Sur la R.I.V.E d’un fleuve de sang, on va continuer de se faire égorger


Sur la R.I.V.E d’un fleuve de sang, on va continuer de se faire égorger

Toutes les tentatives de  » déradicalisation  » qui avaient été mises en place à grand frais ont échoué, la dernière étant le  » centre de déradicalisation de Pontourny « , fermé pour inefficacité totale en juillet dernier .

« L’expérience ne s’est pas révélée concluante, a déclaré le ministère dans un communiqué. L’expérimentation d’un centre d’accueil ouvert, fonctionnant sur la base du volontariat, a montré ses limites. Le gouvernement a ainsi décidé de mettre un terme à l’expérimentation conduite à Pontourny, sur la commune de Beaumont-en-Véron. »

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/07/28/fermeture-de-l-unique-centre-de-deradicalisation-de-france_5165938_1653578.html

Après tous ces échecs, nous sommes maintenant au bord de la rive !

La  » RIVE « , c’est la nouvelle trouvaille :

 » Depuis plus d’un an, les services du ministère de la justice mènent dans la plus grande discrétion le projet RIVE (Recherches et Intervention sur les Violences Extrémistes). Un projet ambitieux dans lequel le gouvernement place beaucoup d’espoirs. « 

 » Son but : désengager les personnes radicalisées de la violence extrémiste et les réinsérer dans la société. « 

 » Réinsérer  » des individus irrécupérables !

Et de quelle façon ?
– des entretiens :  » ça peut être au cours d’un repas chez eux, sur un banc, dans les transports en allant à pole emploi. »
–  » leur faire rencontrer un professeur de géopolitique  »
–  » les emmener au Musée de l’immigration « 

Bref,  » l’équipe essaie tout ce qui fait sens », ça se voit tout de suite !

Un seul impératif :  » Tout sauf la prison « .

https://www.franceinter.fr/societe/rive-le-projet-de-deradicalisation-secret-du-gouvernement

Nous n’avons pas fini de nous faire égorger, voiturebéliériser, kalashnikover !





10 thoughts on “Sur la R.I.V.E d’un fleuve de sang, on va continuer de se faire égorger

  1. Machinchose

    j’ ai fait mon choix

    » leur faire rencontrer un professeur de géopolitique »

    je compte beaucoup la dessus, surtout avec des patients qui disposent de 156 mots de vocabulaires…bon! on peut ajouter, c’est vrai, quelques Zébi, wesh,nikomok,terma, chouf,…et sans oublier, plus nombreuses les onomatopées simiesques…

    punaise: quel monstrueux gaspillage

    un contrat avec l’ armée russe pour en faire des bien éduqués, obéissants,utiles….ça couterait bien moins cher que ces fantaisies de pays (encore) riche…

    pareil pour les prisons: les construire en Algérie et au Maroc, et louer en mise en service
    au Maroc pour incarcerer des Algériens…en Algérie pour incarcérer des Marocains et chez les deux pour les …comment il faut dire pour ne pas employer le mot Négre….. ah: oui! les Noirs

    entre nous, je me demande comment font les Nègres pour ne pas sentir la charge méprisante de « Noirs »

    ça me fait penser a ceux qui me disaient dans les années 70, « vous etes Israélite » et a qui je répondais « non, pas du tout, je suis Juif  »

    je suis certain qu un jour viendra ou les « africains sub-sahariens hypermélanisés » (elle est chiadée celle là… merci 😆 ) revendiqueront l’ appellation digne, de « Nègre »

    Reply
    1. claude t.a.l

      Moi, c’est le coup de bouffer sur un banc qui me plaisait le plus .

      Mais on n’est pas obligé d’être d’accord sur tout ! 😉

      Reply
    2. Conan

      Bien vu !

      Voilà enfin une délocalisation qui serait intelligente …
      Aider enfin au développement utile de ces pays (bientôt frères pour la France …)
      Perso, je serais heureux de savoir qu’une partie de mes impôts serve à récompenser des gardiens de prison locaux, d’autant plus que le smic local doit être au 1/4 du français …
      Je crois savoir qu’ils ont installé un centre de rétention du côté de Tamanrasset pour héberger les « réfugiés » maliens, nigériens etc.. avant retour chez eux en camions-bennes … la clim, l’internet = makach ! Y’a pas !et tu chies dans le sable entre 2 planches ..
      Et la LDH qui ne dit toujours rien !..Ouarlech ?

      Reply
  2. durandurand

    Non mais il faut être con quand même ,les centres de déradicalisation ont été un fiasco , ce programme à coûté du pognon aux contribuables , et maintenant ce gouvernement de couilles molles lance un nouveau projet du même acabit et qui ne fonctionnera pas mieux ,sinon encore moins bien , encore de l’argent jeté par les fenêtres ,c’est pas grave c’est l’état qui paie ,donc le contribuable .
    Bande de salopards .

    Reply
  3. Claude LaurentClaude Laurent

    « Nos entretiens, ça peut être au cours d’un repas chez eux.. »
    >> Avec un encadrement de combien d’hommes du GIGN ?
    >> Repas préparé par Mémé Merah ? Attention elle cause mal notre langue, faudrait déjà lui apprendre !

    sur un banc,–>> Avec un pain au chocolat ?

    dans les transports ??? –>> 1 Gign devant et 1 derrière ?

    On ne laisse jamais de questions sans réponse (déjà que le coran interdit de poser des questions (Sourate 5 Verset 101 . Ô les croyants! NE POSEZ PAS DE QUESTIONS SUR DES CHOSES QUI, SI ELLES VOUS ÉTAIENT DIVULGUÉES, VOUS MÉCONTENTERAIENT…..)

    C’est ce que l’équipe a compris : ce sont dans les vides, les failles
    que s’ancrent les idéologies radicales.

    Les constations de l’ISESCO me laissent dubitatif:
     » les Musulmans établis en Europe en tant qu’immigrés sont généralement mal nantis dans leurs constituants culturels et peu favorisés en matière d’aptitudes à la connaissance…. »

    – les Musulmans montrent un attachement aux traditions et coutumes
    héritées de la vie rurale dans le pays natal, lesquelles ont laissé des
    empreintes profondes sur les usages des immigrés de la première
    génération et qui essaient de les appliquer dans l’éducation de leurs
    enfants.

    – les Musulmans montrent un attachement aux valeurs qui privilégient le
    père qui persiste à détenir tous les pouvoirs et à qui tous les membres
    de la famille doivent obéir.
    Cependant, ces valeurs se heurtent souvent à la réalité : le père
    illettré a du mal à exercer ces pouvoirs parce qu’il ne possède pas les
    instruments de la communication avec son monde extérieur.

    1. Le principe de la différence des civilisations :
    appelle à prendre conscience des fondements de la paix civilisationnelle
    islamique, à la protection de l’identité de la civilisation du Musulman
    contre les méfaits des courants idéologiques, culturels et politiques
    qui sont incompatibles avec son identité civilisationnelle.

    >>> pour combler le « vide » spirituel du coran… va y avoir du boulot!

    Reply
  4. Pouf

    …de l’argent jeté par les fenêtres, payé par les contribuables, etc… Mais non ! cet argent n’est certainement pas jeté par les fenêtres, il a servi soit à cacher quelques chômeurs, soit à faire tourner quelques bons restaurants où se sont réunis probablement les grands penseurs, avec sans doute quelques menus frais de déplacement, et bien sûr, à ne pas oublier les copains !

    Reply
  5. BUTTERWORTH

    bravo BONNE IDEE 19000 RADICALISES A DERADICALISER A SOUS TRAITER AVEC LES RUSSES WEB PRISON DU DAUPHIN NOIR EFFICACITE GARANTIE

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *