Typhaine D., tarée jusqu’au trou du cul, s’en prend à nos contes de fée


Typhaine D., tarée jusqu’au trou du cul, s’en prend à nos contes de fée

« ‌ Détruire dit-elle  » était le titre d’un livre de Marguerite Duras.

Tout détruire !

Après des  » Hansel et Gretel  » noirs ( noir-e-s ? ) à Stuttgart ,

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/04/touchez-pas-a-nos-mythes-gretel-a-des-nattes-blondes-elle-nest-pas-noire-bordel/

Ce sont maintenant tous les contes de fées qui doivent passer à la casserole :

 » Et si les contes de fées favorisaient les violences faites aux femmes? « 

Voilà ce qu’écrit une  » tarée » dans  » huffington post « .

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/23/et-si-les-contes-de-fees-favorisaient-les-violences-faites-aux-femmes_a_23286836/?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001

On m’a lu ( heureusement ) des contes de fées quand j’étais petit. Je n’ai jamais agressé aucune femme.
J’ai lu ( et leur mère aussi ) des contes de fées aux enfants. Pour l’instant, ils n’ont jamais agressé aucune femme. ( et à mon avis, ça ne viendra jamais )

Tout détruire ! Mais pour mettre quoi à la place ?

1000 fois pire !

Taré-e-s jusqu’au trou du cul !

 

Note de Christine Tasin

La Typhaine, comme les autres, en mal d’existence ( elle veut absolument être appelée « autrice », comme si elle doutait même de sa propre vie ) mais en crise de mégalomanie également se prend pour Grimm, Perrault ou Andersen, au choix, et est verte à l’idée de ne pas être capable de leur arriver  à la cheville. Surtout que ce sont des ennemis, des H.O.M.ME.S.. Horresco referens !

Alors elle se permet de réécrire leurs contes, issus de contes populaires faits pour structurer l’individu, l’aider à comprendre les dangers qui l’entourent, l’aider à grandir…

Et en plus elle ment. Les contes n’ont jamais été inventés par les mères pour leurs enfants, ce sont les produits de récits oraux transmis de génération en génération, modifiés, transformés… par tous. 

Je ne supporterais pas d’entendre une telle couillonne, mais c’est regrettable, quel plaisir de désosser son discours et ses récits qui doivent être, forcément, à la mords-moi-le-noeud.

Naturellement les fantasmes et les haines d’une Typhaine, ça doit enrichir les pauvres gosses qui les entendent, les conduisant tout droit chez le psy ou… en prison. Et le pire c’est que cette idiote utile de notre disparition est payée pour faire son sale boulot.

Faire disparaître nos textes fondateurs, nos héros, nos récits populaires, nos recettes… pour mieux nous faire disparaître et accélérer le Grand Remplacement…

Qu’elle démissionne, vite, qu’elle lise Bettelheim et sa Psychanalyse des Contes de fée, histoire de ne pas mourir idiote. Déjà qu’elle est, avec pas mal d’autres, tarée jusqu’au trou du cul…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

18 thoughts on “Typhaine D., tarée jusqu’au trou du cul, s’en prend à nos contes de fée

  1. Amélie Poulain

    Le problème vient du fait que l’on laisse se mettre sur le devant de la scène des gens comme cela qui ne sont pas très bien dans leur tête.

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Et l’idée que les films pornographiques, vus par toute la jeunesse, puissent avoir une influence désastreuse sur l’image de la femme, ça ne lui traverse pas l’esprit ?

    Et comment et pourquoi des femmes acceptent-elles de tourner dans ces films ? Personne ne les y oblige. Elles s’exhibent de la pire façon pour le fric !

    Mais, ce problème est à peine évoqué alors qu’il s’agit d’un vrai fléau qui sévit depuis des décennies !

  3. Claude LaurentClaude Laurent

    Avant-hier la TV nous montrait les photos de l’intérieur de la mosquée victime de cet attentat fait au nom d’une « certaine religion » 305 morts adeptes du soufisme, donc des hypocrites pour le beau modèle qu’est le prophète.

    Cette TV va-t-elle être vilipendée comme l’a été MLP ?

    —–
    Exercice de bourrage de crâne en CM2

    Alli a pendu des rideaux … fenêtres. Younès a fermé la porte…..

    Sans doute n’y a-t-il pas de André et Yves dans la classe!

  4. J

    Au R.U, une femme a demandé à ce qu’on arrête de lire la Belle au Bois Dormant, sous prétexte que le baiser du prince charmant pour réveiller la princesse, est un baiser forcé qu’elle n’a pas demandé.
    Le néo-féminisme dans toute sa splendeur.

  5. butterworth

    un livre a lui envoyer CONTES PERVERS regine desforges quelle violence faite aux hommes un parmi d autres voir contes erotiques

  6. Alix

    Et la violence faite aux petits garçons elle en fait quoi ?
    Le Prince il est toujours beau, aimable avec ses parents et sa famille, généreux.
    Il fait de l’équitation comme personnes, n’a jamais peur, doit braver tous les dangers, affronter des monstres, des dragons, affronter la nuit.
    Aimer sa belle, lui porter secours, être toujours prévenant et courtois.
    Et bien sûr obligation pour lui d’être toujours le vainqueur.
    Le petit garçon qui lit cela sait très bien qu’il ne sera jamais un prince, car il a peur dans le noir, parfois il désobéit, il perd, il n’est pas toujours beau..
    Cette violence née de la perfection que l’on exige envers les garçons, elle y a pensé la greluche qui au début de sa vidéo se déguise en Blanche Neige ?

  7. hathoriti

    CABOURDE comme on dit chez moi ! ce qui signifie : demeurée, cinglée, ravagée, folle, aliénée, imbécile, toquée, maboule, dérangée…enfin, bref, tous adjectifs qui lui vont très bien !

    1. hollender

      Elle fait quoi dans la vrai vie cette connasse ? Oups………. Connasse aujourd’hui c’est une princesse il paraît.

      Il faut l’empêcher de nuire !! VIIIITE

  8. Xtemps

    Il faudrait lui envoyer le conte de fée de l’anthropologue et historien Sénégalais Tidiane N’Diaye-Le génocide Voilé-, La arabes ont razzié l’Afrique pendant treize siècles sans interruption, comme enrichissement culturel.
    Et lui demander ce qu’elle en pense.

  9. Malou

    J’ai lu sur fdesouche il y 3 Où 4 j , une anglaise demandait au directeur de l’école de ses fils , d’interdire la lecture de la belle au bois dormant ! Motif : baiser non consentit = viol !
    Tiphaine = anglaise aussi cinglée l’une que l’autre !

  10. palimola

    Elle a un sacré coup dans le casque mais en attendant elle fait du fric , sûrement encore quelques subventions qui sortent de nos poches !

  11. Anne

    Hier, j’ai allumé la radio, c’était sur RTL, vers 10h du matin et j’entends un commentateur qui parle du Père Noel en disant »… cet homme habillé en rouge avec la braguette ouverte… » Faite de beaux rêves, les enfants.

  12. elsa

    Je vous recommande la lecture de « Femmes qui courent avec les loups, histoires et mythes de l’archétype de la Femme Sauvage » de Clara Pinkola-Estès car un grand choix de contes existe ce qui permet de sortir des histoires de Prince Charmant, surtout à la mode Disney très stéréotypée, ensuite les enfants retirent de ces contes ce qui leur est profitable pour leur développement à l’instant T
    4me de couverture :
    Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d’un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l’animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. Pourtant, si éloignées que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. C’est à nous d’y répondre, de retourner vers elle dont nous avons, au fond de nous-mêmes, tant envie et tant besoin. De par sa double tradition de psychanalyste et de conteuse, Clarissa Pinkola Estés nous aide à entreprendre la démarche grâce à cet ouvrage unique, parcouru par le souffle d’une immense générosité. A travers les  » fouilles psycho-archéologiques  » des ruines de l’inconscient féminin qu’elle effectue depuis plus de vingt ans, elle nous montre la route en faisant appel aux mythes universels et aux contes de toutes les cultures, de la Vierge Marie à Vénus, de Barbe-Bleue à la Petite Marchande d’allumettes. La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’âme, donneuse de vie. Il ne tient qu’à nous d’être cette femme-là.

  13. patito

    Ecouter un psy nous expliquer que Blanche Neige et les 7 nains cachent en réalité des obsessions sexuelles et rester sérieux : voila qui est difficile.

  14. bm77

    Elle n’est qu’une figure parmi d’autres qui fait un blocage psychologique devant l’impossibilité et la peur qu’elles ont de s’attaquer au vrai problèmes liés à l’Islam.
    Car pour ne pas voir l »énorme poutre musulmane qui est de plus en plus prégnante dans nos contrées elle va voir la paille ou le grain de poussière qui pourrait éventuellement se situer dans un coin de notre œil!
    Comme vous le dites, elle prépare le terrain pour le grand remplacement, en faisant du ménage par le vide dans notre civilisation immémoriale jusque dans notre inconscient collectif dont font partis ces contes et légendes .
    Que va -t-elle faire de nos conteurs elle va les faire remplacer par des imams qui vont apprendre la haine des mécréants à notre descendance? .
    Tout ce que souhaitent les adeptes de l’Islam qui bannissent toute représentation artistique. Je me demande si ils en espéraient autant de la part de ces idiots utiles !

  15. CARPIN

    Chez le musulman, alors là, la femme est à la disposition des hommes et pourtant, je doute que les mamans musulmanes lisent des contes de fée à leurs enfants?

Comments are closed.