J’ai mal à mon pays mais je ne partirai point, c’est ici chez moi !


J’ai mal à mon pays mais je ne partirai point, c’est ici chez moi !

Comme « malheureusement » toujours, j’ai la nausée en voyant tous ces documents sur le site.

Alors évidemment, je regarde, j’observe, je peste et me demande comment réagir.

Je suis donc très heureux aujourd’hui de vous écrire et comme bon nombre de citoyens vous faire part de ma rage, voire de ma haine en voyant combien notre « pays » sombre dans le chaos chaque jour.

Mes grands-parents ont rejoint la France en 1943 pour fuir la guerre d’Espagne et il n’est point nécessaire de préciser qu’ils se sont normalement intégrés.(Sans autant d’avantages qu’ont aujourd’hui tellement de populations « étrangères » vivant et entrées en masse sur  notre territoire et qui- de surcroît – pour nombre d’entre elles ne travaillent pas et ne travailleront JAMAIS pour assumer un quelconque devoir !!!).

J’ai bientôt 48 ans, suis père et essaie tant bien que mal, avec ma compagne de faire avancer le navire. Nous veillons chaque jour à encourager et inciter nos 2 filles  à travailler dur à l’école pour avoir une bonne situation plus tard…

Mais pourquoi ????  Pour quel avenir ?

Parce que :

Quand je vois dans quelle période sombre et vicieuse nous vivons..

Quand je vois comment les médias et les politiques nous musèlent..

Quand je vois comment nous sommes « protégés »…

Quand je vois comment la charia s’est ainsi dispersée..

Quand je vois ces émeutes à répétition anti-Blancs -il faut le dire- incessantes..

Quand je vois tous ces morts.. ces attentats impunis.. ces soi-disants procès..

Quand je vois toutes ces bougies…INUTILES…

Quand je vois ces prières de rue musulmanes INTERDITES ET AUTORISEES par un état.. second et passif..

Quand je vois que justement je ne vois pas la police faire ainsi son travail…

Quand je vois que des soi-disant HAUTS RESPONSABLES se portent au chevet de voyous haineux..

Quand je vois tout cet argent distribué sans aucune vérification…

Quand je vois combien nous sommes vulnérables…

Quand je vois et entends toujours et tous les jours la même chose..

Quand je vois disparaître notre culture et nos traditions..

Quand je vois les regards de travers..

Quand je vois l’islam nous envahir et nous haïr..

Quand je vois tout ça : que faire ? 

Fuir ? J’y pense. Bon nombre l’ont fait et d’autres s’y préparent.

Se battre ? COMMENT ? 

Nous sommes « en guerre » ?? Et gare au moindre patriote qui oserait-pour légitimement défendre sa famille- repousser quelques  belliqueux anti-blancs !

JAMAIS -et je ne suis pas le seul- je n’aurais pensé à vivre une ère si ténébreuse.

J’ai mal à mon pays mais je ne partirai point, c’est ici chez moi !

Alors, si être résistant, c’est commencer par là, alors, je résiste et oui, je suis patriote, oui j’aime mon pays.

Ne pas résister serait une offense et une insulte à tous ceux qui sont morts pour nous !

Battons-nous ! Nous vaincrons.

Vive la France.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “J’ai mal à mon pays mais je ne partirai point, c’est ici chez moi !

  1. Durandal

    Tout à fait d’accord avec vous.
    Alors que j’écris ces mots, j’entends des sirènes de police…
    Un matin comme les autres en périphérie toulousaine…

    Mais tout va bien, paraît-il.
    Le bateau coule, on fait « la planche » et… on attend…
    On attend quoi ?…

  2. Asher Cohen

    @PatrieL
    Vous constatez de nombreux faits de la Réalité de ce pays sauf un fondamental: vous êtes patriote dans une fausse Nation. Vous pensez-bien que si la France avait été une Nation réelle, tout ceci n’aurait pas lieu.

    A titre d’exemple comparez cela avec la situation de la Palestine dans les jours suivant le vote du Plan de partage par l’ONU le 29 novembre 1947. D’un côté vous avez des Juifs dont les institutions étatiques sont déjà organisées, et malgré les blocages Britanniques les forces de défense, Haganah, Etzel, Palmach, etc.; sont déjà organisées et armées. De l’autre côté vous avez des squatters arabes, aidés par des infiltrations de mercenaires syriens, irakiens, égyptiens, etc.. non organisés, et dont les seules activités sont la propagande et la violence sur les implantations juives. Rappelons que les squatters arabes majoritaires n’ont même pas constitué une armée de conscription pour défendre leur « patrie la Palestine » contre l' »occupant Juif ». Ajoutons qu’à l’époque, les Juifs ont eu à affronter 2 fronts: d’abord l’ennemi squatter arabe de l’intérieur, puis après la proclamation de l’état Juif, l’invasion par 5 armées arabes étrangères, aidées et armées par les Britanniques.

    Pensez-vous qu’actuellement la France soit une Nation au point de refouler les squatters arabes de la terre française et de faire face à l’invasion d’armées arabes étrangères? Allez-vous, comme les Juifs en 1948, chercher les armes en Tchécoslovaquie, Amérique, etc.. et distribuer de l’armement dans les campagnes et les villes? Prétendez-vous que la France serait une Nation réelle?

  3. paul

    Le seul bémol est que la situation que nous vivons actuellement n’a plus rien en commun avec les époques précédentes, où les Français étaient encore relativement unis : nous sommes envahis et devenons minoritaires, et cela plaît à une grande majorité de nos concitoyens. Il y a donc un problème crucial à résoudre : réunifier les Français ; à défaut, il faudra déjà se battre contre les nôtres (gauchistes, etc..) avant de régler le problème de l’invasion. Donc, rester pour que nos enfants héritent de cette situation à laquelle ils ne pourront quasiment rin faire, je dis « NIET ». Je n’ai pas envie que mes enfants soient mélangés avec des étrangers ou avec le langage qu’on entend maintenant dans les rues (qui n’est plus le français). Je n’ai pas envie qu’ils se fassent cracher dessus parce qu’ils sont blancs….La résistance OUI, mais si des conditions de résistance minimales sont réunies, or il n’y a plus ces conditions minimales en Europe de l’Ouest !

    1. PatrieL

      Bonsoir à tous,

      merci pour vos messages et je suis aussi d’accord avec vous.

      Oups pour 1943, effectivement ils sont arrivés avant (c’est l’année de naissance de mon père) pour fuir le régime franquiste.
      Je n’ai malheureusement jamais connu mon grand-père décédé avant ma naissance.

    2. Asher Cohen

      @paul
      Pas d’accord avec vous, en 1939 les français étaient fort désunis, les communistes avaient annoncé dès 1936 qu’en cas de guerre ils ne combattraient pas car n’ayant rien à défendre. En 1939 ils ont saboté les dépôts d’armes, ont soutenu ensuite le vote du 10 juillet 1940, et le pacte germano-soviétique, etc.. Thorez n’a-t-il pas déserté « sa patrie » durant toute la guerre? La France désunie n’a pu n’être libérée que par des puissances étrangères. Vous reconnaissez qu’en 2017, la France n’est pas une Nation réelle, et plus d’un tiers des habitants du pays est issu de populations déplacées, non toujours assimilées. En 1948, les Juifs ont réussi à recréer leur état malgré la présence de plus d’un million de squatters arabes sur leur sol, qui voulaient les massacrer. La france n’est pas encore dans la situation de la Palestine de 1947, mais elle y arrive. Va-t-on voter une nouvelle partition, comme pour l’Inde ou Israël à l’époque?

      1. Paul

        Aucune idée quant à cette partition ; ce que je sais, c’est que dans les Zup de Rillieux-la-Pape des années 70, nous étions à peu près tous contre les immigrés arabes qui rappliquaient en masse, qui nous emmerdaient déjà (les copains et moi aurions pu créer RL déjà cette époque, nous voyions déjà la réalité de ces populations) et qui….pissaient dans les ascenceurs, et oui, déjà. Bien le bonsoir chez vous.

  4. Abel

    Bien d’accord avec vous le pays coule et les médias et les politiques disent que tous va bien; Ils me font penser à l’orchestre du Titanic.

    Mais moi je ne me laisserait pas faire

  5. POLLETT DANIELPOLLETT DANIEL

    Bravo pour cet article. Mais un détail m’intrigue : En 1943, on pouvait passer la frontière franco-espagnole ? Dans quel intérêt ?

  6. Ami de la France

    Complètement d’accord. Just mentionné que l’Espagne, en 1943 était neutral par rapport à la WWII et que beaucoup de Français et Juifs franchisaient les Pyrénées pour se réfugier en Espagne. Probablement leurs grands-parents s’exilèrent en 1939 (à partir de février, surtout) quand la guerre civile fut finie ?. .

  7. Pierre Gouverneur

    Le fléau qui nous agresse est encore ressenti comme un malade qui ignore son mal, d’autant qu’on l’endort avec des soporifiques.
    Mais le ressenti devient plus en plus insupportable pour un nombre grandissant, et il n’y aura qu’une solution : expulser, se libérer avec l’invite de la Marseillaise.

  8. GAVIVA

    AH OUI, travailles bien a l’école et tu auras une bonne situation, sinon tu finiras caissière ou tu passeras la serpillière. Combien de fois l’avons nous entendue celle là? ( la version garçon; tu finiras manœuvre sur les chantiers tu creuseras des trous sous la pluie etc..). Ça ne manque pas de logique mais de nos jours ça ne veut plus rien dire. Fut un temps ou dans les écoles il y avait la remise des prix, prix d’arithmétique, géographie etc. Un beau livre relié. Quand le fils du cantonnier en reçoit plus que celui du maire ou du notaire ça devait faire bizarre dites donc! Que le fils du cantonnier décroche une bourse, aille faire médecine pendant que le fils du notaire joue aux dés au quartier latin aie aie aie! Je connais une caissière avec un BTS bureautique secrétariat, depuis le BEP elle travaille comme caissière les week ends, les vacances, avait d’excellentes notes ben son job étudiante c’est devenu son boulot a vie, bien contente qu’on l’ai gardée….et ce n’est pas la seule! Sale époque!

  9. patito

    L’appel du 18 juin s’adresse à des français qui ont quasiment tous leur nom de famille sur le monument aux morts d’un village , qui savent ce que le mot « Patrie  » signifie et qui identifient facilement l’ennemi qui défile sur les Champs-Elysées.
    Aujourd’hui une grande partie de la population est extra-européenne et on peut l’identifier , elle aussi, facilement sur les Champs-Elysées par le port d’un uniforme mais en cas de  » papier, bitte, schnell  » elle sort une carte d’identité française.
    contre qui voulez vous alors résister ?

  10. xrayzoulou

    BRAVO PatrieL. Il faut s’unir pour sauver notre pays de l’hégémonie européenne et de l’islam. Vaste travail mais n’oublions pas que si nous le voulons, nous le pourrons.

  11. DURADUPIF

    Oui où ils ont mené notre Pays de renonciations en reculades au nom d’on ne sait quels droits des autres ? ils ont laissé bafoué nos valeurs républicaines et nos Institutions démocratiques. Nos concitoyens sont stressés devant un devenir proche plus qu’inquiétant et notre Pays est plus qu’angoisse par cette menace sournoise de l’islam.

Comments are closed.