L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme : un instrument de plus au service de l’islam ?


L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme : un instrument de plus au service de l’islam ?

 

En pleine page du Figaro-Week end, l’IMCTC a publié la semaine dernière un publi-communiqué intitulé « Alliés contre le terrorisme ».

Avec ce sous-titre martial : « Les nations islamiques mènent le combat contre le terrorisme ».

En effet, sous l’impulsion du jeune « prince réformateur » Mohammed ben Salmane Al Saoud, a été créée « L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme » (AMICT ou IMCTC en anglais).

 

 

Depuis le 26 novembre, 41 pays musulmans s’allient pour définir « une stratégie commune qui aura pour but d’éradiquer le terrorisme à sa racine » avec quatre actions stratégiques :

    • L’idéologie
    • La communication
    • La lutte contre le financement du terrorisme
    • Le domaine militaire

Outre le fait qu’il ne nomme jamais la nature de ce terrorisme (à la manière de François Hollande à chaque attentat), l’IMCTC ne s’adjoint pas l’aide des gouvernements syriens, irakiens et iraniens (parce qu’ils sont d’obédience chiite ?).

De même, nous ne savions pas que le Gabon (10% de musulmans), l’Ouganda (13.7%), le Togo (15%), le Bénin (27%), la Côte d’Ivoire (37%) le Nigéria (45%) étaient des « pays musulmans ».

A ce compte-là, la France pourrait certainement en faire partie.

Voici un bref aperçu de certaines modalités de cette alliance, disponibles en français sur le site de l’IMCTC.

La vision stratégique :

« Consolider la solidarité islamique […] contre les groupes terroristes qui tentent d’ébranler la sécurité des pays membres ou de nuire à l’image et aux valeurs de tolérance de l’islam et des musulmans ».

« Combattre les idéologies des organisations extrémistes violentes dans les états membres de la Coalition Islamique, à travers des campagnes de communication stratégiques visant à contrer leurs discours virulents et leur propagande ».

« Réaffirmer et propager les valeurs de l’islam modéré et ses principes de paix, de tolérance et de compassion ».

Message de la Coalition Islamique Militaire pour Combattre le Terrorisme :

« Le terrorisme revêt aujourd’hui un caractère urgent extrêmement préoccupant […], Il touche toutes les sociétés, provoquant d’innombrables souffrances et d’horribles traumatismes. Le monde musulman est la première victime du terrorisme ; les musulmans étant frappés de plein fouet par ce fléau ».

« Les pays islamiques sont donc appelés à jouer un rôle plus efficace pour lutter contre l’horreur du terrorisme, afin de l’éradiquer à travers une action sérieuse, efficace et concertée […] : Cela se traduira par le lancement de plusieurs initiatives clés qui serviront de base aux activités futures dans quatre domaines de la lutte antiterroriste : idéologie, communications, lutte contre le financement du terrorisme, et militaire ».

Domaine de l’idéologie :

-Promouvoir l’essence des principes, des enseignements, de la culture et du patrimoine islamique

-Atteindre un consensus en matière d’interprétation des principes religieux

-Mettre l’accent sur les valeurs de modération et de juste milieu préconisées par l’Islam au travers d’une pratique de la religion qui revalorise le caractère sacré de la vie des individus et accepte avec bienveillance la diversité et la différence

Domaine de la communication :

-Lutter systématiquement contre les discours rodés de propagande diffusés par les organisations terroristes pour induire en erreur les jeunes et les embrigader, dévoiler les dérives de la propagande extrémiste et divulguer les souffrances des victimes et les témoignages des repentis

-Mettre en valeur les véritables ressources et valeurs modérées humanistes de l‘Islam ainsi que la diversité culturelle et intellectuelle qu’il comprend

-Soutenir et promouvoir les personnes d’influence crédibles afin de les ériger en exemples à suivre par la communauté Musulmane et propager les valeurs de l’islam modéré

Domaine de la lutte contre le financement du terrorisme

Domaine militaire :

Créer une plateforme permettant aux États membres de se prêter une assistance technique mutuelle, et d’obtenir de la part des différents états partenaires des aides renforçant les capacités militaires des États membres dans leur combat contre le terrorisme

 

Mais la question demeure : de quel terrorisme parle-t-on ?

En effet, qu’Ankara se joigne à Riyad pour lutter contre le terrorisme fait sourire. La Turquie d’Erdogan n’a-t-elle pas protégé, voire encouragé, les soldats et les trafics de l’État islamique ?

Pendant longtemps, Riyad n’a-t-il pas été le grand argentier du terrorisme islamique ? Et que dire du rôle trouble des Émirats Arabes Unis, du Qatar et du Pakistan ?

L’amicale pression des États-Unis a peut-être fait pencher l’héritier des Saoud vers plus de pragmatisme. D’où, en novembre, la purge anti-corruption sans précédent des milieux d’affaires (famille Ben Laden, Ben Talal…), politiques (de nombreux ministres ; le chef de la Garde Nationale ; de la Marine…) et dynastiques (11 princes).

Cette opération Mani Pulite version bédouine préfigure peut-être un changement de paradigme dans la politique étrangère du royaume saoudien : « Mohammed ben Salmane a tenté de séduire les investisseurs étrangers en appelant au retour d’un « islam modéré » et en annonçant des projets gigantesques ». (Challenges)

Le même avait déclaré en octobre 2017 : « Nous n’allons pas passer 30 ans de plus de notre vie à nous accommoder d’idées extrémistes et nous allons les détruire maintenant ».

De fait, « MBS, issu de la jeune génération princière saoudienne, a promis une Arabie « modérée », en rupture avec l’image d’un pays longtemps considéré comme l’exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l’islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde ». (Le Temps)

Il n’en fallait pas moins pour que le prince réformateur devienne le chouchou des médias occidentaux qui se pâment devant un bouleversement culturel sans précédent : le droit de conduire pour les femmes et l’ouverture de salles de cinéma.

N’oublions pas que l’Arabie saoudite est l’un des pays qui applique le plus la peine capitale pour homicide, viol, vol à main armée, trafic de drogue, sorcellerie, adultère, homosexualité, sabotage, et apostasie. On peut être exécuté par pendaison, crucifixion ou lapidation (en Arabie saoudite, tout acte de sodomie commis par un non-musulman avec un musulman est passible de la lapidation…) L’assistance d’un avocat avant le procès et la représentation légale en salle est régulièrement déniée aux prévenus. (Wikipedia)

Ce qui ne gêne nullement nos dirigeants occidentaux, préférant mettre à l’index la Russie de Vladimir Poutine.

Illustration : Reuters

Illustration : BFMTV

Illustration : AFP

Quant à l’objectif de combattre « tous les terrorismes », cela signifie aussi anéantir la résistance chiite houtie  au Yémen ainsi que la guérilla kurde en Turquie, en Syrie et en Irak.

Pour conclure, nous dirions que la création de l’ « Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme » représente une lueur d’espoir, mais les intérêts géopolitiques n’étant jamais très loin, on peut penser que cette organisation internationale servira d’abord les intérêts de l’islam sunnite et la promotion de l’islam tout court. Mais de façon moins brutale et évidente que le djihadisme et le terrorisme islamique.

Elle rejoint en ce sens les objectifs de l’ Organisation de la coopération islamique (OCI).

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “L’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme : un instrument de plus au service de l’islam ?

  1. Karl der Hammer

    La taqiya est l’arme fatale pour porter le coup de grâce à l’Occident aux abois.
    Combien de croix gammées peut-on observer tournoyant dans le logo de l’IMCTC? Tout un programme!

  2. Machinchose

    et la même « union » pour combattre l’ esclavage ??

    http://www.lphinfo.com/on-deboulonnait-statut-dimpunite-de-lesclavagisme-arabo-islamique/

    quand a la dernière trouvaille de tous ces enturbannés……c’est quand même fort de café!! eux! les instigateurs, protecteurs, diffuseurs, financeurs du pire terrorisme que la planète ait eu a supporter depuis bientot 55 ans, les voilà, depuis qu ils se prennent les glaviots qu ils ont jeté en l’ air, leur retomber sur le crane !!

    les premiers détournements et explosions d’ avions civils (jamais militaires! c’est ça le « courage arabe »
    les premières prises d’ otages, les explosifs dans les cinémas, les lieux publics, les mitraillages de civils…un crescendo qui donnera le vertige
    le Bataclan, comme la Promenade des Anglais a Nice, blessures incicatrisables dans notre mémoire Française, l’ hypercacher, Charlie Hebdo…nonobstant tous leurs immondes attentats partout ailleurs dans le monde, les Twin Towers et leurs 3000 morts ayant lancé le plus grand opéra macabre, domaine ou ces cloportes excellent..

    et depuis une dizaine d’ années leur extension du domaine du malheur a l’ interieur de leurs pays en ruines
    une nouvelle rubrique a vu le jour: « des musulmans massacrent des Musulmans » au nom de l’ Islam , bien sur

    le thermomètre mesurant ces acçès de fièvre a explosé son mercure depuis longtemps
    la tuerie du Sinaï a fait 320 morts dans une mosquée….mais selon Daesh, c’étaient des Soufistes , un vrai sophisme….
    et en Afghanistan ? au Pakistan ? ce sont quoi ?? juste des Musulmans qui brandissent l’ Islam !!

    religion autrement sanguinaire ou le mot Amour, tu peux le chercher en vain dans les 114 sourates du livre de recettes assassines

    allez, juste pour se décrisper et en rire, je vous propose la sourate 100

    intitulée « el zelzala » , en français : « les Juments coureuses » 😆

    non! je ne déconne pas! allez vérifier….d’ ailleurs dans la perspective hautement improbable d’ une refonte du Coran, on la nommera « le P.M.U. »

    et juste pour la dernière goutte, la sourate 96, dite « le caillot de sang » 😆

    saignante !

    il est temps d’ aller consulter l’ urologue , les momos ……

  3. Dorylée

    « …de nuire à l’image et aux valeurs de tolérance de l’islam et des musulmans »… » Ils sont tellement tolérants que mémère a du s’envelopper dans un torchon pour faire couleur locale. Taqiya, quand tu nous tiens… Et tous nos tordus gouvernementaux costumisés vont se féliciter de cette décision qui les roule dans la farine. Comme dirait Daladier :  » Les cons !… « 

    1. Amélie Poulain

      Sans compter l’appel au recrutement de bourreau en 2015 sachant couper les mains et formations assurées pour la décapitation… (cf article ici)

  4. frejusien

    J’ai comme l’impression qu’une nouvelle guerre de conquête de territoire se profile au moyen-orient sous couvert de lutte contre daesh,
    Sera-ce le Yémen ou l’Iran ?

    On verra bien, car pour le reste, tout a été dit, ceux-là même qui arment et soutiennent le terrorisme international, nous ont concocté une nouvelle taqya

Comments are closed.