Danemark : 232% d’augmentation des viols depuis la prise du pouvoir par les libéraux


Danemark : 232% d’augmentation des viols depuis la prise du pouvoir par les libéraux

Crise au Danemark : 232 % d’augmentation des viols depuis la prise du pouvoir par les libéraux

27 novembre 2017 par Jan Sobieski III

http://conservativepapers.com/news/2017/11/27/migrant-crisis-rapes-increased-232-since-liberals-took-power/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+TheConservativePapers+%28The+Conservative+Papers%29

La terreur et la criminalité en croissance dramatique au Danemark suite à l’augmentation du nombre de migrants et de réfugiés en provenance des pays islamiques ont sérieusement réduit les ressources policières. Et voilà encore un autre pays de l’UE qui va constater une diminution de sa capacité à remplir ses obligations militaires internationales en raison de l’instabilité interne.

 La sécurité des femmes a décliné sous la domination libérale au Danemark.

Depuis que les libéraux ont pris le pouvoir en été 2015, le nombre de viols signalés a augmenté de 232 %, selon de nouvelles données du bureau danois des statistiques, Danmarks Statistik. Il faut aussi savoir que bon nombre de viols ne sont pas signalés, selon un rapport officiel (Ce lien ouvre un article en Danois, non traduit)

Depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux, des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés des pays islamiques ont été autorisés à entrer au pays. Beaucoup d’autres suivent maintenant, en raison des regroupements familiaux.

Au Danemark, la loi n’est plus respectée car la police manque de moyens. Un incident survenu en 2016 le souligne : une mère du centre-ville de Copenhague a dû voir son fils se faire battre par des migrants arabes masqués. Au cours de cette attaque, la mère dévastée a fait appel à la police, mais en raison d’un manque de ressources, la police n’a pas pu répondre en temps opportun. Son fils a été attaqué parce que la rumeur disait qu’il était américain.

Déjà en 2013, 36 % des Danois faisaient savoir qu’ils n’avaient plus confiance dans la police quand ils en avaient besoin.

Les fusillades entre gangs arabes au centre-ville de Copenhague sont désormais incontrôlables, mettant en danger tous ceux qui visitent cette ville touristique populaire. Dans ce qui a été décrit comme un djihad massif de basse technologie, des milliers d’incidents tels que des boulons de roue volés sur des véhicules et des gros cailloux jetés depuis des ponts sur la circulation, des viols et maintenant des tirs au hasard sur des innocents dans les rues, révèlent un sentiment général d’insécurité parmi les citoyens et les touristes. Dans presque tous les cas, les auteurs sont originaires de pays dits du MENAP (Middle East, North Africa, Pakistan) : Moyen-Orient, Afrique du Nord et Pakistan.

Le danger, le nombre excessif d’heures supplémentaires et le stress poussent 60 % des policiers danois à démissionner. Déjà un tiers d’entre eux est à la recherche d’emplois en dehors de la police, ne faisant qu’augmenter la crise. Pour tenter de retrouver une certaine sécurité dans les lieux publics, le gouvernement danois envisage de deployer l’armée. Des soldats devront donc se joindre aux policiers, tout d’abord sur la frontière avec l’Allemagne et aussi pour assurer la protection des synagogues particulièrement vulnérables et dans une situation critique depuis la forte immigration en provenance de pays islamiques.

Le Danemark rejoint ainsi la liste croissante des pays de l’UE qui épuisent leurs ressources militaires dans le but de contenir cette vague continue de criminalité et de terreur qui suit l’afflux d’immigrants musulmans.

L’armée danoise prévient que cela aura un impact négatif sur sa capacité à remplir ses obligations envers l’OTAN, une discussion qui risque de se poursuivre bien au-delà des frontières du Danemark. Parmi les pays qui utilisent actuellement le personnel militaire pour faire face à l’instabilité croissante au niveau national, hormis la Grande-Bretagne et la Grèce, aucun autre pays de l’UE (au sein de l’OTAN) ne dépense les 2 % du PIB convenus en 2006.

En conclusion, la politique irresponsable des migrants et réfugiés de l’UE pourrait finir par paralyser l’OTAN, laissant un vide sur la scène politique mondiale qui sera inévitablement comblé par de grands acteurs comme l’Iran, la Turquie, la Russie et la Chine. L’OTAN, ou le président américain Donald Trump, prendra-t-il des mesures pour faire face à ce développement ?

Traduction pour Résistance républicaine par Jack

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis
“Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.”
« Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n’obtiendront, ni ne méritent, ni l’une ni l’autre »
Benjamin Franklin


15 thoughts on “Danemark : 232% d’augmentation des viols depuis la prise du pouvoir par les libéraux

  1. rinocero

    Article intéressant, si l’on met à part le petit couplet atlantiste : La Chine, la Russie et l’Iran ont-elles l’intention d’envahir le Danemark. A mon avis c’est non.
    Qu’il faille être vigilant vis à vis de l’Iran c’est une chose, mais il faut l’être tout vis à vis de l’Arabie saoudite grand allié des USA.
    Donc le petit couplet sur le manque de moyens de l’OTAN qui d’ailleurs en tant qu’institution, multilatérale est plus en phase avec le bloc néo-conservateur américain et ses relais en Europe que solidaire de Trump, on achète pas. cette petite musique atlantiste .
    Et d’ailleurs l’OTAN qui est intervenu en Libye avec les conséquences qu’on connaît se garde bien de mettre à disposition des états européens sous la coupe de l’UE et de l’Allemagne migrophile ses moyens logistiques pour empêcher les bateaux de migrants venus de Libye de passer, alors que l’OTAN pourrait très bien bloquer et remorquer vers leur port de départ les bateaux affrétés par les passeurs.
    Donc on ne vas pas pleurer sur la baisse des crédits militaires affectés à cette alliance militaire inutile pour préserver l’espace européen de ces vagues de migrations clandestines.
    Non Jack ton travail est surement précieux aux USA mais les néo-cons américains qu’ils soient démocrates ou républicains ça n’est vraiment pas notre tasse de thé .

    Reply
    1. JackJack

      rinocero, je n’ai fait que TRADUIRE l’article, je n’en suis par l’auteur. Les États-Unis, comme la majorité de l’Europe, sont gangrénés par les gauchistes, antifas et immigrationistes soutenus par la majorité de la presse écrite et télévisée. Quant à l’OTAN, l’idée de Trump était d’en claquer la porte et de se rapprocher de Poutine. Le Congrès lui a barré la route.

      Reply
    1. Claude LaurentClaude Laurent

      Villars-les-Dombes (01) : l’arrivée prochaine d’une centaine de migrants scandalise les habitants qui se sentent mis devant le fait accompli! (France 3)

      Nédonchel (62) : arrivée de 100 migrants dans un village de 160 habitants ? (www.lavoixdunord.fr)

      Lyon: les migrants avec le soutien d’étudiants refusent de quitter l’amphi pour rejoindre un gymnase !

      L’invasion continue, le gouvernement reconnaît que 300 000 « clandos » sont dans la nature. Comment vivent-ils ?
      Dés qu’ils seront plus nombreux nous serons comme les Danois, obligés d’ accepter leurs exigences sous la menace de violences.

      « Nous avons le nombre, à quand la force ? » (Saphir news)
      En attendant, les caillassages de pompiers et agressions de policiers occupent les faits divers toutes les semaines;

      En attendant ce nombre le gouvernement « garde la paix sociale » ?

      Reply
  2. paul

    cela sera de plus en plus comme ça ; le quidam blanc-bec ne s’en soucie pas, trop pressé à consommer et à s’intégrer en mode inverse

    Reply
  3. Greg

    Comme dit en substance la grosse dondon Lilloise, Martine Aubry : « Qu’est ce qu’on s’emmerde qu’avec que des whites dans sa ville! ». Ben oui, c’est ça que doivent aussi penser les élus Danois et toutes les majorités des élus des États d’Europe de l’Ouest, et à leur suite le gros de leurs peuples qui s’islamisent en proportion qu’ils se déchristianisent.

    Reply
  4. Marcel A.

    Difficile équation les gouvernements de l’UE laissent prosperer l’islam mais de l’autre coté sont obligés à utiliser l’armée , peut être ne serait plus facile et pratique et moin cher d’interdire l’immigration musulmane et d’autre part combattre dans l’interieur l’islam pour l’affaiblir et si possible l’effacer ?

    Reply
  5. NICOLAS F

    L’armée dans la rue ,on connait ça par coeur en France. Et même si macron veut la faire disparaitre par un de ses tours de poudre de perlinpinpin et déclarant la fin de l’état d’urgence ,ill semble que l’on s’est installés dans l’urgence permanente de se battre contre l’absence d’Etat.
    Macron ne change rien en France,il ne change que les mots.
    Les mots,ça il connait avec sa prof qui a pondu un laïus débile sur la pandattitude .
    On touche le fond .

    Reply
  6. Christian Jour

    La belphégor sur la photo tient un panneau écrit en rouge qui dit « l’islam vient au Danemark ». ils sont partout comme les métastase d’un cancer qui ronge et qui ronge l’Europe tout entière.

    Reply
  7. frejusien

    D’accord avec @Marcel,
    Plus simple de fermer le robinet et de virer toute cette racaille muz, qu’est-ce qui les en empêche ?
    Quand 80% des policiers auront démissionné, que vont-ils faire ? les remplacer par l’armée ?
    Et si l’armée se met à tirer ?

    Partout où cette racaille s’installe, les démocraties flanchent et sont incapables de gérer

    Reply
  8. Peter Wardein

    Débat intéressant en perspective! Je saisis au bond la remarque de Jack sur l’OTAN pour aborder la question des crédits militaires, mise en avant par les généraux Picquemal et Martinez, bien intentionnés à la base. Des crédits militaires pourquoi? Pour attaquer la Russie, ou tout au moins lui arracher le Donbatz?
    Restructurer notre armée pour lui donner les moyens de livrer la guerre intérieure qui vient suppose dans un premier temps de faire des économies pour acheter ensuite un nouveau type de matériel, soit plus de blindés légers, d’hélicoptères etc. A moins d’envisager d’anéantir conjointement les français loyaux et les insurgés sous le feu nucléaire. En somme anéantir la France pour la sauver!

    Reply
  9. patito

    cela me fait bien sourire car ce sont les Danois qui votent mal ; comme les français également et qui ne voient rien de ce qui se passe sous leurs yeux .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *