Statistiques ethniques interdites, mais pas pour le CNRS et SOS racisme !


Statistiques ethniques interdites, mais pas pour le CNRS  et SOS racisme !

Statistiques ethniques : le CNRS dépasse-t-il « les frontières » de la légalité ?

Hier, Le Point nous informait que SOS-Racisme et la fédération de recherche du CNRS « Travail, emploi et politiques publiques » (TEPP-CNRS) allaient publier les résultats de l’étude DIAMANT (Discrimination inter âge et selon d’autres motifs : analyse à partir d’une noria de testings).

https://sos-racisme.org/communique-de-presse/sortie-de-letude-diamant-etat-des-discriminations-en-france/

Le communiqué « promet la révélation de résultats édifiants ! » :

L’étude DIAMANT s’est intéressée aux discriminations sur 7 marchés :

– La formation professionnelle,
– L’achat d’une voiture d’occasion,
– L’assurance automobile,
– Des complémentaires-santé,
– Du crédit à la consommation,
– De la reprise d’entreprise,
– L’hébergement touristique.

Sur chacun de ces marchés sont évaluées les discriminations à raison :
– De l’âge,
– Du sexe,
– De l’origine
– De la réputation du lieu de résidence.

Pour Yannick L’Horty, directeur de cette fédération , « il y a du retard en France sur l’utilisation du testing, probante en matière d’inégalités de traitement ». Le testing consiste à présenter, pour une même offre, plusieurs candidatures avec des critères de différence. Pour cette étude, « environ 15 000 candidatures ont été envoyées ».

Ainsi, rapporte Le Point, « pour l’accès à un hébergement de loisirs, un homme de 22 ans d’origine française obtient davantage de réponses positives (56,8 %), qu’un homme d’origine africaine (49,3 %) ou un homme résidant dans un quartier « politique de la ville » (46,3 %) ».

Ce qui est vraiment édifiant dans cette étude, c’est qu’elle ait été « commandée » à la fédération de recherche du CNRS « Travail, emploi et politiques publiques » (TEPP-CNRS).

Car faire le distinguo entre un homme « d’origine française » et un autre « d’origine africaine » et y appliquer des pourcentages, ne serait-ce pas des statistiques ethniques ?

Pourtant, il semblerait que, depuis la censure du Conseil constitutionnel en 2007, l’Etat ne puisse plus établir de statistiques portant, par exemple, sur la couleur de la peau ou la religion et l’origine ethnique dans les recensements de population.

Or, le CNRS est un organisme public de recherche. Cette « fédération » (ce terme fleure bon le syndicalisme) a-t-elle la possibilité de déroger à la loi ?

On peut également mettre en doute l’impartialité d’une étude « ethnique » issue d’un partenariat entre une association subventionnée et orientée idéologiquement et des fonctionnaires-chercheurs (payés par les contribuables).

Car, qui croit encore à la fameuse « neutralité » idéologique des institutions ou services publics (justice, éducation nationale, médias d’Etat…) ?

Au point de vue méthodologique, plusieurs questions se posent :

  • Comment définir un homme « d’origine française » et « un homme d’origine africaine » ?
  • Un Antillais doit-il se définir avant tout comme « d’origine française » ou « d’origine africaine » ?
  • Pourquoi ne s’intéresse-t-on pas aux asiatiques ?
  • Qu’est-ce qu’un quartier « politique de la ville  » : un quartier qui vote « à gauche » ? Un quartier « racisé » ? Un quartier musulman ?

Les statistiques ethniques ne sont pas vues partout comme une hérésie : le Canada, les Etats-Unis ou le Brésil n’ont pas cette pudeur mystérieuse et les recensements comportent bien une question sur « l’origine ethnique » ou, dans d’autres pays plus prudes, « le ressenti d’appartenance ».

Et ne parlons pas d’autres pays où les papiers d’identité comportent (ou comportaient) l’ethnie de l’individu (tutsie ou hutu ?) ou sa religion (chrétienne ou musulmane ?). Là, SOS-Racisme aurait matière à vraiment agir contre l’exclusion et les discriminations.

Mais nous sommes en France et parler de « Blancs », de « Noirs », « d’Arabes » et même débattre de religion restent des exercices très périlleux pouvant vous valoir la relégation médiatique ou les foudres de la justice.

Sur « l’ethnicité » des français, SOS-Racisme et le CNRS enfoncent donc un clou.

Mais de deux choses l’une : ou bien les statistiques sont vraiment interdites, ou bien elles sont autorisées et SOS-Racisme ou le CNRS s’intéressent à TOUS les racismes, TOUTES les exclusions et TOUTES les ségrégations.

Par exemple, une association pourrait-elle commander au CNRS une étude sur le racisme anti-blanc ou l’antisémitisme des « quartiers politiques ». Ou, plus téméraire : « l’ethnicité carcérale » en France ? « L’ethnicité de la délinquance » ? « L’ethnicité de l’antisémitisme » ?

Finalement, que vont nous apprendre les résultats de ce « testing » SOS-Racisme/CNRS ?

Qu’en France, on rencontre plus de difficultés dans la vie si on est tout à la fois noir, juif, homosexuel, petit, pauvre, moche et malade ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Statistiques ethniques interdites, mais pas pour le CNRS et SOS racisme !

  1. Apolitique

    Il y a de tout au CNRS , du nécessaire mais aussi du rentier , du parasite , du planqué ; quant à l’officine sosseracisme , c’est un outil de l’Empire . Tout cela nous coûtant fort cher !

  2. claude t.a.l

    Les statistiques ethniques sont interdites, c’est vrai.

    Mais les classes populaires – les vraies, le peuple de France -, ceux qui travaillent en gagnant 4 sous, qui prennent le bus, qui amènent leurs enfants à l’école, qui font leurs courses dans les supermarchés, qui habitent – parce qu’ils ne peuvent faire autrement – dans les  » quartiers populaires  » , ….
    Ils les connaissent parfaitement ,et par coeur, les statistiques ethniques, ils les voient tous les jours :
    L’invasion submersion par des gens qui nous haïssent.

  3. Machinchose

    encore du « travail arabe » !!

    ni fait ni a faire !!

    «  » »Attaque meurtrière contre une mosquée du Nord-Sinaï
    Un premier bilan fait état de 54 morts et 75 blessés.

    Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters Le 24.11.2017 à 13h47

    Au moins 54 personnes ont été tuées et 75 blessées, vendredi 24 novembre, dans l’attaque d’une mosquée par des hommes armés dans le nord du Sinaï égyptien, annoncent des sources médicales et de sécurité égyptiennes.

    L’attaque s’est produite pendant la prière du vendredi dans la mosquée Al-Rawdah, dans la ville de Bir Al-Abd, à 40 kilomètres d’Al-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. » » » » » » » »

    «  » » » » »

    les cons!! on leur avait bien dit: mosquée de la Rue Jean Pierre Thimbaud!!

    ok! ok !! on n’ avait pas précisé ni Paris, ni France!!

    et ces branleurs sont allés exploser ceelle a proximité de leurs gourbis…

    ////

    vous remarquez bien sur, que ce sont des musulmans qui assassinent des musulmans…..en réalité une sous humanité avide de meurtres, de crimes,de violeence, d’ assassinats

    aller zigouiller des mecs durant la grand messe ( si je puis dire) de la semaine….

    sale espèce a éradiquer dee la planète par tous les moyens….j’ imagine avec quelle jouissance, demain, ils feront ça dans nos églises et synagogues .

    et pourquoi pas nos mosquées ? surtout celles qui bientôt seront réservées aux convertis

    (ils ne comprennent pas l’ arabe , alors les prêches se feront en Français, et même les versets du Coran, apparaitront traduits sur un écran lumineux, comme a l’ opéra, pendant que l’ imam les dira en Arabe coranique)

    quels progrés que nous devons à l’ Islam !!

  4. Mariette

    Ca me rappelle la visite que j’avais faite au domicile d’un collègue de bureau. Pendant qu’on buvait le café dans le salon, un homme arrive avec un grand sourire lumineux par la porte du fond, une porte qui donnait sur l’arrière cuisine. Il avait emprunté le long couloir qui permettait de traverser toute la maison.
    Avec son large sourire lumineux, il a souhaité une bonne journée à mon ami et est monté dans « ses » appartements par l’escalier situé de l’autre côté de la cuisine.
    Mon ami l’a salué dans ces termes : comment vas-tu sale profiteur ?
    Vous aurez compris que ce type squattait un appartement sans payer le loyer ni les charges. Asta la vista.

  5. Massilia

    Ce ne sont pas des statistiques ethnique puisqu’il s’agit de testing. Donc d’étudier la réaction face à une candidature donnée.

    1. Frontalier74

      La méthode est différente mais, au final, on a des résultats exprimés en % et catégorisant des populations en « races ». On utilise juste le terme « d’origine africaine » pour ne pas dire « noir ».

  6. Pierre Gouverneur

    Selon le principe de l’égalité en droit, il serait temps, à une époque où l’islam reprend ses objectifs de conquête, de répertorier précisément, en France, le nombre de personnes qui se reconnaissent musulmans,, et combien, parmi eux, estiment que la charia est supérieure aux lois de la République, sachant que ce recensement ne gêne aucune autre religion.
    En France la liberté de croyance personnelle est reconnue, sauf si la religion menace les principes républicains et si le croyant cherche à imposer ce qui s’oppose à l’identité et à l’intégrité de notre peuple.
    Si des musulmans continuent à manifester leur croyance, notamment par le voile, qui apparaît comme un uniforme de provocateur et de conquérant, à une époque où les plus radicaux nous massacrent lâchement, cela risque fort de donner l’envie à nombre de mécréants français de porter la croix … A noter que ces courageux derniers ne seront pas responsables de la confrontation, mais seront, au contraire, des pompiers qui vont tenter de circonscrire la poudre semée de plus en plus largement et profondément, par ceux qui défient la République française et son peuple. Vive la République et vive la France !

  7. Machinchose

    chiffres revus a la hausse (de fusil….)

    220 morts et plus de 200 blessés ……….engin explosif suivi de mitraillage au fusil d’ assaut

    untermenschen !!

  8. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Projet de mosquée à Mantes-la-Ville : la justice épingle à nouveau le maire Front national
    :: http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/11/24/projet-de-mosquee-a-mantes-la-ville-la-justice-epingle-a-nouveau-le-maire-front-national_5220186_823448.html?xtor=RSS-3208

    __________________________
    Lire aussi : Le maire FN de Mantes-la-Ville fait triompher le vide
    :: http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/11/24/projet-de-mosquee-a-mantes-la-ville-la-justice-epingle-a-nouveau-le-maire-front-national_5220186_823448.html?xtor=RSS-3208

  9. Anne

    Je suis une mécréante française et je ne vais pas tarder à ressortir ma croix.
    De toute façon, je l’avais enlevé pour ne pas qu’on me l’arrache, pas du tout par souci de laicité. Avis à ceux qui seraient interessés: et elle n’a aucune valeur marchande.

  10. Fomalo

    Pour les « statistiques » on devrait faire comme dans les assemblées ou pour les barbus : » à main levée » ( à voile porté et à chemise de nuit avec babouches le vendredi et les autres jours).Périmètre conseillé : 200m x 500 m maxi. En une heure, à plusieurs volontaires tous les jours, on est fixé!

Comments are closed.