Ploërmel : bravo aux Résistants présents hier et honte à l’ancien Maire


Ploërmel : bravo aux Résistants présents hier et honte à l’ancien Maire

Le responsable Résistance républicaine d’Ille et Vilaines a manifesté hier à Ploërmel, avec nombre d’adhérents de notre association. Il est ravi de sa journée :

Belle manifestation, avec un nombre significatif de militants de Résistance républicaine ; le FN parle de 1000 personnes, le Figaro de 300 (et moi de plus de 500!).
Des prises de parole intéressantes, et notamment avec celles  de l’organisateur et de Gilles Penelle pour le Front National.
Hélas, certains orateurs ont été  « hués » malgré la volonté unitaire, tel celui considérant, concernant la statue, que « des maladresses »  avaient été commises….
Entre 500 et 1000 personnes ? Cela tient du miracle si on lit ce que l’ancien Maire, qui est à l’origine de la statue,  avait osé dire :
Par ailleurs, une manifestation pour le maintien de la croix est organisée dimanche à 15H00 par le collectif « Touche pas à ma croix », dont le porte-parole est le secrétaire départemental du parti Debout la France. Les élus locaux du Front national ont annoncé leur intention d’y participer.
« Nous condamnons cette récupération politique minable, dérisoire et scandaleuse de la part de gens qui n’ont aucune légitimité à le faire et nous déconseillons à nos amis d’y participer », a lancé l’ancien maire de Ploërmel Paul Anselin (divers droite), qui est à l’origine de la statue.
« Ça porte préjudice à la cause », a insisté l’élu.
Bref, pour cet imbécile heureux, si des politiques soutiennent une manifestation et  y participent, ils nuisent à la cause ? Aurait-il dit la même chose si les participants étaient estampillés en marche, PS ou LR ?
Nous connaissons tous la réponse.
Par ailleurs, je dois dire que si je comprends les enjeux de la croix pour les Bretons chrétiens et ne jette pas la pierre, au contraire,  aux manifestants de ce jour, qui ont défendu leurs traditions, leurs croyances, leur identité, le combat pour la croix de Ploërmel n’est pas le mien ni celui de Résistance républicaine.
Autant il faut se battre pour la crèche dans les mairies parce que c’est notre histoire, nos traditions ( battues en brèche par l’envahisseur, à tel point que des islamo-collabos de première catégorie, à Nantes et à Poitiers, transforment Noël en Lëon ) autant je ne vois pas ce que la statue d’un pape qui n’a rien fait de particulier pour la France ni pour le monde vient faire dans l’espace public… Ce n’est pas parce que nous sommes attaqués par l’islam qu’il faut commencer à accepter tout et n’importe quoi du christianisme. Oui à des statues de Clovis, fondateur de la France, oui à des statues des templiers, défenseurs de notre pays, mais des papes… bof !
Peu importe, d’ailleurs, tout va s’arranger, puisque, selon l’article de Charente libre évoqué ci-dessus, une solution va être trouvée à l’amiable, avec la statue – et sa croix – déplacée dans un lycée privé proche de 30 mètres ou la parcelle sur laquelle se trouve la statue vendue à une école privée proche.
Tout est bien qui finira bien.
,
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Ploërmel : bravo aux Résistants présents hier et honte à l’ancien Maire

  1. Dédéquinembrouillepas

    Tout cela est dérisoire, trop humain, et à la limite de l’adoration des idoles que Jésus combattait justement !!!! …Rien de christocentré derrière tout cela donc. JP2 mérite tellement mieux !

  2. Amélie Poulain

    Je pense que derrière tout cela et au-delà des polémiques concernant une telle statue (je n’ai pas non plus d’admiration pour les papes), le problème de fond est l’atteinte symbolique qu’elle suppose en regard notre passé et de nos traditions car la polémique ne tournait pas, paradoxalement autour du personnage représenté mais autour d’une « croix » ce qui est bien dans le sens des détracteurs de notre Histoire.

    C’est cela l’important et qu’il y ait eu des manifestations autour de ça c’est très bien dans ce sens-là.

    J’ajouterai qu’il n’y a pas de polémiques autour des signes ou croix celtiques, c’était bien une croix judéo-chrétienne, alors, l’on peut bien dire ce que l’on veut, argumenter comme on veut, mais on sait ce que ceux qui ont ouvert la polémique veulent faire à la France…. C’est bien de certaines racines qu’il s’agit de détruire et cela a du sens, ce n’est pas anodin pour ces gens-là.

  3. MaximeMaxime

    C’est très complexe cette histoire de croix.
    Si elle est sur le domaine privé ou public d’une personne publique (Etat, municipalité…), à mon avis elle n’a rien à y faire car contraire à la neutralité religieuse des personnes publiques françaises ;
    si elle est sur un terrain privé, elle n’en demeure pas moins soumise aux règlements d’urbanisme et peut être interdite au cas où elle y contreviendrait. Cependant, dans la mesure où l’on voit fleurir des mosquées avec des minarets à croissant doré qu’on voit de loin et qui jurent avec le reste du paysage, je vois mal comment on pourrait l’interdire comme portant atteinte à l’harmonie des paysages.

    1. Amélie Poulain

      Oui, selon la logique de certains puisque c’est un lieu public, l’achat d’une concession n’étant qu’un contrat permettant un droit d’usage d’une parcelle (encore heureux que l’on n’ait pas de loyer à payer…..). Vous allez voir qu’il y aura des esprits tordus pour y penser….

      1. Amélie Poulain

        Le problème est que c’est sans fin.

        A trop décortiquer, il y aura toujours des choses qui viendront heurter, la réflexion menée par la logique individuelle et collective étant forcément imparfaite, il y aura toujours une faille à un moment donné.

        Et quand on veut tout absolument tout « remplir » (donc chercher la perfection qui n’est pas de ce monde et n’appartient pas au Réel)…. c’est bien sans fin.

        C’est comme cela que l’on tombe dans l’Idéologie.

        Alors quand s’arrêter ? Et tout le monde est-il en capacité de s’arrêter à un moment donné (on a des exemples édifiants dans l’Histoire) ?

  4. J

    Tout va s’arranger, c’est relatif. Parce qu’au final, la statue est déplacée pour être mise sur un lieu privé. Alors, d’accord, on respecte la loi qui interdit les signes religieux en public (hem…), mais au total, les laïcards christianophobes islamophiles gagnent, et nos racines trinquent. Non, je ressens cette décision comme un énième baissage de culotte.
    Quant aux croix des cimetières, ben il y a déjà l’affaire de Prinçay, donc…

  5. Claude

    « autant je ne vois pas ce que la statue d’un pape qui n’a rien fait de particulier pour la France ni pour le monde vient faire dans l’espace public »…….sérieux dans ce jugement ????

    Jean-Paul II…. Pape qui n’a rien fait de particulier pour le monde ?????
    Celui qui a en son temps encouragé ses compatriotes polonais à ne pas avoir peur de résister à la dictature communiste en Pologne n’aurait donc rien fait de particulier pour le monde ?

    Ah bon…..

    C’est vrai que c’est tellement compliqué ces affaires de croix dans l’espace public…..

    Les français et leur masturbation cérébrale permanente quant au passé du pays…… on comprend mieux pourquoi on bat tous les records de consommation de tranquillisants…..sans doute très révélateur d’une psychologie quelque peu perturbée.

    Quant à l’ancien maire… »divers droite », c’est à dire de gauche puisqu’il utilise la rhétorique culpabilisante qui est l’instrument de domination de la gauche, il peut effectivement avoir honte de son argument puisqu’en France, pour la raison évoquée plus haut tout est politique puisque l’on ne sait pas faire autrement que de tout politiser……il reproche aux uns de faire ce que font les autres…..cela s’appelle faire de la discrimination, de la stigmatisation…….bou hou hou le vilain maire qui lutte pas contre les vilains penchants des méchantes personnes…..

    1. Jean Suiparevenu

      Bien évidemment!
      Sans Jean-Paul II, et sans l’évêque et le prêtre qu’il a été en Pologne et sans les autres catholiques polonais, clergé et laïcs, la résistance polonaise au communisme eût été moindre et cette résistance a été l’une des raisons de l’effondrement total de cette aberration tyrannique que fut le communisme, en Europe de l’Est.
      Peu importe d’ailleurs puisque le problème soulevé est celui de la Croix et là, de quel droit, peut-on reprocher à un pays de tradition et de civilisation chrétiennes de mettre une croix où bon lui semble. La laïcité n’empêche pas les croix ou les églises mais veut, à bon droit d’ailleurs, empêcher une ingérence religieuse dans la vie politique et publique
      et laisse les gens aimer ou non les croix les églises les temples les mosquées, lesquels croix temples ou mosquées se doivent d’être payés par les fidèles (quant aux églises (construites et payées par les fidèles en leur temps) ayant été prises par la Révolution, l’Etat s’était engagé à les maintenir et les restaurer).
      Donc, au nom de la laîcité, qu’on nous laisse planter ou non des croix et des églises!

  6. Claude

    « Oui à des statues de Clovis, fondateur de la France, oui à des statues des templiers, défenseurs de notre pays, mais des papes… bof ! »

    Et le baptême de Clovis,qui fit de la France qu’elle sera considérée comme la fille aînée de l’église…. il ne s’est pas fait avec la bénédiction du Pape de son temps sans doute ?

    Les Templiers…Ils n’agissaient pas à l’occasion sur ordre de la papauté peut être ?
    C’est de leur seul arbitre et sans l’aval du Pape qu’ils allaient combattre en terre sainte ?

  7. patito

    la réaction du maire montre à quel point il faut donner au FN un autre nom et même comme cela ce n’est pas gagné !!

  8. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Personnellement, j’avoue ne pas éprouver d’empathie envers la représentation en statue ou autre image de tout personnage – en-dehors évidemment te toute représentation picturale ou photographique ayant existé à leur époque, quel qu’il soit, ceci pour des raisons personnelles et intimes. En fait, je ne suis pas pour les icônes, même si je suis tout à fait capable d’apprécier les œuvres y rattachant.
    Cependant, Christine, il est injuste de nier qu’à sa façon, Jean-Paul II avait été un résistant, la seule différence étant qu’il s’était concentré sur le Christianisme et apparemment cela a amplement suffi jusqu’à aujourd’hui aux Polonais qui, d’essence, sont chrétiens dans l’âme.
    Quant à celui qui nous sert de pape-pantin Berglio… quelque chose,, c’est l’antéchrist personnifié, et celui-là il ne faut point qu’il croise ma route s’il ne veut pas entendre les noms d’oiseaux que je lui réserve en priorité !

  9. charles martel

    Pas de panique ! Bientôt , toutes les statues chrétiennes seront remplacées par des statues islamiques et les  » gauchos collabos macronistes  » , sortes de larves prostituées , se prosterneront devant avec admiration !!!

  10. Révolution

    on enlève les croix partout ! tout ce qui représente le christianisme *par contre on n’enlève pas les voile , les burquas , les barbus ( dont on a fait une mode )
    et on construit des mosquées sur nos territoires et on nous sert des plats halal partout !

  11. Sylvie76

    On a les dirigeants que l’on mérite et les juges du conseil d’Etat sont tous membres de la franc-maçonnerie.
    Ils détestent notre patrimoine religieux.
    Il y a à chaque coin de la Bretagne bretonnante (entre le Finistère, le Morbihan et les Côtes d(Armor) des calvaires et de enclos paroissiaux à l’entrée des édifices religieux. A quand le retrait pour atteinte à la laïcité et à l’islam de ces symboles ?
    Croix, calvaires, chemins de croix, oratoires… Pourquoi ne pas les retirer ?

Comments are closed.