Allemagne : des migrants payent à d’autres un bakchich pour accéder aux prises électriques


Allemagne : des migrants payent à d’autres un bakchich pour accéder aux prises électriques

AUTEUR : Soeren Kern
TRADUCTION : du texte original: Germany: Violence Spirals in Refugee Shelters

1°).- Les autorités allemandes ont invoqué le droit des délinquants à la vie privée pour justifier leur refus d’informer le public de l’ampleur du problème.

2°).- Les experts ont d’emblée mis en garde sur les dangers de la promiscuité. Loger à l’étroit des migrants de différentes origines ethniques et religieuses dans des logements collectifs est générateur de violences.

3°).- « Un dépanneur en mission dans un centre d’accueil pour réfugiés a fait état de conditions de vie « mafieuses » : certains réfugiés devaient payer pour avoir accès aux prises électriques. » – Der Tagesspiegel .

Le développement sur la page :
 https://fr.gatestoneinstitute.org/11319/allemagne-accueil-refugies

Marcher sur des oeufs

 

Note de Christine Tasin

Que penser de ces gens qui, en présumée situation de détresse et de demande d’aide, exploitent sans vergogne leurs compagnons ?

Que, sans nul doute, il y a un problème culturel ou civilisationnel.

Or, les mêmes islamo-collabos et autres dhimmis vont au contraire exploiter cette situation pour demander que l’on sorte les « migrants » des centres d’accueil, où la promiscuité génèrerait ce genre d’attitude…

Le but est naturellement de les voir installés, comme vous et moi, dans des appartements individuels. Et, ensuite de les naturaliser…

Sauf que l’on a vu comment les appartements individuels tout neufs offerts aux immigrés depuis les années 1980 sont devenus des cloaques… Quand on n’aime pas un pays, quand on importe des moeurs de barbares, quand on ne connaît que la violence et les rapports de force… on ne sait pas vivre avec l’autre dans une société occidentale qui prend des gants avec les contrevenants.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


6 thoughts on “Allemagne : des migrants payent à d’autres un bakchich pour accéder aux prises électriques

  1. Glazik

    Bizarre, de voir que ce que l’on nous demande et rabâche à longueur de temps, la mixité sociale et raciale, soit bannie par les « experts » quand cela ne concerne que les migrants !
    Heureux, de constater l’esprit d’initiative d’une partie de ces migrants. Ils ont envie d’entreprendre et d’organiser.
    Quelle chance nous avons de pouvoir accueillir ces futurs chances pour la France qui vont dynamiter, non pardon, dynamiser, notre vieux pays !

  2. castagnolle

    il y a un prérequis indispensable au vivre ensemble, c’est le savoir-vivre.

    Je t’enverrais tout ce beau monde chez Nadine de R. (la baronne tata à micron) pour apprendre le b.a.ba du savoir vivre !!

  3. NICOLAS F

    Maintenant ils n’osent plus dire « le vivre ensemble « ,quaand même,c’est tellement énorme qu’ils n’osent plus.
    On murmure (pour les plus courageux) que l’intégration c’est pas si facile .
    Moi,en clair je comprends 5 sur 5:on vous les envoie,demerdez-vous.
    C’est cela,l’intégration à la française:demerdez vous.
    Eh bien ,moi je dis que ça ne va pas durer le système D .
    Nous,on va laisser le gouvernement se demerder.
    On va laisser faire,pas un sourire,pas une parole,pas un geste . Ce sera le désordre.Ils se débrouilleront entre eux.Ils s’entretueront.Ils se dépouilleront.
    Nous transformeron nos maisons en fiefs imprenable,on mettra des chiens de garde,des barricades dans les rues .On se relaiera jour et nuit pour garder un boulevard,un porte.
    Comme ces gens sont des feignants et des la^ches,ça durera un temps et puis ils iront plus loin,chez la grosse Berta.
    Une chose est certaine:on hérite avec ces gens de ce qui se fait de plus lâche et décérébré dans la nature humaine.
    Ils disparaitront,c n’est qu’une question de temps.
    Soyons prêts à donner notre sang pour libérer la France.
    230 morts en Egypte:ils s’entretuent entre eux.Laissons les faire.

    Le temps du système D a commencé.

    1. pierre17430pierre17430

      Bonjour Nicolas F
      Bien dit, laissons-les faire, s’entretuer.
      On ramassera les morceaux et on balaiera. Dans mon pays rochefortais ( 17 ) on commence à en voir , seuls, ou par deux , toujours noirs comme jais , des hommes d’environ 30 ans , aux arrêts de bus, ou traînant dans les rues comme des zombies , l’air sinistre et muet. Comme dans certains films d’épouvante.
      J’ai l’impression que personne ne leur parle , que les parents planquent leurs filles et même leurs garçons. Et dans nos campagnes , je suis sûr qu’ils auront du mal à « percer » ( ..??? ) aussi facilement que dans les grandes villes .
      Retrouvons-nous par petits groupes de RR ou autres résistants , ça servira un jour très proche !
      De plus en plus , je constate qu’en discutant dans la rue en promenant mon chien ou au supermarché , les gens sont d’accord de cette menace évidente , de la faillite de notre pays , et aucun n’est d’accord avec les bourrages de crâne optimistes des medias et de nos « gouvernants ».
      Mon père et ses parents étaient résistants, au péril de leur vie .
      Je prends la relève même si ce n’est pas ( encore ) au péril de ma vie , et j’en suis fier.
      Restons prudents quand même , mais vigilants, aux aguets, sur la défense, si on veut continuer longtemps sans se faire repérer.
      Jusqu’au jour où ….
      Vive la France et les vrais Français !
      Pierre dans le pays rochefortais ( 17 ).

Comments are closed.