Essayez de convaincre un singe de vous donner sa banane en lui promettant le paradis une fois mort


Essayez de convaincre un singe de vous donner sa banane en lui promettant le paradis une fois mort

La maladie mentale des occidentaux (Essai de diagnostic)

 

Un matin, au réveil, encore un attentat. À Nice cette fois. Un chauffeur de poids lourd fonce sur la foule qui regardait le feu d’artifice du 14 Juillet. 84 morts, 204 blessés. Au nom d’Allah le miséricordieux. Dans un commentaire je lis:

Mais OUVREZ donc le Coran et LISEZ, nom d’une pipe!.

Ce lecteur a raison. A ne plus rien y comprendre: L’islam est consacré comme une religion de l’amour, de la paix et de la tolérance. L’ UNESCO proclame même que l’islam est la religion la plus tolérante qui soit au monde. Je me frotte les yeux: Ont-ils lu ne serait-ce qu’une sourate dans ce livre de haine? Et nos Gouvernants, nos Ministres,nos Présidents,nos chanceliers emboîtent le pas malgré l’avertissement de l ‘Ayatollah Khomeini :

« L’islam n’est pas une religion de pacifistes .

«L’islam impose à tout homme adulte, dans la mesure où il n’est pas handicapé ou invalide, de se préparer à la conquête des nations, afin que les commandements de l’islam soient partout obéis. […] Ceux qui étudient le djihad comprendront que l’islam veut conquérir le monde entier. Tous les pays conquis par l’islam, ou qui le seront dans le futur, seront marqués du salut éternel. Car ils vivront selon [la loi d’Allah, la charia] (…). Ceux qui ne connaissent rien à l’islam prétendent que l’islam se prononce contre la guerre. Ceux [qui disent cela] ont perdu l’esprit. L’islam dit : tuez les infidèles exactement comme ils vous tueraient tous ! Cela voudrait-il dire que les musulmans devraient rester les bras croisés à attendre que [les infidèles] ne les détruisent ? L’islam dit : tuez les [les non-musulmans], soumettez les par l’épée et dispersez [leurs armées]. Cela-veut-il donc dire qu’il faut rester les bras croisés jusqu’à ce que [les non musulmans] nous dominent ? L’islam dit : tuez au nom d’Allah ceux qui veulent vous tuer ! Est-ce que cela veut-il dire qu’il faudrait que nous nous rendions [à l’ennemi] ? L’islam dit : tout ce qu’il peut y avoir de bon ici n’existe que grâce à l’épée, et à la menace de l’épée ! On ne peut forcer personne à obéir sans l’épée ! L’épée est la clé qui ouvre la porte du paradis, une porte qui ne peut s’ouvrir que pour les guerriers saints ! Il y a des centaines d’autres psaumes [du coran] et de hadiths [les dires du prophète] qui pressent les musulmans de tenir la guerre en estime, et de combattre. Est-ce que cela voudrait alors dire que l’islam est une religion qui défend aux hommes de mener la guerre ? Je crache sur les âmes folles qui affirment cela.”

(Ayatollah Ruhollah Khomeyni, Discours à l’école théologique de Feyziyeh [24 août 1979)

 

Mais il y a plus ! David, mon fils, a 20 ans. Il connaît mes opinions à propos de l’islam mais ne les partage pas car il est avec des amis allemands qui sont tous pour « les pôvres palestiniens ». Je remarque qu’il évite d’en discuter avec moi et je décide de lui parler. Je lui cite des sourates du coran appelant à tuer les infidèles s’ils refusent de se convertir ou de payer, en tant que dhimmi, la Jizya (impot de capitation)

David décide d’un seul coup d’acheter un coran afin de se faire sa propre opinion.

Quelques jours après je lui demande s’il l’a fait

« Oui, repond-il un peu gêné, et je dois avouer qu’il y a des sourates assez dures et appelant aussi à tuer ceux qui veulent quitter l’islam, mais, continue-t-il, la Bible non plus n’est pas tendre.

O.K. David mais quand as-tu entendu la dernière fois qu’un juif massacre des non-juifs en hurlant que Moise est le plus grand ?

David convint que l’islam était loin d’être aussi tolérant qu’il le croyait.

Et maintenant voici ma question: David n’a presque pas de culture politique ou religieuse, il lui a suffi de commander chez Amazon un coran pour 8 Euros (huit Euros!), de lire seul, sans ma présence et sans mon influence ce qu’il y avait dedans pour se faire une idée de « l’amour, de la tolérance et du pacifisme de l’islam“.

Et un Obama, un Kerry, un Cameron, un Macron, une Merkel ne pourraient pas en faire autant???

De qui se moque-t-on ici?

Face à cette incroyable situation, l’esprit humain est tenté par des solutions simples:

1) Nos dirigeants sont stupides

NON, ils ne le sont pas. Ils occupent des postes élevés, doivent prendre chaque jour des décisions importantes, sont entourés de conseillers et d’adversaires qui ne rêvent que de prendre leur place…Ils sont souvent réélus.

2) Le peuple qui les élit est stupide

NON, il ne l’est pas. Les sondages montrent bien que selon les évènements les populations réagissent relativement sainement.

3) Les Médias nous manipulent

NON, la capacité des médias à nous manipuler est grandement exagérée et les réseaux sociaux rétablissent l’equilibre

4) Nos élites sont corrompues, se fichent de nous et ne cherchent que le pouvoir…

NON,même si cela est vrai pour une petite minorité d’entre eux. Et encore il faudrait nous expliquer pourquoi et comment un tel dont le parler vrai nous avait convaincus se transforme une fois au pouvoir en une canaille sans foi ni loi

5) Ce sont des traîtres qui vendent la nation aus plus offrants: Le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Bilderbergs etc…

NON, ce ne sont pas forcément des traîtres…C’est pire que cela…

L’explication que je propose  provient d’une caracteristique du cerveau humain. Comparé aux animaux nous sommes les seuls être vivants à pouvoir imaginer des situations utopiques ET À Y CROIRE. Essayez de convaincre un singe de vous donner sa banane en lui expliquant qu’une fois mort il ira au paradis des singes et recevra cent fois plus de bananes en récompense de sa bonne action. AUCUNE CHANCE! Il faut être un humain pour croire cela!

Et c’est là que git le noeud du problème : nous imaginons une situation ou une société idéale future, nous y croyons de tout notre coeur et lorsque les faits nous montrent que la réalité est autre,nous commencons à souffrir de „dissonance cognitive“ c’est à dire à souffrit de l’écart entre ce que nous croyons et la réalité.

Nous n’avons alors que de deux possibilités:

1) rectifier nos croyances en fonction des faits, de la réalité (c’est ce que fait PARFOIS la science…)

2) ajuster les faits en fonction de nos croyances: nier les faits, les déformer, les ignorer, les détruire, leur trouver des explications tordues, transformer des attentats en „accidents du travail“, les attribuer à des déséquilibrés etc…etc…

 

Ce dont il est important de se souvenir ici, c’est qu’une telle dissonance cognitive produit une SOUFFRANCE psychique et parfois même physique et que notre cerveau cherche par TOUS LES MOYENS à la réduire. C’est ce qui permet de comprendre pourquoi des personnes qui ne sont pas des brutes primaires et qui ont un quotient intellectuel tout à fait convenable ou même élevé peuvent inconsciemment s’aveugler à un tel point.

Prenons un exemple simple : une amie, médecin chef de service,  obtient une proposition pour devenir médecin-chef d’une clinique psychosomatique. Peu sûre d’elle même elle va voir son superviseur pour lui demander son avis. Celui-ci l’encourage à accepter en disant avoir énormément apprécié ses compétences et ses qualités humaines. Elle revient de l’entrevue sur les nuages…Mais ce qu’il lui avait dit contredisait l’image qu’elle avait d’elle même. A trois heures du matin,le téléphone sonne. Je décroche et elle s’exclame: „Il s’est foutu de moi! IL S’EST FOUTU DE MOI!“ Entre la croyance fictive qu’elle avait d’elle même et la réalité présentée par le superviseur c’est la croyance qui l’emporte.

Des exemples de ce genre existent à tous les niveaux: individuel, relationnel, familial, sociétal, politique…

Je ne veux pas nier qu’un certain faible pourcentage de politiciens (plus bas qu’on se l’imagine)  soient avides de pouvoir ou d’argent mais la plupart sont honnêtes et  dévoués à leur pays. Je suis sûr que Mosche Yaalon ou Yitzhak Herzog sont sincères mais ils sont victimes de la dissonance cognitive:

Parfois nous avons une très forte croyance centrale. Lorsque l’on nous présente des faits qui contredisent cette croyance, ils ne peuvent être acceptés car cela créerait un sentiment très inconfortable voire douloureux : la dissonance cognitive. Et comme il nous est très important de protéger cette croyance centrale, nous devons ignorer, déformer ou rejeter les faits qui la contredisent“ (Franz Fanon)

Si je suis un soldat allemand et que je doive tuer en masse des juifs, cela contredira l’image que j’ai de moi-même comme étant un homme bon,  humain et incapable de cruauté. La solution? Traiter les juifs de vermine, de rats, de cafards qui pullulent. Les tuer est donc faire oeuvre de salubrité publique et n’est plus un crime contre l’humanité.

Dans l’Occident d’aujourd’hui les musulmans sont vus comme des ex-colonisés qui ont souffert de notre domination. Ils sont les victimes et ne peuvent donc être coupables de meurtres, de décapitations et d’attentats. Cette croyance empêche de défendre nos frontières , d’imposer nos lois et d’expulser tous ceux qui ne respectent pas nos valeurs. Elle permet également d’accuser Israel de dominer « les pôvres palestiniens“ et de nier leurs attentats   qui seront travestis en « actes de résistance“.

Ceci explique que mon fils est à même de réagir avec plus de santé mentale que Barack Obama, David Cameron, Angela Merkel, Francois Hollande et Emmanuel Macron réunis!

Je me permets de désigner la dissonance cognitive qui les accable comme le premier échelon de la maladie mentale.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Essayez de convaincre un singe de vous donner sa banane en lui promettant le paradis une fois mort

  1. J

    Je comprends cette analyse et cela peut expliquer la manipulation des masses.
    Ce que je ne comprends pas, c’est qu’en général, même lobotomisé, l’homme est capable de faire la différence entre le bien et le mal. Je n’arrive pas à comprendre que certains soutiennent mordicus que l’islam n’est pas violent quand on leur met sous le nez la preuve avec les sourates. Et cette manie de comparer avec la Bible me hérisse le poil. La Bible n’est pas un livre qui donne des ordres comme le fait le bouquin à momo.

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      D’accord: La comparaison avec la bible est stupide, fausse et malfaisante! Quant à l’homme capable de faire la différence entre le bien et le mal, vous devriez dire cela aux nazis, aux Khmers rouges, aux Sunnites, aux Chiites, aux Hutus qui ont massacré les Tutsis, etc…etc…L’homme est la seule créature sur terre à créer des idéologies ET À Y CROIRE.

    2. Anastasia

      @J vous avez dit:
      Et cette manie de comparer avec la Bible me hérisse le poil.

      la comparaison est légitime ! la bible est la parole de Dieu. le coran est la parole de son premier contestataire: Satan. La bible est la parole du bien, le coran la parole du mal. Si vous n’avez pas compris cela c’est que contrairement a ce que vous affirmez, l’homme n’est pas capable de faire la différence entre le bien et le mal.

      1. frejusien

        La Bible n’est en aucun cas la parole de Dieu,
        La bible est un récit, écrit par plusieurs personnes, un récit qui raconte l’histoire du peuple « élu de Dieu », le peuple d’Israël,
        Les seules paroles de Dieu contenues dans la Bible sont les DIX COMMANDEMENTS, gravés par Dieu lui-même sur la montagne et donnés à Moise pour guider son peuple,

        On ne peut donc pas mettre sur le même plan la Bible et le coran,

        Quoique le coran, d’après les muz , serait la parole de leur prophète, mais pour ma part, je suis adepte de la théorie selon laquelle, il a été écrit par de nombreuses personnes qui ont rajouté leurs idées personnelles, et qui se contredisent sans cesse, le coran est un tissu invraisemblable de pensées contradictoires et d’ordres contradictoires, avec dans l’ensemble , majoritairement des appels au meurtre, et à l’expansion par n’importe quel moyen de la secte de momo

  2. G1Avis

    Le déni de réalité comme raison à ce désastre ?
    Oui ok, moi j’appelle ça être con !
    Maintenant les 5 (fausses) raisons ‘simples’ que vous avez écarté me semblent tout de même fort justes…

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      Déni de réalité et connerie sont deux mots pour dire la même chose. Quant aux 5 raisons elles existent mais n’expliquent pas tout, par exemple que de braves pères de familles fusillent des milliers de juifs, hommes, femmes, enfants, vieillards (le bataillon allemand 101 dans la 2ème guerre mondiale)

  3. Dunois

    Analyse longue et complexe pour certains (en particulier les politiques qui sont TOUS des malfrats). D’un autre coté, il existe une affirmation à propos des musulmans dévoués au torchon vert. Je cite : si un musulman vous adresse la parole, c’est pour vous mentir ou vous tromper ou vous agresser. S’il pousse son cri « réputé » en hommage à un dieu inexistant, c’est pour vous tuer. C’est court, simple et tout le monde peut comprendre cela. J’ai envie de dire « même un singe ». mais pas un musulman.

  4. otoosan

    Il est vrai que l’inculture historique fait vraiment défaut dans ce pays !

    Nicolas V dans sa bulle « Romanus pontifex » du 8 janvier 1455: (extrait)
    « Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse du Portugal, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle, […] de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins et païens… »

    Et je ne vous parle même pas du Pape Gélase (Vème siècle) !….

    1. Reconquista

      Il y a une différence énorme entre ce que vous citez et le coran. Ce dernier est supposé être incréé et être la parole d’Allah. Mohammed qui du reste n’a probablement pas existé se fait passer pour un « prophète » et ses sert de ces textes pour tuer, violer, voler, massacrer, conquérir et réduire en esclavage. Les rois « chretiens » se servent de la religion chretienne qu’ils pervertissent pour prendre le pouvoir. Cela fait 2 manières différentes d’utiliser une religion pour ses propres fins en se servant de la bêtise des hommes. Sauf que le premier commande le jihad comme devoir divin, les autres pervertissent la religion chretienne et lui font dire le contraire de ce qu’elle prescrit (paix, amour, pardon, anthropie etc).
      Les manipulations des rois et papes chrétiens anciens ne servent pas d’excuses aux massacres des tarés d’allah d’aujourd’hui… apprenez à raisonner tout de même.

      1. J

        Le pire, c’est que cet amalgame fonctionne pour les bobos bien-pensants. Aujourd’hui encore, mon chef me fait remarquer que D. Trump veut provoquer le chaos en reconnaissant le statut de capitale d’Israël de Jérusalem. Je lui rétorque que les Juifs étaient là-bas depuis 4000 ans, et que les « palestiniens » ne sont pas en droit de demander ces terres. Alors il me dit qu’à Jérusalem, tout le monde a envahi tout le monde et qu’on ne sait pas qui a commencé. Donc, je lui explique que les Juifs se sont trouvés là-bas depuis 4000 ans (oui, il faut radoter) et que les Juifs n’ont chassé aucun palestinien (si ce n’est peut-être quelques tribus qui depuis ont disparu). Je lui explique ensuite que les Juifs et les Chrétiens cohabitaient à Jérusalem jusqu’à ce que les muzz (encore eux) envahissent et tuent tous les pèlerins, d’où la Première Croisade. Il a trouvé le moyen de me dire que non, les Croisades étaient en fait les invasions pour répandre le Catholicisme (même pas la Chrétienté). Quand vous avez des personnes qui se fourvoient à ce point, comment voulez-vous leur faire comprendre la différence entre une doctrine politico-religieuse qui détruit tout, et des croyances propres à des peuples ? Pour ce genre de personne, l’islam n’est rien d’autre qu’une autre religion basique.

      2. Edmond RichterEdmond Richter

        « Les manipulations des rois et papes chrétiens anciens ne servent pas d’excuses aux massacres des tarés d’allah d’aujourd’hui… » EXACT!!!
        C’est de la même stupidité que de dire qu’il y a aussi des violences dans la bible. ON EST AUJOURD’HUI NOM D’UNE PIPE! Et c’est aujourd’hui qu’ils tuent en criant Allah ouakbar! La remarque d’OTOOSAN démontre ce que je disais sur la dissonance cognitive

  5. Machinchose

    et merci de ne pas oublier Grouik Grouik

    «  »Le cochon, encore plus proche de l’homme qu’on ne pensait 2314Recevoir la newsletter Une analyse du génome du porc publiée révèle de nouvelles analogies avec l’homme. Une découverte qui confirme l’intérêt de cet animal comme modèle pour la recherche biomédicale.

    En savoir plus : http://www.maxisciences.com/cochon/le-cochon-encore-plus-proche-de-l-039-homme-qu-039-on-ne-pensait_art27532.html

    «  »possible que le judaisme ait interdit de bouffer du porc, histoire d’ éviter l’ anthropophagie ?

    1. Massilia

      « »possible que le judaisme ait interdit de bouffer du porc, histoire d’ éviter l’ anthropophagie ? Excellent Machinchose MDR !!!

  6. pikachu

    On peut souffrir du rhume, d’une rage de dent, de diarrhée et du cancer tout ça à la fois.
    On peut être dans une dissonance cognitive, malhonnêteté, masochisme, esprit de collaboration.
    Vous oubliez surtout que l’islam n’est qu’un fascisme totalitarisme comme les autres. À ce titre, la meilleure explication du phénomène est celle que fournit par parabole Ionesco dans Rhinocéros : nous avons tous au fond de nous une admiration de la force. Nous voulons tous appartenir au groupe des vainqueurs, des plus forts et cet attrait passe avant l’attrait que la vérité peut exercer sur nous. On aime se coucher devant la force, qu’elle soit musulmane, nazie, communiste ou autre et on abdique aisément de la liberté quand on obtient la certitude d’appartenir à la communauté gagnante. La mentalité inverse, c’est le nom de ce site, résistance, l’esprit de résistance. Le personnage du film Matrix que je trouve le plus intéressant est Cypher, le traitre. Sa trahison est on ne peut plus compréhensible : à quoi bon résister ? Pourquoi ? Pourquoi toujours manger de la vache enragée.
    Bref, pas la peine de revoir Matrix, mais de grâce, relisez Rhinocéros. et bravo pour le fiston, vous avez eu la bonne approche, je suppose et cela a payé.

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      Je connais « Rhinoceros » depuis très longtemps et l’ai admiré au théatre puis relu ces derniers temps. Vous avez raison c’est excellent voire génial. Et la tirade de Bérenger, à la fin, me donne la chair de poule tellement c’est beau. Votre explication (la fascination de la force) est aussi juste et n’est absolument pas contradictoire avec la dissonance cognitive qui aide à ne pas s’interroger sur cette fascination. D’ailleurs chez les femmes aussi. Etudiants,nous disions qu’elles aimaient se plaindre aux softies et baiser avec les machos.

      1. frejusien

        La fascination pour la force s’accompagne souvent de la fascination exercée par les hommes retords et habiles manipulateurs,
        au lieu d’inspirer le dégout, ces êtres sans scrupule inspirent à bcp de lâches, une admiration démesurée et inappropriée

  7. reuri

    Une question que j’aime poser à un jean-bobo-vegan :
    « Quand les sarrazins viendront te chercher pour te balancer du haut de la grande mosquée du 9-3 , qui viendra à ton secours , sachant qu’il n’y aura plus de blancs ? » , aucune réponse du bobo adepte du vivrensemblisme.
    Et oui chers collabos, n’oubliez pas que ce sont les blancs sans dents qui composent la majeure partie des militaires du rang, policiers de terrain, pompiers caillassés, employés etc…
    Et le jour où ils ne seront plus là, et bien vous les bobos vous vous retrouverez absolument seuls face aux mahométans armés, alors les féministes anti male blanc que ferez vous quand une femme seule sera cernée par une cinquantaine de momo ?
    Allo , allo le camp du bien ?
    Chaque fois que je veux clouer le bec d’un connard  » progressiste » pro-invasion je pose ces questions, je vous garantis qu’ils ferment tous leurs gueules.

  8. Christine B.

    Il faut savoir aussi que les traductions en français du coran que l’on trouve aujourd’hui format papier, sites internet etc sont très expurgées et édulcorées depuis 2/3 décennies au point qu’on a l’impression de ne plus lire du tout le même livre, ce n’est pas pour rien que dans les mosquées salafistes les prêches se font en arabe à partir de corans en arabe
    Je parle en connaissance de cause, j’ai feuilleté le coran (pendant toute une après-midi il y a 30 ans de ça à la FNAC Internationale – Bd St Germain à l’époque si je me souviens bien) c’était clair comme de l’eau de roche dès la 1ère page…ça ne m’étonne pas qu’à partir de traductions actuelles les gens puissent ne pas voir où est le problème avec l’islam
    Ceci dit je partage l’avis de g1 sur les fausses raisons…

  9. frejusien

    j’ai un bel exemple de dissonnance cognitive poussé à l’extrême dans mon entourage, désormais je sais de quoi il souffre

  10. frejusien

    Pour la comparaison avec les singes, on pourrait dire que les singes n’ont pas d’imagination, ils s’en tiennent à la réalité,
    et les humains en ont peut-être trop ?

Comments are closed.