Hier, un petit vieux courageux, tenant à peine sur ses jambes…


Hier, un petit vieux courageux, tenant à peine sur ses jambes…
J’ai reçu hier de l’une de mes connaissances habitant en région parisienne ce message, accompagné de la photo ci-dessus. 
Hier un petit vieux courageux, tenant à peine sur ses jambes, le teint un peu gris,  collait discrètement cette affiche dans une localité de la région parisienne, l’air de rien mais déterminé.
Je n’ai pas pu lui parler et je le regrette je lui aurais volontiers dit toute ma sympathie. Envie de le prendre dans mes bras. Ce sont des patriotes comme lui qui méritent la légion d’honneur pas tous ces saltimbanques lécheurs de bottes…
Il me serait le cœur ce petit vieux… à se battre alors que les plus jeunes ont abdiqué ou sont déjà collabos.   
Je suis sûre que vous comprendrez. J’y penserai longemps à ce vieux monsieur, dans une banlieue un peu glauque, refusant la fatalité… 
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Olivia Blanche

« Voir, entendre, communiquer pour mieux lutter – Viscéralement attachée aux valeurs de la France je la défends quand on l’attaque ».


18 thoughts on “Hier, un petit vieux courageux, tenant à peine sur ses jambes…

  1. claude t.a.l

    Il faut multiplier les témoignages sur ces  » petits  » ( pas si petits que ça ! ) actes de résistance.

    Comme l’avait fait Joseph Kessel dans le livre  » l’armée des ombres « .
    Un extrait, à regarder absolument ( très court : 3 mn ), du film qui en avait été tiré :
    https://www.youtube.com/watch?v=2iGUzpbvwsY

    Si chacun fait ce qu’il peut, quand il peut, nous serons sauvés.

      1. france-org

        Bonjour Christine,
        Vous avez initiée quelque chose de fort , de très fort et je pense qu’il sera très difficile de vous arrêter. Petit à petit , ce combat prend de l’ampleur. Ce sera long mais j’en suis convaincu , il sera gagné pour le bien de l’humanité

    1. henri smeyers

      . . . .nous serons sauvés ? Je pense que la note pour être sauvé(s) sera lourde. Confrontée à une barbarie analpha-bête ! l’audace ne fait pas partie du sentiment patriotique des français. Il e’st tard pour faire marche arrière, surtout que des politiciens en mal de voix (voies ?) essayent d’acquérir la sympathie de l’occupant. La moindre allusion à cette invasion philosophico-religieuse prenant appui sur la politique, attire le commentaire de NEO NAZI, de FACHO, de rétrograde, etc. .. La seule issue ne pourra s’abstenir d’une confrontation virulente, guerrière, violente . . . qui aura l’opprobe de certains NATIFS, pensant selon le filtre médiatique et soutenant ceux qui persécuteront leurs enfants. Vichy a vu les français se rallier aux NAZIS, par défaitre militaire. Actuellement, une majorité s’abstient discrètement par peur de la critique et veulent rester dans un conformisme aveugle. Même les associations françaises à l’étranger pensent en rond avec leurs gouvernants « élus » avec le marketing électoral. Bien enntendu, JE SUIS FOUTU LE CAMP DEPUIS BELLURETTE et je pense queles médias abreuvent les français d’un tas de conneries (jeux, cuisine, films « éducatifs » et publicités où les acteurs ne sont des pas des Suédois ! ! ! pour durer et durer et reporter la confrontation inéluctable.

    2. Boris

      Merci Claude.
      Les moments forts du film qui me reviennent souvent sont les passages ou Lino Ventura refuse de courir et le moment ou il fait passer son paquet de cigarette aux condamnés à mot …le paquet lui revient vide alors qu’il n’en a pas pris une.

  2. Machinchose

    Salut Claude
    cet aprés midi, bans le métro, a la suite d’une altercation, une beurette me prend a partie et devant mon mépris me lance

    « vous etes raciste ! xénophobe! moi aussi je suis Française comme vous… »

    je réponds
     » raciste, oui, d’ ailleurs a un point que vous avez du mal a imaginer, Xénophobe encore plus, quand a votre Francéité si c’est la possession d’ un morceau de plastique bleu, je vous la laisse »
    elle s’ est mise a aboyer, croyant rameuter du populo, j’ arrivais a République, pour la correspondance…

    ne vous laissez jamais avoir par ce qui leur semble un « sésame ferme là » quand ils vous lancent le mot magique

    Raciste!

    oui, je réponds chaque fois, oui! comme il y a des riches, des pauvres, des diabétiques et des socialistes, des locataires et des probloques, des cons et des exquis….oui! je suis d’ un racisme exacerbé, surtout quand on m’ emmerde…

    quant a ma xenophobie…en voyant ce que vous avez fait de mon Pays bien aimé, je pense aux troupes Grecques de Xénophon qui crièrent « Thalassa! Thalassa!  » et j’ aimerais beaucoup que la retraversiez dans l’ autre sens.

    ces nuisibles croient avoir trouvé l’ arme absolue en te traitant de Raciste!

    connards! c’est un honneur de l’ être aprés toutes ces avanies que vous nous faites subir

    OUI! je suis raciste !

  3. lucide

    AUSSI EMUE QUE VOUS OLIVIA.
    D’autant plus qu’on ne sait pas qui va arriver derrière soi pendant qu’on colle ces affiches. Ce petit monsieur risquait gros, car aujourd’hui avoir du respect pour une personne âgée (surtout si elle n’a pas les mêmes opinions) est de plus en plus rare
    Moi aussi j’aurais aimer prendre une telle personne dans mes bras.

  4. Nicolas

    Ce sont ces êtres humains dont l’acte matériel devrait faire comprendre aux plus jeunes qu’il est temps de se réveiller……et de prendre acte.

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci pour vos réactions.

    J’ai interrogé la personne qui m’a fait suivre ce message émouvant sur la raison pour laquelle elle ne m’a pas donné le nom de la banlieue où elle a aperçu ce poseur d’affiche courageux. Elle vient de me répondre qu’elle a pour principe de ne pas donner trop d’indices car elle pense que cela peut donner des armes à l’adversaire, sinon à l’ennemi…

    C’est une stratégie payante en terrain ennemi – par l’Armée elle-même – et il n’est pas sot d’entendre cet argument.

  6. 1214-1412

    Bonjour Olivia,
    Tout le monde n’a pas abdiqué devant la colonisation de notre pays par les racailles venant du monde entier. Les banlieues glauques il n’y a pas si longtemps étaient des villages avec des français de souche, des traditions…
    Il n’y a pas de fatalité et nous vivrons des jours meilleurs quand nous serons débarrassés de tout ce « beau » monde.

  7. Xtemps

    Bravos pour la personne, le petit vieux est bien courageux.
    Une connaissance ma fait prendre connaissance, sur Breizh Info ; Patrick Jardin, père d’une victime du Bataclan : Abdeslam devrait être écartelé sur place publique.
    C’est le témoignage d’un homme meurtri, en colère, qui a été recueilli par Daniel Conversano dans une vidéo de plus une heure.
    Ce père devenu célèbre après avoir apostrophé Manuel Vals, croisé par hasard dans une gare parisienne.

  8. Claude LaurentClaude Laurent

    Pour être efficace, je pense qu’il faut oser coller aux carrefours, sur les stop et les sorties de grand parking. Une seule affichette sera vue par des centaines de personnes.

  9. Barrois Thierry

    Oui à xtemp Patrick jardin mérite lui aussi toutes les médailles de cette France mais il est trop humble et pourtant malgré le malheur qui l’accoutrement reste droit dans ses bottes et ses convictions n’en sont pas moins atténués respect monsieur Jardin

Comments are closed.