Si Bouteldja lutte contre l’antisémitisme, je comprends que les juifs fuient en masse notre pays


Si Bouteldja lutte contre l’antisémitisme, je comprends que les juifs fuient en masse notre pays

Houria Bouteldja : « Je suis de ceux qui luttent réellement contre l’antisémitisme »

Nous avons déjà évoqué le cas de Dame Obono qui défend sa camarade de la diversité Houria Bouteldja.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/06/obono-la-france-est-raciste-bouteldja-et-les-indigenes-pas-antisemites-ni-homophobes/

C’est qu’en digne représentante des « té-ci », elle se sent évidemment solidaire de la cause des militants du Parti des Indigènes de la République (PIR).

Petit problème : les électeurs de son parti, aussi gauchistes et immigrationnistes qu’ils soient, ne se sentent pas tellement « PIR », eux. Ce ne sont pas vraiment des Noirs ou des Beurs des cités, mais plutôt des fils de bourgeois blancs. Les musulmans tant chéris par Méluche ne se déplacent pas en nombre aux urnes. Et ça, le grand manitou l’a bien compris.

Le chef de file de FI s’est ainsi désolidarisé des prises de position d’Obono, de manière certes discrète (il a partagé un message Facebook contredisant en tous points Obono) mais ferme.

https://www.marianne.net/politique/indigenes-de-la-republique-thomas-guenole-demontre-le-racisme-la-misogynie-et-lhomophobie

Mais de son côté, Obono se défend bec et ongles :

« Comme je l’ai toujours dit, écrit et agi en ce sens, je suis une militante politique, féministe et antiraciste. Je combats toutes les formes de discriminations, vous me trouverez toujours en première ligne dans les luttes pour l’égalité, contre toutes les oppressions, contre toutes les formes de racismes, contre l’antisémitisme, contre l’homophobie… »

En première lutte dans les luttes contre l’antisémitisme ? C’est sans doute pour cela qu’elle a partagé tant de « combats antiracistes » avec les judéophobes du PIR? Qu’elle se félicitait le 8 mai 2015 de participer aux 10 ans du groupuscule?

En première ligne pour l’égalité? En guerre contre toutes les formes de discrimination? On comprend mieux pourquoi elle refuse que les chauffeurs de bus ne conduisant pas après une femme soient catégorisés comme «radicalisés». Après tout, considérer leur mépris de la femme comme une radicalisation est tout à fait discriminant vis-à-vis de la cause machiste.

Si l’on suit son raisonnement, la défense de Bouteldja est parfaitement clair et pratiquement sur la même ligne :

«C’est bien parce que les polémiques et mensonges sur mes déclarations me donnent l’occasion de republier mes textes et de leur donner une seconde vie. Là, par exemple, on demande à Obono son avis sur cette citation : «Les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe».

Ici la phrase dans son contexte. Et toujours aussi fière de cette intervention qui me classe, avec toute modestie, dans la catégorie de ceux qui luttent réellement contre l’antisémitisme contrairement à ceux qui font semblant, et je dois dire qu’il y en a pas mal dans la FI qui préfèrent se vautrer dans la récitation du «plus jamais ça» plutôt que d’en finir réellement avec le racisme.»

Bouteldja est bien sûr de celles qui dans cette société de nazis combattent «réellement» l’antisémitisme. C’est pourtant clair, non? Ou vous voulez qu’on rappelle le grand mufti de Jérusalem Haj Amin al-Husseini?

Mais si, vous savez bien, celui qui, selon l’adjoint d’Adolf Eichmann au bureau des affaires juives, aurait «joué un rôle, d’une importance non négligeable, dans la décision du gouvernement allemand d’exterminer les juifs d’Europe» (cf Procès de Nuremberg).

Bouteldja a déclaré au sujet de Dieudonné:

«Je l’aime parce qu’il a fait une chose importante en termes de dignité, de fierté indigène, de fierté noire: il a refusé d’être un nègre domestique. Même s’il n’a pas le bon logiciel politique dans la tête, il a une attitude de résistance vis-à-vis du monde blanc… Il a résisté face aux sionistes-ce que très peu d’indigènes font. … Quand Dieudonné se lève, il guérit une blessure identitaire. Celle qui est causée par le racisme qui abîme la personnalité indigène. Ceux qui comprennent «Black is beautiful» ne peuvent pas ne pas comprendre cette dimension de Dieudonné.»

Si elle est parmi les seules à lutter contre l’antisémitisme, je comprends, de mon côté, que les juifs fuient en masse notre pays.




Lou Mantély

Islamophobe en arrêt de traitement


6 thoughts on “Si Bouteldja lutte contre l’antisémitisme, je comprends que les juifs fuient en masse notre pays

  1. Frontalier74

    Avec de tels « philosémites », les juifs ont du souci à se faire !

    Qui a dit : « heureux comme D.ieu en France » ? (le point est un indice)

    Aujourd’hui, ce serait « heureux comme une racaille en pays kouffar »…

  2. Joël

    Dame Obono ! appeler ça dame, c’est une insulte à notre culture.
    Quant à l’autre « tepu », on voit tout de suite comment elle lutte contre l’antisémitisme quand elle annonce : merah, c’est moi.

  3. Machinchose

    juste une traduction des prénom et nom de l’ hystérique

    Houria : Liberté

    Bouteldja : Neigeuse

    Liberté Neigeuse ……..bizarre..on dirait un blaze chinois!

    mais finalement, née a Constantine, l’ évocation de la Neige n’ a rien de surprenant; de mémoire de Constantinois rapatriés , dont ceux de ma famille, la neige en hiver la bas c’était phénoménal, j’ ai vu des photos dans les albums ou des bonhommes de neige étaient énormes 😆 ….

    ,bon! aprés la sentence lapidaire de Mélanchon, je pense qu elle est finie

    « tant tinte la cloche qu elle finit par donner le bourdon » comme on disait (ou presque) chez les Pères Blancs d’ Algérie

  4. CASSANDRE

    On comprend mieux les adeptes du multiculturalisme.
    Ils ont de bons petits soldats qui pourraient les amener à l’aboutissement de leur projet : SEMER LE CHAOS.
    Mme Bouteldja est l’un de leur meilleur petits soldats qui rêve que nous soyons en musulmanie.

    Qu’elle n’ait aucune inquiétude, d’autres soldats en face, veilleront à rétablir l’équilibre.

  5. Jolly Rodgers

    qu’elle quitte la France cette connasse et qu’elle nous fasse plus chier ! je vais vous dire les français ne sont pas racistes , ils sont complétement lobotomisés par des années de déconstruction soixante huitarde , la haine de sois , mène a la haine des notre . toute mon enfance , a l’école , a la maison , au mjc , mes tontons et tatas qui étaient au pc pour les uns et au ps pour les autres ( j’avais qu’un oncle qui fût dans sa jeunesse a occident et de droite et c’étais le plus sympas ) , toute mon enfance et ma jeunesse j’étais obligé de subir la haine gratuite et le racisme des maghrébins envers les occidentaux . je ne suis pas nait faf (France au français ) ou nationaliste , je le suis devenus a force de réalité . dans la ville rouge ou j’ai grandi , il (les habitants) excusés toujours les magrébins , parce que il fallait les comprendre les poooovres , ils nous cassaient les couilles , nous agressés gratuitement …… mais il fallait les comprendre qu’ont me disais . mais voilà , moi je n’était pas masochiste et quand on me fait du mal gratuitement je réagi , ma réaction fut d’adhéré et de militer au FN et par la suite dans d’autres organisations . alors qu’a la base , je ne suis qu’un simple doux rêveur qui aime le rock , le dessins et la philosophie .
    bref tout ça pour vous dire que c’est vous les  »indigènes » et les gauchistes qui m’ont amenés au nationalisme .
    nous (ma génération) on peux dire que l’idéologie soixante huitarde de la repentance nous auras bien pourris la vie .
    alors les bouteldja et autres indigènes et racisiés , dites vous bien que les français vous ont plus aimés vous que leurs propres enfants , ils vous ont ouvert leur portes , pendants que leurs enfants crevés seringues dans les bras , ils vous ont écoutez , aidez , ils on même abandonnés la luttes des classes , a votre profits .
    on (ma génération) a eu une jeunesse pourris , on nous a volez notre jeunesses pour vous la donnez .
    immigrés et génération précédente je vous hais ! Jolly Rodgers

Comments are closed.