« Nous avons le nombre, à quand la force ?  » : pas de tribunal pour Saphir news ?


« Nous avons le nombre, à quand la force ?  » : pas de tribunal pour Saphir news ?

L’alibi de la « désobéissance civile » a bon dos.

« Nos enfants ne nous pardonneront jamais de reculer quand il fallait avancer, ou de se cacher quand il fallait se dresser. »

http://www.fdesouche.com/817331-le-site-musulman-saphirnews-appelle-la-desobeissance-civile-nous-avons-le-nombre-quand-la-force

Si on écoutait Saphir news, on croirait la condition du musulman en France terrible, et le musulman moyen un mouton – ou un veau – acceptant l’inacceptable. 

L’inacceptable, qui devrait pousser des masses ( ils ont le nombre, ils le savent et le répètent ) à agir ? 

L’islamophobe Eric Zemmour parle librement à la télé et les hordes n’ont pas cessé de payer leur redevance pour le faire interdire ? Un scandale.

Il y aurait en France des discriminations à grande échelle et personne pour boycotter les entreprises responsables ? Une honte. L’auteur de l’article ne semble pas avoir jamais entendu parler de la discrimination positive, des campagnes payées par le gouvernement, des faux testing utilisés par le même gouvernement pour piéger les patrons… Il est tellement plus confortable de jouer les victimes pour avancer encore plus, toujours plus, et remplacer notre civilisation par le totalitarisme musulman.

Les écoles des quartiers populaires ? Si tout le monde les fuit, la faute à qui ? Apparemment le rapport Obin, qui a 13 ans, n’est jamais parvenu à Saphir news. Ils peuvent le télécharger ici : rapport-obin

Plus récent, un rapport des RG en rapporte, des vertes et des pas mûres :

Extraits de l’article

Ainsi, un lycéen de Châlon sur Saône autoproclamé gardien de la loi islamique a frappé une camarade musulmane car elle ne consommait pas halal. Plus récemment, un camarade de Valence a été quant à lui épinglé pour imposer aux filles de s’habiller plus sobrement, sans maquillage, ni bijoux. » 

 certaines familles vont jusqu’à dispenser leurs enfants de cours quand est abordé le sujet de la reproduction. Par ailleursdes contestations peuvent poindre en histoire quand sont évoqués des sujets sensibles tels que la Guerre d’Algérie, la décolonisation, les harkis, la Palestine, la shoah.

Lire l’ensemble de l’article ici : 

http://resistancerepublicaine.eu/2014/04/14/les-rg-confirment-le-communautarisme-musulman-menace-lecole/

Et le Haut Conseil à l’intégration ? Le rapport date de 2011, je vous laisse imaginer les dégâts…

Extraits de l’article

Le communautarisme progresse avec des demandes aménagements de différentes natures pour tenir compte de pratiques religieuses ou supposées telles. En outre, la fracture culturelle qui peut exister entre certains immigrés et la grande majorité de la population crée de profonds malentendus sur la mission de l’école en termes d’intégration sociale et culturelle à la nation française.

 

3.1.2 Le bien commun en danger

A tous les niveaux de la scolarité, les témoignages recueillis par le HCI font état d’obstacles croissants.

Ainsi, il n’est plus rare que, dès l’école primaire, des parties du programme soient refusées : alors que le programme d’histoire en CM1 prévoit expressément « les Gaulois, la romanisation de la Gaule et la christianisation du monde gallo-romain », au même titre que l’étude « des conflits et échanges en méditerranée au Moyen Âge : les Croisades, la découverte d’une autre civilisation, l’islam », des enseignants se voient systématiquement opposés un refus de parents musulmans à l’étude, par leurs enfants, de la christianisation. Les

mouvements migratoires, conséquences des Croisades sont remis en cause au prétexte que les Chevaliers n’ont pas existé ou que dans le meilleur des cas, ils n’ont jamais atteint le Proche- Orient ! Qui imaginerait que l’éducation musicale soit contestée ? Pourtant, des enfants refusent de chanter dans une chorale ou de jouer de la flûte à bec au prétexte d’une interdiction religieuse.

Ainsi, la pression religieuse s’invite au sein des cours et dans la contestation ou l’évitement de certains contenus d’enseignement. Ainsi, les cours de gymnastique et de piscine sont-ils évités par des jeunes filles qui ne peuvent être en mixité avec les garçons. Ces dispenses d’enseignement, parfois justifiées par des dérogations médicales « de complaisance », pose le problème du vivre ensemble entre filles et garçons. Il arrive que des enseignants, désemparés devant le peu d’élèves à la piscine lors du ramadan, cherchent auprès de l’imam le plus proche la justification religieuse à pouvoir suivre les cours dispensés.

Lire l’ensemble de l’article ici : 

http://resistancerepublicaine.eu/2011/03/03/rapport-du-haut-conseil-a-lintegration-cest-la-catastrophe-a-lecole/

Bref, si les écoles des quartiers vont mal, si les professeurs ne veulent pas y aller, s’il est, de ce fait plus de professeurs qui craquent là qu’ailleurs, et s’il est donc plus difficile ici qu’ailleurs de remplacer les professeurs, c’est la faute aux usagers, ceux-là même qui pleurnichent. Un peu facile, ou plutôt parfaitement manipulatoire de fiche la pagaille pour ensuite pleurnicher et prétendre qu’ils subiraient discriminations et racisme. Ecoeurant. Répugnant.

Mais les prétendues victimes défient le pouvoir et les patriotes : 

 

« Nous avons le nombre. Le pouvoir est naturellement de notre côté pas du leur, sinon pourquoi recourir au secret, pourquoi se cacher pour décider? Il n’y a pas plus grand gâchis que d’avoir les moyens d’être force de changement mais de se convaincre que l’immobilisme finira par payer. Beaucoup de ceux qui ont contribué à rendre ce monde un brin meilleur et que nous célébrons aujourd’hui étaient seuls au départ. Nos enfants ne nous pardonneront jamais de reculer quand il fallait avancer, ou de se cacher quand il fallait se dresser. »

http://www.saphirnews.com/Desobeissance-civile-ils-l-ont-deja-fait-pourquoi-pas-nous_a23429.html

Si cela ne s’appelle pas une invitation à entrer franchement dans l’illégalité, voire à faire usage de la force, qu’est-ce que c’est ? 

J’en connais qui ont été condamnés pour incitation à la haine ou apologie du terrorisme pour moins que ça. Mais eux n’étaient pas musulmans.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “« Nous avons le nombre, à quand la force ?  » : pas de tribunal pour Saphir news ?

  1. frejusien

    . » Nos enfants ne nous pardonneront jamais de reculer quand il fallait avancer, ou de se cacher quand il fallait se dresser. »
    on pourrait reprendre la phrase à notre compte, en corrigeant les fautes de français  » ne nous pardonneront jamais d’avoir reculé quand il fallait avancer, etc… »

    ne sommes-nous pas toujours en train de reculer , devant l’avancée inexorable de lismerde en France ?

    Tous ces parents qui refusent l’enseignement de la république devraient être expulsés vers leur pays d’origine avec toute la smala, sinon on ne pourra pas s’en sortir avec leurs multiples résistances, leurs roueries, leurs exigences, leurs reproches incessants pour avoir toujours plus,

    La république est en train de s’effondrer, les « hautes sphères » ne se rendent compte de rien, et s’imaginent que toujours plus de fric pourra arranger les choses

  2. Xtemps

    S’il fallait faire des dégâts en Europe, ils n’auraient pas mieux fait pour réussir et c’est encore mettre les obligés communautés extra européennes imposés de force en Europe les uns contres les autres.
    Ils aiment les conflits nos dirigeants, çà se voit.
    Nous voyons bien l’escroquerie monumental par les dirigeants, l’Union Européenne et toutes les arnaques qui s’y prêtent avec.
    Petit à petit nous démontons les arnaques les unes après les autres, pour découvrir que finalement tout n’est que arnaque et escroqueries pour détourner les vrais enjeux qui se passent ailleurs.
    Je le redis ici, le racisme et autres raccourcis sont autant des arnaques que pour les peuples extra européens que pour nous les peuples européens, c’est si gros que personne n’y croirait.
    Le même cas s’était produit avec les camps de la mort Nazis, on vous l’aurait dit six mois avant la divulgation officiel par les médias à cette époque, personne ne l’aurait crû, on vous aurait pris pour un demeuré.
    Je l’écris encore, il y a eu des tas de pays dans le passé, qui avaient eu droit à l’indépendance, sans se faire traiter de raciste, ni de haine contre personne, à aucun moment, çà n’existait pas en ce temps là d’ailleurs.
    Pourquoi nous les peuples européens le serrions nous tout d’un coup raciste ou d’avoir la haine des autres, ce sont que des pures inventions et excuses bidons, qui n’existent même pas dans les documents des droits de l’homme et de l’ONU!.
    Ce sont surtout des excuses bidons pour contrer la consultation populaire par référendum avec les peuples européens.
    Le racisme est liberticide comme les autres excuses bidons aux peuples européens.
    Le référendum est la liberté aux peuple européens de décider, oui, non, abstention des propositions reçues de leurs élus, et donc le racisme n’existe pas en démocratie.
    Refuser la consultation populaire par référendum aux peuples européens est liberticide, puisque les peuples européens ne sont pas libres de choisir.
    Mais pour les musulmans du monde eux, l’arnaque du racisme et autres excuses bidons font d’eux les plus grands pigeons de la planète, avec le pétrole qu’ils leurs sont pillés chaque année, le coup du racisme représente pour les musulmans plus de 200 milles milliards de dollars par an en pétrole qui leurs passe en dessous du nez, et surtout quand ils sont chez nous en Europe.
    En oubliant pas les africains qui sont pas loin des musulmans en pillages de leurs richesses.
    Alors çà leurs coûtent très cher le racisme et autres excuses bidons aux musulmans et aux africains, vous ne trouvez pas.
    En plus qu’ils doivent faire l’aumône chez nous comme des mendiants.
    Mais vous en faite pas, nous aussi les peuples européens sommes pigeons, un peu moins que les musulmans et les africains, mais nous le sommes aussi.

  3. Machinchose

    « Entre 12 et 18% de musulmans en France d’ici 2050, selon une étude
    SOCIETE Cette fourchette dépendra de l’importance de l’immigration, selon le Pew Center…

    P.B. avec AFP Google + Twitter
    Publié le 30/11/17 à 04h16 — Mis à jour le 30/11/17 à 06h33 »

    :::::::::::

    hahahahahahahaahahahahahaha !!!!!!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 rire inextinguible et triste…

    j’ ai pas de bol…dans le bled a proximité du mien ils sont bien 39% ….en ce moment et ça fait tache d’ encre..de chine.

    on comprend mieux l’ usage des douves, des pont-levis,des poternes…..et au pire des machicoulis pour se protéger a longs jets d’ arbalète et d’ huile bouillante…

    entre 12 et 18% dans 32 ans !! salauds de journalopes! si vous espérez ainsi sauver votre peau…nous en somme déjà a 20% selon les estimations les plus optimistes…

    ainsi sur 67 millions de français il n’ y aura que 5 millions de musulmans(a minima) ou 12 millions (a maxima) !!! et dans 32 ans

    mais qui peut croire ce genre d’ énormités !

    ces maudits journaleux vont puiser ou ces chiffres fous! ou alors je pense qu ils sont stipendiés pour !! histoire de nous anesthésier

Comments are closed.