Blanquer va-t-il suspendre les 314 profs qui veulent faire des générations d’abrutis ?


Blanquer va-t-il suspendre les 314 profs qui veulent faire des générations d’abrutis ?

Retour sur la putréfaction.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/07/enfer-et-putrefaction-314-hysteriques-refusent-denseigner-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin/

Comment faire des générations d’abrutis.

La justification de ces  » professeurs de français  » ( XVII ème siècle ) ne tient pas debout.

Bien avant le XVII ème siècle, voilà, par exemple, comment s’écrivait le français :

« le septiesme jour du présent mois d’avril, jour de Pasques Fleuryes, ils ont esté pris au lieu appelé le Bourgt et ce par le sieur Gaspard Le Loupt, et sieur de Monfant et de Preychonnet, et autres ses complisses susnommés, qui auroict hosté et ravy les dicts de Dauphinet merciers susnommés, la marchandise qu’ilz portoyent et qu’ilz avoyent prise et acheptée en la ville de Lion et portoyent a Lymoges pour gagner vye, chascun une balle qu’ilz portoyent au col, a Jehan Michel deulx charges et a Dommange Michel une charge contenant deux balles chascune charge de cheval, laquelle marchandise les susdicts esposans ont dict et déclaré apartenir a des marchans habitans de la ville de Lymoges. « 

Encore plus de valeur que le XVII ème siècle puisque  plus ancien !

Ce texte de 1511 serait quand même modifié par ces  » professeurs « , au prétexte que  » il faut tenir compte des préoccupations actuelles  » auxquelles ils sont particulièrement attachés !

Ils y ajouteraient :
– de l’écriture inclusive
– du langage sms
– des mots arabes

Un charabia total !

Pauvres enfant-e-s !

La moindre des choses serait la suspension de ces  » 314  » par Blanquer.




Articles du même thême

12 thoughts on “Blanquer va-t-il suspendre les 314 profs qui veulent faire des générations d’abrutis ?

  1. Claude

    Selon certaines sources, les réformes de Blanquer ne seraient à destination que des REP ( réseaux d’éducation prioritaire )

    Si cela n’était pas le cas, tout semble indiquer que ses volontés réformatrices se heurteront à ce type de personnel de l’inéducation a-nationale qui ne se veut plus instruction publique et cela finira comme du temps de Gilles de Robien et de son bras de fer lorsqu’il aura voulu réinstaurer l’apprentissage syllabique de la lecture et mettre fin à l’utilisation de la méthode globale/semi globale…quart de globale ou que sais-je encore.

    Les enfants appartiennent à l’État considèrent certains…..ils revendiquent donc d’en faire ce qu’ils veulent !
    C’est user de son droit de propriété après tout……quoi de plus naturel pour des gens capable de penser que la propriété « c’est le vol ».

    Blanquer était déjà dans le circuit de l’inéducation a-nationale à l’époque de Gilles de Robien……sans doute ne pouvait-il pas agir au mieux, à moins qu’il ne soit qu’un leurre…..pour rassurer les parents soucieux de l’avenir de leurs enfants…..à défaut d’être soucieux de l’avenir du pays, à moins que considérant que l’avenir du pays est compromis, ils se disent qu’au moins ils agissent pour essayer de sauver celui de leurs gamins.

    Bref…..quand le bateaux coule certains croient encore que le moment est venu d’apprendre à nager !

  2. Claude

    Vigdís Finnbogadóttir, ancienne présidente de la République d’Islande…. ( réélue 4 fois et première femme à avoir été élue présidente d’un état ) …..excellente francophone a dit un jour : la langue est tout ce qui reste à un peuple qui a tout perdu….faisant référence à cette période de l’histoire du pays appelé « la longue nuit », période de 5 siècles durant laquelle l’île fût sous domination danoise.

    Les gauchos considèrent que les français n’ont pas encore tout perdu…..il reste à leur prendre la langue !
    Et puis pour couper l’homme de son enracinement, il n’y a rien de plus efficace que de rendre difficile le dialogue et la compréhension entre les générations.

    On veut supprimer l’apprentissage de l’écriture manuscrite, déformer la langue parlée….
    Des petits joueurs les gauchos. S’ils étaient plus ambitieux ils préconiseraient la lobotomisation de toute la population…l’humanité deviendrait fraternelle et pacifique…..le paradis sur terre !

  3. schneiter

    Bonsoir Claude.

    Pour moi, ça serait révocation automatique, avec interdiction d’exercer dans la fonction publique pendant 20 ans. Il y a énormément de ménage à faire dans beaucoup d’administrations, celles ci étant noyautées par les islamo gauchos et les francs maçons. Après, le tri devra être fait lors des recrutements.

  4. Rabarabé

    On peut se demander ce qui leur prend, à tous ces gens, de vouloir traficoter la langue française, comme si elle n’était pas assez compliquée…Voudrait on dénaturer la largeur de son spectre de pensée en rajoutant des idioties et occultant l’essentiel? Nous avons déjà trop de jeunes qui ont un vocabulaire limité, qui manient mal la grammaire : apprenons leur correctement notre langue, belle et riche.
    Leur pensée mieux exprimée pourra s’élever,
    au lieu de vouloir en faire des crétins.

    1. LouiseLouise

      Le gauchisme est une maladie mentale incurable.
      Il faut résister à tous ces gens qui ont le cerveau qui marche à l’envers, loin du concret et qui s’accrochent à une idéologie fondée sur le principe de la paresse intellectuelle

  5. Jean-Pierre Coq

    Pour avoir passé beaucoup de concours et avec mon expérience dans la fonction publique, je suis prêt à parier que chaque fois qu’on ne comprenait pas ce que je disais, c’était un problème d’insuffisance de vocabulaire de mes interlocuteurs. Eux aussi je me demande s’ils n’ont pas eu le diplôme et le concours dans une pochette surprise. Et je suis plus jeune qu’eux !

    Et on faisait encore attention dans ma famille à me familiariser avec la lecture, la richesse du vocabulaire. Merci à eux.

    1. Frontalier74

      Rentrant dans la fonction publique, je me suis dit la même chose.
      Dans ma promotion, il y avait une classe d’élèves qui n’avait pas dû passer le même concours… (je ne voudrais pas être méchant avec les « ultramarins » mais bon, là, c’était criant).

      Un collègue m’a expliqué une fois que « j’utilisais des mots bizarres et qu’il ne comprenait pas tout ce que je disais ». C’est croquignolesque, non ?

  6. reuri

    Je suppose que la prochaîne étape est de supprimer la langue française et la remplacer par de l’arabe, non?
    Qu’ils le disent franchement au lieu de contourner le but de cette entourloupe.

  7. zipo

    Le nivellement par le bas a été mis en place dés que Mr Mitterand a été élu ,et cela a continué avec les suivants .La principale lacune de ces réformes a été plus de controles sérieux a l’entrée en sixiéme ,suppression du concours des bourses ,Le BEPC ainsi que le Bac ont été galvaudés et non plus aucune valeur !
    D’ailleurs maintenant pour embaucher chaque entreprise fait passer ses propres examens et ne tient aucun compte de ces diplomes d’état !Donc pas de controles des professeurs ni du niveau d’une école comme a mon époque.
    Avec le BEPC l’on passait les concours de l’école normale et l’on était instituteur a 18 ans maintenant il faut Bac +4,donc 7 ans de plus d’étude !
    Donc des cancres avec un budget qui a triplé ,plus d’armée pour nous défendre (des avions en service ont 40 ans et plus!Un seul porte avion ,l’islam est la les cités et les voitures brulent ,préparez vos valises !
    Les crétins on les mène par le bout du nez ,en plus ils enseignent et cela donne les résultats que nous avons des illettrés qui ne connaissent rien a l’histoire !

    1. Amélie Poulain

      « maintenant il faut Bac +4, »

      Cela aussi c’est du Mitterrand, et précisément, parler comme cela n’a pas été un hasard il fat en prendre conscience, cela relève aussi de cette volonté de nivellement (« tout se vaut ») que l’on voit dans bien des domaines actuellement et qui mène au bout du compte à une certaine désespérance.

      Ce qui est en fait un abus de langage a ainsi contribué à aggraver les choses en dépréciant la valeur intellectuelle des diplômes (leur niveau réel en mettant tout sur le même plan, qualitatif et quantitatif) .

      Ainsi, « bac+4 » ne donne pas le véritable niveau intellectuellement parlant du diplôme mais renvoie à un nombre d’années tout simplement, certains y ayant même inclus, dans leur formation, des stages pratiques afin de pouvoir revendiquer, pour des raisons corporatistes, un niveau universitaire qu’il n’ont pas réellement puisqu’il s’agit, pour la plupart (pas tous) de formations professionnelles opratiques.

      L’Education Nationale (et d’autres administrations) a utilisé allègrement cette ambiguïté qui est en réalité une manipulation du discours dont l’objectif au fond est de suivre une ligne idéologique (ce serait trop long d’en donner des exemples précis et je ne voudrais pas provoquer une polémique…. mais justement, le corps des professeur des écoles en a bien profité).

  8. Désespoir 50

    310 minables islamo-gauchiasse de l’EN ont décidé de modifier le vocabulaire Français, quelles en sont les raisons ? Ils veulent sans doute la gloire !
    Nous sommes des millions de Patriotes Français à ne plus supporter les collabos gauchiotes qui nous imposent des sauvages irrespectueux dans notre pays. Là, les raisons de ne plus supporter ces crapules sont réelles ! Sécurité !

Comments are closed.