Pourquoi les Polonais ont-ils un tel amour de la patrie, dès leur tendre enfance ?


Pourquoi les Polonais ont-ils un tel amour de la patrie, dès leur tendre enfance ?

Nous avions tous besoin d’un bain de jouvence, de savoir que, quelque part dans le monde, des pays normaux, avec des gens normaux, faisaient de leur fête nationale LA journée de fête, de réjouissances de l’année.

Nous sommes allés à Varsovie, nous avons vu, nous sommes revenus regonflés à bloc.

Samedi dernier, en hommage à l’un des hommes forts de Pologne, les Polonais disaient leur amour de la patrie. La fête nationale de l’indépendancecélèbre la transmission des pouvoirs à Józef Piłsudski le .

Avec ferveur. De Cracovie  à Varsovie.

A Varsovie c’était le courant plutôt nationaliste, celui qui hurlait « non au communisme, non au nazisme, non au libéralisme ». Un message du Président, venu de Cracovie, était lu au début de la manifestation.

L’année dernière le maître mot c’était « non à l’islam » ( il y avait pas mal d’autocollants sur le sujet et nos autocollants « islam assassin  » ont remporté un franc succès).

Cette année c’était une réunion identitaire autour de la Pologne catholique, autour du Christ roi.

Mais c’était toujours la même idée : amour de la patrie, fierté de la Pologne, de notre civilisation, de notre héritage et haine du communautarisme.

Et quelle émotion de voir ces familles entières communier, chanter, crier leur amour de la patrie. Tous ces jeunes enfants drapeau à la main, et une immense majorité de jeunes adultes déterminés à ne pas laisser le Grand Remplacement se faire.

Plus de 100 000 personnes ont participé… Le sourire aux lèvres, des étoiles dans les yeux.

Et nous, petit groupe de Français parmi lesquels se trouvaient quelques adhérents de Résistance républicaine et contributeurs de Riposte laïque nous avons aimé ces chants tour à tour guerriers, religieux ou pacifiques, tous pleins d’amour pour la mère patrie.

Les Polonais ont payé un lourd tribut au totalitarisme, ils ont réussi à s’en débarrasser. Ils sont prêts à tout plutôt que d’être à nouveau soumis à des fossoyeurs de la liberté… alors vous comprendrez que l’islam, il ne faut pas en parler.

Emotion, chaleur et immense jalousie pendant ce week-end.

Comment avons-nous pu perdre à ce point nos enfants qu’il n’y a plus que le troisième âge à nos commémorations ?

Comment avons-nous pu laisser nos enfants détester ce que nous sommes ?

Comment avons-nous pu les laisser faire ?

Tout est à refaire…

Nous avons adoré notre week-end, mais notre pays, c’est la France. C’est la France que nous aimons et que nous voulons sauvegarder.

Nous sommes revenus avec une détermination redoublée : nous rendrons à nos enfants la fierté d’être français et l’amour de la patrie.

A lire en complément :

http://ripostelaique.com/du-sursaut-de-clichy-au-raz-de-maree-de-varsovie-un-meme-refus-de-lislam.html

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


39 thoughts on “Pourquoi les Polonais ont-ils un tel amour de la patrie, dès leur tendre enfance ?

  1. Dédéquinembrouillepas

    Réponse ça commence par « Jé » et cela finit par « st », et c’est en deux mots…
    Ils ont choisi la lumière, la vraie, sur les ténèbres….

    1. MaximeMaxime

      Dans ce cas, il faut admettre que l’Eglise trahit Jésus Christ dans son ensemble. Les catholiques n’ont pas encore mis le pape François à la porte, ils ne se sont pas rebellés contre la fumée blanche qui leur a désigné comme chef ce pro-islam et pro-migrants.

      1. CASSANDRE

        Etes vous sûr de n’avoir pas oublié un autre qualificatif qui pourrait nous permettre de préciser à qui et à quoi il est asservi?Et qui pourrait nous mener à notre perte.

  2. JackJack

    Quand verra-t-on 100 000 Français face aux prières de rue de Clichy au lieu d’une centaine ? QUAND ? Va-t-il falloir offir le voyage à des millers de Polonais, après leur avoir appris la Marseillaise, pour rappeler aux Français ce qu’est le patriotisme ?

    1. CASSANDRE

      ON POURRAIT CREER UN MOUVEMENT :  » SURSAUT DES CHRETIENS LIBRES. Cela rassurerait beaucoup de gens qui ont déserté l’église, parce que ça fait longtemps qu’elle a trahi.
      Bien sûr, les polonais pourraient nous aider pour ce « sursaut des chrétiens libres ». Je suis prête à assumer le voyage et le logement pour une famille polonaise, si la grand manif chrétienne a lieu un jour.

  3. grélaud

    Christine tasin ,ils ont copié vos autocollant sa fait un gros coup mondial ,

    pour ne pas faire pareil en France en manifestant pareil avec les autocollants collé sur nos habits ,sa commence a sentir le roussi dans tout les pays sa va chauffé le peuple grogne

  4. J

    Quelle différence entre cette belle Pologne patriote qui proclame l’amour de la patrie, et l’indécente manifestation des Marocains en France même pas capable de respecter les morts de la guerre.
    Vous avez raison, le plus gros mal est d’avoir laissé les dirigeants enfoncer dans le crâne des Français la haine de soi, de son pays, de son passé. Et pour réparer ça, il va falloir beaucoup de patience, vu que le smerdias contribuent largement à répandre le mal. Ici, ils ont mis l’accent uniquement sur un petit groupe de Polonais qui chantaient « la Pologne aux Blancs », donc évidemment, ils ont sorti tout le baratin des suprémacistes blancs, nazis, fachos et j’en passe. Et vu le nombre de moutons qui adhèrent à cette conclusion, il y a un énorme boulot à faire.
    Je suis contente que vous ayez profité de votre week-end, au moins, ça recharge les batteries.

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    La différence entre la France et la Pologne c’est que cette dernière nation est composée de citoyens non hétérogènes, contrairement à nous…

    Je rencontre quantités de personnes qui ont des ancêtres Italiens, Espagnols, Portugais… Dès lors, dès qu’on évoque l’immigration, je sens instantanément un recul, une méfiance. Il est impossible que j’engage le dialogue sans sentir que pour mon interlocuteur je suis une « raciste ». Si leurs grands parents ont immigré, ceux d’aujourd’hui doivent pourvoir en faire autant ; c’est ce qu’ils pensent.

    Ces Français, déjà métissés, ne peuvent donc avoir le même ressenti que nous face à l’envahissement. Ils n’ont pas notre patriotisme.

    1. Xtemps

      Tous les européens se font traité de raciste, alors dite leur, et chez moi en Belgique, les origines immigrés italiens, espagnoles et autres ne reculent pas devant la conversation sur l’immigration, car nous sommes tous de la même civilisation Occidental, à part quelques un qui font encore la fine bouche, qui sont bien souvent ignorants de la réalité.
      Le besoin de s’unir, de faire face aux diktats de l’Union européenne et de protéger nos identités respectives, ainsi que notre civilisation Occidental commune, se fait sentir de plus en plus, car les gens réalisent le danger mortel.
      Nous ne pouvons pas accepter cette politique dictatorial de l’Union européenne, les vrais Fascistes et racistes, sont nos dirigeants, ils n’ont pas le droit de faire ce qu’ils font, il faut les jeter dehors et tous unir contre eux, ce sont des criminels, des assassins, ils ont déjà du sang sur les mains à cause des attentats, les agressions, les violes qu’ils laissent faire en Europe, 123 millions de pauvres et 45 millions de chômeurs en Europe.
      L’Union Européenne est une grande menace pour tous les peuples libres européens.
      Les polonais l’ont très bien compris, et ils ne sont pas les seuls, un pouvoir supranationale est toujours une dictature, et ne peut pas être accepter pour rester des peuples souverains et libres.
      Ce sont les peuples européens qui doivent être souverains, sans soumissions et sans identités extérieurs où rien ne peut être au dessus des peuples européens.
      La soumission ne fait pas partie de la démocratie, et la démocratie ce sont les peuples qui sont maîtres, pas les élus.
      Nos dirigeants sont des arnaqueurs, des escrocs imposteurs, des pilleurs d’états, pas des démocrates.
      Ils ne servent pas les peuples européens, ils se servent des peuples européens, ils nous volent et pas seulement nous les peuples européens, mais aussi les extra européens musulmans, africains et autres, de leurs pétroles et autres matières premières.
      Et c’est ici que nous les résistants devons ré-informer les gens sur les magouilles de nos dirigeants aux pouvoirs, qui obéissent tous à l’empire mondiale.

    2. J

      Je ne comprends pas bien votre commentaire. En général, les Français dont les ancêtres étaient des immigrés intra-européens au contraire, dénoncent l’immigration d’aujourd’hui et soulignent que leurs parents / grands-parents avaient fait l’effort de devenir Français, parlant la langue, adoptant les coutumes (souvent similaires il est vrai ) et subissant l’hostilité des Français qui ne se gênaient pas de leur donner des surnoms (Rital, Espingouin, Polack…)
      Et que dire des Français qui ont des ancêtres asiatiques, quand ceux qui sont arrivés après la guerre n’oublient jamais de rappeler que la France leur a tout offert et qu’ils ne la remercieront jamais assez ?
      Si vous essuyez un recul face au sujet de l’immigration, c’est que vous avez affaire à un bobo islamo-collabo-gauchiste. Tous les autres Français même d’origine immigrée vous diront que l’immigration aujourd’hui est une invasion.

    3. Claire

      Vous généralisez. Mes grands-parents paternels étaient polonais, mes grands-parents maternels français, et , quand j’étais petite, je n’ai jamais vu de différence entre leurs modes de vie respectifs, parce qu’ils étaient européens et catholiques. Il n’y avait que la langue qui pouvait les différencier puisque, quand on arrive dans un pays à un certain âge, on conserve un accent. Mais franchement c’était epsilonesque. J’ai toujours entendu mes grands-parents polonais dire que quand on émigre dans un pays, on a d’abord des devoirs avant des droits. Ils ont toujours aimé et respecté la France et ont demandé la nationalité française au bout de quelques années.
      Pour ma part, je suis pour l’immigration intra-européenne qui ne pose aucun problème. En revanche je suis contre l’immigration allogène musulmane ou africaine, car la différence de religion et de cultures est beaucoup trop grande pour que la plupart de ces gens s’intègrent, surtout quand ils sont très nombreux et qu’on a des gouvernants qui n’exigent rien d’eux, surtout pas d’aimer la France.

  6. frejusien

    Quel beau weekend vous avez passé, moi aussi je ressens une pointe de jalousie…
    Cette foule enthousiaste, réunie autour de l’amour de leur patrie et de leur liberté chérie,
    C’est pas eux qui s’en laisseront conter par les melanchions,
    Notre jeunesse est plutôt regroupée autour du dernier smartphone et jeu vidéo dernier cri,
    C’est triste à pleurer…
    Samedi, pour la cérémonie du II novembre, j’ai aperçu boubaker au deuxième rang des invités, c’est tout dire !

  7. Dédéquinembrouillepas

    La laïcité actuelle est avant tout un antichristianisme, tout d’abord, car elle s’appuie sur les réseaux franc mac antichrist, ce qui réjouit tous ceux qui vouent une haine au clergé, au Christ, aussi.
    L’Islam est un antichristianisme, de fait, démontré par JJ Walter dans son livre le coran par la théorie des cordes
    Le problème actuel est un problème franc maçon, qui « s’amuse » de monter le dernier socle survivant et indéracinable chrétien contre musulmans fraîchement débarqués et qui veulent prendre la place coûte que coûte, La franc maçonnerie récolte antisémitisme et antichristianisme en accusant les autres d’islamophobie.
    D’autres aveuglés crient au loup lorsque le pape demande d’accueillir le pauvre, même migrant : mais jamais il n’a été promigration, lui

    1. MaximeMaxime

      On ne peut pas innocenter le christianisme pour autant. Si on fait prévaloir l’aspect chrétien de la civilisation occidentale, on comprend qu’elle est vouée à mourir. C’est l’exemple de Saint-Martin qui abandonne son manteau à une personne dont il ne sait rien. Ce n’est pas un partage fondé sur quelque mérite mais sur l’observation objective de la misère. Le christianisme valorise la souffrance, la privation, le sacrifice de soi pour l’autre. Vous pourrez accuser la laïcité de tous les mots, la laïcité nous reconnecte au paganisme antique où l’on introduisait au contraire une distinction entre l’étranger digne de confiance, le xénos, et celui à combattre, le barbaros. Le christianisme est un accident de l’Occident. Les empereurs chrétiens auraient très bien pu le tuer dans l’oeuf. Ils se sont appuyés sur lui pour asseoir leur pouvoir, mais les fondements de l’Occident ne sont pas chrétiens. Heureusement pour les Juifs soit dit en passant, car quelle crédibilité avoir dans la dénonciation de l’antisémitisme quand on sait quel fut leur sort dans l’Occident chrétien ? On peut lire les paroles de haine contre les Juifs chez un auteur comme Chrétien de Troyes par exemple. Comparer aussi le refus du sang par l’Eglise à l’absence d’état d’âme des Romains sur ce point quand on évoque la peine de mort, dont le retour ne serait pas un mal en France….

      1. Dédéquinembrouillepas

        Les apôtres étaient juifs, ils avaient vu les prodiges du Christ pendant ses 3 dernières années de vie terrestre et ce sont donc bien des juifs qui ont « christianisé » le monde…ils finiront crucifiés par les romains, pour certains, dont Saint Pierre à Rome. Rendez vous compte ?
        Je pense que votre commentaire témoigne d’une méconnaissance profonde du Christ, honnêtement. Liriez vous l’oeuvre de Maria Valtorta « L’évangile tel qu il m’a été révélé » ? Honnir les juifs dans leur ensemble est un non sens absolu, que seuls des esprits fragiles ou tordus ont pu produire : avaient ils des ordres en leur temps? des ordres non divins, non religieux ? mais plutôt émanent du pouvoir temporel ?
        Saint François d’Assise est un exemple en effet d’abandon du matériel au profit du spirituel, un exemple d’absolu, qui inspirera chacun en des moments où il est bon d’être plus généreux à l’encontre d’autrui.
        En l’absence de générosité d’âme, nous ne dialoguerions peut être pas, vous pouvez donc dire merci à Saint Martin, d’une certaine manière. Parfois il est des positions humaines si radicalement opposées qu’elles aboutissent au meurtre : les chrétiens sont ainsi en ce sens éduqués à apprivoiser la Vérité, à la limite de leurs capacités humaines, au prix de leur sang, sans verser le sang de l’autre, nécessairement. Lorsque d’autres tuent pour être certains d’asseoir leur domination.

      2. Victoire de Tourtour

        Ne pas oublier quand même qu’il y a eu un christianisme de combat – heureusement — , et que le christianisme est à 80% grec. Le message du Christ est magnifique, mais voillà : nous ne sommes pas des Christs, ni même des saints .ET le Royaume annoncé par Jésus « n’est pas de ce monde ».

      3. frejusien

        il y a une contradiction dans ce propos@Maxime,
        d’un côté, le chrétien donne tout à l’étranger avec Amour,
        de l’autre, il a la haine du juif, même si Jésus était juif,

        s’il est vrai qu’il y a eu un courant antisémite à une époque de la chrétienté, porté par qq écrivains, ce n’est qu’un épiphénomène

      4. hathoriti

        dans deutéronome (j’i oublié les versets) :  » n’amène pas l’ étranger chez toi, car tu deviendras un étranger dans ta propre maison »…! Relisez aussi la parabole du bon samaritain et la réaction de Jésus devant les marchands du temple qui « faisaient des sous » sur le dos des pauvres…ça a fumé, ce jour-là ! Je crois, cher Maxime, que vous n’avez pas bien compris l’Evangile ! Je ne crois pas que la laïcité nous reconnecte au paganisme antique. Ce dernier était porteur d’une beauté et d’une morale absentes de la laïcité, désolée ! Les égyptiens sont devenus chrétiens car ils ont retrouvé dans le christianisme les valeurs morales et la foi que leurs ancêtres connaissaient, pratiquaient. revoyez la mythologie grecque , la mythologie scandinave et la celte, magnifique ! Chaque courant de spiritualité est valable, aucun n’est à rejeter ! Jusqu’à la venue du Christ qui lui non plus, n’a rien rejeté, ni méprisé !

  8. Dédéquinembrouillepas

    En Bref, merci qui ? Merci la franc maçonnerie ! cette réalité là, je ne l’ai jamais lu sur les colonnes de RR et de RL, et j’en suis bien triste et désolé, car vous passez largement à côté du sujet , hélas (ceci n’est pas une attaque, c’est un fait et c’est en tous les cas mon avis)

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      tout simplement parce que c’est un épiphénomène parmi les responsables de l’islamisation de notre pays, beaucoup de loges sont islamo-collabos de là à en faire les artisans de l’islamisation c’est leur faire beaucoup d’honneur

      1. Dédéquinembrouillepas

        Je suis convaincu que vous minimisez très très largement le rôle de la franc maçonnerie, dans ce qu’il nous arrive, car ce pouvoir franc maçon occulte, discret, invisible,est le mieux organisé sur plan des affaires et des lois sociétales. Le pouvoir franc maçon fait passer les lois mariage pour tous et PMA pour tous..donc réussit ce qui’l y a de plus important pour la civilisation, mais il refuse de régler le sort de l’islam… C’est donc téléphoné.
        A Toulouse en lien avec un franc mac très implanté sur Toulouse, j’avais compris combien ces loges étaient puissantes (marchés donnés, etc.). Toutes les villes de Province fonctionnent de même…à des degrés divers.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          le mariage pour tous n’est pas une création des francs-maçons et d’ailleurs c’est une excellente chose que ce mariage homo.

  9. Rabarabé

    C’est bien beau tout ça mais pour qui est habitué à vivre laïquement, la Pologne est terre hostile! j’en ai connu, des polonais, trop catholiques à mon goût : Dieu par ci, Dieu par là, le Seigneur tout le temps… On aurait dit des évangélistes américains ou des musulmans « modérés » (tant pis si ça ne plaît pas, l’excès de religion nuit à la pensée).
    Patriotes, ils le sont, mais surtout pour Dieu!

  10. claude t.a.l

    La question posée ,
    “Pourquoi les Polonais ont-ils un tel amour de la patrie, dès leur tendre enfance ?”, ( et cela concerne , de la même façon , les Hongrois, les Tchèques, les Slovaques … )
    ramène au débat souveraineté / identité.

    La Pologne n’a pas été souveraine, et n’a même pas existé du tout, partagée entre la Russie, la Prusse, et l’ Empire Austro-Hongrois, de 1795 à 1918.
    La Pologne n’a pas été souveraine non plus de 1939 à 1989, d’abord partagée entre Allemagne et URSS, puis à partir de 1945, intégrée dans le  » bloc communiste « .

    La Pologne a pu renaître 2 fois, 1918 et 1989 car les Polonais avaient conservé leur identité : langue, religion, culture, population …..

    Une chose à ne jamais oublier.

    La France pourrait être souveraine avec une majorité musulmane, mais elle aurait perdu son identité, et n’existerait donc plus !

    1. Claire

      Effectivement, les deux ciments principaux qui ont soudé les Polonais, malgré tout ce que vous signalez (invasions par les voisins, disparition du pays, etc.), sont la langue polonaise et la religion catholique.
      Quand Marie Sklodowska-Curie faisait ses études secondaires, elle n’avait pas le droit de parler sa propre langue, le russe était obligatoire à l’école! C’est une des raisons pour laquelle elle est venue faire ses études universitaires en France, pour son plus grand bien, pour le nôtre et pour celui de l’humanité! En effet, elle a obtenu deux prix Nobel (physique,puis chimie, sa fille en a obtenu un, bon sang ne saurait mentir!), sa découverte du radium lui a permis de développer la radiologie. Elle a passé son permis de conduire (rarissime pour une femme à l’époque) pour conduire elle-même sa camionnette de radiologie près des champs de bataille. Ces camionnettes se sont multipliées et ont été appelées « petites Curie » en son honneur. Elle a ainsi permis de faire des radios et d’éviter l’amputation à nombre de poilus.
      La religion a aussi permis de souder le peuple polonais contre les Russes communistes et athées, CF Solidarnosc, Lech Walesa, le père Popielusko – assassiné- et Jean-Paul II, qui ont largement contribué à la chute du communisme en 1989.
      Même si l’on n’apprécie pas le christianisme, qu’on nous ressort tout le temps l’Inquisition, qui remonte quand même au 12° siècle et qui n’est pas dans les Evangiles, il faut quand même reconnaître que c’est le communisme athée qui a fait le plus de victimes dans l’histoire de l’humanité (entre 80 et 100 millions de morts, harmonieusement répartis entre l’URSS, la Chine, le Vietnam, le Cambodge, Cuba, etc.).
      L’islam doit venir juste derrière, entre les invasions arabo-musulmanes depuis le 7ème siècle et les attentats des 40 dernières années.
      https://www.thereligionofpeace.com/

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Faux l’islam a fait plus de morts que le communisme athée, 340 millions de morts.
        L’identité de la POlogne est chrétienne et les réunit, la France, elle, est laïque et majoritairement athée, c’est la laïcité qui peut la réussir, ou tout simplement l’amour de la liberté comme en 1789

  11. bm77

    j’ai une partie de Polonais en moi et ça me touche que des Français puissent exprimer de tels sentiments envers ce pays et ses habitants.
    Le fait que les Polonais aient leur patrie chevillée au corps est due à l’histoire même de ce pays qui sous les poussée hégémoniques de ces puissants voisins de l’empire austro Hongrois, la Prusse et surtout l’Allemagne et la Russie a carrément été rayée des cartes géographiques pendant plusieurs époques de son histoire pour ne recouvrir l’intégralité de ses frontières qu’en 1918 à l’armistice de la grande guerre
    La Pologne existait bien sûr, mais uniquement dans l’âme des Polonais qui ont pleuré souvent leur chère patrie meurtrie. Cette âme Polonaise a été symbolisée par le talent artistique de ses écrivains poètes et musiciens dont Chopin fut un de ses représentant les plus célèbres.
    Il faut noter que la France a toujours entretenu des rapports privilégié avec la Pologne. Ces deux nations ont peut-être ressenti entre elles une communion d’esprit pour ce patriotisme qui a été obligé de se transcender à travers des déboires qui ont marqué leurs parcours chaotiques.
    il faut noter aussi que les rapport deviennent plus froid entre cette nation ressoudée qu’est redevenus la Pologne d’une façon somme toute assez « miraculeuse » et ce pays communautarisé qu’est devenu la France.
    Il faut dire aussi que c’est l’alliance d’un pape, d’un syndicaliste et de son mouvement complètement soutenus par tout un peuple qui ont permis le miracle de cette réappropriation de son histoire par la Pologne, et qui a par là démontré la fragilité du géant Soviétique et accéléré sa dégringolade.
    Peut-être que c’est cet modèle d’agglomération de pays qui a été remis en cause géré par une oligarchie totalitaire et l’UE ne voudrait pas que l’histoire se répète à son dépend? En cela la Pologne est un mauvais exemple c’est tout ce auquel elle ne voudrait pas que les nations la constituant s’identifient
    En tout cas je comprend parfaitement que des patriotes de notre pays la voit avec des yeux de chimères!

    1. bm77

      je voulais dire c’est tout ce auquel l’Union Européenne ne voudrait pas que les nations la constituant s’identifient en parlant de la Pologne et de son patriotisme.
      Merci de me pardonner ces erreurs d’inattention qui sont dues en partie au fait que le texte que je tape a des caractères beaucoup plus petits que celui que je relis.

  12. paul

    Christine, Si vous allez faire un tour au musée de cire de Międzyzdroje, dans le nord de la Pologne, vous y découvrirez une statue de cire du Pape Jean-Paul II. Postez-vous près d’elle et attendez qu’un groupe scolaire passe dans cette partie du musée. Vous verrez que des classes entières se font photographier devant la statue de cire de Jean-Paul II, et si cela ne suffit pas, relevez quelques collèges/lycées d’une grande ville, et essayez de trouver, sur une façade, l’effigie du Pape J-P II, vous ne chercherez pas longtemps….voilà un élément de réponse à votre question 😉

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Les commentaires sous cet article donnent un certain nombre de réponses à ma question , l’histoire de la Pologne explique beaucoup de choses, ainsi qu’une identité qui se soude autour du christianisme

  13. Conan

    En résumé, ce sont les peuples qui ont subi un totalitarisme, relativement récent, qui apprécient le mieux leur indépendance et leur liberté …
    Je ne peux pas souhaiter cela à, mes compatriotes, car l’empire du califat les pétrifiera pour plusieurs siècles …
    C’est maintenant qu’il faut réagir !

  14. Désespoir 50

    L’éducation nationale, la presse toutes deux à 98% gauchiste, sont les fléaux déstabilisateurs d’une jeunesse sans repère.
    Le patriotisme n’est plus un sujet fondamental dans l’éducation et les merdias intoxiquent le peuple avec des mensonges outrageants.

  15. hathoriti

    Et pourquoi une jeune femme comme Marion Maréchal Le Pen a, elle aussi, un tel amour de la France ? Simple ! Tout est question d’éducation !

  16. romulusromulus

    Avec l’exemple des patriotes polonais, c’est bien le fondement de notre société dite « du progrès » qui est en cause. Nous sommes à la fois « les pieds sur terre » car il faut bien vivre notre condition d’humain de chair sur cette foutue planète, et « la tête dans les étoiles », êtres spirituels et religieux. Et les polonais, ainsi que les musulmans ne s’y trompent pas! Jacques Elul a dit une chose comme ça: « ce n’est pas le Progrès qui est sacré, c’est le sacré qui a été transféré au Progrès par l’homme « . En gros: l’homme occidental se prenant pour Dieu, il lui est devenu invisible et la technique le remplace dans sa tête. Inutile de vous dire que c’est du pain béni pour le fascisme musulman qui ne s’embarrasse pas des nuances du christianisme. D’ou le refus des Polonais à la fois du libéralisme financier notamment, carburant du Progrès aveugle, des idéologies organisationnelles au service du m^me progrès (communisme, fascisme). L’homme doit rester lucide et libre et m^me s’il doit s’organiser pour survivre et avancer, il doit rejeter toutes les chaînes qui dénaturent sa spécificité.

Comments are closed.