Les islamo-collabos se prennent claque sur claque, au tour de la Bouteldja !


Les islamo-collabos se prennent claque sur claque, au tour de la Bouteldja !

Illustration, Bouteldja recevant un pot de peinture sur la tête…

On dirait bien que tous ceux qui depuis des années tenaient le haut du pavé dans les medias, colloques et autres, militant ouvertement pour l’islamisation de notre pays,  sont dans la tourmente.

Après Obono caricaturée, Plenel ridiculisé, Ramadan au tribunal, Filoche chassé comme un malpropre du PS auquel il a consacré sa vie, Sud Education en procès, voici que l’on ne veut plus de Bouteldja à l’Université de Limoges.

Après une vive polémique, le président de l’Université a décidé d’annuler la conférence débat qui devait avoir lieu ce vendredi 24 novembre, pour des raisons de sécurité.

 

Sa conférence n’aura pas lieu. La venue d’Houria Bouteldja dans un séminaire d’études décoloniales, qui avait provoqué une vive polémique

La porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR) est notamment accusée de racisme et d’antisémitisme.

Alain Célerier évoque notamment un risque de trouble à l’ordre public.

Dans un communiqué, il explique : « L’annonce de cette manifestation scientifique a suscité de nombreuses réactions, quelquefois violentes à l’encontre de l’Université de Limoges et des organisateurs du colloque. De toute évidence, le séminaire ne saurait se dérouler dans des conditions minimales de sérénité propices à un débat universitaire, voire de sécurité.« 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/houria-bouteldja-ne-viendra-pas-universite-limoges-1370793.html

Pourtant le vaillant Président d’université Alain Célérier jurait hier encore que Bouteldja, quoi qu’il arrive, ferait sa communication, que la liberté d’expression était essentielle…

« L’université de Limoges défend et promeut des valeurs d’humanisme, de tolérance et de vivre ensemble qui sont très largement partagées par sa communauté. Les séminaires de recherche doivent être l’occasion de discuter sans préjugés de l’ensemble des idées aujourd’hui présentes dans notre société et, si elles sont contraires à nos valeurs, c’est aussi l’occasion de les combattre, mieux que par la censure »

Je doute que le même Alain Célérier ait jamais été disposé à inviter Riposte laïque ou Résistance républicaine à un séminaire de recherche qui serait l’occasion de discuter de l’islamisation de notre pays… Et Marine Le Pen ? Encore moins, sans doute, alors qu’elle tient un discours très ouvert et consensuel, même sur l’islam. 

Bref, Célérier à cédé à la pression… mais n’en pense pas moins.

Peu importe. L’important c’est que la peur est en train de changer de camp.  Les icônes et idoles politiquement correctes de la collabosphère ne sont plus intouchables, elles sentent même de plus en plus le soufre, pour ne pas dire la poubelle, et, peu à peu, elles sont discréditées, perdant ainsi des entrées dans des émissions, des chroniques dans les medias et une partie de leur pouvoir de nuisance.

Même la girouette Valls ( qui a compris où était son intérêt ) s’y met :

« Il y a un problème avec l’islam et des musulmans. »
http://actu.orange.fr/politique/le-probleme-des-musulmans-face-a-la-polemique-manuel-valls-se-defend-magic-CNT000000SpUUV.html

Je compte bien retrouver l’ex Premier ministre à la XVIIème Chambre où Licra, LDH, CCIF et autres douces officines ne manqueront pas de le traîner. 

Et tout cas, les choses bougent, de grands pas se font… ce sont encore des pas de fourmis mais il faut savoir savourer le présent. 

On attend avec impatience, entre autres,  la déchéance de Marwan Muhammad, bien entendu. Elle devrait, logiquement arriver… Il est déjà passé plusieurs fois à travers les gouttes, cela ne saurait durer indéfiniment.

En tout cas la raciste et haineuse Bouteldja n‘ira pas à Limoges. 

C’est une claque tout aussi savoureuse que celle qu’elle avait reçue il y a quelques années, par la grâce de la Ligue de Défense juive. Et hop un pot de peinture sur la tête ! 

Continuez, continuons, amis Résistants, de ne rien laisser passer, de dénoncer les outrances, le racisme et la haine de la France des islamos et des islamos-collabos.

Nous devons créer, à notre tour, un risque de trouble à l’ordre public… pour qu’à leur tour les autres soient interdits d’expression.

Même si ce n’est ni notre éthique ni notre façon de voir les choses.

Nous considérons qu’il vaut mieux que chacun ait le droit de défendre ses idées, fussent-elles ignobles, pour autant que la contestation en soit possible. Il paraît évident que les ignobles comme  Faurisson auraient moins d’adeptes si, au lieu de l’interdire et de le traîner au tribunal pour l’empêcher de s’exprimer, on démontait patiemment ses prétendus arguments, les ridiculisant et les réduisant  à moins que rien. Si une Houria Bouteldja, un Marwan Muhammad étaient systématiquement invités en même temps qu’un Pierre Cassen, un Renaud Camus ou une Christine Tasin pour faire pièce à leur nauséabonde propagande, tout irait bien…

Hélas, nous vivons en dictature. Ceux qui « pensent mal », à tort ou à raison,  sont interdits de parler, et même de penser tandis que  le clan islamophile et immigrationniste se prélasse en toute quiétude dans les studios et les universités, sans jamais rencontrer la moindre opposition.

Alors, ne rêvons pas de discussion, faisons comme ceux d’en face. Menons-leur la vie dure pour qu’ils ne puissent plus s’exprimer, eux non plus, afin qu’ils arrêtent leur propagande éhontée. Propagande qui fait partie de leur mission de musulman, qui fait partie du djihad.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Les islamo-collabos se prennent claque sur claque, au tour de la Bouteldja !

  1. RODRIGUE

    Alors là Christine, tu peux compter sur nous, on va devenir aussi cons que les antifas à cela prêt que contrairement à la foule, ces connards de trous du culs de gauchistes ne nous font pas peur!
    On a même hâte d’aller en démonter un certain nombre mais nous, pas comme des lâches, pas à 10 contre 1 mais 1 contre 1!
    Alors les antifas, on se donne rdv à Lyon petite bande de raclures?
    Oh! J’oubliais comme ils sont aimés par le pouvoir et tous les gauchistes; raison de plus pour leur foutre sur la gueule et les envoyer dans les poubelles dont ils n’auraient jamais dû sortir

  2. Machinchose

    le genre de fille qui aurait fait un malheur dans un BMC de la fin des années 50, début 60

    vous pouvez faire la fine bouche, mais ce genre de mauresque, qui a du chien et de la tenue au bouzbir….y en avait pas de ce gabarit….

    ça valait facile 20 nouveaux francs la passe!! et sans le soutien gorge facile 30 balluches …

    alors….honnêtement, ceux qui viennent mépriser la marchandise….je leur souhaite de se retrouver un mois entier , cantonnés , sans une femme a ….bon! vous avez compris…une horrible bougresse devenait une Salomé….en ces temps là de grande misère…disons affective pour ne pas dire sexuelle..

  3. warf

    Faut pas se réjouir. Ca bouge que lorsque les collabo se sentent menacés (ou qu’ils se disent que ce sera trop gros pour passer et qu’ils en profitent pour entretenir leur image à peu de frais) ; ou quand il y a antisémitisme. Rien d’autre.

  4. Anne Lauwaert

    En effet, ce matin dans Le Figaro : en prétendant qu’il n’y a pas de problème avec les musulmans ils affirment qu’il y a un problème avec l’islam… il faut les prendre au mot et les relancer « Un tel a dit qu’il y a un problème avec l’islam » ! c’est nouveau, l’an dernier ils ne l’auraient pas dit et cela prouve qu’ils sont en train de s’empêtrer !
    Valls :«Tous les pays souffrent d’une crise d’identité culturelle à cause de la mondialisation, de la crise politique, des réseaux sociaux, des problèmes des réfugiés: des problèmes naissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l’islam, des musulman.»
    Didier Guillaume «Il n’y a pas de problème avec l’islam et les musulmans en France. Il y a un problème avec le salafisme, l’intégrisme, l’islam politique.»
    Wallerand de Saint-Just «Non, M.@manuelvalls, il n’y a pas un “problème des musulmans”, il y a les problèmes que pose l’islam à la société française et que les responsables politiques doivent traiter, comme ils doivent traiter les conséquences de l’existence de toute religion

    1. france-org

      Moi , Monsieur Walls , je n’ai aucun problème d’identité. En revanche , vous vous avez un . Vous ne savez plus comment exister. Et d’ailleurs, c’est trop d’honneur que de vous répondre. On ne passera de vos services. Vous ne valez rien

  5. Frontalier74

    Bouteldja qui tente d’instiller son venin aux « indigènes » du Limousin…
    Bon, elle est dans son rôle.

    Mais le pire, c’est bien l’hypocrite président d’université qui annule la « manifestation scientifique », la « conférence-debat » (où ça un débat ? ) sous prétexte, non pas de fait de racisme et d’antisémitisme, mais de « risques de troubles à l’ordre public » (à cause des méchants patriotes ?).

    Comme vous dites, ce défenseur zélé « des libertés » n’aurait jamais invité le camp adverse.

  6. calimero

    il ira pas à limoge mais elle ira ailleurs ! le grand pas se fera lorsqu »elle sera mise hors circuit définitivement

  7. zipo

    De toute manière il fallait que cela arrive car a force de baisser la culotte nos béni oui-oui de la pensée unique ont du souci a se faire car tous ceux qui ont pactisé de prés ou de loin avec les islamos -collabos vont se prendre des retours de batons dans les roues !
    La liberté d’expression ne signifie pas que l’on doive renoncer a notre démocratie pour faire plaisir a des partisans de la Charia !
    si l’on veut faire des prières dans la rue et se baigner tout habillé alors retournez dans votre pays d’origine ,nous n’avons pas de leçons de morale a avoir de vous vu la corruption qui régne ainsi que la terreur chez vous!
    Cassez-vous de notre beau pays pour retourner dans vos ténébres!

    1. bm77

      En l’occurrence ce n’est plus de la liberté d’expression puisqu’il n’y a que les islamo compatibles qui sont invités donc pour moi c’est de la propagande quand il n’y a pas de voix discordantes pour créer le débat.
      Une propagande qui passe par la complaisance coupable de gens qui devront un jour ou l’autre rendre des compte et là je veux parler de ce faux cul de président d’université!

  8. denise

    peut être , en effet , vous devriez , Christine , proposer à ce monsieur de venir et éventuellement si cela vous intéresse de débattre avec Bouteldja , histoire de voir si il est aussi conciliant qu’il le dit : liberté d’expression , il faudrait essayer juste pour voir
    je dis ça mais si c’est annulé ..

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      a priori c’est annulé donc… Pour le reste pas de souci je fais comme ça à la première occasion

  9. QUEL BEAU METIER

    C’est une pratique  » vestimentaire  » très répandue chez les politicards, particulièrement en ce moment : «  » baisser son froc et retourner sa veste «  ». Cà fait penser  » au plus vieux métier du monde  » !!!!

Comments are closed.