Coucou, si j’ai un point noir dans la main, ça veut dire que j’ai été agressée sexuellement !


Coucou, si j’ai un point noir dans la main, ça veut dire que j’ai été agressée sexuellement !

C’est la dernière invention de Schiappa.

Enfin, quand je dis « invention », comme d’habitude la gourdasse se contente de reprendre ce qui vient de l’étranger, avec un beau hashtag en anglais, comme cela se doit : #blackdotfrance.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/24/01016-20171124ARTFIG00143-un-point-noir-sur-la-main-pour-denoncer-les-agressions-sexuelles.php

Je suis perdue… Donnez-moi le mode d’emploi…

Je dessine, avec un crayon à maquillage, un beau point noir sur ma main. Je prends celle-ci en photo, et je lance un twitt. Les twitts, c’est les modernes bouteilles à la mer, c’est le message  jeté par la fenêtre par l’otage étroitement surveillé…

Jusque-là c’est clair. Mais ensuite ?

Si je lance le twitt avec mon identité, à quoi bon l’anonymat de la main ? Je suis identifiable, y compris par mes agresseurs potentiels, non ?

Si je lance le twitt sous un pseudo, il sert à quoi ? Qui va me venir en aide ? Un autre twitto par message privé ? Et si c’était un autre agresseur-harceleur, alléché ? Une association qui va me contacter pour m’aider à parler ? Des fois que je sois incapable d’aller porter plainte moi-même  ?

Tout cela me semble complexe, compliqué…

Un simple message, j’ai été agressée sexuellement, je n’ose pas en parler… Impossible ?

Ce ne sont pas les associations qui manquent pourtant, on vous propose même de centraliser les dénonciations contre le même homme  :

 

Perplexe. Et effrayée. C’est vraiment ce monde que l’on va transmettre à nos enfants ? Un monde de délateurs ? 

Imaginons que quelques gourdasses veuillent régler quelques comptes avec un patron et qu’elles signalent toutes le dit patron sur l’un de ces sites…Ça va être la fête pour le patron, il va devoir passer sous les fourches caudines des hystéro-dingues, prouver ( mais comment  ?) qu’elles mentent, que c’est un coup monté…  Et si le patron est FN, imaginez le nombre de signalements que des féministes  à la mords-moi-le-noeud se plairont  à faire avec leur petit point noir dans la main.

Quand on a un pois chiche dans le cerveau…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Coucou, si j’ai un point noir dans la main, ça veut dire que j’ai été agressée sexuellement !

    1. Massilia

      Elle a plein de points noirs autour de la tête qu’elle laisse murir
      Je l’aime à courir …..elle a dû faire toute les guerres

  1. xrayzoulou

    Faisons tous, hommes et femmes, un point noir sur la main et une étiquette j’ai été agressé(e) par un muzz et publions cela sur FB !

  2. maury

    Le gouvernement Hollande nous a habitué à écouter de drôles d’oiseaux mais celui là qui est en marche promet de nous surprendre par les hurluberlus sélectionnés on ne sait comment et sur quels critères???Le pire c’est que nous devons financer ces clowns et………. son pierrot!!!!

  3. Machinchose

     » il va devoir passer sous les fourches caudines des hystéro-dingues, prouver ( mais comment ?) qu’elles mentent, que c’est un coup monté… »

    rien a branler!! direct au Gibet de Monvraicon , aux fourches de Claudine, on les y poussera les pieds dans les reins !!

  4. Amélie Poulain

    « Imaginons que quelques gourdasses veuillent régler quelques comptes avec un patron et qu’elles signalent toutes le dit patron sur l’un de ces sites… »

    Oui cela se passe déjà, malheureusement, au niveau des affaires de viol (dont certaines ont été largement médiatisées) et c’est lamentable, car j’ai rarement vu une plainte pour réparation de la part de celui qui est injustement mis en cause, ce qui est dommage.

  5. FantomasFantomas

    Un Poing noir voilà ce que vous aurez …. a force d’exagerer on finit par obrenir le contraire. Notre époque moderne a inventé la chasse aux sorciers avec des sorcières pour chasseur (pardon chasseuses). Le bûcher c’est pour quand ? Vite j’ai froid !

  6. Dorylée

    Si elle n’avait pas mis sa main où il ne fallait pas, elle n’aurait pas l’empreinte du petit rond noir ! Sens ta main maintenant….

  7. reuri

    Et le Padre Pio qui avait des stigmates aux mains , que dire ?
    Chaque jour on se dit que ce n’est pas possible de trouver encore plus crétin , et pourtant si .

Comments are closed.