Asnières, les profs sont sauvés, ils vont expliquer aux racailles que les agressions sexuelles c’est pas bien !


Asnières, les profs sont sauvés, ils vont expliquer aux racailles que les agressions sexuelles c’est pas bien !

L’ordre règne en France. Et il règne surtout à l’école.

Un professeur agressé sexuellement pendant un exercice de confinement. Le dit professeur porte plainte..

200 élèves bloquent le lycée pour soutenir les délinquants. 

Réaction des enseignants : Les collègues de la plaignante ont également prévu de parler à leurs élèves afin de leur expliquer ce qui constitue une agression sexuelle.

Quant au Conseil de discipline, à l’expulsion des agresseurs.. vous pouvez attendre la fin des temps :

L’enquête ne fait que débuter et devra donc déterminer ce qu’il s’est réellement passé. Une autre procédure interne à l’établissement a également été déclenchée avec à la clé un éventuel conseil de discipline.

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers-asnieres-enseignante-porte-plainte-pour-agression-sexuelle-les-eleves-bloquent-le-lycee-attouchements-mineurs-professeur

Un « éventuel »… conseil de discipline  !

Conclusion : dans ce collège d’Asnières, comme dans trop d’établissements scolaires en France, c’est le règne de la discussion, de l’écoute, de la compréhension…

Et le résultat est là : agression sexuelle, sur un professeur, adulte censé incarner la loi ; et blocage de l’établissement.

L’établissement est à eux. Ils décident, ils font ce qu’ils veulent.

Et s’ils font ce qu’ils veulent maintenant c’est qu’ils le font depuis très longtemps, depuis fort longtemps.

Les trotskistes, EELV et autres gauchistes bêlants ont pris le dessus à l’Education nationale. Des profs trop politisés confondant leurs engagements avec leur métier. Des ministres de l’EN félons, trahissant, l’un après l’autre, la cause de la France et des Français ( voir le dernier chapitre de L’école à la conquête de l’islam)  en faisant sur mesure une école destinée aux nouveaux venus, une école où l’on abaisse le niveau, une école où on glorifie leurs ancêtres et diminue les nôtres ( quand on ne les fait pas disparaître ), une école où l’on n’exige plus ni travail, ni connaissances, ni respect de l’adulte… On remerciera en passant le grand copain de Jospin Philippe Mérieu, l’inventeur du pédagogisme.

 

https://ripostelaique.com/reponse-a-philippe-meirieu-le.html

C’est un long travail, qui a mis près de 50 ans, pour détruire nos fondamentaux, à travers l’école entre autres, qui aboutit au scandale d’Asnières aujourd’hui. 

Mais c’est tellement moins important que les plaintes des starlettes soi-disant victimes de harcèlement…

Au fait, pour les incultes, agresser les femmes des pays que l’on est en train de conquérir, cela fait partie du djihad.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Asnières, les profs sont sauvés, ils vont expliquer aux racailles que les agressions sexuelles c’est pas bien !

  1. Machinchose

    dans le panthéon des grandes idées soixante huitardes

    « il est interdit d’ interdire le viol »

    je crois que c’est Claude Allegre qui proposait de « dégraisser le mammouth » ? (au fait, pourquoi il y aun H a la fin de ce mot ? souvenir de la H de pierre pour le dépecer ?

    y a trop de boulot voué a l’ échec…….j’ ai eu la chance de voir une rentrée en classes a Singapour……..et, n’ ayons pas de fausses pudeurs, a Antalya en Turquie

    a chialer de jalousie!!

    les mômes en uniformes, garçons et filles, en rang devant l’ entrée de la classe, attendant l’ ordre du maitre pour entrer, dans un ordre et un respect émouvants
    chez nous, fini, ça beugle, ça siffle, ça se poursuit, ça bordélise…..

    Ah! j’oubliais, exactement comme en Roumanie, le salut au drapeau et son lever tous les matins a l’ entrée des cours….avec, belle cerise sur le gateau, l’ hymne national entonné par les gosses…..

    ça ne peut pas bien se terminer ces boxon organisé…ça va mal finir…

    des morbaques, dits « lycéens » se comportant en vieux chevaux de retour de la CGT, décidant de grèves, de révoltes, de manifs !!!

    deux compagnies de CRS, et tu me les caresses a la bolcho ! coups de matraques, et coups de poings dans la gueule
    promis, juré, ils deviendront mimi comme leurs doudous…

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, j’ai la même impression avec les collégiens et lycéens vietnamiens que l’on voit dans leur bel uniforme.

      C’est un peu stal sur les bords, mais ça fait vraiment envie :=)

    2. pier

      Nle Zélande
      Thaïlande
      Laos ,
      etc …
      écoliers , collégiens , etc en UNIFORME
      salut du drapeau le matin
      hymne National
      et tout ça en rang
      sans broncher

      à mon époque , pas d ‘uniforme , mais tous en blouse grise …
      j ‘ai échappé aux galoches ( certains doivent demander : c ‘est quoi la galoches ?)

  2. Amélie Poulain

    « Conclusion : dans ce collège d’Asnières, comme dans trop d’établissements scolaires en France, c’est le règne de la discussion, de l’écoute, de la compréhension…
    Et le résultat est là : agression sexuelle, sur un professeur, adulte censé incarner la loi ; et blocage de l’établissement. »

    Une éducation trop libérale (i y a eu des études de faites là-dessus) n’est pas favorable au respect de plus âgé que soi car c’est mettre tout le monde sur le même plan. On retrouve cela chez les parents qui se mettent au même niveau que leurs enfants adolescents. Alors dans ce contexte, comment l’adulte pourrait incarner « la Loi » ? Il y manque le versant symbolique.

    Depuis 1968 (« il est interdit d’interdire ») l’on répugne à mettre des limites qui sont tout de suite dramatisées en comportement fasciste pourtant il y a des limites qui sont constructives et indispensables à un développement sain, c’est le contraire d’une agression.
    Un enfant n’est pas en capacité de prendre des décisions éclairées et a besoin de l’adulte comme repères sous peine de se sentir insécurisé.

    Il n’y a plus de rituels non plus de passage de l’état d’enfant à celui d’adulte qui étaient avant portés, en France notamment par la religion (la communion solennelle par exemple) ou le Service National.

    Eh oui, et l’Education Nationale pleine d’anciens soixante-huitards, a bien véhiculé ce genre de « pédagogie » de gauche (tout se vaut, tout le monde est pareil, il n’y a pas de différences, etc…).

    On voit ce que cela donne.

    1. Victoire de Tourtour

      A un jeune cousin (26 ans),issu de parents post-soixante-huitards, très imbu de sa personne , brandissant de belles pensées pavloviennes de gauche et se croyant tout permis, « je sais tout, j’ai tous les droits », y compris celui d’adopter un comportement assez cavalier, je me suis fait un plaisir d’ offrir,pour son anniversaire, fêté au sein de la famille, un « Manuel de savoir-vivre ».
      Hélas, il ne semble pas en avoir fait grand usage…

  3. EVAEVA

    Si en classe de première, les élèves musulmans ne savent toujours pas ce qu’est une agression sexuelle, il suffit qu’une de leurs soeurs soit agressée sexuellement pour qu’ils saisissent immédiatement la gravité de l’acte.

    1. GammaGamma

      Bien sûr chère Eva, mais on ne souhaite pas cela. Car une femme est une femme et quelque soit sa religion et son origine. J’adore la femme quel qu’elle soit et ne peut imaginer un acte pareil. C’est un crime innommable !
      Content de te relire. Tu me manque.
      Reçoit toute mon amitié.

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    On imagine que l’inspection n’a pas lu le livre de B Ravet « Proviseur Imam de la république ».
    Il cite son expérience dans un lycée à Marseille. Il y a dix ans, le mammouth dormait …. il dort toujours, la France aussi !

  5. Alain Bobo

    Ca ressemble au programme de démolition étape par étape d’un château !
    Là on s’attaque à la charpente !

  6. Rabarabé

    Les gamins, de vrais petits sauvages, sont maîtres dans leurs établissements scolaires. Ils n’ont aucun respect, pour rien, pour personne. Des sauvageons ou pire, des barbares. Je vous laisse le choix.

  7. Xtemps

    Des dirigeants et une justice qui humilient tout un pays, en laissant agresser et insulter le peuple premier par d’autres communautés chez lui, comment appel t-on cela autrement que de la haine total, de la persécution envers les peuples autochtones européens de la part des dirigeants criminels aux pouvoirs.
    Nous devons reconsidérer l’obtention de la carte d’identité dans le future pour les origines immigrés, les abus sont trop graves.
    Pour moi par sécurité, il vaut mieux que les gens qui viennent chez nous, gardent leurs nationalités d’origines qui n’est pas une honte, sauf dans quelques rares cas exceptionnels, mais avec toutes les garanties, comme avec n’importe quel nationalité dans le monde, d’adhérer la culture, traditions, comme les lois du pays dans leurs intégralités, sans çà, aucune carte d’identité ne peut être fournie.
    Si les demandeurs n’acceptent pas et même haïssent le pays, ils n’ont tout simplement rien à faire au pays, le retour au pays d’origine s’impose.
    Autrement les gens restent avec leurs nationalité, comme invités au pays vivant par leurs propres moyens sans aides, et aidés si nécessaire par des services d’accueilles dans le but de retourner aux pays d’origines faire leurs devoirs envers les leurs, pour éviter les piques assiettes et autres abus, ainsi que de laisser leurs propres pays à l’abandon dans leurs sorts.
    Exactement comme avec une famille, les invités restent des invités, le voisinage reste le voisinage.
    Quand je suis invité quelque part, je ne porte pas le même nom de famille que les membres de la famille pour avoir les mêmes droits, ni leurs héritages.
    La carte d’identité est un nom de famille d’un pays et donne accès aux biens publiques, que le peuple lui même a entreposé de génération en génération, qui ne sont pas gratuits et pas un passe droit comme un ticket de train, c’est l’effort contribué par le peuple par ses propres moyens récoltés par le travail.
    Toutes ces précautions sont dû aux abus grave aussi bien des personnes d’origines étrangères malhonnêtes principalement, que aussi bien des abus des dirigeants profondément malhonnêtes et criminels qui bouffent dans les assiettes des peuples.
    Quel seuls les personnes d’origines immigrés honnêtes peuvent comprendre nos démarches sécuritaires à cause des abus.
    Les deux ont apporté des conséquences plus que gravissimes en Europe, de pillages systématiques des caisses d’états et d’invasions démesurés d’immigrations, par des abus de pouvoirs démesurés des dirigeants aux pouvoirs, de laxisme criminels laissant des violes, des agressions, d’insultes envers nos populations européennes, avec aucun respect, aucun!.
    Il faut que nous sachions les chiffres exactes des pauvres en Europe, du chômage, les agressions,, les violes, les attentats et autres, pour montrer aux escrocs aux pouvoirs criminels à cause d’eux et aux ignorants, les conséquences graves des politiques menés depuis plusieurs dizaines d’années, comme évidence devant le nez des gens.

  8. Apolitique

    Ne serait-il pas plus judicieux d’expliquer d’abord aux parents de ces primates nos vieilles règles de vie ? Bon courage !

  9. reuri

    Justement C.Tasin , vous qui êtes issue du milieu enseignant , j’imagine que vos discussions avec des collègues lobotomisés au vivre-ensemble, doivent être assez animées .
    Dans mon entourage familial , on a deux caricatures de « prof » à un tel point qu’on a l’impression de voir en direct un sketch des Inconnus.

  10. NICOLAS F

    C’était bien quand la majorité était fixée à 21 ans. Avant,on était des mouflets et sous l’autorité des parents.
    Giscard d’ Estaing (paix à son âme) voulait des electeurs supplémentaires et hop tous les morveux se sont mis à voter à 18 ans,donc à 17 on se prenait pour cador et pourquoi pas à 16 .
    Et depuis, les « je pense que » de 15 ans font la loi.e
    Une amie enseignante retraitée m’a dit qu’il y a 20 ans un élève (le fils du « couscous » de la ville ) lui a dit « je n’aime pas que vous ayez les bras nus  » (en été). En Bretagne .Oui,cela commençait déjà et elle n’a rien compris au film.

  11. bm77

    Le problème se retourne sur les personnes qui seraient censées profités des bienfaits au terme de ce processus qui met l’élève au centre du système éducatif pour en faire un être individualiste futur consommateur de choc et non pas des citoyens à qui on aurait donné tous les éléments pour pouvoir se déterminer librement et s’épanouir ;
    C’est l’exact contraire qu’il faudrait faire pour en revenir à l’école Républicaine qui n’aurait pas du cesser d’être.
    Il faut donner aux enfants des références,un cadre qui ne sont pas un carcan quand ils ne sont pas assénés comme des dogmes mais des éléments de réflexion et d’enrichissement intellectuels.
    Toute éducation doit se faire dans un cadre disciplinaire auquel on se plie ou envers lequel on se « rebiffe » mais quoi qu’il en soit il doit exister. C’est le principe même de toute école.
    Les artistes, les sportifs s’y soumettent malgré qu’ils aient pour la plupart un caractère bien trempé.
    Même les arts « spontanés » font références à des œuvres bien précises;
    A travers cette icône de l’élève au centre du système éducatif on sacralise l’enfant -roi futur consommateur capricieux;
    Ce serait comme si le soleil tournait autour de la terre et non pas l’inverse pour faire de celle ci le nombril de l’univers.
    Pour les élèves issus de l’immigration il est encore plus important d’acquérir ces repères pour avoir les clés pour se débrouiller dans notre société qui a un fonctionnement complètement différent de celui de leur cellule familiale hors c’est l’exact contraire qui existe ce sont les parents qui enseignent à travers des dogmes imposés que sont les religions et ce sont les profs qui sont réduis à faire de l’éducatif!
    Avec tout les problèmes que ce système va susciter par la suite, les psychologues vont avoir du pain sur la planche et j’engage les jeunes à consacrer leurs études à ce métier d’avenir car si cette pédagogie perdure les cabinets ne vont pas désemplir!

    1. Amélie Poulain

      Merci pour votre commentaire bm77, je suis d’accord avec votre commentaire qui résume bien la situation.

      Malheureusement, j’ai constaté autour de moi que des parents qui veulent ce cadre constructif se retrouvent parfois en porte-à-faux avec ceux que côtoient l’enfant dans son rapport à l’extérieur (les « messages » insidieux que délivre la Société par exemple) et aux autres qui ne bénéficient pas de la même ambiance éducative…

      Il y a des enfants du coup, devant cette sorte de dichotomie entre ce qu’ils trouvent dans la famille et à l’extérieur, qui se rebellent se sentant lésés….et se mettent en position de conflit. Pas facile !

      Pour ma part, je plains les parents qui ont de jeunes enfants aujourd’hui quand on voit tout ce qu’ils rencontrent comme barrières complètement déconnectées de la Réalité (à l’école on le souligne, l’entourage parfois pas très sain à l’école qu’on leur impose, les multi-vaccinations…. etc…).

      1. bm77

        Je suis d’autant plus d’accord avec vous que nous avons nous même expérimenté à travers notre fille cette dichotomie qui pouvait exister entre la confiance à l’époque en notre système éducatif et ce qui se passait réellement à l’école.
        Nous nous sommes sentis trahis par celle-ci, l’égalitarisme et le nivellement par le bas expérimentant déjà son pouvoir de nuisance dès le début des années 90 et en total corrélation avec l’immigration déjà exponentielle.
        Déjà ce système éducatif était décrié parmi les parents d’élèves qui considéraient que l’école publique « n’apprenait rien ».
        Ce qui suscitait déjà de nombreux départs vers le privé, qui lui, était censé enseigner à l' »ancienne ».
        Le problème c’est que ces comportements qui auraient du permettre de créer un débat sur l’éducation National ne s’est pas fait malgré le fait que le budget qui lui est consacré est le plus important de France.
        Le malentendu et la déception pour des Français comme nous c’est que les gens qui ont choisis le privé pour leurs enfants ne l’ont pas fait en tant que citoyens mais en tant que consommateurs par ce reflexe de dire:  » là ça va pas je vais voir ailleurs quitte à mettre la main à la poche » comme on dirait: « ce pot de yaourt il est plus bon je prend l’autre marque un peu plus cher », mais en se faisant l’économie d’une réflexion sur le système éducatif qui leur était imposé et qui les avait poussé à envoyer leurs enfants vers un autre type de système éducatif.
        Et ces gens ont continué à voter pour des Chirac, Sarko etc sans que ceux ci ne change une once à cette situation.
        Donc la situation ne pouvait qu’empirer pour arriver vers des impasses et des absurdités décrites dans ce fait divers scolaire.
        J’ai remarqué aussi chez les profs qu’ils créaient une sorte de distance psychologique entre ce qui était le but de leur vocation qui est l’enseignement ou l’apprentissage et leur vie personnelle et se qui s’y rattache c’est à dire leur salaire.
        Un peu comme ces infirmières qui sont obligées de se créer une armure pour pouvoir supporter les souffrances des patients en évitant au maximum d’être dans d’affecte.
        Le problème c’est que ceux qui sont décideurs et dirigent véritablement l’école appliquent eux une idéologie et une pédagogie qui donnent ces résultats hallucinants dont cette agression à Asnières est un exemple flagrant, mais ces nuisibles de « gauche » profitent totalement du vide laissé par l’ensemble du monde éducatif enseignants et parents d’élèves étant réduits à faire de la figuration et donnent l’impression d’être « scotchés ».
        On ne devrait pas laisser nos enfants entre n’importe quelles mains et ce service publique qu’était l’école laïque et obligatoire pour lequel on avait une totale confiance est devenu un laboratoire où nos enfants sont les cobayes d’expérimentations dont l’enjeux est le lavage de cerveaux des jeunes générations pour appliquer sur leurs esprits ce totalitarisme qui permettra à terme d’admettre un changement total de notre population son histoire et sa culture

  12. aux armes

    X TEMPS , faut pas oublier que pour toucher les innombrables  » allocs  » , obtenir un logement  » en priorité  » et éventuellement un emploi, etc ….il faut être  » FRANCAIS PAPIERS  » donc , c’est simple ; les technocrates ,sorte de larves collabos rampants, délivrent massivement la nationalité Française à tous ceux qui arrivent ,du moment qu’ils sont noirs ou arabes !, le but ultime des traîtres dirigeants étant de  » liquider  » progressivement  » toute la population blanche !! Le fameux  » grand remplacement  » .En tant de guerre, toutes ces salopes seraient éxécutés ! La difficulté est qu’il y a 2 ennemis : à l’extérieur et à l’INTERIEUR ! …

  13. Désespoir 50

    Ses collègues ont pris une décision qui va lui remonter le moral et surtout lui assurer la sécurité pour la suite de sa carrière !!!

  14. joseph17

    Décadence inexorable de la civilisation occidentale , par la faute de ses peuples décadents , incapables de résister au grand remplacement par des hordes opportunistes ….

  15. frejusien

    LAMENTABLE ! et bravo pour la réaction de l’entourage : des palabres, des palabres et encore des palabres,autant dire : RIEN, comme d’habitude….

Comments are closed.