« Que je t’aime » de Johnny, bras d’honneur à ceux qui veulent tuer la beauté des femmes et l’amour


« Que je t’aime » de Johnny, bras d’honneur à ceux qui veulent tuer la beauté des femmes et l’amour

Avec Johnny, c’est la France d’avant, notre France, qui s’en va.

Johnny Halliday n’a jamais été vraiment ma tasse de thé, je préférais l’immense Brel, j’aimais mieux, aussi, Brassens, Ferrat, Ferré, Barbara et même les Beatles, et aussi Gainsbourg. 

Mais. 

Mais j’ai chanté à pleine voix, comme les autres ados Que je t’aime, ou Les portes du Pénitencier… Ces superbes chansons font aussi partie de la France. Et Johnny était une bête de scène, une sorte de génie qui a réussi ( et ils sont bien peu nombreux à en avoir été capables ) à séduire toutes les générations, les unes après les autres, au fil de sa carrière.  Il incarnait, lui aussi, à sa manière, la France éternelle, sa joie de vivre, son insouciance, l’insouciance des Trente Glorieuses, sa jeunesse, ses forces vives, son appétit de vivre avec l’amour du vin, de la gastronomie, des femmes, de l’amour…

Johnny, c’est un bon Franchouillard, on le croyait éternel, comme on croyait notre France éternelle quand on avait 20 ans. 

Et quel punch, quelle force de vie… Oui, c’était un héros à sa façon, capable de galvaniser des milliers de spectateurs… 

C’était avant, avant l’invasion, avant l’islamisation, avant le pouvoir des sinistres et mortifères Hollande, Cazeneuve, Belkacem, Macron, Collomb, Schiappa et autres  bourreaux chargés de mettre à mort la joie de vivre et la liberté avec nous, les Gaulois.

Allez, encore une petite joie gauloise ce matin 

 

Un grand bras d’honneur à ceux qui voudraient tuer l’amour,  la joie de vivre et la beauté des femmes.  La France c’est ça, et ça restera ça. 

Et un message à retenir : Rester vivant 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


64 thoughts on “« Que je t’aime » de Johnny, bras d’honneur à ceux qui veulent tuer la beauté des femmes et l’amour

  1. Nagau06

    Je n’ai jamais été fan effectivement, mais j’ai grandit avec Johnny, je suis tombée dedans, chaque chanson était un tube, j’ai aussi chantonné certains titres. On le croyait, comme Gainsbourg, éternel. Et ce matin, un vide, avec Monsieur D’ormesson, un néant qui s’ouvre, j’ai l’impression d’être à jamais sans repère. Que nous reste t il? Un pan de notre vie s’écroule, ça y est ça appartient au passé, C’est confirmé notre insouciance d’antan est définitivement terminée. Quelle horreur. Se tourner vers l’avenir…mais quel avenir?

    Reply
    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Oui; il est bien dommage que ces deux disparitions soient si rapprochées, la deuxième ayant tendance à éclipser la première. J’aurais bien aimé entendre encore évoquer notre si spirituel académicien.

      C’est aussi l’occasion de rappeler les précédents disparus, si nombreux et si talentueux. Tellement nombreux qu’on en a oublié l’auteur de : « La mer, qu’on voit danser le long des golfes clairs … » et le comique chantant si gaiement « La lion est mort ce soir » ou encore « Zorro est arrivé-é-é  » . Que de richesses avec tous nos Français. Impossible de tous les évoquer. Plus ceux d’origines étrangères chantant allègrement « La Bohème » ou encore:

      En haut de la rue Saint-Vincent, un poète et une inconnue,
      S’aimèr’nt l’espace d’un instant, mais il ne l’a jamais revue.
      Cette chanson, il composa, espérant que son inconnue,
      Un matin d’printemps l’entendra quelque part au coin d’une rue.

      Les escaliers de la Butte sont durs aux miséreux ;
      Les ailes des moulins protègent les amoureux .
      Petit’ mendigote, je sens ta menotte qui cherche ma main ;
      Je sens ta poitrine et ta taille fine, j’oublie mon chagrin.

      Reply
  2. Sylvie76

    Adieu à l’idole des jeunes !

    O Johnny, si tu savais,
    Comment je t’aimais,
    Jamais, je ne t’oublierais,
    Tu resteras présent chez les Français.

    Tu est parti aujourd’hui,
    Sans faire de bruit,
    C’était cette nuit,
    Et pourtant tu nous as éblouis.

    O Johnny, tu aimais la Vie,
    Tu as honoré la Vierge Marie,
    Malgré la grave maladie,
    Tu as chanté : « O Marie ! »

    Tu est monté aux cieux,
    Pour « Allumer le feu »,
    Danst tous nos yeux,
    On vient te dire « Adieu ».

    O Johnny, « Souvenirs, Souvenirs »,
    Tu est parti cueillir,
    Les fleurs pour nous dire,
    Que tout ne sera pas pire !

    Sylvie

    Reply
    1. reader

      Belle poésie que vous avez là Sylvie, on sent une fan plus qu’amoureuse de Johnny et vous avez bien raison de lui dédier vos pensées, je suis sûr qu’il les entend et les emporte avec lui.

      Reply
  3. Glazik

    Drogue, alcool et pognon !
    Paradis fiscaux, optimisations fiscales, évasions fiscales, fraudes fiscales !
    Franchement, je m’en tape de la mort de Johnny, ce n’était ni un exemple, ni une idole !

    Reply
    1. Frontalier74

      S’il fallait uniquement des saints comme chanteurs, le monde musical serait terne.

      Vous préfèreriez Sœur Sourire, vous ?

      (Elle aussi a été poursuivie par le fisc. Et s’est suicidée…)

      Reply
      1. Glazik

        Pensez ce que vous voulez. Idolâtrer qui vous voulez, mais permettez-moi, au moins, de ne pas en faire autant !
        Taper-vous sœur sourire si vous le souhaitez, et surtout , si elle le souhaite, je m’en fiche !
        Bonne journée avec votre Johnny sur toutes les chaînes, toutes les radios et tous les sites internet.
        Ce que je regrette, c’est que l’on parle de ce saltimbanque, jusque sur ce site !
        Ah que coucou !!!

        Reply
      1. Glazik

        Entre deux pleurs pour votre idole, vous avez trouvé le temps de m’écrire une gentillesse, quel courage !
        Remettez-vous rapidement quand-même, car d’autres causes à défendre nous attendent.
        Bien à vous.

        Reply
        1. jeanne

          Bonjour ,

          je ne pense pas que vous ayez tord mais vous parlez d’une façon sèche à des gens peinés .
          Vous parlez trop tôt et trop durement .
          Johnny n’a jamais été (je cite Christine ) ma tasse de thé mais il faisait partie du paysage ….il n’est plus là. …..il manque plus ou moins et pour vous ,pas du tout .
          Bonne journée
          jeanne

          Reply
  4. JC. P.

    HOMMAGE à JOHNNY, THE BOSS !
    Hommage aussi à Sylvie JOLY, qui lui avait consacré un sketch :

    LA LETTRE A JOHNNY, « sur un papier hippy de Monoprix », « MON JOHNNY JE T »AIME, MON JOHNNY JE TE VEUX, COMME TU ES BEAU, TA LIBERTÉ C’EST MON BONHEUR. Je signe pas, il saura pas qui c’est de toute façon » :
    https://www.youtube.com/watch?v=EhY8QKm0CBw

    sketch en entier : https://www.youtube.com/watch?v=yiOwIvPNOcg

    Tous ces très grands qui disparaissent, ça fout quand même le bourdon !!!

    Reply
  5. Norman

    Triste journée,
    J’ai 70 balais et je n’étais pas un inconditionnel de Johnny et c’est avec tristesse que j’apprends son décès.
    Encore un pan entier de notre BELLE jeunesse et de notre BELLE France qui s’écroule!
    Repose en paix Johnny

    Reply
  6. Machinchose

    ………Mais. …………….

    moi aussi je dirais …..mais…… 😆

    je n’oublierai jamais qu il fut un des tous premiers il y a 25 ans a stigmatiser la racaille des banlieues avec sa célèbre chanson « Ali met li feu !!  »

    tiens, a ce propos, le vieux cagneux , ministre de l’ intérieur il a pris ou non des dispositions pour abolir les feux de bagnoles dans 3 semaines dans toutes la France achélémisée ?
    ou alors il va « brailler » comme le Paon qui « braille » (cri du Paon) que tout va bien et ce ne sont pas 1026 bagnoles qui ont brulé, mais 974, gros sucçès de chaque année, en 3012 de l’ ère chrétienne on tombera en fin a zéro !!

    dire que de pauvres couillons vont se retrouver début janvier sans moyen de transport, pendant que des millions d’ autres couillons verront augmenter leurs primes d’ assurance
    un juste chatiment serait de capturer les incendiaire et de les revendre en pièces détachées….un rein ça se revend facile 90.000 euros…plus le coeur, le foie, les poumons, les yeux….tu peux t’ en payer des SUV dernier cri a ce tarif ….et en plus ça débarrasserait l’ environnement de ces « jeunes » trés nuisibles…

    Reply
  7. Frontalier74

    Il fait partie du patrimoine musical français. Avec de bien belles chansons…

    Un peu voyou quand même quand il faisait le con avec Sardou et Carlos, dans mon village du Vexin, chez son parolier, Michel Mallory.

    Celui-ci nous donnait un petit concert de guitare pour la fête de Noël qu’organisait la maîtresse de l’école communale (dans les années 70, à la campagne, on ne se posait pas de questions existentielles sur la laïcité, l’inclusivité, le respect des « diversités »…)

    Je ne suis pas amateur du « c’était bien mieux avant », mais à écouter mes parents, les années 60 furent effectivement une période de bonheur et d’insouciance.

    Reply
    1. atchoum

      « patrimoine musical français » dites vous ?
      Plus de la moitié de ses chansons sont des reprises de chansons américaines.
      J’ai l’age de Johnny. Il nous a toujours fait rire dans son désir de copier les américains qui frisait le ridicule.
      A part ça, un bon artiste de scène……..

      Reply
      1. Frontalier74

        Et bien, il reste l’autre moitié de ses chansons…
        Par rapport aux rappeurs français qui singent leurs homologues des « ghettos » americains…
        Moi, je préfère Johnny Hallyday.

        Reply
  8. salut l'artiste

    Un gars qui a toujours aimé et respecté son public et toujours rempli généreusement son contrat avec lui . Un gars finalement avec un bon fond et resté simple malgré le succès et l’argent . On aime où pas mais quand même … un dernier grand BRAVO et salut l’artiste …. un vrai !

    Reply
  9. bm77

    Johnny c’est toute ma jeunesse ma sœur c’était Claude François et moi c’était Johnny. Pour nous les gamins de banlieue c’était comme une étoile dans le gris de notre existence . On se reconnaissait en lui , il aimait ce que l’on aimait et nous le faisait partager avec une conviction et une sincérité jamais démentie.
    Sur scène Johnny ne trichait pas et ses fans le lui rendaient bien.
    Ces spectacles étaient les plus beaux et de loin de tous ceux proposés par des artistes Français et même internationaux..
    Lorsque je l’ai vu la dernière fois c’était pour ses 69 ans au SDF, chaque chanson était mise en scène et malgré la pluie il a chanté sans se la faire à l’économie et il est même resté plus longtemps avec nous son public qui en redemandions.
    J’ai connu des gars qui on fait des choses incroyables pour ne pas rater ses concerts.
    On le croyait éternel, tellement il a ressuscité de nombreuses fois dans sa carrière.
    Avec lui rester vivant prend toute sa signification.
    Bien que j’apprécie d’autres formes de musiques, le jazz, la musique baroque, la musique du monde, les chansons à texte, Johnny a quand même une place à part dans mes souvenirs.
    Pour moi c’est comme un grand frère que je perd.

    Reply
  10. roger Morzini

    à Glazik:
    a oui parce que les exilés fiscaux comme Noah, Sy et compagnie c’est
    mieux peut être ? Drogue ,alcool ect ; dans le milieu du show biz à part de rares
    exeption …
    Ce n’est.peut être pas ton idole mais celui de milliers de personnes toutes
    générations, (***) ! même si je suis pas fan et n’aime pas l’idolâtrie perso je respecte..
    Et Gainsbourg et le coup médiatique du billet de 500F brulé en direct lors
    d’un interview du JT
    il avait parfaitement ( même si polémique) résumé la situation fiscale sur les
    revenus ect

    Reply
    1. Glazik

      Donc pour vous, ne pas avoir de respect pour un chanteur exilé fiscal appelé Johnny, implique d’en idolâtrer d’autres, et surtout, blacks, métisses ou musulmans !
      Je me fiche complètement de la mort de ce type, et je n’en respect pas plus pour autant, ceux que vous citez !
      Ai-je la liberté d’apprécier, ou pas, qui je souhaite, sans me faire brocarder par la bien-pensance ?
      Bizarre tout de même, de se faire critiquer par des personnes, qui se plaignent de ne pouvoir s’exprimer librement sur d’autres sujets, comme l’islam !
      Liberté d’expression à géométrie variable, quand tu nous tiens!

      Reply
      1. Frontalier74

        Vous êtes un troll islamique, tout simplement… Sûrement vous appelez-vous Mohammed… Pas de votre faute, c’est inné…

        Reply
          1. Glazik

            Quelle médiocrité !
            Comment pourrais-je vous donner quelque crédibilité, après vos écrits rageurs et larmoyants, sur « l’idole », allant jusqu’à me traiter d’islamiste parce que je ne comprends pas, et n’ai aucune espèce de ferveur ou d’estime pour un interprète de chansons, qui n’avait rien d’un exemple !

            (***)

  11. patriote42patriote42

    comme disait un de mes amis je cite …  » la MORT se moque des couches sociale , elle touche tout le monde … , pauvres ou riches , célèbres ou anonymes , jeunes ou vieux , le seul point d’inégalité dans ce processus c’est la façon de quitter ce monde …..! « 

    Reply
    1. jolly rodgers

      @patriote ,
      malheureusement non ( elle ne se moque pas des couches sociales ) heureux celui qui meurt en aillant remplit sa vie de belles choses , et pour ça mieux vaux en avoir (de l’argent) . quand tu est pauvre , tu a toujours peur du lendemain , tu est toujours harcelé par les administrations , toujours sur les nerfs (ou amorphe ) , toujours obligé de justifier a des voleurs sa bonne fois :agent immobilier , banquier,…. malléable et exploitable a souhait …. les nanas te fuit …bref ,tu n’est plus qu’un mort vivant quand tu est pauvre .
      comme disais l’autre (coluche je crois ) : » la question est pas de savoir si il y’a une vie après la mort , mais plutôt de savoir si il y’a une vie avant la mort  » . mieux vaux vivre 3ans pleinement , que 100 ans pauvre !

      Reply
  12. La moutarde me monte au nez

    Ho, Johnny si tu savais, tout le mal que tu nous fais….

    Johnny, âgé de deux ans de plus que moi, m’a toujours accompagné.
    Depuis une jeunesse qui se cherchait, jusqu’à une vieillesse qui ne s’est pas forcément trouvée et qui ne se reconnaît plus dans la France d’aujourd’hui.
    Il incarnait ce côté qu’on aimerait avoir sans pouvoir se le permettre compte tenu de sa vie professionnelle et sociale.
    Ses chansons ont accompagnées, tout au long de ma vie, mes émois et mes états d’âme et surtout il était, à soixante dix ans passés, la preuve vivante qu’ à cet âge on peut être encore jeune, avec son goût des femmes, des motos et des bagnoles…
    Sur un autre plan, sa croix ostensiblement arborée, sa vie turbulente était un contre-pied subliminal à l’abominable austérité islamique qu’on voudrait nous imposer.
    Salut ami byker, que le croque mort te conduise à travers ciel, jusqu’au Père Éternel.
    Et si tu vois Coluche, demande lui de te rendre ton peigne…

    Reply
    1. claude t.a.l

      et j’ajoute ça ( même chanson de Brel ) :

       » Jojo …..
      Je te dis mort aux cons
      Bien plus cons que toi
      Mais qui sont mieux portant « 

      Reply
  13. .templier.templier

    au revoir johnny….bonne route pour l autre monde!!!!
    je te préfère mille fois a la musique de la diversité…..
    notre jojo national s en est allé…..cette nuit,mes yeux se sont embrouillés…
    JOHNNY ETAIT LA FRANCE ET LA FRANCE ETAIT JOHNNY….
    JE SOUHAITE UN HOMMAGE DE LA NATION AVEC LE PASSAGE DE SA DEPOUILLE SUR LES CHAMPS ELYSEE…
    ON L A BIEN FAIT POUR LES FOOTEUX….
    https://www.youtube.com/watch?v=gbPqiSXTpic
    https://www.youtube.com/watch?v=DxePm48zsx8
    https://i.ytimg.com/vi/Xs-_NZ0LhrA/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEWCKgBEF5IWvKriqkDCQgBFQAAiEIYAQ==&rs=AOn4CLB1311QH5FPUEHRPWuZ4_RyGMVZhg
    http://www.dailymotion.com/video/x2x51gj
    j ai spéculé n importe quoi pour pas aller bosser cet après midi ou je vais faire que écouter du johnny…
    ce couple mythique que j adorai…
    http://www.dailymotion.com/video/x2x51g
    on peut dire et ecrire tout ce que l on veut quand on n aime pas johnny….
    n empeche que,en France….
    une légende est partie…..
    salut JOHNNY….

    Reply
  14. Durandal

    Adieu Johnny,
    Ton public pleure aujourd’hui… Il pleure ton départ, il pleure ce morceau de France, fait de joie de vivre, que tu emportes avec toi…

    Reply
  15. trafapa

    Comme beaucoup je suis triste et l’oeil humide ; humide pour Johny et aussi pour ma pomme qui est depuis 15 jours plus près des 70 ans que des 60 , car là tout est le beau du saltimbanque , c’est qu’il est indissociable de son public . Johny était humain , il exhalait la gentillesse et la simplicité , celles qui manquent aux « puants » qui envahissent aujourd’hui le « chaud-bize » . Il était des nôtres qu’on le veuille ou non . Mon premier 45 tours date de Noel 1964 (je crois) , « Pour moi la vie va commencer . . . » juste après le Teppaz orange , temps bénis . . .

    Reply
  16. Abel

    Adieu Johnny
    Depuis ma naissance j’ai toujours entendu tes chansons tu était un morceau de notre France tu restera à jamais vivant dans le cœur de tes fans.

    Reply
  17. jeanne

    Merci Christine d’évoquer Jean Philippe Smet .
    Bien entendu que je préférais Brel , Brassens et les autre .
    Cependanr pour la semaine c’est beaucoup :

    Jean d’Ormesson puis Johnny , chacun dans son genre mais c’est une partie de nous .

    Je comprends alors pourquoi je suis triste .

    Reply
  18. Xtemps

    Oui les gens partent un jour pour laisser les souvenirs, mais la France sans vous les vrais français n’est qu’une boîte vide et que par les autres, les immigrés, la France n’aurait jamais été la France, sans vous le vrai peuple français, les vrais Gaulois.
    Je doute fort qu’un jour il y aura un Johnny musulmans, noir ou Chinois.
    Demandez à un arabe, un congolais ou un Chinois de chanter dans leurs langues que je t’aime pour voir.
    Johnny était d’origine Belge, comme Jacques Brel, juste à côté une fois, d’autres comme la plupart des artistes étaient d’origines européennes en grande partie, de la civilisation occidental libre.
    Oui c’est un pan qui disparaît grâce à des cons aux pouvoirs qui n’ont pas su préserver les vrais richesses du pays et de l’Occident, et la composition de la population n’est pas la même que celle d’avant, les chansons ne sont déjà plus les mêmes aujourd’hui.
    Ce qui faisait la France, c’est pas les autres qu’ils ne le sont pas, mais des français bien d’origines.
    Un Cyrano de Bergerac, une Lucienne Delyle, un Jacques Brel ou un Gainsbourg qui nous ont quitté, la France était resté après eux, il n’y a jamais eu des pans entier qui partaient, au contraire, c’était encore plus une France après leurs passages.
    Aujourd’hui les artistes partent les uns après les autres, comme d’autres d’ailleurs, mais la France, comme l’Europe avec.
    C’est l’Europe défiguré, un ethnocide de toute une civilisation occidental, à cause des sales crottins aux pouvoirs qui ne voient que de l’argent sans les peuples d’origines, le vide.

    Reply
  19. jolly rodgers

    moi je viens du hard rock et du punk rock , je préfère donc Vince Taylor a Johnny .
    mais il faut reconnaitre que des titres comme : retient la nuit et toute sa période des années 60’s a 70’s étaient bonne , après il a fait de la variété .
    en chanteur français idem je préfère brel,piaf,barbara,bashung,manset,po verdier,daho ……….et l’inoubliable daniel darc .

    Reply
    1. hathoriti

      les goûts musicaux sont variés et pourtant, Johnny fait quasiment l’unanimité ! pour ma part, je n’apprécie aucun chanteur (même pas Piaf, Brel, Brassens ou Barbara, etc…)je déteste les variétés et je n’aime que la musique classique, le grégorien…j’y peux rien, c’est comme ça ! Je n’ai aucun cd de Johnny, il ne m’a vraiment jamais intéressée, mais…quand même…! il a été un puissant symbole pour la jeunesse, il pensait bien et juste (même s’il a mené une vie de patachon !) et son départ va laisser un vide…c’est maintenant qu’on s’en rend compte…salut, Johnny ! Puisse-tu connaître une autre vie et d’autres joies maintenant !

      Reply
    2. bm77

      Vince Taylor je l’ai vu tout jeune sur notre TV noir et blanc qui se déhanchait tout habillé de cuir noir.
      Franchement ce fut un choc à l’époque car il faut remettre les choses dans leur contexte. La France Gaulliste de l’époque était assez pesante et figée et ces gens qui faisait du rock’n’ roll débarquaient comme des martiens avec cette énergie folle et cet appétit de vivre qui ne pouvait que nous plaire à nous les jeunes. Je me rappelle qu’à 5 ou 6 ans je m’essayais déjà au twist sur une chanson d’un certain Johnny.
      Mes premières chansons à texte ont été « da dou ron ron  » et « les bras en croix ». On a les références que l’on peut!
      Ce qui ne m’a pas empêcher d’ apprécier Piaf, Montand, Aznavour, Bécaud et Brel dont nous écoutions religieusement avec ma mère les récitals retransmis parfois à la radio.
      Pour Brassens c’était plus difficile parce qu’il utilisait parfois des références littéraires et poétique dont je ne comprenais pas encore la signification.

      Reply
  20. Alexcendre 62

    Un témoin et un acteur de notre temps s’en va .
    Admirateurs ou fans ou non admirateurs de Johnny devant le mort on s’incline et on marque une attitude de respect surtout on s’abstient des commentaires désobligeances . Comme le disent certains propos c’est un morceau de France qui s’en va , moi aussi je suis triste de sa mort car il correspond aussi a ma génération. Cette génération a porté des hommes et des femmes sur un souffle de créations exceptionnelles et dans énormément de domaines , la deuxième tristesse lors du départ de ces géants est que nous sentons bien que c’est fini et que la pompe est désamorcée . Avec ce que nous récoltons en ce moment sans nous l’avouer nous avons peur rentrer dans l’obscurité comme ce fut le cas des grandes civilisations lorsqu’elles se sont disloquées hier un documentaire sur la Grèce nous l’a encore rappelé .

    Reply
  21. Amélie Poulain

    Certains aiment d’autres n’aiment pas Johnny Halliday chacun ses goûts mais on ne peut nier son talent et toute la ferveur et l’authenticité qu’il mettait à interpréter ses chansons certaines étant vraiment très belles et touchantes de vérité.

    Personne n’est parfait, il avait ses démons qui ont, entre autres, sans doute tristement raccourci sa vie mais il a su toucher le coeur de beaucoup de gens et de, notamment, beaucoup de Français.

    Un petit pincement au coeur pour son départ même si je n’étais pas une inconditionnelle fan….. Il y a quelque chose de la France qui s’en va.

    Reply
  22. frejusien

    C’est toute une époque qui fout le camp ! et Johnny c’est encore de la chanson française et populaire, qui touche toutes les générations,
    D’Ormesson le 5 et Johnny le 6,
    ce sont deux paires d’yeux bleus qui se sont éteintes sur notre planète et dans le cœur de bien des gens,
    Ils vont manquer à beaucoup

    Reply
  23. Claude LaurentClaude Laurent

    Drogue, alcool et pognon ! Oui Glazik comme beaucoup d’autres dont des fils de ministres etc.

    mais au moins il respectait son public, il montait des spectacles nécessitant des centaines de personnes et ses chansons à succès, paroles et musique, avaient du sens, autre chose que les braillards pênes en arrière pouce et index écartés.

    S’il avait été agressé par une CPF, là il y aurait eut du monde dans la rue et je ne crois pas que les « bickers » seraient venus avec des panneaux « vous n’aurez pas ma haine » !

    Il représentait la jeunesse et l’énergie. Comme Line Renaud le disait, on croyait qu’il s’en sortirait encore. Que voulez-vous, on ne peut investir massivement dans la recherche contre le cancer et en même temps rénover les banlieues et soutenir les pays qui nous reprochent de les avoir modernisés. (reproches encore lus hier dans des commentaires africains contre la France, suite à la visite de E.M)

    Reply
  24. Grain de riz

    Bien triste journée,pour moi aussi,même si je n’étais pas fan de Johny.Ce matin en apprenant la nouvelle j’ai eu le cœur bien gros,même si on s’attendait à ce décès d’un jour à l’autre.Ses chansons sont très présentes dans tous les esprits,il faisait partie de la vie de tout le monde,du patrimoine culturel en France.En plus c’était quelqu’un de sympathique.

    Reply
  25. reader

    Merci du fond du cœur Christine et à tous les fans ou pas fans, personnes respectueuses, de pouvoir lire tous ces messages d’amours, pour un grand homme tel Johnny, comme toi, il n’était pas ma tasse de thé, mais j’ai appris dans le temps à apprécier cet homme pour son charisme et toutes ses chansons qui nous remontaient souvent le morale, dans des moments difficiles ou de moments langoureux, nous perdons une stature immense que nous ne sommes pas près d’oublier. Hommage et respect à toute sa famille. .

    Reply
  26. PJP

    JOJO , tu va nous quitter dans 2 jours rejoindre la lumiere spatiale, tu auras sans cesse transmis ton énergie positive qui nous faisaient rebondir dans les aléas de l’existence . Tu pars au bon momment , souhaitant que ton départ victorieux puisse anonncé les déclics des français amorphe face au combat qui nous attends.

    Reply
  27. Armorique

    je met mon grain de sel

    pas fan de Jhonny , titalement … mais depuis ma jeunesse je l ‘écoute
    une présence sur scéne , du charisme , bien entouré,

    beaucoup de Français l ‘aiment , c’est une figure encore qui s ‘en vat

    je le préfére mille fois aux rappeurs qui se produisent maintenant

    qu ‘Il repose en paix …

    je pense que nous le regretterons ,

    Reply
  28. Diogène

    Vive Johnny et bravo à tous nos grands chanteurs populaires ( Delpech avec sa voix magnifique notamment), notre belle France est maintenant envahie par l’obscurantisme le plus total mais, la plupart des « intellectuels », les grands brasseurs de vide, trouvent « ça » normal…

    Reply
  29. palimola

    Encore un grand qui s’en va , quoi qu’en disent certains aigris il fait partie du patrimoine musical Français , moi j’aimais bien ses chansons des années 70 surtout , je connais des personnes pour qui c’était une idole comme par exemple un gars qui l’a vu plus de 100 fois sur scène ! J’ai lu ici des commentaires concernant son argent , je rappelle que Johnny Halliday n’a jamais contraint personne a acheter ses disques ou assister a ses concerts , il n’a pas non plus plongé les mains dans le pot de confiture contrairement a certains personnages du monde politique a qui effectivement on devrait demander des comptes . Avec Johnny qui part c’est encore un peu de souvenirs de l’ancien monde heureux que nous avons connu qui s’efface .

    Reply
  30. G.ménage

    Enterré a saint barth le Johnny! moi ça me choque un peux.
    Je suis pas fan mai la? c’est un vrais coup de P…e.
    Choquant aussi, les parasites qui chante les tub a Johnny sur sont lit de mort ( louane exct..

    Reply
  31. La moutarde me monte au nez

    Aujourd’hui, j’ai revêtu mon armure de cuir et mon heaume de plastique puis j’ai enfourché mon cheval de feu et d’acier pour aller chevaucher avec de parfaits inconnus, devenus mes frères du moment, de Cannes à Saint Laurent du Var,
    simplement pour être en communion avec Johnny qui partait et ceux qui l’avaient aimé.
    Depuis Guy Gilbert, prêtre des ´´ loubards ‘´ jusqu’aux présidents anciens et nouveau, devenus sympathiques pour la circonstance, en passant par les comédiens et musiciens et les millions d’anonymes, nous étions tous réunis autour de ces souvenirs communs de nos vies, de nos souffrances et de nos joies que Johnny avait si bien su chanter.
    Je crois que, au moins pour ceux de ma génération, issue du baby boum, devenue le papy boum, nous avions compris qu’en disant cet au revoir à Johnny, c’est aussi à ce qu’il nous restait de jeunesse que nous disions adieu.
    La vie continue, bien sûr, mais plus rien ne sera pareil.
    Salut Johnny.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *