Alerte à la manipulation : le recadrage trompeur d’une photo à la une de Libération


Alerte à la manipulation : le recadrage trompeur d’une photo à la une de Libération

L ‘ aberration, torche merde remarquable et incendiaire ne risque pas une visite des Frères Merah….

 

Alerte à la manipulation : le recadrage trompeur d’une photo à la une de Libération

C’est l’histoire d’une soldate israélienne qui mettait en joue un vieillard palestinien, à la une de Libération. Mais à y regarder de plus près…

 

 

Selon Libération, ce 8 décembre, Jérusalem est « au bord du gouffre ». A l’appui de ces mots alarmistes, une photo : on y voit une costaude soldate israélienne tenir en joue un frêle vieillard palestinien, pointant son fusil sur le ventre du pauvre homme qui n’a d’autre équipement que son chapelet pour se défendre.

Message subliminal : Israël prive par la violence les Palestiniens de leurs droits, en s’attaquant de manière lâche même à des vieillards sans défense.

Mais zoomons – ou plutôt, dézoomons sur cette photo d’Ahmad Gharabli, photographe de l’AFP.

Libération l’avait en effet déjà utilisée la veille, mais sans la recadrer.

 

 

On y voyait alors que les deux protagonistes de la photo tronquée de la une étaient entourés d’autres personnes dont aucune ne regardait dans leur direction. Pas vraiment le signe d’une grande tension !

CNBC avait accompagné le même cliché de la légende « Un homme palestinien se dispute avec une garde-frontière alors que les forces israéliennes dispersent des manifestants palestiniens à l’extérieur de la Porte de Damas dans la vieille ville de Jérusalem ».

Dispute ? On voit cet homme tenir le bras de la garde-frontière – chose qu’il n’oserait certainement pas faire s’il craignait d’être violenté, et celle-ci paraît le laisser faire tout en restant sur ses gardes. Le canon du fusil est visiblement parallèle au monsieur plutôt que pointé sur lui, et on aperçoit dans un coin de l’image une seconde arme de garde-frontière orientée vers la scène qui pointe vers le sol.

Une deuxième version de la photo, que n’a pas choisie Libération, est encore plus éloquente :

 

 

Que de « tension » sur cette image, entre le jeune homme qui passe nonchalamment à deux doigts du vieillard et la quinzaine de badauds présents en arrière-plan, l’un mains dans les poches, l’autre tenant un smartphone et regardant au loin… Personne ne prête attention à la scène, sauf le photographe de l’AFP !

Quant au vieillard et à la policière, leurs regards ne traduisent pas un paroxysme de tension, et il est indéniable que les armes ne sont pas directement pointées vers lui.

Curieusement, la photo n’est pas signée du même auteur, mais de Ammar Awad, de l’agence Reuters. Sa légende est encore plus « soft ». On aurait affaire à une simple discussion : « Un Palestinien discute avec une agence de la police des frontières israélienne durant des manifestations dans la vieille ville de Jérusalem ».

On en est déjà à deux photographes pour un « manifestant ».

Il existe même un troisième cliché où la policière a lâché son arme avec la main que le vieillard a attrapée.

 

 

Surprise, c’est encore un autre photographe de l’AFP, Menahem Kahana, qui a pris le cliché !

 

Trois fois plus de journalistes que de « manifestants »

De là à penser que le vieillard était de mèche avec les photographes pour fabriquer un cliché victimaire de « David palestinien contre Goliath israélien », il y a un pas qu’InfoEquitable ne franchira pas par manque d’information… mais on ne peut s’empêcher de se le demander.

Surtout que même Libération concède, dans son article de jeudi, par l’intermédiaire d’un étudiant arabe de 19 ans :

 

Les Israéliens ne vont pas nous attaquer aujourd’hui devant tous les journalistes américains, et personne ici ne va faire quoi que ce soit alors qu’il y a des espions partout. L’affrontement viendra plus tard. Ce que vous voyez là, c’est du théâtre.

 

Plus loin, on lit :

 

En hauteur, les spectateurs : journalistes en mondovision, policiers israéliens avec casque à visière et militaires, fusil en bandoulière, surjouant l’ennui clope au bec ou l’agressivité au moment de disperser la foule quand celle-ci devient trop importante. Au centre, les acteurs : des grands-mères voilées en mater dolorosa chantant la gloire d’Al-Qods – le nom arabe de Jérusalem – et des «shebab», des gamins dispensés par l’Autorité palestinienne de cours afin de grossir les rangs de la contestation.

 

Dans Le Parisien, on a la confirmation de ce show médiatique :

 

Spectaculaire, l’affrontement ne mobilise qu’une trentaine d’adolescents et le triple de journalistes.

 

Procédé incendiaire

Et avec tout cela, Jérusalem serait au bord du gouffre ? Bien sûr, la situation peut évoluer. Le vendredi est d’ailleurs traditionnellement utilisé par ceux des musulmans qui veulent fomenter des troubles.

Mais le procédé de Libération est incendiaire – et ce n’est pas forcément Jérusalem qui risque de brûler.

Clairement, la une faisant croire à la mise en joue d’un vieillard palestinien par les forces israéliennes est surjouée. Un recadrage malhonnête assorti d’un titre qui l’est tout autant.

Et à l’intérieur de l’édition de ce vendredi, on trouve une double page ornée d’une citation en caractères géants :

 

 

En somme, Libération diabolise ensemble Israël et les USA de manière à peine plus subtile que lorsque les mollahs iraniens chantent « Mort à Israël ! Mort à l’Amérique ! ». Alors si les musulmans deviennent violents ? Ce sera la faute de l’Amérique de Trump – cet homme qui a eu le culot de reconnaître l’évidence : Jérusalem est le centre historique et spirituel du peuple juif.

Comme beaucoup de ses homologues, Libération renverse les responsabilités. Lorsque la dernière vague de violences anti-juives en Israël, composée principalement d’attaques au couteau ou à la voiture bélier, a commencé en 2015, Obama était aux commandes. Le Hamas appelle à une nouvelle intifada ? C’est la raison d’être de cette organisation dont la charte appelle toujours au génocide des Juifs ! Les terroristes n’ont pas attendu Trump.

Mais à chaque fois que la tension monte en Israël, le risque d’embrasement existe aussi en Europe. On l’a vu en 2014, lorsque la guerre entre le Hamas et Israël a servi de prétexte à des violences antisémites en France par certains musulmans fanatisés par la « cause palestinienne ».

Libération manipule les sentiments de certains musulmans de France avec ce genre de une incendiaire qui, quoi que l’on pense de la décision américaine, est une véritable fabrication qui ne reflète pas la réalité.

Libération joue avec le feu – et en particulier avec les nerfs des Juifs de France qui peuvent, tôt où tard, subir dans leur chair les dégâts qu’une telle propagande aura causés sur des esprits faibles. C’est irresponsable.

http://infoequitable.org/alerte-a-la-manipulation-le-recadrage-trompeur-dune-photo-a-la-une-de-liberation/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Alerte à la manipulation : le recadrage trompeur d’une photo à la une de Libération

  1. butterworth

    voirDIASPORA PALESTINIENNE 20/100 s installant aux usa et les30000 millionnaires palestiniens vu LES SUBVENTIONS RECUES vivant en dehors israel gagne des habitants les palestiniens en perdent

  2. Machinchose

    il y a aussi le « vieil observé » qui doit nous lire sur Google Actus
    il y a moins d’ une heure, ce « journal » hebdomadaire titrait
    « deux cent blessés et plusieurs morts parmi les palestiniens
    et juste au dessous on lit
    « les affrontements entre l’ armée israélienne ont fait deux cent blessés et deux morts »
    bon, il est vrai que 2 c’est déjà plus que 1; c’est même le double

    alors, je vais vous expliquer le pourquoi de ces désinformations infectes:

    le vieux propriétaire du « Nouvel Obs », le juif algérien, Daniel Bensaïd alias « jean Daniel » est marié a une musulmane algérienne, dont il a eu une fille (Sara Ben Saïd) et a qui il a passé la main il y a quelques années…trés discrète cette vipère ne cesse de prendre Israel pour cible dans son lèche babouche de torche Q

    le type même de cette gôche traitresse…son papa a fait partie des souteneurs de l’ Algérie indépendante..il y a 57 ans…il doit aujourd’ hui fiser les 100 balais…faut croire que la félonie ça entretient son vieillard, devenu une momie parcheminée…

    et dans le genre tout proche, ceçi sur « le point » , virgule nauséabonde.

    …………………….Un second Palestinien d’une vingtaine d’années, atteint par balle à la tête dans des circonstances similaires, est aussi décédé. Les autorités médicales palestiniennes ont fait état de dizaines de personnes blessées par des projectiles en caoutchouc ou des balles réelles en Cisjordanie et à Gaza. À Jérusalem même, de vigoureuses empoignades ont mis aux prises manifestants palestiniens et policiers israéliens dans et autour de la vieille ville. Un peu plus tard, une roquette tirée de Gaza a touché une ville israélienne. »……………………..

    a noter: quand on tire a balles caoutchouc et REELLES, sur une foule compacte, ce sont des dizaines de morts..et pas un ou deux !!

    quand a la roquette arabe, elle n’ a rien touché, ayant été détruite par le « Dôme de Fer »

    ceçi, si necessaire donne une vision de cette presse – purée française vendue aux arabes, ainsi que de la perfide AFP aux mains des Arabes du Golfe, Al djazira, Qatar and c°

    voilà ou on en est

    En France !!

  3. Frontalier74

    Ha ha ha, excellent Machinchose ! En fait, on dirait que le petit vieux a besoin de l’aide du soldat…

    Libération, quel torchon !

  4. Mapomme

    Sur la défensive? L’arme de la policière n’est pas à cet instant en mesure de tirer, le témoin de chambre vide (rouge) en place. Imaginez: avant de tirer, il faut manœuvrer la culasse en arrière et enlever à la main cette pièce de sécurité, et armer de nouveau pour faire monter une cartouche…

    1. Joël

      Et à aucun moment, elle n’a le doigt sur la détente. Donc aucun signe d’agressivité de sa part. Mais bon, c’est pas les objecteurs de conscience de libé qui pourraient savoir ça.

  5. R. Ed.

    Bien vu, mais avec toute cette génération de jeunes  » ayant  » fait leur service militaire, une telle photo est impressionnante de réalité.

  6. Pierre Gouverneur

    Comment peut-on faire confiance ? Vivre dans un monde de faux-semblants est insupportable de la part notamment de ceux en charge de l’information, comme de tout autre, notamment de la part de ceux en responsabilité de rendre justice qui font fi de la réalité, m’obligeant à porter plainte pour escroquerie au jugement d’Avocats avec le concours de Juges, assurés de leur impunité de par leur immunité : Moralisation de la Justice :
    Trouvez-vous légitime que les Magistrats qui commettent, délibérément, des fautes, dans leur jugement, soient, les seuls, parmi les citoyens de notre pays, à être dispensés de les réparer ?
    Exigeons la suppression de l’immunité des Juges, qui peuvent faire preuve de partialité, en accablant les honnêtes justiciables, sans avoir à en rendre compte.
    Pour signer la pétition, tapez « suppression de l’immunité des Juges », sur Google, ou mesopinions.com ». Merci de partager.

  7. jolly rodgers

    comme quoi les medias peuvent manipuler et faire dire n’importe quoi au images . si ça ce trouve il lui demandé l’heure ou ils papotés .
    j’ai vu cette une hier dans libé , ce journal est vraiment un torchon , ils donnes des leçons a tour de bras .il faudrait leurs rafraichir la mémoire plus souvent , car ils ont soutenus et fait l’apologie de mao et des khmers rouges a une époque .
    j’ai lu la semaine dernière dans ce même torchon , un article comme quoi le film culte de la nouvelle vague : a bout de souffle , de Godard avec jean paul Belmondo et j seberg , était un film sexiste et que Belmondo interprété le rôle d’un harceleur . je connais ce film par cœur et même la version américaine avec richard gere ( que je préfère a la version de Godard ) , pour moi c’est une belle histoire d’amour . a moins que je ne sois un dangereux sexiste qui s’ignore? c’est grave docteur ?
    pour un journal qui s’appelle libération , vouloir interdire a bout de souffle , c’est gonflé quand même (c’est leurs maoïsme qui ressort ) et puis il y’a quelques mois de ça ce même journal était en train de nous faire l’apologie de la pédophilie (les femmes n’existe pas , l’enfant non plus c’est des constructions … et toutes les conneries déconstructives ). il faut qu’ils arrêtes la cocke et autres substances a libé .
    libérons nous de libération 🙂

  8. 1214-1412

    Au sein de la société capitaliste, en ce qui concerne l’invasion migratoire ou tout autre sujet il n’y a pas d’information, il n’y a que de la propagande. Ce n’est pas la véracité de l’information qui compte mais l’impact qu’elle peut avoir sur les masses. Heureusement qu’il reste quelques organes de réinformation dans lesquels les français de souche peuvent s’exprimer, dont Résistance Républicaine dont je remercie les auteurs et participants au passage.

  9. Machinchose

    tout comme Halliday au lieu de Smet

    ou Mireille Darc

    ou plus grand : Jean Gabin, pseudonyme de Jean Alexis Moncorgé

    c’est dingue le mono-regard ! 😆

    pour info: ça peut se soigner, mais faut pas trainer!

    1. Marinette

      Très bonne réponse Machinchose ! Et merci pour l’article.

      Assez effrayant de ne pouvoir se fier ni aux écrits ni aux photos de ces torchons.

  10. frejusien

    Les félons ont existé de tout temps, mais, là, en ce moment en France, on en a un paquet,
    La France donne l’image d’un vieux chien infesté de puces, qui n’arrête pas de se secouer sans résultat

  11. THIERRY MICHAUD-NÉRARD

    Il est inexact d’écrire qu’on y voit une costaude soldate israélienne tenir en joue un frêle vieillard palestinien, pointant son fusil sur le ventre du pauvre homme qui n’a d’autre équipement que son chapelet pour se défendre…
    Le port du fusil, le canon tourné vers le sol, ne menace en rien le vieillard. Si montage il y a, c’est de faire croire que le vieillard était menacé par une vaillante soldate israélienne. Le seul fait de vouloir lui faire « porter la main » sur l’arme de guerre en dit long sur le photomontage.

    1. Machinchose

      « le canon tourné vers le sol, »

      Bravo!! mais , franchement, parmi les lecteurs de ce torche cul ont manié un fusil, un PM, ….. combien savent ce qu est une culasse ?? combien sauraient ôter un cran de sureté ??

      Zéro! ils ont des yeux pour voir et sont incapables d’ observer, mais ils suivront de toute leur force le texte qu ils liront

  12. Rabarabé

    Tout ce qui touche à la Palestine est électrique!
    Il faut les plaindre, ces palestiniens, tout le temps, des victimes…. ils sont musulmans et savent chouiner, c’est tout.
    Et ils chouinent très bien, aidés par Libé, le Monde et leurs assos pourries.
    On ne peut même pas envisager, en France, de pouvoir dire la vérité sans se faire traiter de « sioniste » !!!

  13. Machinchose

    « Mais zoomons – ou plutôt, dézoomons sur cette photo d’Ahmad Gharabli, photographe de l’AFP.

    hahahaha! mais qui est ce Ahmed Garbit ? un journa-photos Palestinien, au service de l’ Agence France Pute, toujours présent pour photographier les soldats ou gardes Israéliens qui se font caillasser par la racaille et qui, hélas, ne répondent toujours pas a coups de balles réélles

    « En Avril dernier, la police israélienne fractura des côtes au photographe de l’AFP Ahmad Gharabli et détruisit deux de ses appareils. »

    Mmmmmm! un plaisir de gourmet! on comprend mieux pourquoi le journapouf est de toutes les manipulations anti-israéliennes

    vous croyez qu un jour ,içi, en France, on aura ce bonheur infini, de voir des racailles émeutières attaquant flics,crs,civils, se faire briser les côtes, se faire casser les bras et les jambes… hum!

    tiens! dans trois semaines grands shows dans toutes nos banlieues….coktails morotaus, incendies de bagnoles, grands brulements de parkings… et en hommage a Djouni, ce sera « Ali met li feu  » aux zotos…..

  14. Conan

    Vu le niveau d’éducation des israéliens, dont–au départ– une bonne partie est aussi arabe, quoiqu’on en dise… aucun media pourra nous faire croire qu’une femme soldat ait ainsi braqué un vieil arabe palestinien …
    Mais, merci Libé pour ce travestissement contre-productif ! ça suffit de nous prendre pour des cons !
    Et encore merci à machinchose pr cet article !

  15. Révolution

    Pas étonnant mais toute cette manipulation mentale et visuelle par trucage malhonnéte agit sur les gens , sur la masse et il est difficile par la suite de faire surgir la vérité, sauf ceux qui visitent certains sites tel RR …

  16. palimola

    On dirait bien que La soldate israélienne vient d’aider le vieil homme a descendre les marches derrière lui en lui donnant son bras .

Comments are closed.