Avec Macron, les employeurs les plus puissants comme Leclerc « se lâchent ».


Avec Macron, les employeurs les plus puissants comme Leclerc « se lâchent ».

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/deux-sevres/niort/niort-employee-centre-leclerc-licenciee-avoir-vole-deux-sandwichs-1363627.html

Deux affaires intéressent des magasins Leclerc.
Une jeune femme décrite comme une employée modèle vient d’être licenciée pour avoir « volé » deux sandwiches de 3,90 euros.
Surprise par un agent de sécurité, celle-ci ignorait qu’ils étaient destinés à l’aide alimentaire.

Étrange de préférer aider des inconnus que ses propres salariés en leur permettant de récupérer des restes invendables…
De plus, un employeur n’est jamais tenu de licencier légalement. Il peut se contenter d’un avertissement.
Compte tenu du plafonnement antisocial des indemnités de licenciement, les employeurs désormais sont en situation de force et peuvent se montrer draconiens. Ce n’est qu’un début…

En Dordogne, l’année dernière, c’était un salarié qui avait été licencié pour avoir mangé une banane.
Les enseignes Leclerc sont certes tenues de respecter beaucoup d’obligations pour continuer à appartenir au réseau. Elles doivent présenter des caractères esthétiques communs, participer à une association d’entraide, se soutenir mutuellement en s’accordant des garanties ou des prêts pour aider un membre en difficulté, selon mes sources. J’ignore si l’intransigeance vis-à-vis des salariés s’y ajoute. Si c’était le cas, ce serait une politique anti-sociale regrettable.
On peut s’attendre à tout avec Leclerc, quand on sait que Leclerc promeut même l’huile de palme. On sait pourtant que l’huile de palme est une mauvaise huile, qu’on peut difficilement éliminer par le sport. Ce sont de mauvaises graisses et ils ont le culot de s’engager en faveur d’une huile de palme durable pour nous engraisser comme des porcelets durablement. https://www.mouvement.leclerc/distributeur-engage/relation-fournisseurs/lengagement-eleclerc-en-faveur-dune-huile-de-palme

Désormais, avec les ordonnances de Macron, le salaire et la durée de travail ne sont plus contractuels. Un accord d’entreprise peut les revoir dans un sens défavorable et le salarié qui n’accepte pas le changement, être licencié.
Le salarié malade est moins bien protégé. Le conseil des prud’hommes peut juger un recours contre l’avis du médecin du travail sur l’aptitude d’un salarié sans être tenu d’ordonner une expertise.

Les entreprises appartenant à un groupe de sociétés dont certaines ont des implantations à l’étranger ne sont plus tenues d’y rechercher un reclassement pour le salarié déclaré inapte. La mondialisation joue donc à sens unique, toujours au profit des mêmes (Ordonnance du 22 septembre 2017).




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


22 thoughts on “Avec Macron, les employeurs les plus puissants comme Leclerc « se lâchent ».

  1. claude

    une grosse entreprise situé près de chez moi se débarrasse de certains salariés handicapés, et ce d’une manière dégueulasse en leur faisant signé une lettre de rupture conventionnelle et si le salarié refuse il a droit au chantage du licenciement pour faute grave!

    1. frejusien

      on en apprend tous les jours ! la famille leclerc, une famille de collabos et de dénonciateurs, il parait qu’il en rajoutait m^me, sans doute par excès de zèle,
      pas étonnant qu’aujourd’hui, il soit pro-envahisseurs

  2. durandurand

    Pendant ce temps La Sainte Russie et le Président Poutine remercient Gilles Rémy et à Jean-Pierre Chevènement le 4Novembre 2017

    Français Libres

    Bulletin d’information des Français de Moscou

    Le Président russe Vladimir Poutine a remis à Gilles Rémy et à Jean-Pierre Chevènement la médaille de l’Ordre de l’Amitié.

    Lors de la cérémonie célébrant le jour de l’Unité nationale, le 4 novembre au Kremlin, le Président russe a décoré de la médaille de l’Ordre de l’Amitié Gilles Rémy, président-directeur général de CIFAL pour sa contribution à la coopération économique entre la France et la Russie. Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et représentant spécial de la France pour la Russie, a été également décoré par le Président russe ainsi que sept autres personnalités étrangères
    .
    http://r.infolettre-francaislibres.com/3xydoilxeo7f.html

    Vidéo de la remise de la médaille et discours de remerciement de Gilles Rémy
    (version russe sous-titrée en français)
    https://youtu.be/OfMlwYpqv5Y
    https://youtu.be/25fzGoqOMyY

  3. joseph ziemba

    si macron et ses abrutis de con seillers continuent la france sera a feu et a sang complicite d evasion fiscale complicite avec les riches complicite avec les traitres complicite avec daesch complicite avec le quatar etc etc a juger

  4. jpass60

    Dans ce domaine de nombreux acteurs de la grande distribution défrayent la chronique. Comme par exemple celle bien connue de tous « on est mal chef ! » qui s’occupe beaucoup mieux de sa clientèle que de ses salariés pressurisés et sans CDI pour la plupart. Chez eux il n’y a pas que la concurrence qui est mal, le personnel aussi… On ne peut pas demander à des épiciers d’être en plus des poètes à leurs heure… Demandez à Macron il en connaît un rayon…

  5. PUGNACITÉ

    Impunité eu égard le laxisme,la naïveté ou encore plus grave l’acculturation des consommateurs du grand ouest?’? »
    La question mérite d’être posée…

  6. bm77

    les syndicats vont avoir du boulot, c’est le moment de mobiliser et de faire vraiment du syndicalisme et non pas se mettre au service de politiques!
    C’est le désarroi en France parce que justement les confédérations et les fédérations sont dans un autre monde elles ont perdu le contact avec le terrain et quand tout ce beau monde intervient c’est complètement à contre sens de ce que vivent les travailleurs.
    C’est sûr que quand on s’occupe plus de clandestins pour plaire à la caste politique on perd le sens des réalités et surtout on est complètement à l’opposer de la notion même de ce que peut être la solidarité.
    En favorisant les entrées illégales ont fait peser sur les caisses sociales des ordonnances de 45 obtenues de hautes luttes tout le poids des charges supplémentaires car il faut nourrir ces arrivants qui se sont invités sans qu’on les autorise, les loger,soigner parfois aider pour les enfants etc etc sans être sûr du tout que la personne concernée rende un jour la pareille en terme de solidarité. De plus on favorise les emplois non déclarés qui exemptent les employeurs de verser à l’URSSAF.. On fait donc peser une concurrence entre travailleurs pour le coup non seulement déloyale mais en plus cyniquement dégueulasse parce que celui qui a participer à aider par ses cotisations ces gens peuvent à leur tour être touchés par la précarité que cette situation a occasionné!.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il semble (lire « Notre Drame de Paris ») que cela soit beaucoup plus prosaïque que la Franc-Maçonnerie.

      Hidalgo, totalement fascinée par le milliardaire Arnault (LVMH), a expulsé à son profit les forains qui dirigeaient le Jardin d’Acclimatation du bois de Boulogne depuis des générations.

      D’où la guerre ouverte actuelle avec les forains.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Le bilan de santé très préoccupant de la démocratie en Europe
    :: https://www.titrespresse.com/25660971709/europe-preoccupant-democratie
    12/11/2017

    Une étude de la Fondapol, montre une Europe divisée en trois, avec une Europe méditerranéenne en dépression démocratique, une transition démocratique en panne à l’Est, et une démocratie vigoureuse en Europe du Nord.
    :: http://www.atlantico.fr/decryptage/bilan-sante-tres-preoccupant-democratie-en-europe-dominique-reynie-3222893.html

    Atlantico : Vous venez de publier une grande enquête internationale pour la Fondapol, intitulée « Ou va la démocratie ». Au sein de cet ouvrage, vous dressez le constat d’une Europe divisée en 3 blocs, entre une Europe méditerranéenne en dépression démocratique, une transition démocratique en panne à l’est, et une démocratie vigoureuse en Europe du Nord. Quelles sont les principales forces permettant d’expliquer une telle carte de l’Europe ? Comment placer la France au sein de celle-ci ?

    Dominique Reynié : L’étude de la Fondation pour l’innovation politique porte sur 26 pays, dont 25 européens.

    Pour répondre à votre question, il est difficile de ne pas reprendre les éléments de l’enquête publiés dans le livre. Globalement, la majorité des 22.000 personnes interrogées estiment que, dans leur pays, la démocratie fonctionne mal qu’il s’agisse de pays de l’Union européenne (56%) ou qu’il s’agisse des Etats-Unis (54%). La Norvège est le pays où le sentiment que la démocratie fonctionne bien est le plus répandu (83%). A l’opposé, la Bulgarie est celui où l’on considère le plus massivement (82%) que la démocratie fonctionne mal.

    La lecture des résultats pays par pays révèleun triptyque géographique. A l’Est, la transition démocratique semble en panne si l’on veut bien observer que parmi les pays où l’on estime majoritairement que la démocratie fonctionne mal, on trouve la quasi-totalité des pays de l’ancien bloc communiste. A part les Estoniens, tous estiment massivement que la démocratie fonctionne mal dans leur pays : les Bulgares (82%), les Hongrois et les Croates (80%), les Slovaques (74%), les Lettons (66%), les Roumains (67%), les Tchèques (60%), les Polonais (59%) et les Lituaniens (53%).

    L’Europe méditerranéenne apparaît, en effet, en dépression démocratique. Parmi les pays où domine un jugement négatif sur le fonctionnement de la démocratie, on trouve l’Espagne (60%) et la Grèce (63%). Rappelons que ces deux pays ont rejoint l’Union européenne au terme d’une transition démocratique les ayant conduits des dictatures militaires à la démocratie pluraliste. Le Portugal fait exception, puisque l’opinion (53%) y estime que la démocratie fonctionne bien. Au total, il n’en demeure pas moins que la presque totalité des pays à dictature militaire ou à régime communistequi sont devenus démocratiques entre le milieu des années 1970 et la fin des années 1980, manifestent aujourd’hui une déception ou expriment un scepticisme vis-à-vis du fonctionnement de la démocratie.

    …/…
    _________________________
    Dominique Reynié est professeur des Universités en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol [Un Think Tank libéral, progressiste et européen – :: http://www.fondapol.org/%5D).

  8. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    I.- « Procès de Georges Bensoussan : la LICRA n’est pas sortie intacte de cette affaire »
    :: http://www.atlantico.fr/decryptage/proces-georges-bensoussan-licra-est-pas-sortie-intacte-cette-affaire-3220458.html
    12/12/2017
    Le 25 janvier 2017 s’ouvrait devant la justice de la République le procès d’un historien pour « délit de provocation à la discrimination, la haine, la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de l’appartenance à une religion déterminée ». Qu’avait-il dit pour mériter cela ? Il avait évoqué, dans le feu d’un débat radiophonique, l’antisémitisme violent et banalisé, qui peut conduire au meurtre, véhiculé très tôt dans des familles de culture arabo-musulmane. Pour avoir osé dire cette réalité que l’actualité reflète avec toujours plus de dureté, il fut traîné devant les juges, calomnié, injurié. Derrière l’épreuve personnelle vécue par un intellectuel, c’est en fait le procès du réel qui eut lieu. Extrait de « Autopsie d’un déni d’antisémitisme: autour du procès fait à Georges Bensoussan » publié aux éditions L’Artilleur
    AUTEUR : Martine GOZLAN (Rédactrice en chef à l’hebdomadaire Marianne)

    II.- « Le féminisme musulman est une imposture » –
    :: http://www.atlantico.fr/decryptage/feminisme-musulman-est-imposture-3220304.html
    12/11/2017
    Égalité, mais aussi laïcité et encore droit, justice : ces mots, qu’on croyait universels, sont, chaque jour, détournés de leur sens. Les responsables de cet assaut porté à la langue française ? Les communautaristes de toutes obédiences. C’est pour décrypter leurs méthodes que ce livre a été écrit. Extrait de « Le grand détournement » de Fatiha Boudjahlat aux éditions du Cerf
    AUTEUR : Fatiha Boudjahlat

    III.- « Les militants indigénistes, gauchistes, islamistes, identitaires ont réussi un entrisme redoutable qui a réussi à criminaliser la pensée universelle »
    :: http://www.atlantico.fr/decryptage/fatiha-boudjahlat-militants-indigenistes-gauchistes-islamistes-identitaires-ont-reussi-entrisme-redoutable-qui-reussi-3222925.html
    12/11/2017
    Dans son livre, Fatiha Boudjahlat dénonce le fait que la République, le féminisme ou la laïcité soient dévoyés par les « communautarises de toute obédiences ».
    AUTEUR / Fatiha Boudjahlat

  9. Chris2AChris2A

    Virée pour un sandwich ?
    Scandaleux !
    Pour soi-disant faire barrage à Hitler, nous voilà plongés dans une société de banksters !
    Ah ! Qu’ils ont bien veauté !

  10. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Tous sur les réseaux sociaux et tous à cran politiquement : le graphique qui inquiète
    :: http://www.atlantico.fr/decryptage/tous-reseaux-sociaux-et-tous-cran-politiquement-graphique-qui-inquiete-3222719.html
    12/12/2017
    Un graphique montre que depuis la naissance des réseaux sociaux, l’électorat démocrate américain tend à être de plus en plus libéral alors qu’au contraire les républicains deviendraient de plus en plus conservateurs.

    Atlantico : Un graphique du Pew Research Centre montre la polarisation des idées politiques depuis 2004 jusqu’à aujourd’hui, soit depuis la naissance et le développement des réseaux sociaux. Dans ce dernier on constate que l’électorat démocrate américain tend à être de plus en plus libéral alors qu’au contraire les républicains deviendraient de plus en plus conservateurs. Est-ce que cette polarisation des idées est transposable en France ? Comment l’expliquer et est-ce que les réseaux sociaux sont les seuls responsables ?

    Au final les réseaux sociaux longtemps décrits comme étant un outil « utile » aux démocraties et aux débats ne se révèlent-ils pas être la némésis des démocraties occidentales ?

    Nicolas Vanderbiest : Le problème est que les réseaux sociaux ont permis quelque chose d’incroyable : n’importe qui peut publier n’importe quoi. A l’exception que cette chance qui nous a été offerte n’a pas été saisie par tout le monde. Aujourd’hui, nous nous retrouvons sur un marché non plus de l’information, mais un marché de contenu. Et un marché où les produits qui sont proposés sont biaisés par rapport à la population puisque les radicaux publient et produisent 3 à 6 fois plus de contenu que les personnes traditionnelles.

    Par ailleurs, petit à petit, les réseaux sociaux n’ont plus été utilisé pour écrire, mais pour commenter. Et dans une optique de commentaire, il faut que :
    – Vous ayez un avis sur quelque chose. (Ce qui n’est pas toujours le cas)
    – Que vous vouliez faire partager cet avis au reste des gens, ceci sans aucune gêne.

    Ces deux conditions font que la plupart du temps, les commentaires sur une actualité ou une polémique sont également réalisés par des radicaux. Comme la société a tendance à subir le phénomène de « Bandwagon effect » , qui fait que nous tendons à suivre la majorité, cela fait une situation bizarre, où l’on suit non plus une majorité sociétale, mais une majorité de production. Et comme la production est plus radicale, cela nous donne l’illusion de radicalité, et l’effet pervers est que les spectateurs tendent à avoir des opinions également plus radicales.

    Le gros souci de la démocratie sur les réseaux sociaux provient donc du fait que la majorité silencieuse n’est pas assez pas considérée car celle ne produit pas, mais aussi du fait que ses principaux acteurs, les politiques, sont complètement à la rue par rapport à cet outil. Ils délèguent cela comme une basse tâche et n’ont rien compris aux codes, fabriquant davantage du jus de nombril ou de la déclaration tapageuse, que de la valeur ajoutée et de l’information.

  11. inconnue

    les leclerc sont pourris jusqu’à l’os, ils vantent des bas prix chez eux, cela est faux, comparez avec d’autres grandes enseignes, ils sont les plus chers, je n’y mets jamais les pieds, sinon que pour voir les prix et comparer

Comments are closed.