Hommage à Johnny entre Français d’origine, exclusivement ! Ça vous étonne ?


Hommage à Johnny entre Français d’origine,  exclusivement ! Ça vous étonne ?

Depuis la fin de la matinée jusqu’au bout, j’ai suivi l’hommage rendu à Johonny Hallyday par France 2. Et en voyant les images de centaines de personnes venues assister aux obsèques de leur idole, musique en tête, j’ai éprouvé un sentiment de soulagement au regard de l’avenir. En effet, je me dis qu’un peuple qui aime autant le rock, la musique, le chant ne peut sombrer dans l’islam. Notre Johonny aura été fédérateur pour les Français.

Autre satisfaction, nous n’avons, pour une fois, pas vu de racailles sur les Champ Elysées et nous avons pu savourer sans incident ces moments historiques.

Nous pouvons être reconnaissants à Johonny pour cette démonstration ultime de son pouvoir sur les foules et pour sa volonté d’avoir voulu une cérémonie à l’église, où la croix était bien présente avec les paroles de l’Evangile, le rite chrétien. Et ce qui fut frappant, tout au long de cet hommage, c’est l’Amour. D’abord le rappel de celui du chanteur envers son public, de sa gratitude pour ceux qui l’on hissé jusqu’à la gloire – mais pouvait-il en être autrement avec un tel talent uni à un tel charisme ? Ensuite, l’Amour prôné par Jésus, des paroles qui ont résonné dans l’église de Sainte-Marie-Madeleine, paroles de bienveillance devenues si rares dans notre société, et qui sont à placer en opposition à celles du Coran. Et on peut dire que le contraste entre les deux ne plaide pas en faveur de l’islam, pour ceux qui veulent bien faire l’effort de comparer…

Enfin, cette cérémonie nous aura aussi appris que le monde des acteurs est majoritairement « macroniste »… C’est Line Renaud qui a converti les Smet à Macron… Nous avons pu voir qu’il était chaleureusement salué par les célébrités…

Adieu Johnny, j’aimais tes yeux de loup, ton animalité, ton physique ravageur, ta voix si exceptionnelle et derrière toutes ces apparences flatteuses ta timidité, ta sensibilité, ta générosité, ton courage. L’hommage qui t’a été rendu aujourd’hui par des millions de Français est bien la preuve que l’Amour peut triompher du Mal même quand il est puissant.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Olivia Blanche

"Voir, entendre, communiquer pour mieux lutter - Viscéralement attachée aux valeurs de la France je la défends quand on l'attaque".


56 thoughts on “Hommage à Johnny entre Français d’origine, exclusivement ! Ça vous étonne ?

  1. peulet

    Par contre , la famille a refuser la venu de Marine Lepen … ! mais a accepter Hollande , l’éternelle opportuniste L.Renaud …et autres nuisibles !!!!

  2. Désespoir 50

    Pour moi le reportage, en hommage à Johnny c’est arrêté lorsque les journalopes ont orienté les caméras et leurs dicours vers les pourritures de la politique Françaises, macron, hollande, hidingo, lang,…qui ne correspondent vraiment pas à l’honnêteté et à la générosité de l’idole.
    Aucun de ces mafieux nauséabonds ne réuniront autant de sympathisants après leur dernier souffle.

  3. Jean LafitteJean Lafitte

    Le rock-and-roll est apparu je crois alors que mon gout pour la musique était déjà formé, et j’ai toujours rejeté ces gueulards amplifiés par la sono, jusqu’à assourdir les auditeurs quand ils ne peuvent y échapper.

    J’ai toujours rejeté aussi le nom de scène pseudo-américain « Johnny Halliday », qui contribue à la déculturation de la France.

    Mais j’ai été touché par la croix qu’il portait ostensiblement et je l’ai dès lors regardé d’un autre œil, même si cela ne m’a pas fait changer d’idées sur sa façon de chanter.

    Merci « Olivia Blanche » pour ce témoignage qui me fait chaud au cœur !

  4. Amélie Poulain

    Oui, cela faisait du bien de replonger un moment dans notre Culture.

    Quelque chose qui n’a pas été relevé : à la fin, lorsque les personnes passent devant le cercueil et projettent en dessinant un signe de croix, de l’eau bénite sur le cercueil, Macron s’est refusé à ce signe, se contentant de poser ses mains sur le cercueil dans une posture rigide qui en disait long sur ce qu’il pensait de ce rituel et surtout de ce geste…..

    J’arrive à peine à le regarder pour ma part.

    Il parait, j’ai lu quelque part, que cela faisait très peu de Temps qu’il connaissait Johnny Hallyday, alors s’en vanter…..

    De plus, j’ai trouvé son discours (j’ai changé de chaine) très long….. D’ailleurs je me suis demandée ce que le couple Macron faisait en première ligne. Ainsi que d’autres politiques au premier rang…. Un peu déplacé à mon sens.

    1. J

      Le fait que le micron ne se signe pas a été vu, et même expliqué (vous pensez bien). il y a un article sur le 20min que je n’ai pas lu tant je me doute de ce qu’il contient : toutes les excuses du monde pour légitimer ce geste.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        pas besoin d’excuses, il a eu mille fois raisons, on ne se signe pas quand on est un Président de la République en exercice.

        1. Amélie Poulain

          Ce n’était pas se signer (un signe de croix) c’était jeter de l’eau bénite à la fin sur le cercueil par respect du défunt (qui lui est catholique). Il a bien accepté des voilées à l’Elysée.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            rien à voir. On ne peut pas lui reprocher cela. Je ne suis pas Président de la République mais je ne jette jamais d’eau bénite sur un cercueil puisque non chrétienne.

        2. marcel

          quand le micro président va dans une synagogue il met une kipa, quand il va dans une mosquée, il se déchausse, ce n’était pas anti laicard que de bénir le cercueil, de son soit disant ami ! la laïcité ne consiste pas a ignorer sa propre religion, mais ne pas en faire une chose d’état, hors la c’est le soit disant ami, qui était dans une église, lui non laïcard pas excellence ! de plus il a eu une éducation chrétienne ! mais combien de fois encore ira t’il se plié devant une autre religion, comme lorsqu’il fête la fin du jeune pour autre soit disant religion ?

        3. Jarczyk

          Tout à fait d’accord, cette cérémonie qui n’était pas une messe, mais une simple bénédiction était de nature publique et non privée, et quand bien même… Macron s’est ressaisi, à temps… Quant à son discours… Ma foi, je préfère en retenir les accents positifs, et il y en a !
          Mais, à la Madeleine, il y eut 2 beaux discours, celui de Labro et surtout celui de Rondeau.
          Mais les plus grands hommages venaient presque tous, de l’extérieur, au delà du parvis du temple, repaire, le temps d’une si émouvante cérémonie, de toutes ces  » gloires » du politiquement correct… Traîtres à la Nation française, suceurs de royalties… Si généreusement octroyées grâce à ce public, ce peuple de France, qu’ en d’autres lieux et temps, ils abhorrent.!
          Bref toute la  » France moisie » était au rendez vous… Et c’ est bien pour cela que celle qui la représentait le mieux jusqu’à peu, fut ostracisee et déclarée  » persona non grata  » par tous ceux qui voulurent confisquer, en quelque sorte la douleur populaire.
          Il en est souvent ainsi des  » hommages  » rendus aux grandes figures dans l’Histoire… Mais l’histoire, s’en fout !

    2. Christine TasinChristine Tasin

      c’est tout à fait normal que Macron ne se signe pas, d’abord c’est normal s’il est athée, et ensuite comme Président de la République dans l’exercice de ses fonctions il ne doit pas montrer ses croyances, il doit rester neutre. Ce qu’il a fait est très bien. On a assez reproché à Sarkozy de s’être signé pour une messe d’enterrement officielle également

      1. Amélie Poulain

        Je ne suis pas sûre que ce soit un enterrement strictement officiel comme celui de Jean d’Ormesson, il était plutôt là par sympathie je crois (http://www.leparisien.fr/societe/hommage-national-honneur-populaire-obseques-nationales-quelle-ceremonie-pour-johnny-07-12-2017-7438809.php
        ).

        Moi, son attitude rigide principalement, touchant le cercueil dans un geste théâtral (il fallait le voir) m’a choquée et c’est choquant.

        Et s’il était si athée que ça il n’avait qu’à rester dehors comme cela c’était tout à fait neutre, il n’y a pas deux poids et deux mesures.

        Mais il était quand même entré dans un espace religieux qui a beaucoup de sens, ce n’est pas neutre tout président qu’il est. Et ce n’était qu’un rituel (comme l’ordre d’entrée, etc…) pas un signe de croix.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Non vous vous trompez. S’il y a un hommage national avec une cérémonie comme celle d’hier il doit être là, comme Président de la république, et dans l’église. Avez-vous déjà vu des athées enterrer des proches chrétiens sans mettre les pieds à l’église ? Il y en a sans doute mais c’est stupide. L’adieu se fait là où le mort a désiré qu’il se fasse, et chacun, proche ou pas, suit. L’athée ne communie pas, ne se signe pas, mais il participe et Macron je le répète a fait exactement ce qu’il devait faire. On peut lui reprocher énormément de choses mais pas lui faire ce procès-là.

          1. pierre17430pierre17430

            Parfois, le curé donne le choix : le goupillon, jeter quelques pétales de fleurs ou bien toucher simplement le cercueil quelques secondes, je trouve ça très bien.

          2. marcel

            vous n’êtes pas Christine tasin ! car vous devriez voir une autre résonnance au fait qu’il ne signe pas le cercueil de son ami ! la laïcité ne consiste pas a ne pas exercer sa foi ! il est chrétien, il n’est pas athée comme vous l’affirmez ! il ne se dit athée que pour flatter l’ego de certain et se faire bien voir de se monde qui n’est pas le notre!

          3. Amélie Poulain

             » L’athée ne communie pas, ne se signe pas, mais il participe »

            Je le comprends (surtout pour la communion) et c’est son droit, mais c’est aussi son choix car derrière ce que l’on fait, notamment des rituels, on peut y mettre le sens que l’on ressent sur le moment, et dans ces circonstances, c’est surtout une simple « communion » (sens général du terme) dans un moment où des personnes sont là pour rendre un dernier hommage à une personne décédée.

            Pour ma part, j’ai pris beaucoup de liberté et de distance par rapport à mon éducation chrétienne, sans pour cela me permettre de dire que, même écrits par des hommes, les textes sont complètement faux car je n’ai pas la super science infuse et je suis une simple mortelle qui ne sait, comme tout le monde, ce qui nous attend vraiment après la mort puisque ‘est une question existentielle (mais les athées eux sont sûrs donc ils ont peut-être d’autres sources que le commun des mortels n’a pas).

            Pourtant, si j’entrais dans un lieu religieux n’appartenant pas à mon éducation religieuse quel qu’il soit, cela ne me gênerait nullement de participer à certains rituels comme un signe de proximité et de respect en regard de l’Assistance qui m’entoure, l’important étant le sens, au fond de moi, que moi j’y mettrais.
            Ou alors, je n’entre pas dans le lieu (une mosquée par exemple qui m’imposerait quelque chose que je ne peux pas accepter sur le plan de l’humain), il faut être clair, c’est une forme de respect aussi.

            Cependant, loin de moi l’idée de critiquer, moi-même je ne fais que suivre mon coeur dans ces circonstances, et c’est ce qu’il y a de mieux. s’il y a un domaine où chacun est parfaitement libre de ses choix et convictions c’est bien celui-là.

            Maintenant, je pense toujours ce que je dis pour Macron, j’ai trouvé son attitude rigide voire méprisante (ou maladroite ne sachant que faire ?) conforme à l’aulne du personnage et j’en reste choquée. Cela dénotait avec l’ensemble.

            J’ajouterai que la loi de 1905 concernant la Laïcité est pour moi une excellente chose dans la mesure où il y a des barrières à mettre, c’et certain vu notre passé historique, aux ingérences de la Religion dans les décisions politiques.

            Par contre, il faut prendre garde de ne pas rigidifier cette position qui risque de mettre à mal le fond de notre Culture (on en voit les effets).
            Il ne faut pas se leurrer, derrière cette Loi, il y a la subjectivité donc sa manière de gérer et d’interpréter à sa sauce cette position traduite dans une Loi et parmi les Politiques qui prennent des décisions il y a des gens tournés vers la religion, des catholiques mais pas que, des musulmans aussi et d’autres peut-être (il y en a partout : notamment l’Administration, la Justice, on le voit dans les décisions où il y a des juges et des avocats musulmans par exemple) et donc les décisions ne peuvent en aucun cas être « neutres » quel que soit la position de l’auteur.

            On ne peut pas séparer ainsi un passé séculaire qui nous a construits par une simple Loi, c’est juste un repère pour que les gens se situent et que ça, il faut être vigilants à ne pas la déïfier.

            De plus, il est inadapté à mon sens de mettre sur le même plan le fait religieux en lien avec une Déïté et les affaires de l’Etat. C’est ce que l’on fait en les mettant sans cesse en position de « rivalité » (sinon, par exemple,le « baptême républicain » n’existerait pas »). Ils ne rivalisent pas, ils n’ont rien à voir tout simplement, et la Loi est là, donc on peut s’y appuyer pour empêcher que se mette en place ce que l’on ne veut pas en France.

            Donc, que quelqu’un occupe la place de Chef de l’Etat, ne devrait, à mon sens, d’un point de vue symbolique, déranger qu’il puisse reprendre sa place d’homme juste un moment dans ce genre de circonstances, pour simplement se sentir en communion (sens général du terme) avec une Assistance lors d’un enterrement.

            Je pense que beaucoup de Français ont du mal à faire la part des choses concernant cette nouvelle loi (relativement quand même, on a connu des contemporains de sa promulgation), faite juste pour que le phénomène religieux n’empiète pas dans les décisions publiques, ce qui est une très bonne chose, bien sûr mais il me parait important de ne pas tout mélanger.

            Je respecte tout à fait votre positon Christine, mais je tenais simplement à faire part de mes arguments car c’est un problème important, actuellement encore plus.

          4. Amélie Poulain

            @pierre17430

            « Parfois, le curé donne le choix : le goupillon, jeter quelques pétales de fleurs ou bien toucher simplement le cercueil quelques secondes, je trouve ça très bien. »

            Oui je suis d’accord avec vous, cela apaise tous les conflits intérieurs que certains peuvent avoir.

      2. Durandal

        Qu’il ne se signe pas, je n’en ai personnellement rien à « cirer »…
        La simple politesse, le minimum de respect, auraient voulu qu’il s’abstienne d’esquisser un geste retenant le bras de son épouse s’apprêtant à saisir le goupillon… Elle l’a fait malgré tout, alors qu’il tournait ostensiblement le dos au cercueil (pour ne pas avoir l’air d’approuver ou par simple goujaterie imbécile ?). Ce petit mec n’a aucune classe, mais ça nous le savions.
        Autre chose, dans son discours, l’inculte qu’il est ne savait pas que Johnny était français ?… A moins que, pour lui, Paris soit dans la banlieue de Bruxelles.
        J’ai bien aimé l’attitude de la fille ainée de David et d’Estelle lorsque « petit macron » est passé devant elle… Furtif, rapide, digne (m’a-t-il semblé). Cela a changé des courbettes et sourires serviles qui avaient précédé.

      3. pier

        micron fut quand même élève de  » La Providence  » à AMIENS
        Lycée privé jésuite et confessionnal et confortable
        Pas du tout dans les moyens de mes parents
        je ne faisait que passer 4 fois par jours devant pour aller au cours complémentaire rue St Fuscien d ‘Amiens
        Mais le micron , n ‘était pas encore né ….,

      4. frejusien

        Je ne pense pas qu’être président oblige à cacher sa religion ni ses pratiques religieuses,
        La loi de 1905 sur la laïcité offre toute liberté à n’importe quel citoyen de pratiquer son culte, alors pourquoi le président devrait-il en être exclu ?

        Par contre, bénir avec un goupillon, devrait être réservé aux prêtres, c’est un geste d’officiant, et non de fidèle
        D’autre part, Il est ridicule d’utiliser un goupillon si on n’y croit pas

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Non la loi de 1905 sépare le politique du religieux, le chef de l’Etat doit donc, dans l’exercice de ses fonctions montrer une neutralité religieuse, cela ne l’empêche pas dans la vie privée de pratiquer

          1. frejusien

            ça se discute,
            était-il là dans l’exercice de ses fonctions, ou en tant qu’ami de la famille (embrassades) ?
            Il n’est pas écrit dans la loi de 1905,qu’un président doive zapper sa religion,

            Mais minimac est-il toujours catholique, ou a-t-il abandonné sa religion comme beaucoup de français ?

            S’il n’accorde aucune valeur à l’eau bénite, c’est normal qu’il s’abstienne,

            sinon, se retenir au nom de la loi de 1905, me semble un peu extrême comme position, une république laïque n’est pas une république communiste, et chacun, y compris le président a le droit d’accomplir ses rites au sein d’une église,
            donc pas d’accord avec vous Christine

        2. perico

          Madame,
          Vous parlez des athées qui, si je vous comprends bien, n’auraient pas lu les textes. Mais sachez qu’un athée, s’il est respectueux des croyants de quelques religions que ce soit, ne croit tout simplement pas. Et il a la possibilité selon ses propres critères de rentrer dans un édifice religieux, mais en général, il ne se signe pas. Il peut aussi être présent avant la cérémonie religieuse et ne pas entrer. Enfin, s’il ne croit pa, il n’accepte rien de tout ce qui se passe dans un édifice religieux car pour lui, entendre ce qui se dit, ne correspond à rien de ce qu’il pense. Il y a en France plus de personnes athées que de religieuses. Elles méritent autant de respect car il est sincère et pas démagogue . S’il faisait semblant, il ne serait plus athée mais peut-on agnostique. Il ne faut quand même pas que la religion devienne dans notre République laïque, une et indivisible, que la religion prenne trop de place comme c’est de mise actuellement.. il faut respecter tout le monde et la majorité des français n’étant pas croyante, elle doit être considéré comme étant des gens à part entière et leur donner la place à laquelle ils ont droit dans la société française.

    3. Tapis rouge .

      M . Macron est un catholique pur jus , comme Johnny . A douze ans il demande à faire sa communion et sa confirmation . Il n’asperge pas le cercueil d’eau bénite parce qu’il est Président d’un Etat dit laïc , mais on le voit hésiter .
      Ce qui ne l’empêche pas ( pour moi ) d’être comme Valéry Giscard d’Estaing , Mitterand , Chirac , Sarkozy , Hollande insuffisant si non plus incompétent à la fonction suprême .
      On peut le dire : où sont les résultats , comme on le demanderait au sein d’une entreprise du privé et même dans l’Administration qui doit supporter ses politiciens .

  5. JC.P.

    Aucune racaille black ou beur pour les hommages et ceremonie pour Johnny. Vous noterez qu il n y a pas eu de casse de voitures brulées de policuers caillassés de magasins pillés comme a chaque événement où il y a de la racaille de banlieues.
    Notons aussi qu un site musulman avait dit pas de prière pour Johnny puisque c est un mécréant qui ira en enfer.

  6. Machinchose

    JE CROIS BIEN NECESSAIRE DE REPOSTER MON COMMENTAIRE SUR RR IL Y A DEJA 4h 30 !!

    il semble bien inspirant …..et la publication de ce deuxième billet aussitot aprés est un peu trop « proximitante » !!!!

    une référence à … aurait été la bienvenue :mrgreen:

    xxxx

    Machinchose
    9 décembre 2017 at 15 h 03 min
    aujourd’ hui, Samedi, Shabbès comme disent les Juifs ashké, la Madeleine est remplie de Juifs, ses amis, ses compagnons de rote, ceux de son monde, venus lui rendre ce qu il est coutume d’ appeler le dernier Aux Mages, en cet Avent ..
    par contre……je n’ ai vu aucun musslim……
    ils doivent etre a la manif (loupée) pour la Palestine, pour ou contre -c’est pareil chez eux- Jérusalem ….mais le départ de Johny est venu bouleverser tout ça….
    Marwane momo et Houriya Puteldja doivent penser que c’est un coup de ce sioniste de Johnny….
    décidément……..leur absence est bien éloquente….

    xxxxxxxxx

    histoire de rendre a Julot ce qui appartient a Tibère :mrgreen:

    un minimum de pudeur que diable ne ferait pas de mal !!!!

  7. ALPHA ... OMEGA .

    Titre d’article à changer parce que non conforme à la réalité : Il y avait des Franco-Français , MAIS AUSSI des Belgo-Belges , des Hollandais de souche , des Suisso-Suisses , des Anglais de souche , des Allemands de souche .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      c’est vrai, mais l’immense majorité était constituée de Français et de Français d’origine, on ne va pas énumérer les exceptions l’idée principale étant l’absence des CPF

  8. Barrois Thierry

    Depuis huit heures ce matin je regarde cette hommage tout à fait légitime pour ce grand qu’était Johnny mais une autre chose m’a interpellé d’ailleur j’ai envoyé plusieurs texto à des amis pour leurs faire constatés pas un seul de ces sous espèces .ou sont ils de quoi ont ils peur! Je crois savoir le nom  » billets » leurs fait sûrement rappelés que ces gars font pour la plus part du trafic mais pas de n’importe quoi dans celui désarmés enfin c’est peut etre du redit mais là avec ce 1 millions environ de personnes réunis pour un seul homme et sûrement tous avec le même état d’esprit de droite la Mahomet n’a pas sa place

  9. Hochon

    Toute cette ferveur et démonstration d’amour va en premier à johnny mais pas que, me semble t-il. (Une jeunesse qui disparaît, le passage éphémère sur terre. …)enfin le refus par la famille Hallyday de laisser marine le Pen assister à la cérémonie, alors que des enflures comme lang l’était, me semble inacceptable ! !!

  10. Céquiça

    Une cérémonie entre Français ( et Belges), ça fait du bien. Dommage pour la famille qui refuse l’entrée de l’église à celle qui ne plait pas à la bande. Ce n’est pas convenable et je suis content de la vague d’indignation. Ces gens qui vous parlent avec horreur des « murs »….

  11. ronron

    Le décès de Johnny me fit beaucoup de peine pour les utilisateurs de télévision et de radio.
    Sa famille en a rien a foutre du peuple et des prolos, ils vivaient entre riches à St Bart et aux USA, loin des bofs soumis comme des esclaves aux mœurs et sorties de leur idole.
    Ce décès a été exploité dans les merdias jusqu’à l’abrutissement de sorte qu’il se transforme en grand épanchement collectif pour moutons manipulables.
    Il est l’épisode numéro 2 après « Je suis Charlie » et de ce fait, l’éviction du FN obéit à cette logique. Le peuple français ne se rend pas seulement aux obsèques de « Jauni », il se rend aussi sans le comprendre, à son propre enterrement. Il n’y a définitivement plus rien à attendre électoralement de ce peuple d’abrutis finis.

  12. Anne Lauwaert

    Nous avons suivi toute la journée et à la fin, je me suis dit que cela a été formidable parce que “normal”, comme c’est chez nous, très digne et à cœur ouvert. Nous nous sommes senties « entre nous » parce qu’il n’y avait pas de multiculti artificiel imposé, sans allochtones arrogants, sans blabla œcuménique tout aussi artificiel, sans personnes aux allures exotiques, rien que des gens comme nous, chez nous, et on s’est senti bien. Cette journée a marqué/prouvé la séparation fondamentale entre communautés, beaucoup plus que n’importe quelle manifestation politique : cela a été notre France des Français, sans les étrangers.
    Bien sûr aucun muzz puisque musique, alcool, amour et femmes tout ça c’est le diable… ils ne peuvent pas célébrer ni fréquenter les suppôts du diable que nous sommes à leurs yeux…
    Cette journée a été un formidable pied de nez aux emmerdeurs qui veulent nous empêcher de boire du vin aux terrasses, de nous embrasser en rue, de nous tenir par la main et de chanter. Cela a été une vraie revanche sur le Bataclan ! et surtout : qu’est ce qu’on est bien sans eux ! C’est surtout cela que je retiens : je n’avais jamais ressenti aussi fort combien on est bien entre nous et surtout combien on est bien sans eux !

  13. PUGNACITE

    S’il est à considérer et à s’enorgueillir que la France est Johnny, permettez moi d’espérer au moins en douter sinon le déplorer.

      1. julie89

        qui devançait qui on s’en fout,non? bonnet noir et noir bonnet les elections de 2017 sont la plus grande escroquerie jamais vue , tout était truqué jusqu’à l’os les preuves abondent vraiment nous sommes devenus un pays bananier !

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Oui, cette élection est un véritable scandale.

          Ou comment se faire élire sous les apparences de la démocratie mais dans le réel par un coup d’Etat …

  14. bm77

    Même si je comprend parfaitement qu’un président puisse être présent à une telle cérémonie qui touche une personne aussi reconnue que Johnny il me semble que celui-ci a dépassé par son omniprésence le rôle de Chef de l’Etat pour endosser celui d’amis de la famille ce qui m’a paru manquer singulièrement de classe surtout de la part d’une personne qui est tout sauf spontanée.
    Je n’ai pas lu ni vu dans la biographie de Johnny qui ait fait allusion à un certain Macron cadre de la banque Rothschild parmi ces proches amis. Donc ce qui laisse supposer que cet « amitié » était toute « neuve » ce qui n’a pas empêcher le personnage d’en faire des tonnes. J’ai l’impression qu’un moment pendant cette cérémonie les peoples politiques le trio des bons à rien Sarkozy Hollande et le dernier qui a sa façon prend le même chemin, ont volé la vedette par TVBFM interposée au principal concerné et au fans présents depuis plusieurs heures.
    Même si je comprend qu’un Président athée puisse ne pas faire le signe de croix devant un cercueil chez Macron on sent bien que cela n’a pas été fait sans arrières pensées comme sa petite phrase qui fait croire que Johnny est Belge donc issu de l’immigration!!!
    Pour moi les meilleurs interventions l’ont été par Philippe Labro qui a suivi Johnny depuis son tout début et celui de Daniel Rondeau qui rendait Johnny à ses fans par sa façon de parler de son public qui est issu du vrai peuple, de cette France rancie honnie par toute une brochette de bien pensants qui monopolisaient un peut trop à mon goût l’attention des médias.

    1. PUGNACITE

      C’est un homme avec toutes ses failles aspérités et qualités…
      En tant que citoyen lambda et de surcroît contrevenant présumé au fisc ,il n’aurait pas dû avoir la présence de Jupiter en mal de peuple.
      Certes il a accompagné des générations de Français contre financement…de personnes faiblement rémunérées dans leur majorité.
      Pauvre France et pauvres Français si facilement influençables.

  15. Jean LafitteJean Lafitte

    Je partage beaucoup de cet exposé prudent qui vient du fond du cœur… et d’une réflexion approfondie.

    La Réforme de Luther fut un coup de force contre une Église dominée par un haut clergé dont trop de membres avaient perdu de vue l’Évangile, et fut récupérée par des pouvoirs politiques.

    De même, la Révolution, mutatis mutandis. Voltaire croyait en Dieu, mais était fâché contre l’Église, dont le haut clergé intervenait dans les affaires de « César », selon ses intérêts et privilège de classe (beaucoup de noble parmi eux !).

    Et la loi de 1905 est la manifestation législative d’un anti-cléricalisme répondant au cléricalisme anti-républicain.

    Là-dedans, beaucoup de rancœurs et de règlements de comptes personnels…

    En tirer argument pour régler des problèmes de choc entre civilisations — voire entre civilisation et barbarie déguisée en « religion » — est une solution paresseuse pour des personnes aveugles ou incapables.

      1. Amélie Poulain

        Je rajoute que ces précisions sur le contexte de cette Loi est une clé précieuse pour comprendre ce « point aveugle » que je ne saisissais pas dans cette incapacité pour beaucoup à conceptualiser dans tout son sens (et ce qu’elle implique vraiment), cette notion de « Laïcité » où tout est mélangé dans les discours et les revendications que l’on entend à ce sujet. Mais il serait trop long de l’exprimer ici tant cela parait confus à première vue.

        En tous les cas, vos précisions permettent de comprendre qu’en fait cette Loi a été entourée d’enjeux plus politiques que religieux. Cela en dit beaucoup sur la dynamique actuelle de la Société Française qu’il serait, encore une fois, trop long d’affiner ici.

        L’Histoire replongée dans le contexte des faits permet, pour qui veut bien réfléchir à la question du sens que l’on nous propose, de mieux comprendre le monde qui nous entoure, j’en ai la confirmation encore ici et je comprendrai mieux dorénavant (mais cela confirme ce que je pressentais déjà depuis longtemps), les résistances autour de cette notion si déforméeet mal comprise actuellement.

        Merci encore de nous faire partager la richesse de votre culture M. Jean Lafitte.

  16. frejusien

    J’ai beaucoup apprécié le discours de minimac sur les marches de l’église, et s’il a pris un peu du succès de Johnny pour faire sa démonstration, comme s’il volait un peu la vedette , ses paroles étaient justes et son français parfait,
    je ne sais pas qui écrit ses discours, mais le discours pour Jean D’Ormesson était aussi un petit bijou de langue française, qui m’a réjoui l’esprit,

    De toute façon, sa présence a été une reconnaissance de la valeur de Johnny pour la culture française, et son histoire

  17. bidou.net

    Il ne m’a pas semblé qu’il s’agissait d’un cortège blacks blancs beurs, mais faisons confiance à nos médias pour ne pas s’y attarder.

  18. julie89

    Ma chere Olivia vous etes une grande naïve si vous oubliez ce que disait Guy beart : « et dans le spectacle ‘y’a pas de miracle »(le premier qui dit la vérité) or les « BIIIP » dont le PAF est constitué a 100 % ne reconnaîssent pas les miracles ! c’est dire si Guy beart avait le langage encodé pour faire passer des vérités jusque dans le posthume
    Regardez seulement toute la smala qui assistait a ces simagrées et refuse de faire le signe de croix avec le goupillon pour comprendre , croyez vous un seul instant que jojo ne savait pas ?

  19. Purfruit De La Fraise

    Cet enterrement fait penser aux Enfoirés : une foule de sans-dents et des politiciens/vedettes has-been qui profitent de la couverture médiatique pour se montrer.

  20. frejusien

    Donc, les félicitations s’adressent à Sylvain Fort,
    ça m’étonnait aussi un peu qu’un minimac qui parle de crime contre l’humanité et de la Guyane ilienne, puisse s’exprimer de la sorte

  21. Catholique.

    Bonjour

    Je suis d’origine arménienne.

    L’hommage était sensationnel, les funérailles très propres, excellente ambiance.

    Effectivement, pas de racaille mais ne nous enfermons pas dans du racisme primaire.

    Il y a des problèmes d’intégration avec certaines communautés, mais sur certains sites et certains partis, par ex. au F.N, ils sont en train de tout mélanger.

    Des tas d’immigrés vivent heureux en France. C’est eux qu’il faut voir -j’en fais partie- et non la crasse, chienlit arabo-africaine qui effectivement est d’une autre civilisation et nous emmerde. Mais encore une fois, même dans ces communautés, ils sont tous différents.

    Prenez les gens un par un et ne les enfermez pas dans des groupes. Immigration ne veut rien dire, il y a différents types d’immigrés.

    Arabes ne veut rien dire : les Libanais et autres sont adorables, quand les Algériens sont souvent détestables.

    Bref, apaisons les choses.

    Amicalement.

    PS : Ancien prof de l’éducation nationale à l’étranger, je sais ce que c’est de voir des jeunes qui rejettent complètement la France et les Français, le Christianisme et le Judaisme, la laicité et la liberté d’expression, la liberté de croire, ne pas croire… Donc, Madame Tasin, je vous comprends.
    Faisons en sorte que notre pays grandisse. Dans 20 ans si tout se passe bien et que nous combattons spirituellement et éditorialement, politiquement, il n’y aura plus de combat mais une société apaisée.

    Bien à vous.

    1. Jean LafitteJean Lafitte

      Monsieur, j’approuve votre mise au point.
      Avant 2015, je ne prêtais pas attention à la race des gens que je rencontrais, sauf à m’intéresser à leur parcours si j’en avais l’occasion.
      Depuis, je crains. Car l’ »ISLAMOPHOBIE », ce n’est pas la haine de l’islam, mais la PEUR DE L’ISLAM, et le terrorisme, c’est la guerre en utilisant comme arme la peur que l’on suscite chez l’adversaire par de terribles violences.
      Ceci rappelé, je considère que la grande majorité des musulmans sont les prisonniers d’une idéologie satanique qui ne leur laisse aucune liberté et les pousse à tuer les « mécréants », c’est à dire les non musulmans.
      Et je prie souvent pour eux, que Dieu les éclaire et leur donne le courage de rejeter cette prétendue religion.

Comments are closed.