Quinze ans de prison pour du bacon dans une mosquée… aux Etats-Unis !


Quinze ans de prison pour du bacon dans une mosquée… aux Etats-Unis  !

Michael Wolfe, 37 ans, vient d’écoper de quinze ans de prison… Pour avoir dégradé une mosquée et y avoir laissé des tranches de bacon.

« Un homme de Floride qui a fait irruption dans une mosquée et a cassé des fenêtres et des lumières avec une machette – et a ensuite laissé du bacon sur les lieux – a été condamné à 15 ans de prison cette semaine. »

Fox News

 

« La police a dit que Wolfe s’était introduit par effraction dans la mosquée, détruisant les lumières, brisant les fenêtres et laissant derrière lui de la viande de porc. »

FdeSouche

 

Sa peine sera suivie de quinze ans de mise à l’épreuve.

« Wolfe n’aura pas le droit de visiter la Mosquée Masjid Al-Munin de la Société islamique de Floride centrale à Titusville, selon le bureau du procureur de l’Etat de Brevard et du comté de Seminole. »

Fox News

Certes, Wolfe n’est pas un tendre. Il traîne un lourd passé judiciaire. D’ailleurs, on a échangé sa reconnaissance de culpabilité contre l’abandon des poursuites pour un autre fait.

« Les procureurs ont déclaré que l’accord a été trouvé après des discussions avec la Société islamique de Floride centrale et la police de Titusville. »

FdeSouche

 

Et les poursuites abandonnées l’étaient pour… un cambriolage avec arme.

Normal: du bacon dans une mosquée, c’est un crime.

« Il a accepté de plaider coupable de l’accusation de vandalisme sur la mosquée, avec la circonstance aggravante de « crime de haine », ce qui transforme l’acte en crime », a déclaré Todd Brown, porte-parole du bureau du procureur de l’État. »

FdeSouche

 

Le signal est clair: les dégradations contre les mosquées sont des crimes haineux, et sont bien plus graves que le cambriolage avec arme.

Et cela nous donne un joli petit marchandage judiciaire à l’américaine. Fort profitable à la Société islamique de Floride centrale, dont le responsable n’est, par ailleurs, pas aussi sévère avec les soldats de Ben Laden qui ont tué trois mille personnes et en ont blessé six mille autres, le 11 septembre 2001 :

 

On a tous nos bonnes et nos mauvaises têtes, que voulez-vous.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Quinze ans de prison pour du bacon dans une mosquée… aux Etats-Unis !

  1. claude t.a.l

    A mon sens, le fait qu’il s’en soit pris à une mosquée n’est pas l’aspect déterminant.

    La Floride applique depuis 1996 la  » Three strikes law  » ( loi des 3 coups ).

     » La loi des trois coups est une disposition législative en vigueur aux États-Unis permettant ou contraignant les juges à prononcer des peines de prison perpétuelle à l’encontre d’un prévenu condamné pour la troisième fois pour un délit ou un crime.  » ( wikipedia )

     » traînant un lourd passé judiciaire « , le vol d’une pizza aurait eu la même conséquence.

    Exemples de condamnation :
     » En 1995, un jeune homme, Jerry Dewayne Williams, fut condamné à 25 ans de prison par un tribunal californien pour le simple vol d’une part de pizza à Redondo Beach (banlieue de Los Angeles). Williams avait déjà été condamné auparavant pour vols ou possession de drogues. Deux de ces condamnations étant considérées comme «sérieuses» par le juge Donald Pitts, pour que le vol de pizza le rende éligible à la règle dite « trois coups, dehors » selon la loi californienne.
    Pamela Martinez, condamnée à 25 ans, pour le vol de boîte à outils dans un garage d’un pavillon dans le comté d’Orange (près de Los Angeles) en Californie, délit commis alors qu’elle était ivre morte. Pamela a finalement recouvré la liberté au bout de sept ans, grâce aux efforts d’un juge en fin de carrière.
    Daniel Ponce, un toxicomane frappé d’une peine de sûreté de vingt-sept ans, pour avoir dérobé un appareil photo jetable. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_des_trois_coups

    1. jolly rodgers

      bonjour ,
      ça me rappelle un film avec Paul Newman , luc la main froide . c’est l’histoire d’un mec qui rentre dans un poteau avec sa voiture et qui se retrouve au bagne .

      1. pierre17430pierre17430

        exact , LUKE LA MAIN FROIDE avait seulement détruit des parcomètres , étant bourré , pas très malin, mais il s’est quand même fait tirer comme un lapin, en pleine tête , à la fin du film, par un « justicier ».
        Un film qui a marqué mes 20 ans .

    2. Machinchose

      Salut Claude:

      « La Floride applique depuis 1996 la » Three strikes law » ( loi des 3 coups ). »

      bof! en France on a fait pareil, avec la « Loi des 400 coups »

      y a une belle marge tout de même!!

      1. claude t.a.l

        Salut Machinchose,
        pour ce qui concerne les  » atteintes à l’islam  » en France, c’est, au contraire, la loi du 1er coup qui est appliquée !

    1. Conan

      Tant qu’à faire oui ….
      A quand un commando pour y laisser 2 tonnes de rillettes, 3 d’andouillettes et un millier de pieds de cochon ….récupérables pour les fêtes bien sûr …
      Je m’y inscrirais, sous réserve possibilité purger peine en France—si arrestation— en centre de déradicalisation, avec salle de gym, internet, i.foune d’Orange, hamam, assiste sociale, visiteuse de prison, escort-girl etc…

  2. frejusien

    La loi des trois coups : pas mal, ici, on n’a même pas la loi des huit coups, comme l’a démontré l’ordure de la gare de Marseille

  3. Dorylée

    Sarko avait instauré les peines plancher pour les multirécidivistes, loi qui a fait hurlé toute la bien pensance et que les juges ont très peu appliqué. Elle a été abrogée sous taubira qui a déclaré la mesure inefficace ; évidemment puisque non appliquée ! Elle ouvert le droit aux remises de peine automatiques au mêmes multirécidivistes. Cela a permit a coulibali d’être libre au bon moment…

  4. frejusien

    La taubira a fait un mal immense à la juridiction française,

    mais le pire, c’est que c’est ce qu’on pourrait appeler un conflit d’intérêt, vu que son fils fait partie de la délinquance, il a fait de la prison, et sa maman a donc pris les mesures nécessaires pour aider le fiston, et toute la France a été mise au pas pour aider le fils à taubirat,

    C’est ça le visage du socialisme, le moindre petit pouvoir leur permet d’adapter les lois à leur mesure personnelle, des misérables trouducs qui se serrent les coudes

  5. Cécile ComeauCécile Comeau

    Aux États-Unis, ils ne lésinent pas avec les peines de prison quand un jugement porte sur une atteinte à la liberté de religion. N’oublions pas que ce pays fut fondé par des groupes religieux différents. Les 13 colonies originales étaient constituées de communautés religieuses non homogènes qui ont établi des règles strictes à ne pas bafouer en matière de respect des croyances religieuses des citoyens. Ces règles ont dépeint sur la société que nous connaissons aujourd’hui, malgré le creuset qui l’a composée aux XIXe et XXe siècles.

    Porter atteinte à la liberté de religion garantie par la constitution est un crime grave et les peines sont lourdes. C’est un crime fédéral. Je me souviens, il y a des années, des amish en conflit avec leurs coreligionnaires se sont fait raser la barbe. Punition suprême, pire que la castration. En effet, on ne rase pas la barbe d’un homme marié chez les amish. Cela fait partie de leurs croyances. Résultat : le tribunal a condamné les coupables à 15 ou 17 ans de prison. Ils en ont appelé devant une instance supérieure, mais je ne connais pas le verdict.

    Dans ce pays, n’importe quelle secte peut invoquer la liberté de religion à propos de tout et de rien. Par exemple, dans les forces armées américaines, on dispose d’une liste officielle de toutes les fêtes religieuses possibles et imaginables pour l’ensemble des religions présentes sur le territoire américain et, en temps de paix, on accommode les croyants sur les bases militaires quand la personne ne peut se prévaloir d’une permission (congé) pour rendre visite à sa famille. Les repas ne doivent pas être faciles à réparer non plus : pas de porc pour les juifs et les musulmans, pas de bœuf pour les hindous et pas de vin dans le bœuf bourguignon. Cependant, on ne tolère aucun accroc à la tenue militaire réglementaire. Pas de turbans, pas de voile, pas de barbe, pas de kippa, pas de cheveux longs pour les hommes et les femmes doivent se faire un chignon si elles ont les cheveux longs.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_aux_%C3%89tats-Unis#L%27histoire_religieuse_am%C3%A9ricaine,_des_origines_%C3%A0_nos_jours

    http://www.liberation.fr/planete/2012/09/21/aux-etats-unis-des-amish-coupables-de-crime-haineux-pour-avoir-coupe-des-barbes_847844

Comments are closed.