction disproportionnée dans la violence et totalement inadaptée ». La fonctionnaire a écopé d’un mois de prison avec sursis et de 500 € d’amende. Elle devra aussi verser 1 000 € de dommages et intérêts au policier victime. »

    1. bm77

      Est-ce qu’il ne vous semble pas que le monde politico médiatique soit particulièrement procédurier alors que d’un autre côté nous n’avons pas les moyens judiciaires de régler les affaires courantes!

  5. Machinchose

    blagues sur les juifs

    je vais en faire une pendant que ce ne sont pas les Assises au bout….la 17 eme c’est du nanan devant ce qui arrive !

    ma devinette pas méchante du tout…

    comment dit on en Yiddish  » je vais te nikker » ?

    simple! y a qu a dire « fais moi confiance » 😆

  6. Celtillos

    la France en est revenue au temps de l’occupation, ou le simple fait de ne pas penser comme on vous le dit fait de vous un grand criminel, le seul fait de penser par vous même est un crime, on baisse son froc devant les envahisseurs et on retrouve la même saloperie que les collabos de l’époque.
    Orwell avait tout prévu helas cela se réalise en ce moment au pays des lumières, lumières qui elles sont éteintes…

  7. Révolution

    Il n’y a plus de liberté parce que nous devenons des pays islamisé à fond !
    Qui aujourd’hui a plus de droit qu’un français de souche ?
    les musulmans
    ainsi l’on décidé ceux qui sont depuis quarante ans au pouvoir tout partis confondus ( sauf le FN ).

  8. Massilia

    Sa « blague » c’est pas fin, c’est pas drôle du tout et oui ça mérite une sanction….mais si M. Muhammad fait la même alors là ce sera super drôle et c’est ça qui est insupportable

  9. Mains propres

    Ce « tex » est un de ces nuisibles omniprésents qui m’ont fait virer le récepteur de télévision (1989 environ) ; ce genre d’individu qui salit tout ce qu’il touche , qui tire vers le bas .

  10. inconnue

    par contre toutes ces sangsues, ces envahisseurs, ces malfrats de migrants peuvent vous insulter, vous cracher dessus, vous tabasser et même vous tuer, alors surtout pas d’amalgrammes, à quand la révolte

  11. Josette de notre dame des landes

    C’est une illustration de l’islamisation des esprits. Un mode de pensée reflexe quel que soit le sujet à censurer . À coté de çà on nous transfuse dans les quelques neurones en bon état qui nous restent , avec les séries et les pubs la vision des images de la diversité comme idyllique et naturelle. Dans quel monde wuiton ! ?

  12. bm77

    Tout un chacun a versé une larme lorsqu’il a revu Johnny chanter sur la place de la République en hommage aux victimes des attentats et pour cette journée de janvier qui nous avait vu rassemblés pour cette liberté d’expression.
    Les mêmes qui étaient dans les tribunes officielles ce jour là mais dans un esprit qui n’est plus du tout « Charlie » s’en prennent à un animateur pour une blague à deux balle, blague un peu provocatrice, peut-être aussi, inconsciemment, tester le « seuil de tolérance » des gardiens de la pensée
    Dans la même veine un caricaturiste se trouve interdit de Facebook certainement sur plaintes des ligues de vertu du politiquement correct.
    C’est quoi ce pays où on permet à des fichés S musulmans de vaquer tranquillement à des occupations pas très saines tout en rétablissant le délit de blasphème pour l’Islam dont on aurait soi-disant rien à craindre.
    Tout ce la sonne faux! L’esprit Charlie n’a jamais existé sauf ce jour de janvier. « Même pas peur » ce slogan bobo est contredit par les réactions de nos dirigeant qui semblent prendre cette religion avec des pincettes et le trouillomètre à zéro dès que l’on touche à L’Islam. Cela me fait penser à ces parents qui pendant l’occupation de 39 45se sentaient obligés de claquer leurs mômes quand ceux ci disaient sale boche en passant à côté d’un soldat Allemand! Et les politiques font bien l’amalgame entre musulmans radicaux et modérés puisque tout est fait depuis les attentats pour satisfaire leurs revendications.

  13. frejusien

    Sûr que sa blague est lourdingue, mais de là à suspendre l’individu, non !

    ça ressemble fort à de la dictature, d’autant que le Tex est un brave toutou qui ne ferait pas de mal à une mouche, il n’a absolument pas fait cette blague au premier degré, c’est ridicule ,
    Certains sont là à chercher la petite bête, et des poux dans la tête dès la moindre parole qui ne leur convient pas,
    La dictature se régale !!! et nous, on en a ras la casquette, pour rester poli

  14. Dorylée

    Je vous invite à brûler rapidement l’intégrale de Coluche si vous ne voulez pas passer à la trappe. Quant à ceux qui détiennent encore  » des vertes et des pas mûres  » de CHAMPI (https://www.amazon.fr/Champi-vertes-pas-mûres-Champi/dp/B00HD4PTIY) ne vous en vantez pas, vous seriez abattus sur place. Heureusement, il nous reste les blagues sur les blancs, les chrétiens en général et les curés en particuliers. Par exemple, vous pouvez dire que pour être prêtre il faut faire le séminaire option pédiatrie. C’est drôle. Ne la risquez pas avec l’islam ! Et pourtant… Et bien sûr, toutes les blagues sur les Juifs, mêmes les pires sur la Shoa. C’est extrêment hilarant. Mais avec des arabes et des chameaux, NON ! C’est raciste. Les histoires d’arabes voleurs ? Beueueueueurk ! Je n’ai pas connu le paradis communiste de Staline mais d’après ce que j’en sais, on commence à être aussi libre en France qu’on l’était en URSS sous sa coupe…

Comments are closed.