Clichy : les 3 Erinyes Laurence Taillade, Céline Pina et Valérie Pécresse au secours de l’islam


Clichy : les 3 Erinyes Laurence Taillade, Céline Pina et Valérie Pécresse au secours de l’islam

Illustration : les Erinyes pourchassant Oreste après le meurtre de sa mère

Les Erinyes : déesses infernales persécutant les humains qui n’appliquent pas la loi antique. Taillade, Pia et Pécresse, sous couvert de lutter contre les prières de rues, sont les meilleures alliées de l’islam.

L’affaire des prières de rue à Clichy remue le landerneau politico-médiatique.

Depuis 8 mois des musulmans disent merde au Maire, au Préfet, à l’Etat, aux non musulmans, aux Français, la patriosphère dénonce, réclame l’intervention préfectorale, commente, tire la sonnette d’alarme.. En vain.

Et voilà que, devant la bronca des élus, trois péronnelles se disent : « tiens, c’est le moment de tirer parti de l’affaire ».

La première est Laurence Taillade dont nous avons dit tout le bien que nous pensions ici : 

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/05/forces-laiques-manifeste-contre-les-prieres-de-rue-mais-veut-supprimer-nos-jours-feries-chretiens/

La seconde est Valérie Pécresse qui, pour faire disparaître les prières de rue, propose… d’imposer le Concordat à toute la France, afin que le contribuable paye pour construire et entretenir des mosquées. 

« A l’Etat d’organiser le culte en France… »

Le Concordat d’Alsace-Moselle permet de subventionner les cultes des 4 religions présentes en France en 1801  : catholique, protestant luthérien, réformé et juif. Il rend même obligatoire l’enseignement religieux à l’école.

Et Pécresse voudrait créer un nouveau Concordat, pour toute la France cette fois, au bénéfice de l’islam.

Et tout cela pour quoi ? Pour que cessent les prières de rue.

« Nous avons besoin que l’espace public, la rue, soit paisible, qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public », clame-t-elle aujourd’hui sur Europe 1, ajoutant que ces « prières de rue ne sont rien d’autre qu’un rapport de force qu’une association essaie d’établir avec la mairie ».

Ben voyons. Plus les musulmans bafouent la loi, plus les politiques changent la loi pour eux.

Elémentaire…

Pécresse est une islamo-collabo, une traîtresse de première catégorie, on le sait. Mais elle n’a rien inventé. Elle continue ce que Sarkozy avait initié en jouant les amitiés dangereuses.

Et qui plus est, quand on lit l’article qui lui est consacré on se rend compte que cette idiote ne sait pas ce qu’est le Concordat.

Rien, en somme, qui soit interdit par la loi actuelle… « Il faut qu’on récapitule toutes les situations où la loi de la République doit s’appliquer », tente finalement Valérie Pécresse, qui semble à ce moment nommer « concordat » un simple… rappel aux lois existantes.

Une entorse à la loi de 1905

En lâchant le mot « concordat » , Valérie Pécresse se met pourtant en sacré porte-à-faux avec la fameuse loi de 1905 qui définit la laïcité à la française. Sous le régime concordataire, institué en 1801 par Napoléon (pour contrôler le clergé) et mécaniquement aboli en 1905, l’Etat organise et finance les cultes ; il salarie des ministres des cultes ; il construit les édifices religieux, le tout dans le cadre du droit public. De ce système, il reste un résidu en Alsace et en Moselle, territoires qui étaient sous houlette germanique lors de la promulgation de la loi de 1905 et où le régime précédent est encore en vigueur. On peut, par exemple, y suivre des cours de religion dès l’école primaire.

La présidente de région n’est pas la première à invoquer ce régime. En 2016, après des paniques au burkini sur quelques plages françaises, il a été attribué à Bernard Cazeneuve l’idée de relancer un concordat avec l’islam en France, ce qu’il avait finalement démenti. Valérie Pécresse s’abrite d’ailleurs derrière l’ancien ministre de l’Intérieur, dont elle souligne sur Europe 1 qu’il est « un vrai républicain ». Reste que le concordat est une drôle de référence, pour faire respecter la laïcité plus « ferme » qu’elle appelle de ses vœux.

https://www.marianne.net/politique/laicite-valerie-pecresse-prone-un-concordat-avec-l-islam

 

Le Concordat imposé à toute la France, abolissant donc la loi de 1905, ils en rêvent, Les Républicains, c’était d’ailleurs une proposition de NKM pendant la campagne électorale.

En Alsace, les responsables Républicains veulent intégrer l’islam au Concordat

Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) l’a proposé lors d’un entretien avec Marianne:  « Je veux faire rentrer l’islam dans le concordat pour pouvoir avoir en Alsace-Moselle, une université de formation qui délivrera une certification publique. Et à terme quand on aura fait suffisamment de formations, pouvoir exiger qu’un imam qui prêche en France ait obligatoirement cette certification publique. La troisième proposition concerne l’enseignement de l’arabe. Il faut proposer un enseignement dans un cadre public » (source: Marianne).

Le député du Haut-Rhin Arlette Grosskost (LR,) elle, suggère d’examiner les vertus du régime du concordat existant en Alsace – régime en vertu duquel la région finance et organise les cultes catholique et protestant –, et d’y intégrer l’islam. « Faisons l’expérience de l’intégration de l’islam dans le régime concordataire ! L’islam est la deuxième religion de France. Il faut arrêter de se fermer les yeux, on ne reviendra pas en arrière. Il faut permettre aux gens d’exercer leur religion dans des conditions dignes » (source Le Monde)

François Baroin en janvier 2015 sur BFMTV proposait d’utiliser la terre concordataire alsacienne pour « y loger une fondation islamique pour accueillir les fonds étrangers sous surveillance de l’état pour aider les représentants des musulmans sur tout le territoire à obtenir des financements« . Lors de la même interview avec Jean-Jacques Bourdin, ce proche de François Fillon ne manquait pas d’imagination pour accélérer l’islamisation : «  On peut proposer des baux emphytéotiques (ndlr: loyers gratuits sur terrains communaux), on peut proposer des accompagnements de financement par des associations culturelles, il y a des moyens qui ne sont pas des contournements mais qui sont des moyens d’accommodement intelligents pour permettre à une religion de pratiquer son culte«  (regarder l’interview)

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/05/en-alsace-les-proches-de-fillon-veulent-integrer-lislam-au-concordat/

Nous en sommes donc à l’étape suivante : non seulement il faudrait intégrer l’islam aux 4 religions de notre pays mais il faudrait, en sus, lui faire un statut identique sur TOUTE LA FRANCE.

Cela fait partie des objectifs de Macron, si l’on en croit les Macronleaks. Personne ne s’étonnera de voir l’appel de Juppé à travailler avec En Marche pour les Européennes de 2019.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/06/makronleaks-abolition-de-la-loi-de-1905-et-nationalisation-des-mosquees-au-programme/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/13/dramatique-bauberot-qui-veut-abolir-la-loi-sur-le-voile-a-lecole-conseiller-de-macron-sur-la-laicite/#comment-590375

Quant à Céline Pina qui fait encore illusion chez certains des nôtres, demandez le programme ! 

Extraits

Ceux-ci construisent leur démarche de sectarisation et leur politique de recrutement sur la haine et le ressentiment. Or rien de mieux que l’appel à défendre une religion et des fidèles, présentés comme humiliés dans leur foi par une société intolérante, pour susciter l’indignation et lier toute une communauté. La victimisation est souvent la première marche de la radicalisation.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/11/11/31003-20171111ARTFIG00099-celine-pina-lettre-ouverte-au-ministre-de-l-interieur-au-sujet-des-prieres-de-rue-a-clichy.php

La victimisation première marche de la radicalisation ? Comme si la victimisation n’était pas une pratique constante et courante des musulmans de France. Comme si tout cela n’avait pas pour but d’imposer l’islam  tous et partout et, avec lui, la charia.

On se demande bien pourquoi elle attaque le député de la circonscription qui n’a pas, jusqu’à preuve du contraire, de pouvoirs de police dans une municipalité…Ça pue son règlement de compte politique.

Et elle a beau jeu de dénoncer le clientélisme… Cela fait 8 mois qu’elle se tait. Pour qui roule-t-elle ?

Comment peut-elle dénoncer les prières de rue comme mode de conquête territoriale et ne pas parler de l’islam ?

Une confusion entretenue à dessein: la prière de rue a déjà été utilisée comme mode de conquête territoriale. Dans son livre, rue Jean-Pierre Timbaud, Géraldine Smith raconte comment, alors que la mosquée était moitié vide, des prières étaient organisées dans la rue pour marquer le territoire, montrer qui étaient les maîtres et faire pression sur les élus, mais aussi les habitants qui comprennent vite qui détient le pouvoir de leur nuire au quotidien.

La réponse est simple : elle fait partie des réseaux de Manuel Valls, auxquels appartient Laurence Taillade. Cela n’étonnera personne. Nous avions déjà mis à jour son double jeu, ses trahisons :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/20/chapelle-pajol-celine-pina-a-le-culot-de-renvoyer-dos-a-dos-identitaires-et-islamistes/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/04/celine-pia-est-courageuse-sur-lislam-mais-a-des-peaux-de-saucisson-sur-les-yeux-a-propos-du-fn/

Elle est donc dans sa logique pernicieuse : reconnaître l’islam, lui donner des gages de respectabilité et faire croire à l’opinion publique qu’il y aurait un vrai islam, modéré, sans attentats, sans prières de rue… qui n’aurait rien  à voir avec le véritable islam.

Céline Pina contribue, comme Pécresse, comme Laurence Taillade, à l’islamisation de la France et à son passage sous régime de Charia, avec de bons musulmans d’un côté et d’autres… qui saliraient l’image du véritable islam.

Ce qui se joue à Clichy n’est donc pas une lutte pour que les musulmans puissent pratiquer leur culte dans de bonnes conditions, ce qui serait tout à fait entendable, mais un rapport de force où il convient de montrer que la puissance de la foi et le refus d’obéir à la loi font reculer toutes les autorités constituées.

La messe est dite, et comme Macron, en bon manipulateur, attend que la société civile écoeurée et épuisée par les prières de rues craque et accepte l’inimaginable, le pire est à venir. Abolition de la loi de 1905, concordat imposé à la France pour l’islam… Tout est possible tout est prêt. Clichy laboratoire des expériences de Macron pour nous tuer. 

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/11/clichy-macron-pousse-les-francais-les-uns-contre-les-autres-a-cause-des-musulmans/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Clichy : les 3 Erinyes Laurence Taillade, Céline Pina et Valérie Pécresse au secours de l’islam

  1. Alix

    Moi je fais partie de ceux qui pensent Céline Pina sincère. Quand elle parle de victimisation, elle ne dit pas qu’ils sont victimes, elle dit que les musulmans se posent en victimes.
    Pour passer dans les média, il faut faire des concessions, comme le font Elisabeth Lévy, Philippe Val, Finkielkraut etc…
    Oui on aimerait qu’ils aillent jusqu’au bout, mais nous avons besoin de leurs présences médiatiques.

  2. Glazik

    Une nuance aurait été souhaitable, Céline Pina étant, quand même, à considérer autrement que les deux autres.
    C’est elle qui a dénoncé le « salon de la femme musulmane », à Pontoise en 2015, ce qui lui coutât son éviction du PS et autres désagréments.
    Rien à voir avec les bouffons de Clichy, qui viennent pleurer aujourd’hui, alors qu’ils n’ont rien fait pendant huit mois !
    Entre Pécresse et Pina, il n’y a pas photo ! L’une est prête à tout pour satisfaire son ambition personnelle, l’autre, n’en est pas encore là !

    « L’islamisme, ce n’est pas une invasion de barbus, c’est beaucoup plus insidieux »
    Les attentats de Londres et le déni des candidats à la présidence française face à l’islamisme
    “Nos libertés sont menacées par le discours totalitaire des islamistes”, c’est du Pina.

    Les imams devraient-ils être salariés de l’État dans le cadre de ce concordat ? « Il faut en discuter », a répondu l’élue.
    « Il faut donner aux Musulmans ce qu’on donne aux Français et aux Juifs. Le tout étant de lutter contre ce fléau qu’est l’islamophobie”. c’est du Pécresse, !
    Loin d’en faire un apôtre de l’anti-islam, Pina est quand même plus respectable que la Pécresse ! C’est mon avis !

    1. frejusien

      « le fléau, c’est l’islamophobie », dixit pécresse
      le fléau, n »est-ce pas l’islam tout court ??

      Créer un concordat sur toute la France, c’est bien sûr la pire des choses à faire, puisque ça légalise cette merde et ça la place au rang des religions de la république,
      L’islam est un fléau que nous subissons et qu’on nous impose,
      Nous demandons la MISE HORS LA LOI de cette doctrine, l’expulsion des imams et la destruction de toutes les mosquées

  3. NICOLAS F

    Suggérons à ces dames de se plonger dans la loi de sécurité du 30 juin 1881.Président Albert LEBRUN et un certain Pierre Laval.
    Elle est très simple:
    Les réunions sur la voie publique sont et demeurent interdites dans les conditions prévues par l’ ART 6 de la loi du 30 juin 1881;
    OUI,MAIS:
    Le 12 Mars 2012 cette loi fait l’objet d’une ordonnance : »l’ordonnance relative à la partie législative du code de sécurité intérieure ».
    Après un rapport du 1 ministre,ministre de l’intérieur,de l’outremer,des collectivités territoriales et de L’immigration ;
    et signée par Sarkozy,Fillon,,le ministre de l’intérieur,de l’outremer ,des collectivités territoriales et ….Claude Guéant
    Circulaire:NOR IOCD 112999 7 R
    eli https www legifrance gouv.fr /eli/ ordonnance 2012 /3/12 iocd /jo texte

    Non seulement il est interessant de s’y plonger mais il faut découvrir en ANNEXE les textes de loi concernant les PRINCIPES GENERAUX ET ORGANISATION DE LA SECURITE INTERIEURE contenus dans le livre 1:
    Et notemment dans le titre 2 :organisation administrative.
    AU CHAPITRE 2 il est question des prfets.
    ON y apprend que dans les L121/1 et L 122 ,le Prefet de Police de Paris est en charge de l’ordre public dans les départements des hauts de seine,seine st denis et val de marne ,sur la police nationale,la gendarmerie et l’ensemble du dispositif de sécurité interieure ;
    (Ce qui concerne les rassemblements sur la voie publique ,en l’occurence les prières de rue)
    Dans le livre 2,il est question de :ORDRE ET SECURITE PUBLICS
    CHAP 1 /prévenion des atteintes à l’ordre public lors de manifestations ou rassemblements.
    SECTION 1:manifestations sur la voie publique: L 211 /1
    obligation d’une déclaration préalable.OUIMAIS:en sont exemptés les sorties sur la voie publique conformes aux usages locaux ( !!!!!:les prières de rues seraient-elles considérées par mr le prefet de police comme un « usage local??????????? » A voir
    Dans tous les cas l’Art L 211/6 est à la dispo du chef de la police :lorsque les moyens envisagés paraissent insuffisants pour garantir le bon déroulement du rassemblement ,il peut y avoir une concertation avec les responsables à rechercher un terrain ou local approprié  »
    lA QUESTION EST /où sont et qui sont les « responsables » de ces prières de rue ?avec qui l’état peut-il « discuter »? Personne sans doute.Juste une foule haineuse et anonyme.
    Idem l’ART 211/4 prevoit d’envoyer aux signataires de la demande de rassemblement une lettre recommandée à leur domicile et en leur nom pour leur interdire ce rassemblement .
    Même question:qui sont-ils et où les joindre,adresse etc…??????
    AHHH,ces muzz,toujours cachés,toujours en nébuleuse……
    Sinon il reste l’art 431/3 :un attroupement peut être dispersé par la force publique après deux sommations de se disperser restées sans effet adressées dans les conditions et selon les modalités prévues par Lart 211/9 DU CODE DE LA Securité intérieure (celui revu et corrigé par Sarko et toujours en vigueur.

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Euménides = les Bienveillantes, antiphrase pour ne pas prononcer le nom des Erinyes et ne pas attirer leur colère… Je ne crains pas la colère des modernes Erinyes

        1. Machinchose

          Bonsoir Madame Tasin,

          y voyez vous un rapport avec le titre du livre de Jonathan Little ??

          ce livre « les bienveillantes » qui fit sa célébrité il y a quelques années ?

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Non désolée je n’ai pas lu ce livre, d’ailleurs, ma référence est Eschyle, que j’aime passionnément

  4. France-Line

    Les musulmans doivent accepter de se remettre en question au lieu de toujours réclamer.
    Il est nécessaire qu’ils réfléchissent à adapter leurs pratiques religieuses la vie moderne.

  5. Rabarabé

    Je suis d’accord avec vous,il s’agit bien d’un rapport de force. Et les musulmans comme à Strasbourg veulent La mosquée de leur islam. Il y avait une grande mosquée arabe, les turcs veulent la leur : on leur construit.
    Le concordat spécial islam est déjà dans présent, en France, puisqu’on finance partiellement leur lieux de culte, et c’est scandaleux. Ils ne se rendent pas compte, ces muzz, de tous les cadeaux qu’on leur fait, de tout ce qu’on leur cède. Et à chaque fois certains croient qu’ils seront apaisés et se tairont : non, plus on leur donne, plus ils chouinent et réclament.
    Mais jamais on aurait du laisser rentrer cette religion dans notre pays!

    1. frejusien

      Quand on pense que l’état est responsable de l’entretien des églises, et qu’il ne fait rien, absolument rien, pas un sou n’est déboursé pour l’entretien de notre patrimoine religieux, des églises sont détruites chaque semaine en France,

      Notre Dame de Paris, ce merveilleux monument qui attire chaque année des millions de touristes fortunés du monde entier, est totalement entretenu par les oboles des fidèles, en fait, elle est en très piteux état, et sa remise à neuf demanderait des millions d’euros, vu que son entretien n’est jamais assuré par l’état comme il devrait l’être,

  6. Jarczyk

    Chère Christine… Tout est dit, dans le sens que vous denoncez, par le Maire de Clichy…  » la prière musulmane doit quitter la rue… La rue, mais non pas la ville, (les villes…) puisqu’il existe des mosquées pour cela !
    Tout ce foin n’est cependant pas inutile car le Maire interpelle les pouvoirs publics sur les tracts collectés dans différents lieux du centre ville, appelant à tuer les juifs
    Un témoignage de plus, hélas sur  » l’islam assassin  »

  7. Xtemps

    Rien de nouveau quoi, ils font du forcing pour imposer l’Islam en Europe, qui n’est pas originaire, sans consulter les peuples européens, les seuls qui n’ont aucun droit de refuser, que pourtant la liberté Garantie.
    Comme dans leurs habitudes, ils imposent avec les insultes du racisme et autres excuses bidons, qu’ils ne le font pas aux musulmans et aux africains, car il y a des richesses à piller chez eux.
    Imposer est contraire à la liberté en démocratie, mais çà ils ne voient pas nos dirigeants, il faut imposer pour la liberté sans pouvoir dire non, comme avec tout le reste.
    Imposer l’islam en Europe au nom de la liberté, sans donner la liberté aux peuples est un comble, et pourtant interdit en démocratie, non! ils décident et ils imposent de force contre la volonté des peuples européens, en trouvant tout cela normal, et ils normalisent!, ils ont décidé, ils le font, c’est normal quoi.
    Dans une vraie démocratie et des peuples européens libres, nous aurions tous le droit de refuser l’Islam en Europe, sans exceptions.
    Rien ne peut être imposé en démocratie, c’est contraire à la liberté des peuples libres.

  8. BUTTERWORTH

    NON NON il faut construire plein de mosquees chiites et prendre des migrants provenant d iran les chiites et les sunnites musulmans demontrant tous les jours que l islam est une religion de paixs et d amour

  9. Claude LaurentClaude Laurent

    Un p’tit coup d’ISESCO mesdames Pécresse et consoeurs:

    http://www.isesco.org.ma/fr/strategies/

    p96
    Plusieurs occasions sont offertes aujourd’hui à l’Europe pour tirer parti des vertus de l’Islam et des potentialités musulmanes, si elle décide de reconnaître que l’Islam est une religion, une culture et une civilisation et si elle veut bien enclencher le processus d’un dialogue culturel avec les Musulmans européens.

    Mais si elle reste préoccupée par le voeu de les faire fusionner dans son milieu, mieux vaut souligner avec beaucoup de regrets que la crise actuelle persistera encore.
    On ne peut non plus émettre un jugement arbitraire à l’encontre d’une religion à laquelle on reconnaît une longue histoire et une civilisation et qui fait l’unanimité autour d’elle sur >>>sa précieuse contribution à l’édification de la civilisation et du patrimoine de l’humanité, (attention au risque de goitre) en l’accusant d’être responsable d’actes déplorables commis par des énergumènes et des extrémistes.
    Pourtant, les censeurs de l’Islam ne doivent pas ignorer que toutes les religions du monde ont leurs fous et leurs extrémistes.
    P98
    Quant à l’école, institution pédagogique par excellence, elle s’est montrée incapable d’adopter ces enfants en proie au déchirement psychologique et de leur appliquer une thérapie appropriée. Elle n’a fait qu’aggraver leur situation et accroître leur désenchantement par l’absence de l’égalité des chances dans le cartable et parfois par le racisme de certains éducateurs.(*) Ces anomalies se sont traduites par l’échec scolaire ; elles resteront une tâche noire dans le paysage éducatif de l’école européenne qui n’a pas
    réussi à faire aimer l’apprentissage et le savoir à ces enfants qui se sont adressés à elle.

    (*) montrer cela à un enseignant en ZEP.

    …l’islamisation de l’Histoire de France et des pays de l’UE, toutes les lois ou tolérances en faveur de la religion musulmane qui puisent dans la charia, tout cela et bien d’autres choses découlent de ce pacte de Strasbourg et de ses suites inscrites officiellement dans les textes de l’OCI ( Organisation de la Coopération arabe ).
    http://www.medias-presse.info/du-lourd-le-pacte-euro-arabe-dislamisation-de-la-france/76696/

Comments are closed.