Nationalistes vainqueurs en Corse ? Normal, Macron a été choisi pour détruire les Etats-Nations


Nationalistes vainqueurs en Corse ? Normal, Macron a été choisi pour détruire les Etats-Nations

La marche inexorable des Etats-nations vers leur disparition, en Europe a commencé et les dernières élections en Corse en sont l’éclatante démonstration.

I Pourquoi ces élections territoriales ?

C’est le résultat de la loi NOTRE ( nouvelle organisation territoriale de la République ) qui a créé une Collectivité territoriale unique (CTU) issue de la fusion des deux départements actuels et de la région.

Par des scrutins de liste proportionnels, avec une prime à la majorité, il s’agit de remplacer les élus de 2015 par 63 élus 2017 sans changer quoi que ce soit aux compétences des anciennes chambres. Enfin, c’est ce qu’ils disent…

Et comme chacun avait peur de perdre sa sinécure, ils ont inventé une seconde chambre qui servira de « conseil » ( on ne rit pas ) à la nouvelle assemblée, cette chambre sera constituée d’élus locaux, d’intercommunalités et de communes… De quoi consoler les élus locaux de leur éventuelle défaite aux élections qui viennent de se dérouler (premier tour hier, second tour la semaine prochaine ) parce que l’on peut deviner qu’il y aura des remboursements de frais de déplacement, des jetons de présence et peut-être même un « salaire » associé….

II Les résultats, sur fond d’abstention plus qu’importante, ce qui dit le peu d’espoir mis dans les élections par les Corses, comme par les autres Français. Et relativise sérieusement les cocoricos des indépendantistes et autonomistes.

La coalition nationaliste de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni est arrivée en tête du premier tour avec 45,36% des voix, selon les résultats définitifs officiels.

La droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni arrive en deuxième position du scrutin avec 14,97% des voix, suivie de la liste Les Républicains emmenée par Valérie Bozzi (12,77%) puis de la liste La République en marche de Jean-Charles Orsucci (11,26%). Source

FN et socialistes éliminés dès le premier tour. Il est clair que le vote protestataire, anti-Macron, s’est reporté sur les indépendantistes-autonomistes-régionalistes.

III C’est la victoire des européistes fous, désireux d’une Europe des régions, c’est donc la victoire de Macron.

On rappellera que la loi NOTRe a été promulguée le 7 août 2015, alors que Macron était Ministre de l’économie, de l’industrie et de l’économie numérique depuis déjà un an et pour encore une année.

http://www.gouvernement.fr/action/la-reforme-territoriale

Macron, pendant la campagne des présidentielles, a clairement montré qu’il était pour la suppression des échelons administratifs.

Nous réduirons le millefeuille administratif. Nous supprimerons au moins un quart des départements, là où ils peuvent être rapprochés de l’une de nos grandes métropoles. […] En concertation avec les élus, nous simplifierons l’administration territoriale en confiant aux services des métropoles les compétences des conseils départementaux où elles se situent.

http://www.lemonde.fr/programmes/collectivites/la-reforme-territoriale

Mais, surtout, le vote d’hier a clairement montré le refus de la politique instaurée en France depuis  Hollande au moins, la dégelée infligée aux socialistes en est la preuve éclatante. 

Et, face à un Macron qui incarne la mondialisation, les ravages du libéralisme et donc les destruction des identités, face à un FN peu audible, peu clair même sur l’Europe et ses dégâts, il était évident que les indépendantistes-autonomistes et leurs cousins régionalistes l’emporteraient. 

Pour la plus grande joie de Macron, de Merkel et de Juncker. 

Il leur faut amener peu à peu les régions d’Europe et surtout celles de France à demander autonomie dans un premier temps, avant  l’éventuelle  marche vers l’indépendance. Et hop l’Europe des régions, et hop l’Europe des petits états isolés, perdus, voués à obéir à l’UE….

Nous savons tous que la France qu’ils espèrent tous de leurs voeux, c’est celle-ci, une France réduite à l’Ile de France…

Leur duplicité éclate pourtant. Ils visent tous l’indépendance de la Corse à terme mais ils ont fait campagne ( et continuent pour le second tour ) sur le thème : la Corse ce n’est pas la Catalogne… Parce qu’ils savent que la perspective d’une Corse indépendante fait très peur aux Corses, lucides : la Corse est de toutes manières trop pauvre pour s’en sortir sans la métropole. Faisons confiance à Bruxelles et aux Macron qui pullulent en France et ailleurs pour leur faire croire qu’ils pourront avantageusement remplacer la France par l’Europe.

Alors ils s’installent, ils grignotent peu à peu le socle républicain, le socle de la République une et indivisible… Et Macron a un orgasme. Il a réussi son premier coup sans en avoir l’air, sans avoir l’air d’avoir manipulé quoi que ce soit, alors qu’il a tout fait et qu’il a été choisi pour succéder à Hollande par Bilderberg et compagnie pour, précisément, détruire notre pays. 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


30 thoughts on “Nationalistes vainqueurs en Corse ? Normal, Macron a été choisi pour détruire les Etats-Nations

  1. Jean Lafitte

    Belle analyse, et lucide !
    Merci, Christine.

    Que de rêveurs !… sauf lorsqu’il s’agit de se ménager des rentes payées par le pauvre con-tribuable…

    Et à propos de la Catalogne, un groupuscule occitaniste d’extrême gauche avait organisé à Pau une manifestation pour soutenir les indépendantistes catalans, samedi25 novembre.
    Résultat, dans la presse de Pau de lundi dernier : « Sous la pluie, et dans l’indifférence quasi générale à deux pas du marché de Noël, moins d’une trentaine de personne se sont à nouveau mobilisés… »
    Je rappelle qu’avec son agglomération, Pau compte quelque 150 000 habitants !

    Reply
  2. Xtemps

    Ils essaient tous les moyens pour garder le pouvoir sur les peuples européens et ce qui se passe en Europe, se fait dans le monde entier pour le pouvoir mondial.
    Ils veulent détruire toutes les cultures, traditions et toutes les races de la planète, tout en pillant les peuples du monde de leurs richesses.
    Ce sont tous les peuples du monde qui sont concernés, musulmans avec.
    Les extra européens doivent comprendre les atteintes contre leurs cultures, traditions, leurs races et leurs richesses pillés actuellement, s’ils restent en Europe, comme tous les peuples européens doivent aussi le comprendre la politique criminel du pouvoir en place.
    les peuples du monde doivent s’unir tous pour leurs survies contre l’empire Fasciste.
    Nous sommes les 99 % de la planète contre le un % de l’empire Fasciste.

    Reply
    1. jolly rodgers

      @ vous dites  » touts les peuples du monde sont concernés , musulmans avec » . vous dite les mêmes bêtises que les gauchistes .
      l’ islam et le capitalisme international marche ensembles pour nous détruire.
      l’islam est par essence anti révolutionnaire !

      Reply
  3. Machinchose

    Gilles Siméoni…..

    ça va réjouir tous les Juifs tunes qui portent ce nom, avec sa variante « orientalo-hébraisée » : Chemouni

    d’ ailleurs même l’ huma le confirme !

    bien sur l’ huma ce n’ est pas vraiment trés serieux…..mais va savoir 😆

    https://humanite.fr/sur-les-traces-de-la-memoire-juive-en-corse-612964

    Madame Tasin, comme je vous le disais le petit est passé me faire une adresse mail, que je vous ai aussitot communiquée sur votre mail de contact et au nom de mon pseudo
    l’ avez vous reçue ( c’ était a propos de la boutargue de la semaine passée)
    comme je me sens vraiment tel un Néanderthalien devant une boite de cachous Lajaunie , avec cette machine, je souhaite avoir votre avis, savoir si ça a marché..

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Je crois l’avoir vue ne vous inquiétez pas, merci de votre patience j’ai la tête sous l’eau et les courriels passent après le reste, à très vite

      Reply
  4. claude t.a.l

    Peut-être aussi que les Corses se disent ( affaires de Sisco, Ajaccio, etc … ) :
     » la France est foutue, autant se tirer le plus possible « .
     » arabi fora  » ( les arabes dehors ) est écrit partout en Corse.

    Reply
    1. rinocero

      Oui mais la coalitique Simoni, Talamoni (auto,omistes et indépendantes qui est arrivé en tête au premier tout est plutôt de sensibilité de gauche et ne relaie pas les inquiétudes d’une partie de la population corse vis à vis de la population maghrébine vivant en Corse et du risque de radicalisation encore plus importante d’une partie de cette communauté .

      Reply
    2. Anne Lauwaert

      ah vous aussi vous pensez cela – les Flamands aussi en ont raz l^bol de l’invasion mais ils sont coincés par l’UE

      les séparatistes ne sont-ils pas l’avant-garde de la reconquista?

      Reply
      1. frejusien

        Pas du tout ! ne vous faites pas d’illusions, Talamoni a déclaré aux maghrébins, « vous êtes corses comme nous  »
        j’ai des amis en corse qui votent FN et qui sont écœurés par la tournure des évènements

        Reply
  5. BAUDINAUD Dominique

    Chère Christine, vous n’y êtes pas tout à fait. Moi qui habite en Corse et qui suit « Corse de cœur » depuis toujours, peux vous dire que l’alliance Siméoni/Talamoni n’a qu’un but électif.
    Concernant le leader de Pè a Corsica (Mr Siméoni) il n’est pas question de tomber dans les travers autonomistes de Mr Talamoni parce qu’il sait très bien que CE N’EST PAS POSSIBLE.
    Je ne dis pas que dans 10 ans peut-être ils ne ferons pas un nouveau référendum pour poser la question aux Corses mais ils ne sont pas stupides et savent très bien que sans la France ou à défaut l’Europe nous ne pourrons pas survivre en autonomie.
    Je suis désolé de ce contrepied parce que, par habitude, je partage toujours vos sentiments sur la politique du pays.
    Nota : Le FN, pour qui je votait depuis 1972 étant devenu très nul et ici, en Corse, peau de chagrin, vous aurez compris que maintenant mon engagement reste Nationaliste mais Nationaliste Corse.
    Cordialement et amicalement

    Reply
    1. Sorgdafur

      Le pire est toujours possible. L’Autonomie de la Corse, pour l’instant du dommain du possible seulement, va devenir une réalité si les choses, au niveau européen, devaient suivre leur cours actuel.

      Quand vous serez indépendants, je vous invite à vous poser la question : qui étaient les plus nuls, du FN, ou des copains de M. Talamoni ?

      Reply
    2. Conan

      Ah bon ?
      Hé bien renseignez-vous et demandez leur quelle est leur position devant le danger de submersion islamique, surtout dans notre île qui où la densité d’arabo-musulmans est la plus importante de toute les régions de France …
      Et soyez assez aimable de nous retransmettre leur réponse … Merci !
      Cela changerait sans doute du tout au tout si l’Etat français décidait de laisser à la charge de la seule CTC toutes prestations telles que RSA, APA et autres allocs pour tout nouvel étranger venu s’installer en Corse sans contrat de travail.
      Je pense qu’à partir de ce moment là, cette clique d’atonomo-indépendantistes auront à cœur de faire vérifier par quelques douaniers qui débarque des ferrys Livourne/Bastia et quels mafieux se chargent des traversées maritimes privées entre Sardaigne et Corse du Sud……….
      Continuez à bien veauter !
      Très cordialement
      Un populo-francouillard !

      Reply
    3. frejusien

      Cette idée que la corse ne pourrait pas survivre seule, est encore un cliché imposé de l’extérieur pour faire peur à la population, et la plupart fonce tête baissée dans ce paradigme réducteur et totalement dénué de fondement,
      la plupart des petits pays s’en sortent très bien , voire mieux que les grands

      Reply
  6. Fomalo

    Je ne comprends pas votre analyse, si ce n’est la question portant sur le pourquoi de la CTU.Si c’est pour  » leur faire croire qu’ils pourront avantageusement remplacer la France par l’Europe », ce qui n’est pas le cas de la majorité des Corses que je connais,( et Talamoni, au soir des élection n’a pas eu ce genre de discours discours) il faudrait tout de même démontrer que l’action du Bilderberg, coaliserait les Trump & consorts, Juncker, Xi Jinping, Poutine etc… etc.. et ce n’est pas parce que la maqueronne est allée inaugurer la naissance en captivité du dernier panda que l’on peut faire cet amalgame. A ce compte,Obama, Hariri et l’héritier futur saoudien feraient partie du funeste complot?

    Reply
    1. Sorgdafur

      C’est pourtant clair. Peut-être êtes-vous nouveau sur ce blog, mais il y a eu des commentaires pour expliquer que l’Allemagne a réussi à faire adopter par Bruxelles, il y a une paire d’années déjà, un « projet des régionalismes et des minorités régionales » dont le but – inavoué bien-sûr – est le morcellement des états-nations (sauf l’Allemagne comme par hasard), afin de parvenir à un leadership européen complet et définitif. Ces commentaires citaient leurs sources.

      Et le fait est que nous sommes en plein dedans, et qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le voir : Catalogne, mais aussi Ecosse, Lombardie, Vénétie, sans parler des « droits » divers, en particulier au niveau linguistique, qu’acquièrent régulièrement, depuis quelques années, les indépendandistes et régionalistes en-dehors des régions citées.

      En ce qui concerne plus particulièrement la Corse, beaucoup de gens s’imaginent que les Corses voudraient leur indépendance à cause du naufrage français (que personne ne conteste…) et du souci de ne pas subir l’invasion maghrébine. Mais c’est oublier que l’indépendantisme corse a choisi la violence armée dès les années 70, à une époque où la situation de la France n’était pas comparable au désastre actuel.

      Moralité, allez-y, bousillez tout, soyez indépendants puisque ça vous fait plaisir et que la France c’est si nul que ça. Mais vous ne viendrez pas pleurer quand vous constaterez que le futur Reichskanzler, celui qui succèdera à la mère Merkel, ne distribue pas les subventions mais les coups au cul, et fera bosser vos « frères, sœurs, cousins et cousines » à moins que le smic dans les usines qu’ils montera chez vous, où ça marchera à la schlague. Vous n’aurez que les yeux pour pleurer et ce sera bien fait pour vos gueules.

      Reply
  7. Frontalier74

    « L’Europe des petits états isolés, perdus, voués à obéir à l’UE »…

    Et sans moyens face aux rouleaux compresseurs américain, chinois…

    Les limites de la France reprendront peut-être celles de l’ancien domaine royal capétien…

    1500 ans pour construire un grand Etat-Nation, 50 ans pour tout détruire…

    Reply
  8. Anne Lauwaert

    Je me réfère à l’article
    http://ripostelaique.com/la-russie-se-prepare-a-affronter-une-europe-devenue-musulmane.html
    n’est-il pas possible que les mouvements de séparatisme comme celui de la Corse, de la Catalogne mais aussi de la Flandre sont des mouvements de refus de sa politique musulmano-immigratoire de l’UE ? Ne peut-on pas voir le séparatisme comme le début de l’effondrement de l’UE et de la reconquista nationaliste ? Dans la guerre contre l’Europe musulmane la Corse indépendante nationaliste pourrait être un point d’appui important.

    Reply
    1. Sorgdafur

      Que ce soit en Corse, en Catalogne ou en Flandre, les raisons de l’irrédentisme n’ont rien à voir avec l’invasion musulmano-migratoire car elles lui sont bien antérieures. Ce qui a déchaîné l’indépendantisme, c’est la décadence et le déclin de l’Europe, son laxisme au-delà de toute stupidité, et pour finir – cerise sur le gâteau – ce petit coup de pouce donné par le monstre mondialiste bruxellois.

      Le résultat sera une collection de « régions » européennes sans moyens financiers, sans envergure industrielle, sans politique internationale, sans diplomatie, sans moyens de défense, gouvernée et exploitée par un seul pays resté la seule puissance et qui trônera au milieu des mendiants :
      l’Allemagne.

      Les Corses, les Basques et les Catalans peuvent bien parler d’indépendance : ils se seront « libérés », les imbéciles, en créant le IVème Reich !
      Mais ça ne fait rien : ils pourront toujours se consoler en gardant leurs chèvres dans leur langue natale !

      La question de savoir si ce conglomérat de régions entraînerait la chute de l’UE et rendrait possible la résistance contre l’invasion migratoire ne se pose même pas. Des régions enclavées, sans moyens, seront suspendues à Bruxelles pour quémander et obtenir les subventions dont elles auront fatalement et cruellement besoin. Elles devront donc, plus que jamais, subir sa politique mondialiste. Et dans ces conditions, je vous laisse imaginer ce que pourra être la « Reconquista nationaliste ».

      Dans la guerre contre l’Europe musulmane, la Corse française aurait dû être le point d’appui à partir duquel bloquer les bateaux de migrants partis du Maghreb. La Corse indépendante « nationaliste » sera leur marche-pied pour venir s’installer en Europe plus facilement.

      Reply
      1. la-peste-et le-choléra

        Non, l’Allemagne est en train de dégringoler. Ses caisses se vident, la criminalité augmente, ses enfants ont des difficultés de lecture (derniers chiffres). Elle n’aura bientôt plus les moyens d’une politique ambitieuse. Le danger ne vient pas de l’Allemagne, il vient d’ailleurs, de groupes plus puissants que les états. Tout a été fait pour écarter le danger d’une Allemagne militarisée, rien qu’à voir la tête de la LA ministre de la défense, ancien médecin et mère de 7 enfants, on comprend déja. Elle a tout fait pour saper les forces vives de l’armée, au niveau matériel comme moral. Une armée d’allochtones a été envoyée pour pomper les ressources de l’Allemagne qui aura bientôt le même niveau de médiocrité que la France. Merkel, qui n’a aucun scrupule, a été mise en poste pour s’assurer que le programme tournerait convenablement. Heureusement qu’il y a le parti de droite, qui a fait une entrée fracassante au Parlement. Merkel n’a toujours pas pu former de gouvernement et le chef du parti allié depuis toujours de celui de Mme Merkel a dû se choisir un nouveau chef.
        Les paradigmes sont en train de changer.

        Reply
        1. Sorgdafur

          L’Allemagne n’est pas en train de dégringoler. Ce ne sont pas des difficultés passagères (la mère Merkel est remplaçable et ses actuelles vicissitudes, on s’en fout à Washington, à Moscou et à Pékin) ni le fait que beaucoup d’Allemands vivent plus chichement qu’avant, ni les migrants (que l’Allemagne a d’ailleurs commencé à redistribuer à ses voisins) qui vont remettre en cause sa puissance industrielle, son dynamisme bancaire, ou encore son rapprochement diplomatique avec les Etats-Unis (opéré sur le dos de la France par Kohl à l’époque de la réunification).

          L’Allemagne n’est pas, certes, le plus gros problème que nous avons, mais il est le plus gros problème que nous avons en Europe et la plupart des Français n’en ont pas bien pris la mesure…

          Reply
    2. Conan

      Non et non ! Vous n’y êtes pas !
      Comme en Catalogne et peut-être bien aussi en Grèce, les dirigeants de ces mouvements s’imaginent élargir leur électorat et conforter leur carrière politique grâce à ces arrivées de « réfugiés » qu’ils regardent comme une nouvelle masse de manœuvre et un nouvel électorat captif !!!….
      Les euro-députés euroseptiques et anti-immigration en ont fait les frais en Février 2016, à l’occasion d’un séminaire auquel ils devaient participer dans la région d’Ajaccio…
      Accueillis à l’aéroport par des centaines de braillards autonomo-indépendantistes auxquels se mêlaient de jeunes maghrébins des cités ..
      Leurs deux autocars ont été caillassés ( vitres cassées etc…) et leurs conducteurs ont eu toutes les peines du monde à s’extirper de l’aéroport (arbres abattus en travers de la route etc…)
      Je ne connais pas la situation de la Flandre, mais je crois ne pas me tromper en disant qu’il n’y a rien à espérer du point de vue de la Reconquista chez les « autono-fumistes » catalans, corses etc…
      Cela parait incroyable mais c’est ainsi !…

      Reply
  9. Conan

    Christine a raison : pour anéantir le concept d’Etat-Nation, il faut aider à la désintégration de cette dernière, notamment sous prétexte de régionalisation et d’indépendance régionale…..ceci conjugué bien sûr avec l’importation continue de nouveaux allocgènes… Ce sur quoi sont d’accord nos autonomo-indépendantistes dont les leaders n’y voient que de belles perspectives personnelles de carrières politiciennes et de pouvoir d’influence.
    D’autant plus que les RSA et autres prestations ne sont pas payés par la Collectivité Territoriales mais par l’Etat français !!!!…
    Comme partout ailleurs en France, bienvenue à ce nouvel électorat !!…
    Voilà un beau tour de force, car leur succès va à l’encontre de ce que ressentent majoritairement les corses vis à vis du phénomène d’invasion migratoire, ce qui ressort constamment à chaque élection présidentielle qui place le FN toujours en tête !
    Alors, autant pour les municipales et législatives ce sont des notions de famille et de clans qui entrent en jeu, autant cette dernière élection établit bien que c’est le militantisme qui fait l’élection !
    C’était tellement plus agréable de rester sous la couette ce 1er Dimanche vraiment froid …On se contentera d’aller voter au 2ème tour …
    Et oui, mais les autres se sont levés tôt et sont allés voter ! De vrais militants ou des exécutants très obéissants répondant à certaines consignes… Et il n’y aura pas de 2ème tour pour faire connaître son refus de l’invasion migratoire !
    Enfin, relevons aussi l’apathie des représentants locaux du FN qui n’ont même pas jugé utile de demander un droit de réponse au journal Corse-Matin
    qui avait commis un article diffamatoire sur Marine, présentée comme raciste, le lendemain de sa visite du 26/11 à Folelli en soutien à Charles Giacomi… Pourtant la capacité d’influence néfaste dudit article quelques jours avant l’élection était indéniable !

    Reply
  10. butterworth

    comparaison petits pays AVEC LA FRANCE dette publique immigration islam niveau de vie FRANCE LUXEMBOURG FRANCE LICHIENSTEIN FRANCE MONACO ect et frontieres de la france depuis l an 500 VIDEOS WEB et celles de l europe et celle previsions DU FUTUR

    Reply
  11. mac gyver

    Mondialisme, européisme, tout est OK pour la destruction des pays. Les quelques patriotes qui restent se réfugient dans le régionalisme. C’est ce que souhaite l’ UE , la destruction des identités nationales pour asseoir son pouvoir ,exercé en coulisse par les lobbies. L’affaire du Glyphosate , montre combien les français ne sont plus maitres chez eux. Pourtant il en va de la santé des gens. Mais cela ne semble pas troubler la population qui reste muette …comme d’habitude. En France, Philippot est bien seul à continuer à vouloir sortir de cette UE qui nous détruit. Il y a l’UPR , mais inaudible depuis les présidentielles. Tout montre que la messe est dite , Macron et ses patrons financiers ont gagné.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *