On ne peut pas mettre sur le même plan soldats morts pour la France et victimes des attentats


On ne peut pas mettre sur le même plan soldats morts pour la France et victimes des attentats

http://actu.orange.fr/france/13-novembre-rescapes-ou-familles-de-victimes-ils-expliquent-pourquoi-ils-n-iront-pas-aux-commemorations-magic-CNT000000ROquR.html

On ne peut certes pas mettre soldats honorés le 11 novembre et victimes de l’attentat du 13 novembre 2015 sur le même plan.

Les victimes d’attentats n’étaient pas forcément favorables aux solutions les plus justes et adaptées pour prévenir le terrorisme. Elles pouvaient très bien, pour certaines, vivre dans l’insouciance et n’avoir rien fait politiquement pour empêcher que ça arrive. D’un autre côté, certes, les soldats étaient enrôlés quoiqu’ils pussent penser de la guerre, mais ils auraient pu déserter parfois (avec certes des risques de sanctions lourdes).

Plusieurs victimes se disent « abandonnées ».
Encore une fois, Madame Boissinot, qui a déclaré qu’elle refuserait de se rendre à la cérémonie d’Hidalgo et Macron, est la personne dont la réaction est la plus intéressante. Elle fait valoir qu’elle aimerait que les pouvoirs publics reconnaissent leur carence dans la politique de prévention. Elle ne va pas plus loin et cela peut se comprendre. Elle a déjà été très éprouvée, comme toute mère qui perd son enfant l’est normalement. Elle ne bénéficie d’aucune protection, parle à visage découvert, elle a peut-être peur pour sa sécurité. Mais au moins, elle ne se contente pas de regretter qu’on ne s’inquiète pas du point de savoir si elle a besoin d’un soutien psychologique. Elle est dans l’ordre de la critique politique et va finalement plus loin que sa proposition de faire payer les frais de justice par les djihadistes.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


3 thoughts on “On ne peut pas mettre sur le même plan soldats morts pour la France et victimes des attentats

  1. La moutarde me monte au nez

    Si nous sommes en guerre comme nos édiles se tuent à le répéter, sans jamais nommer l’ennemi, les victimes d’attentats sont donc des victimes de guerre.
    La différence se situe au niveau des sentiments, de l’état d’esprit et de la motivation.
    D’un côté nous avons des combattants légitimes en uniforme qui affrontent, la peur au ventre, d’autres combattants légitimes en uniforme qui eux aussi combattent la peur au ventre.
    De l’autre nous avons des lâches, armés jusqu’aux dents qui attaquent sournoisement, sans uniforme et sans honneur, des victimes innocentes, parfois des enfants.qui ignorent, au moment où elles se divertissent, qu’elles vont devenir des martyrs et des héros.
    J’ai de l’admiration et du respect pour le courage sacrificiel des combattants, des deux côtés, comme ceux de 14-18
    J’ai de la compassion pour les malheureuses victimes des attentats et de l’ampathie pour leur familles.
    J’ai le plus profond mépris et j’éprouve une indicible abjection pour les terroristes.

  2. denise

    j’ai entendu une actrice qui est allée en Afganistan, jouer pour nos soldats , dire qu’elle avait été surprise de leur jeunesse , cela me fait mal , au même titre que ces jeunes, très jeune , qui ont servis en 14.18 sous les ordres controversés de certains dirigeants de l’armée ..;

  3. Armorique

    les guerres sont haïssables
    que de vies fauchées en leur nom

    Des combattants en uniforme de chaque coté , annonçant leurs couleurs , casques à pointes ou pas et ce battant vaillamment pour leurs pays respectifs ..c’était nos guerres …
    hommage à nos soldats morts ..

    et maintenant des massacreurs , qui se font exploser pour détruire des vies au nom d’un prophéte , je méprise ces terroristes semeurs de mort

    mais respects pour leurs victimes qui Elles n ‘ont rien demandées , se trouvaient au mauvais endroit, à la mauvaises heure , des civils innocents …………çà ce n ‘est pas une guerre
    c’est de la lacheté et on devrait tous sans arrêt le crier bien haut .. et fort
    bon dimanche

Comments are closed.