Blanquer, digne successeur de Belkacem, doit lire « L’islam à la conquête de l’école » d’urgence


Blanquer, digne successeur de Belkacem, doit lire « L’islam à la conquête de l’école » d’urgence

Le Ministre de l’Education nationale avoue :   l’islam fait pression dans les établissements scolaires.

L’islam et non pas l’islamisme. Incroyable ! Un zeste de franchise et de réalisme. C’est déjà bien, me direz-vous. Certes, mais c’est un peu court, jeune homme.

Le reste de son discours laisse rêveur :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/10/01016-20171210ARTFIG00164-jean-michel-blanquer-l-ecole-est-testee-par-des-groupes-fondamentalistes.php

A-t-il vraiment besoin d’une unité laïcité ( pas question de l’appeler unité-islam, bien entendu ) dans les rectorats et d' »un conseil des sages de la laïcité » pour lutter contre la dite pression ?

La création d’«unités laïcité» dans toutes les académies. Composées de professionnels chargés de faire de la «prévention», mais aussi d’intervenir ponctuellement dans un établissement, elles doivent être mises en place au cours du premier trimestre 2018.

Parallèlement, le ministre va nommer «dans les prochains jours» un «conseil des sages de la laïcité». Pour Jean-Michel Blanquer, «il y a la loi de 1905» séparant les Églises et l’État: «C’est une excellente référence, il y a une jurisprudence, on doit évidemment la respecter, mais il y aura (aussi) ce conseil» des sages, «qui donnera la règle du jeu». Objectif? «Rompre avec la solitude» des enseignants confrontés à ce genre de problèmes, «qui parfois capitulent». «Un professeur qui se trouve dans cette situation doit pouvoir compter sur son établissement, martèle Jean-Michel Blanquer, et l’établissement doit compter sur le rectorat.»«L’école, insiste-t-il, est la première pierre de l’édifice laïcité.»

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/10/01016-20171210ARTFIG00164-jean-michel-blanquer-l-ecole-est-testee-par-des-groupes-fondamentalistes.php

Un cautère sur une jambe de bois. Pire encore, on peut s’attendre à des accommodements raisonnables… Puisque la loi de 1905, selon Blanquer, ne serait pas suffisamment explicite, qu’il faudrait l’interpréter…

D’autant qu’il y a déjà « un observatoire de la laïcité » très islamophile, très anti-loi 1905, avec à sa tête l’islamo-collabo Bianco et qui nous coûte très cher.

Il y a peu un autre Sinistre de l’Education nationale, Peillon, avait créé une charte de laïcité. Comme disait Chirac, cela leur en touche une sans faire bouger l’autre… aux prosélytes de l’islam qui dénaturent notre école.

http://resistancerepublicaine.eu/2013/09/09/qui-peut-croire-une-seconde-a-la-charte-de-la-laicite-de-peillon/

De la même manière, se contenter, dans les hôpitaux, de mettre un petit papier sur les murs pour dire qu’une femme ne peut pas refuser d’être soignée par un homme, cela leur en touche une sans faire bouger l’autre… aux prosélytes de l’islam qui empêchent nos hôpitaux de fonctionner.

Et Blanquer, digne successeur de Peillon et de Belkacem nous enfume à son tour :

Pas assez d’islam ? Les élèves en auront encore plus.  « Les enfants doivent apprendre le fait religieux, ne serait-ce que pour comprendre les religions des autres« . Le fait religieux ou l’islam ? Ils en ont déjà plein les programmes, plein les cours, de l’islam ! 

Lire le chapitre 1   de la  troisième partie  de L’islam à la conquête de l’école : Le multiculturalisme contre l’Histoire de France

Lire le chapitre 2 de la deuxième partie : CCIF et Indigènes de la République pour former les profs

Lire le chapitre 4 de la quatrième partie : La propagande bat son plein

Lire le chapitre 1 de la quatrième partie : Imposer l’arabe dans tous les établissements scolaires 

Cerise sur le gâteau. A titre personnel, le sinistre de l’Education nationale Blanquer est contre les accompagnatrices voilées, mais…

« «Maintenant, je respecte le droit, bien entendu, et il y a un état de la jurisprudence qui doit être consacré», enchaîne-t-il, notant «des évolutions» jurisprudentielles à clarifier. En 2013, le Conseil d’État avait estimé que les parents accompagnant des sorties scolaires ne pouvaient être soumis à la neutralité religieuse imposée aux enseignants. »

Autant dire que le pire est à venir.

Blanquer applique tout simplement la méthode Macron. De l’enfumage, de la communication sur ce qui n’a pas d’importance, et on islamise toujours plus notre école.
Parce que vous croyez que l’urgence et le problème, actuellement, c’est d’interdire le portable au collège ? Afin que nos enfants rackettés et agressés ne puissent pas appeler à l’aide ?

 

Pour acheter L’islam à la conquête de l’école :

Frais de port gratuits pour la France. N’hésitez pas à offrir ce livre pour Noël ou la Saint-Sylvestre.

1 livre : 13 euros

2 livres : 20 euros

3 livres : 27 euros

5 livres : 40 euros

10 livres : 70 euros.

Par courrier, à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14

Par paypal :


Cliquer pour choisir le nombre de livres



Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Blanquer, digne successeur de Belkacem, doit lire « L’islam à la conquête de l’école » d’urgence

  1. Marie

    Quand on suit un peu ce qui dit Blanquer, on se rend compte que ce n’est que de l’enfumage, quand il y a eu le cafouillage d’ABP il s’est senti merdeux, il a fait tout un foin en promettant que ça ne se reproduirait pas, il a même été jusqu’à faire de belle promesses en parlant de sélection en fonction des résultats… levée de bouclier de syndicats étudiants et nous voilà maintenant dans l’incertitude la plus complète pour 2018 après de nombreuses annonces suivies de reculades. Son dada du moment, le téléphone à l’école et dans les collèges, je ne sais pas si c’est comme ça dans les autres régions, mais ici je n’ai pas vu d’enfants avec un portable en primaire et pour le collège (le public et le privé) les gamins n’ont déjà pas le droit d’utiliser leur téléphone dans l’enceinte de l’établissement, alors soit j’ai la chance d’être dans une région privilégiée soit il se fout du monde.
    Au début, je le trouvais plutôt correct, après ses quelques brassages d’air, il est comme macron il déshabille Pierre pour habiller Paul qui habillera Pierre à son tour, ça ne fera pas avancer le schmilblick.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, on ne sait pas très bien quoi penser de Blanquer : authentique restaurateur de l’Ecole de la République ou enfumeur de première ???

    2. Blan

      Je ne suis pas Macroniste et je ne le serai jamais. En revanche, Blanquer me parait être à la hauteur et je suis heureux que le cauchemar Belkacem disparaisse. J’avoue être soulagé. L’interdiction du téléphone portable à l’école est une mesure salutaire . Ce n’est pas de l’enfumage mais plutôt une reprise en main. Vous êtes obnibulée par des théories pompeuses politicardes qui vous aveuglent . C’est une mesure de bon sens . Dans une famille qui m’est proche, tous filles et garcons de 16 à 30 ans sortent le portable pendant un repas de famille et le consulte en permanence et la conversation tourne autour de cet engin . Etant « extérieur  » à la famille je me tais car je ne suis pas chez moi. Quand quelqu’un dit stop à la connerie , j’approuve et peu importe son étiquette politique. PS : j’ai quitté cette famille de bourrins, j’aime pas les cons

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        parce que dans une famille donnée les parents sont incapables d’interdire le portable à table il faudrait se passer de ses avantages ? Le portable a toujours été interdit dans les cours, et confisqué si non respect de la loi, pas besoin de faire un fromage pour l’interdire aux gosses qui pour X raisons ont besoin de prévenir les parents de changements d’emploi du temps ou de soucis de dernière minute. Quant aux théories pompeuses politicardes qui m’aveugleraient, apprenez à penser juste et à vous exprimer clairement. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.

        1. Blan

          Je ne m’adressais pas à vous mais à Marie. Petite précision cependant , le téléphone portable est utile pour joindre les parents . Il ne l’est pas le soir après les cours. Des élèves passent leurs temps derrière leurs téléphones plutôt que de faire leurs devoirs et je ne suis pas le seul à le déplorer. J’en ai un qui m’a donné énormément de mal. Un an pour arriver à ce que ce cher chérubin de 13 ans daigne laisser son téléphone dans un endroit bien précis
          Et ses notes ont évoluées dans le bon sens à la grande satisfaction de sa mère. Je ne généralise pas. Les gamins sont tous accrocs

  2. Amélie Poulain

    Oui n’importe quoi pour moi ce sont des paravents pour masquer ce qu’ils font par derrière. « Ecrans de fumée » comme vous le dites.

    J’ai vu un article (sur le Point je crois), un budget de 20 millions d’euros prévus par lui également pour introduire de la Culture à l’école avec chorales obligatoires dans chaque établissement.

    Je sais bien et je ne le nie sûrement pas que c’est important de se cultiver et je sais que la musique adoucit les moeurs mais quand même… Il n’y a pas d’autres priorités ?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je ne suis pas de votre avis, Amélie.

      Certes il faut fermement recentrer l’Ecole sur ses missions premières, mais une chorale dans chaque école cela me parait conforme à la mission de l’Ecole (et je n’ai jamais su chanter :=)).

      Par contre, le permis de conduire, l’éducation sexuelle, la « théorie » du genre, l’antiracisme, le blabla droitdelhommiste et tutti quanti, non !

      1. Amélie Poulain

        Oui bien sûr Antiislam , c’est vrai ce que vous dites (d’autant qu’il est prévu la Marseillaise…) mais ce que je ne comprends pas, c’est le budget alloué.

        J’ai connu cela à mon époque (pas si canonique que ça mais quand même) où le chant (y compris des chants patriotiques), le dessin, la musique faisaient partie des programmes, cela n’existe plus ? Et il faut un tel budget ? Il n’y a pas d’enseignants qui peuvent s’en charger ? Vont-ils recruter des artistes (je crois qu’un recrutement est prévu mais qui ?…).

        Autant de questions que je me pose, on alloue déjà tant d’argent à l’Education Nationale;

        1. Marie

          Oh que si cela existe sous une forme différente, on ne dit plus musique mais éducation musicale et dessin est devenu arts plastiques. Quant au contenu, musique de merde (soprano, black m, stromaé entre autres daubes), et pour les profs de dessin l’art a dû faire son apparition au 20e siècle. C’est vraiment désespérant de voir ce qu’on apprend aux gamins et franchement vu comme cela c’est vraiment inutile…. accessoirement au collège c’est le même coefficient pour les maths et français que pour les arts et sport.

          1. Amélie Poulain

            Oui Marie, c’est vraiment n’importe quoi à ce que je vois…. C’est ce que je dis, beaucoup de titres qui font « bien » et beaucoup d’argent alloué pour pas grand-chose. Il y aurait vraiment un point à faire.

      2. Amélie Poulain

        « Par contre, le permis de conduire, l’éducation sexuelle, la « théorie » du genre, l’antiracisme, le blabla droitdelhommiste et tutti quanti, non ! »

        Là je suis parfaitement d’accord. Justement, supprimer tout cela et utiliser le budget libéré pour le projet, ce serait bien….

  3. Raymonde

    Un autre danger avant l’école, ce sont les « nounous ». Fini les nounous souchiennes, et nos enfants prennent de mauvaises habitudes à l’insu de la bonne éducation qu’on leur apporte. On les retrouve avec l’accent arabe ou africain, énervés/violents, et endoctrinés/rebelles.

Comments are closed.